Doux petit conte pour enfant…..

    Doux petit conte pour enfant..... dans chronique sadique mots-tordus                

 

                          Voilà de quoi aisément endormir votre chaleureux bambin. Non ne me remerciez pas! C’est la moindre des choses après toutes les méchancetés quotidiennes que je déploie…..

 

                      Il était une fois une belle princesse qui seule dans son grand château se languissait de rencontrer le prince charmant. La malheureuse passait ses journées à regarder parfois sa télé et souvent sa fenêtre guettant avec impatience l’arrivée de l’élu de son coeur. La vie était confortable pour la jeune femme qui ne manquait de rien mais elle était triste de ne pas encore être dans les bras de son amoureux pour pouvoir lui faire plein de petits bisous. Son père le Roi lui n’en démordait pas. Sa fille se marierait avec un prince de sang mais jamais avec un manant.

                      Le brave homme avait beau organiser de grands et majestueux bals, rien n’y faisait. La princesse ne trouvait décidément pas chaussure à son pied. Chaque matin le petit apprenti mitron de la boulangerie du village voisin amenait à dos de mule de bons petits pains croustillants à la mie moelleuse et l’odeur aguichante. La princesse réfugiée dans sa tour d’ivoire n’y prêtait guère attention. Jusqu’au jour ou l’envie de déguster un croissant la fit le rencontrer inopinément.

                      Le jeune homme était beau comme un prince, ses yeux bleus rayonnaient et ses longues mains fines étaient si douces qu’effleurant par mégarde celles-ci la princesse se sentie défaillir de plaisir. Ils restèrent là l’un devant l’autre de longues minutes les yeux dans les yeux sans bouger. Le roi passant par là mit fin à cette idylle naissante et fit remplacer le bellâtre par un vieux mitron tout défraîchi pensant que sa fille se lasserait bien du précédent avec le temps.

                     Mais rien n’y fit. La princesse se laissa mourir petit à petit, monopolisant les plus éminents spécialistes du royaume. Les médecins enchaînèrent les saignées et les lavements mais la princesse dépérissait. L’un d’eux plus psychologue que les autres diagnostiqua finalement une « incurable maladie d’amour ». Le roi prit peur est lanca ses plus fidèles destriers à la recherche du beau mitron. Après de longues recherches ils le localisèrent dans une petite cabane au milieu de la forêt où le pauvre s’était exilé de tristesse et de désespoir.

                    A la vue de son promis, la princesse alla tout de suite mieux et les tourtereaux partirent dans la suite princière pour se faire de beaux petits bisous. Le mitron s’approcha délicatement de la princesse qui ravie gisait sur le lit. Il promena ses douces mains sur le visage de sa promise puis délicatement enserra son cou. Ses yeux alors s’injectèrent de sang et il serra de toute ses forces. La malheureuse fut prise de violentes convulsions, éructant, bavant comme jamais. Le jeune homme sans un mot saisit en même temps un poignard qu’il avait caché dans son dos et larda avec rage plus de cinquante fois d’affilée la pauvre princesse qui pissait le sang. Il lui arracha les yeux avec ses dents et les mangea immédiatement. Le drap immaculé avait pris une couleur rougeâtre et pendant que la princesse agonisait il prit la hache qui était au mur et coupa les bras de la jeune femme. Le sang jaillit encore partout éclaboussant au passage le dément. Puis il saisit une scie et scia la tête de la princesse qu’il fit rouler dans l’escalier de pierre du Donjon. La princesse ne bougea plus, elle venait de mourir. Le roi pris d’un profond chagrin s’ouvrit avec un coutelas les veines et mourut dans d’atroces souffrances pendant que le mitron lui fut brûlé vivant.

                     Bonne nuit les petits enfants…….

 

 



L’homme et la femme sont-t’ils faits pour vivre ensemble?

amoureux

 

 

 

L’homme et la femme sont-t’ils fait pour vivre ensemble? Non

Post-Scriptum: Il faut savoir de temps à autre être concis. Ben voilà…..

 

Bien à vous,

Saint-Sulpice



Le renouveau de la baleine à Paris-plage

La baleine de paris-plage                   

SUITE A DE NOMBREUSES INCOMPREHENSIONS L’AUTEUR RAPPELLE QUE SES CHRONIQUES SONT A LIRE AU TROISIEME DEGRE. SI VOUS EN ETES INCAPABLES, PASSEZ VOTRE CHEMIN ET BONNE CONTINUATION!

 

                        La baleine est-elle une espèce en voie de disparition? Pas dans nos cités où plein d’entre-elles déambulent sur les trottoirs parfois seules souvent accompagnées de leurs petits mais volumineux baleineaux. Elles ont hormis leurs lieux de reproduction des alléchants points de rassemblement ou elles peuvent à l’abri se restaurer d’un plancton hamburgerisé!!!! Et là je dis cétacé!

                    Alors que le gouvernement s’évertue à nous faire consommer 5 fruits et légumes hors de prix par jour, d’autres s’empiffrent. Ce sont les mêmes que l’on retrouve échouées au mois d’août à Paris-plage, l’air épuisé, la peau flasque et le regard éteint. Au même titre que les cons les baleines sont légions. Les deux ne sont pas incompatibles Arrêtons-donc de les protéger car ça y est elles se sont suffisamment reproduites!

                    Il y a 80 espèces de baleines, c’est fou, hein!!!!! Je ne chasse pas personnellement la baleine car je préfère les soles et les seiches. Chacun ses goûts!!!!  Donc les baleines sont des espèces protégées en France au même titre que les Mac do, quick, kebabs et autres atrocités. Le baleineau est une proie facile, identifiable à son sachet de Haribos. La baleine s’est depuis de longues années fort bien adaptée à notre vie métropolitaine. Je me souviens d’une journée où tranquillement accroché à la barre de soutien d’une rame du métro, je fus soudainement à la station Saint-Lazare écrasé par deux de ces mammifères. Vous êtes étonnés? Moi aussi je ne savais pas que les baleines prenaient le métro! Il ne faut pas dire  »fontaine je ne boirai pas de ton eau » certes mais moi je crois que je vais vite me remettre au bourbon! Quoi qu’il en soit méfiez-vous des cachalots aussi car ils sont massifs, gargantuesques et souvent agressifs. Mais force est de reconnaître que la baleine chante bien. Allez donc un soir, l’esprit reposé, à l’Opéra Garnier assister au chant des baleines…….. je sais suis méchant de temps en temps! Personne n’est parfait



Le Militaire

Le militaire                   

 

 

                       Le militaire est en règle générale un dangereux psychopathe qui s’ignore! Petit déjà son attitude était inquiétante. Le brave gamin non seulement passait des après-midi entière a tirer sur les poupées de sa petite soeur mais s’évertuait avec férocité à démembrer celles-ci pour reproduire l’effet d’une grenade à fragmentation. La vocation est souvent précoce. Le militaire protège la Nation et la Nation accueille souvent les manifestants. ( oui souvent c’est République-Nation!!!) Le militaire aime la guerre mais c’est comme les pompiers qui attendent les feux, c’est beaucoup d’ennui avant de pouvoir tuer avec rage le féroce ennemi qui égorge nos ouailles(variante) alors en attendant le militaire brique. Et pour astiquer, il astique!!! (même seul livré à lui-même le militaire continue frénétiquement d’astiquer. Question: est-t’il hyperactif?) C’est donc telle une ménagère enjouée qu’il nettoie avec amour porte-avions, porte-clefs, voitures, maisons, fusils, toilettes, sols et chars d’assaut. Le militaire sachez-le peut se reconvertir comme femme de ménage et vous verrez qu’hormis quelques crises démentielles passagères (dues à de violents et profonds traumatismes: Voir Rambo) se révélera d’une incroyable efficacité à la maison. Vous en viendrez même à le recommander à vos amies(il peut aussi servir à plein d’autres choses) Mais comme les grands chiens, le militaire doit être sorti chaque jour au grand air pour lui permettre de gambader. Ne jamais enfermer un militaire, vous risqueriez de la traumatiser plus qu’il n’est. Le militaire nous protège donc contre les éventuels ennemis de la République. Il est capable de se sacrifier pour son pays. Le militaire à besoin d’ordre et d’une complexe hiérarchie sinon il est vite perdu(c’est comme dans nos sociétés 5 cadres pour 1 employé).

                     A l’instar des mamans qui mettent de petites étiquettes sur les vêtements des enfants avant de les envoyer en colonie de vacances, le militaire reconnaît les siens non seulement par l’uniforme identique mais aussi par de petits grades apposés délicatement sur son torse. Si le militaire voit un uniforme différent, il tue, c’est inné chez lui. D’ailleurs on le paye pour ça. Mais comme l’ennemi est de plus en plus rare et que le ménage est fait, le militaire s’ennuie. il faut comme un enfant l’occuper constamment. On lui crée donc des petites aires de jeux où il peut s’amuser à grimper sur des barbelés, sauter du haut des murs et ramper dans la boue et le militaire aime ça. Ne voyez-vous pas sa mine réjouie, sa langue pendante et ses yeux tout écarquillés. De temps à autre sont aussi organisées de joyeuses kermesses nommées « portes ouvertes » préalablement précédées d’un atelier peinture. Car le militaire aime les pinceaux! Le militaire a bon appétit ( logique il court tout le temps) prévoyez donc de généreuses portions et évitez les excitants ( rappelez-vous il est hyperactif). Néanmoins celui-ci parfois désobéit et aime se « bourrer la gueule » (terme issu d’une caserne de grognards) a la bière ou tout autre alcool car un militaire qui court beaucoup à toujours soif!!!!!!

                      Il vit en communauté dans de grandes casernes ou chaque soir il va rejoindre son dortoir au sortir de la cantoche. Le militaire dort en meute. Le militaire est polygame, il aime sa femme et son fusil et n’hésites pas à plonger celui-ci dans son lit au plus grand désespoir de sa femme, qui encore peu habituée, se trompe souvent d’organe. Le militaire fait ses courses chez « atac »(déformation professionnelle). Il aime les femmes mais parfois se trompe, l’alcool aidant et confond la belle et son voisin de chambrée. dans ces cas là on nomme cela « un binôme ». Donc le militaire aime tirer, les ennemis, les canons, les litrons et les voisins de chambrées. Le militaire est obéissant comme les chiens d’ailleurs. Mettez-donc un militaire en haut de la tour montparnasse et dites lui de sauter….eh bien il saute et sans parachute en plus, ça c’est de l’obéissance et cela devient rare de surcroît aujourd’hui. Nos enfants devraient prendre exemple dessus……



12345...9

Photos Passion |
stella-x-hudgens |
laeticia972et77 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Captures d'écrans de la gui...
| harleyquinn
| Snow et rando en montagne