Nick Brandt

Nick Brandt dans Photographie: Grands Photographes

Elephant with Exploding Dust, Amboseli - 2004 - Crédit photo: © Nick Brandt

N

nick_brandt_1 dans Photographie: Grands Photographes

Lion before Storm 1, Maasai Mara - 2006 - Crédit photo: © Nick Brandt

NN

nick_brandt_3

Sitting Lionesses, Serengeti  - 2002 - Crédit photo: © Nick Brandt

N

Elephant Herd, Serengeti - 2001 - Crédit photo: © Nick Brandt

N

Portrait of Rhino, Lewa - 2004 - Crédit photo: © Nick Brandt

N

NN

Biographie de Nick Brandt

NN

Nick Brandt a exposé ses photographies dans le monde entier et plus particulièrement à Londres, Berlin, Hambourg, Los Angeles, San Francisco, Santa Fe et New York. Il voit le jour en 1966 en Angleterre, où il a grandi, il vit aujourd’hui à Topanga Canyon en Californie, avec sa femme Orla et toute une ménagerie d’animaux adoptés.

N

Pour en savoir plus sur ce fabuleux photographe: Nick Brandt.

N

Bien à vous,

Saint-Sulpice

N

 A lire:

N512W9ME99AL._SL500_AA300_N

N

L’œuvre de Nick Brandt témoigne d’une intimité avec son sujet – les animaux d’Afrique orientale – et d’un talent qui font de lui une figure à part dans le monde des photographes de la faune sauvage. Bien au-delà du documentaire animalier, les images de  » Vivre sur cette Terre  » tracent le portrait d’un autre monde, celui des derniers animaux sauvages, un monde qui disparaît sous nos yeux, et auquel nous devons cette élégie déchirante. Sur sa méthode de travail, et sur la signification de ses photos, Nick Brandt s’explique :  » Approcher tout près, vraiment tout près des animaux. Je n’utilise pas de téléobjectif. [...] Je veux cadrer les animaux dans leur environnement, dans leur monde. Je veux éprouver un vrai sentiment d’intimité avec chacun d’eux – avec ce chimpanzé-là, ce lion ou cet éléphant particuliers, qui se trouvent devant moi. Je crois que cette proximité est pour beaucoup dans la capacité du photographe à révéler la personnalité de son sujet. On ne fait pas le portrait d’un être humain au téléobjectif, à trente mètres, en imaginant rendre un peu de son âme ; on s’approche de lui. Alors, je prends mon temps et j’avance petit à petit – en voiture ou à pied – jusqu’à n’être plus, souvent, qu’à quelques mètres des animaux. Et plus j’ai l’impression qu’ils se présentent d’eux-mêmes, qu’ils posent pour leur portrait, plus, me semble-t-il, le résultat final me plaît. [...] Ce qui m’intéresse en définitive, ce n’est pas de créer une œuvre purement documentaire ou remplie d’action et de spectacle, comme c’est généralement la règle dans le domaine de la photographie d’animaux. Mais de montrer les animaux en train d’être, tout simplement. En train d’être avant qu’ils ne soient plus. Avant qu’ils cessent d’exister, à l’état sauvage en tout cas. Ces images sont mon élégie à ces créatures superbes, à ce monde d’une beauté déchirante qui s’évanouit peu à peu, tragiquement, sous nos yeux.  »

N- Vivre sur cette Terre par Nick Brandt aux éditions Gallimard – 128 pages - Prix non communiqué.

N41tMyfwR%2BNL._SL500_AA300_N- On this Earth par Nick Brandt aux éditions Chronicle Books – 132 pages - 30€

David Maisel – Partie 3

 David Maisel - Partie 3 dans Photographie: Grands Photographes

 Library of Dust - Crédit photo: © David Maisel

N

 dans Photographie: Grands Photographes

Library of Dust - Crédit photo: © David Maisel

N

artwork_images_491_427433_david-maisel

Library of Dust - Crédit photo: © David Maisel

N

Library of Dust - Crédit photo: © David Maisel

N

Library of Dust - Crédit photo: © David Maisel

N

artwork_images_491_427426_david-maisel

Library of Dust - Crédit photo: © David Maisel

N

artwork_images_139122_274016_david-maisel

Library of Dust - Crédit photo: © David Maisel

N

artwork_images_491_244090_david-maisel

Library of Dust - Crédit photo: © David Maisel

N

Library of Dust - Crédit photo: © David Maisel

N

204144113_fd2f70be68_o

Library of Dust - Crédit photo: © David Maisel

N

artwork_images_139122_274017_david-maisel

Library of Dust - Crédit photo: © David Maisel

N

204122478_59b6af630f_o 

Library of Dust - Crédit photo: © David Maisel

N

artwork_images_139122_274015_david-maisel

Library of Dust - Crédit photo: © David Maisel

.

.

 Biographie de David Maisel

N

abo_davidmaisel

N

 David Maisel est né à New York en 1961. Il a reçu son BA de l’Université de Princeton et son MFA de l’Université des Arts de Californie, et se trouve en parallèle Diplômé de Harvard. David Maisel réside et travail depuis 1993 à San Francisco.

La pratique photographique de David Maisel s’est concentrée principalement sur des sites environnementalement impactés par l’intervention humaine, dans une série multi-chaptered appelée « Les Cartes Noires ». Ses photographies montrent l’impact physique sur la terre des conséquences industrielles tel que l’extraction, l’exploitation des bois, la récupération d’eau et les essais militaire. Parce que ces sites sont souvent éloignés et inaccessibles, Maisel travaille fréquemment à partir d’une perspective aérienne, permettant ainsi à ses images de révéler l’évidence de ces déchirements et ravages que nous humains avons volontairement provoqué, fragilisant à jamais la terre sur laquelle nous vivons.

 

Pour en savoir plus sur ce photographe: David Maisel.

 

Bien à vous,

Saint-Sulpice

 

Voir aussi:

N

- David Maisel – Partie 1.

- David Maisel – Partie 2.

 

A regarder:

 

Image de prévisualisation YouTube

 

A lire:

 

41YC6JGTijL._SL500_AA240_

 

Le photographe  David Maisel a créé une série sombre et belle d’images dépeignant des boîtes contenant les restes incinérés d’un mort anonyme d’un hôpital psychiatrique de l’Oregon. Ces boîtes ont subi des réactions chimiques provoquant une extravagante corrosion verte, bleue, blanche, brillante révélant d’extrardinaires paysages. Une sorte d’hommage au décédé…

 - Library of Dust par David Maisel aux éditions Chronicle Books (En langue Anglaise) – 108 pages – 53€

N

51TwbnsoyzL._SL500_AA240_

 

Oblivion par David Maisel aux éditions Nazraeli Pr  (En langue Anglaise) - 48 pages – 54€

David Maisel – Partie 2

David Maisel - Partie 2 dans Photographie: Grands Photographes 204109919_66c58deb1f_o

Terminal Mirage  – Crédit photo: © David Maisel

204109916_08e24302bd_o dans Photographie: Grands Photographes

Terminal Mirage  – Crédit photo: © David Maisel

maisel_2

Terminal Mirage  – Crédit photo: © David Maisel

204109910_6c99b6a22b_o

Terminal Mirage  – Crédit photo: © David Maisel

204109912_2ae3fed2d9_o

Terminal Mirage  – Crédit photo: © David Maisel

204109913_4e3eaff222_o

Terminal Mirage  – Crédit photo: © David Maisel

ter_m_04

Terminal Mirage  – Crédit photo: © David Maisel

maisel2

Terminal Mirage  – Crédit photo: © David Maisel

204109908_29c99fe8da_o

Terminal Mirage  – Crédit photo: © David Maisel

maisel_1

Terminal Mirage  – Crédit photo: © David Maisel

204111568_2c1cb0b3f8_o

Terminal Mirage  – Crédit photo: © David Maisel

.

.

Biographie de David Maisel

 

 abo_davidmaisel

 

 David Maisel est né à New York en 1961. Il a reçu son BA de l’Université de Princeton et son MFA de l’Université des Arts de Californie, et se trouve en parallèle Diplômé de Harvard. David Maisel réside et travail depuis 1993 à San Francisco.

La pratique photographique de David Maisel s’est concentrée principalement sur des sites environnementalement impactés par l’intervention humaine, dans une série multi-chaptered appelée « Les Cartes Noires ». Ses photographies montrent l’impact physique sur la terre des conséquences industrielles tel que l’extraction, l’exploitation des bois, la récupération d’eau et les essais militaire. Parce que ces sites sont souvent éloignés et inaccessibles, Maisel travaille fréquemment à partir d’une perspective aérienne, permettant ainsi à ses images de révéler l’évidence de ces déchirements et ravages que nous humains avons volontairement provoqué, fragilisant à jamais la terre sur laquelle nous vivons.

 

Pour en savoir plus sur ce photographe: David Maisel.

 

Bien à vous,

Saint-Sulpice

 

Voir aussi:

- David Maisel – Partie 1

 

A regarder:

 

Image de prévisualisation YouTube

 

A lire:

 

41YC6JGTijL._SL500_AA240_

 

Le photographe  David Maisel a créé une série sombre et belle d’images dépeignant des boîtes contenant les restes incinérés d’un mort anonyme d’un hôpital psychiatrique de l’Oregon. Ces boîtes ont subi des réactions chimiques provoquant une extravagante corrosion verte, bleue, blanche, brillante révélant d’extrardinaires paysages. Une sorte d’hommage au décédé…

 - Library of Dust par David Maisel aux éditions Chronicle Books (En langue Anglaise) – 108 pages – 53€

51TwbnsoyzL._SL500_AA240_

 

Oblivion par David Maisel aux éditions Nazraeli Pr  (En langue Anglaise) - 48 pages – 54€

David Maisel

David Maisel dans Photographie: Grands Photographes 204113394_ce4c768623_o

The Lake Project - Crédit photo: © David Maisel

204119145_babd18eeb5_o dans Photographie: Grands Photographes

The Lake Project - Crédit photo: © David Maisel

204119147_0a1038c9e0_o

The Lake Project - Crédit photo: © David Maisel

204111570_105d4e6b94_o

The Lake Project - Crédit photo: © David Maisel

200.large

The Lake Project - Crédit photo: © David Maisel

Maisel%20828%20-%209

The Lake Project - Crédit photo: © David Maisel

Maisel%20MD03%20243-8_72

The Lake Project - Crédit photo: © David Maisel

min_b_16

The Lake Project - Crédit photo: © David Maisel

maisel6

The Lake Project - Crédit photo: © David Maisel

 204113399_3660f648b4_o

The Lake Project - Crédit photo: © David Maisel

david-maisel--prix-pictet

The Lake Project - Crédit photo: © David Maisel

204119151_1071a19e5b_o

The Lake Project - Crédit photo: © David Maisel

maisel_thumb

Mining Project  - Crédit photo: © David Maisel

david_maisel_mine

Mining Project  - Crédit photo: © David Maisel

.

.

 Biographie de David Maisel

 abo_davidmaisel

 David Maisel est né à New York en 1961. Il a reçu son BA de l’Université de Princeton et son MFA de l’Université des Arts de Californie, et se trouve en parallèle Diplômé de Harvard. David Maisel réside et travail depuis 1993 à San Francisco.

La pratique photographique de David Maisel s’est concentrée principalement sur des sites environnementalement impactés par l’intervention humaine, dans une série multi-chaptered appelée « Les Cartes Noires ». Ses photographies montrent l’impact physique sur la terre des conséquences industrielles tel que l’extraction, l’exploitation des bois, la récupération d’eau et les essais militaire. Parce que ces sites sont souvent éloignés et inaccessibles, Maisel travaille fréquemment à partir d’une perspective aérienne, permettant ainsi à ses images de révéler l’évidence de ces déchirements et ravages que nous humains avons volontairement provoqué, fragilisant à jamais la terre sur laquelle nous vivons.

 

Pour en savoir plus sur ce photographe: David Maisel.

 

Bien à vous,

Saint-Sulpice

 

A regarder:

 

Image de prévisualisation YouTube

 

A lire:

 

41YC6JGTijL._SL500_AA240_

 

Le photographe  David Maisel a créé une série sombre et belle d’images dépeignant des boîtes contenant les restes incinérés d’un mort anonyme d’un hôpital psychiatrique de l’Oregon. Ces boîtes ont subi des réactions chimiques provoquant une extravagante corrosion verte, bleue, blanche, brillante révélant d’extrardinaires paysages. Une sorte d’hommage au décédé…

 - Library of Dust par David Maisel aux éditions Chronicle Books (En langue Anglaise) – 108 pages – 53€

51TwbnsoyzL._SL500_AA240_

 

Oblivion par David Maisel aux éditions Nazraeli Pr  (En langue Anglaise) - 48 pages – 54€

123

Photos Passion |
stella-x-hudgens |
laeticia972et77 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Captures d'écrans de la gui...
| harleyquinn
| Snow et rando en montagne