Gabriel Loppé – Partie 3

 Gabriel Loppé - Partie 3 dans Photographie: Grands Photographes 60988a18f98a4661-grand-paris-quai-seine-bateaux-pont-neuf-belle-jardiniere-loppe-gabriel

Quai de la Seine, les bateaux, la Samaritaine, la belle Jardinière… – n.d – Crédit photo: © Gabriel Loppé – Statut domaine public

N

28f512331e64d296-grand-paris-gare-orsay-nuit-loppe-gabriel dans Photographie: Grands Photographes

Paris, Gare d’Orsay la nuit – n.d – Crédit photo: © Gabriel Loppé – Statut domaine public

N

9a50f6237cf26bd9-grand-illuminations-tour-eiffel-nuit-loppe-gabriel

Paris, Illuminations de la Tour-Eiffel lors de l’exposition Universelle – 1900 – Crédit photo: © Gabriel Loppé – Statut domaine public

N

305d09a7ffb16bd0-grand-paris-petit-bras-seine-crepuscule-hiver-loppe-gabriel

Le petit bras de la Seine au crépuscule en hiver – n.d – Crédit photo: © Gabriel Loppé – Statut domaine public

N

ccf7e4cc1a064353-grand-paris-pont-neuf-samaritaine-belle-jardiniere-loppe-gabriel

Le Pont-Neuf, la Samaritaine, la Belle Jardinière – n.d – Crédit photo: © Gabriel Loppé – Statut domaine public

N

f470eb58f83a8bfd-grand-paris-soleil-couchant-pont-solferino-loppe-gabriel

Paris, Pont de Solférino au soleil couchant – n.d – Crédit photo: © Gabriel Loppé – Statut domaine public

N

058ad0f8814144b2-grand-scene-familiale-bulles-savon-loppe-gabriel

Scène familiale, les bulles de savon - 1891 – Crédit photo: © Gabriel Loppé – Statut domaine public

N

0e2d8da7541af81c-grand-scene-familiale-amusements-sur-terrasse-embrun-avril-1891-loppe-gabriel

Les amusements sur la terrasse, Embrun – Avril 1891 – Crédit photo: © Gabriel Loppé – Statut domaine public

N

39723f8d3dfc784a-grand-londres-bord-tamise-loppe-gabriel

Londres, au bord de la Tamise – n.d – Crédit photo: © Gabriel Loppé – Statut domaine public

N

d6e52a73d38b5adb-grand-londres-vue-port-loppe-gabriel

Londres, la Tamise la nuit – n.d – Crédit photo: © Gabriel Loppé – Statut domaine public

 

 

 

 

Biographie de Gabriel Loppé

 

 Gabriel Loppé fut un photographe de génie ( Né en 1825 ). Certains de ses clichés sont passés à la postérité, comme cette Tour Eiffel en construction frappée par un éclair, présentée au musée d’Orsay. Ses enfants et petits-enfants, qui coururent la montagne dès leur plus jeune âge, lui ont souvent servi de modèles. Leur bonheur envahissant l’image est en quelque sorte la signature de Loppé photographe. Cette biographie de Gabriel Loppé et le catalogue de son oeuvre, réalisés par Marie-Noël Borgeaud, ramèneront dans la lumière un artiste que la montagne a « inventé », tout comme lui-même la réinventait à chaque tableau.

Vraisemblablement influencé par le courant pictorialiste anglais du Linked Ring, Gabriel Loppé est un des premiers photographes avec Alfred Stieglitz à avoir réalisé des vues d’une ville, en l’occurrence Paris, à la lumière de l’éclairage urbain, qui précèdent de quelques années des vues nocturnes de ville prises par Stieglitz. Gabriel Loppé semble avoir été le premier à utiliser la technique instantanée pour prendre quantités de vues de Paris la nuit. Entre 1889 et 1900, il fixe les décors urbains aux lumières crépusculaires et nocturnes des becs de gaz, ou des enseignes lumineuses. La nouvelle Tour Eiffel est alors un sujet de prédilection, illuminée de guirlandes électriques ou saisie par les éclairs d’un orage en 1900. Avec ses nocturnes de ville Loppé expérimente une recherche qui sera au centre des préoccupations de nombreux photographes pictorialistes, comme Stieglitz ou Steichen et 30 ans plus tard de Brassaï.

Il fut aussi un peintre de talent et un alpiniste chevronné. Il s’éteignit en 1913 à l’aube de la grande guerre.

 

Bien à vous,

Saint-Sulpice

 

Voir aussi:

- Gabriel Loppé – Partie 1.

- Gabriel Loppé – Partie 2.

A lire aussi:

 

 

Contemporain d’Edward Whymper, ami de Leslie Stephen et de James Eccles dont il a épousé la soeur, le peintre Gabriel Loppé a vécu l’âge d’or de l’alpinisme, celui de la conquête des sommets alpins à la fin du XIXe siècle. Envoûté par le monde quasi surnaturel de l’altitude, de la glace et du granit, en alpiniste aguerri, il a emporté son chevalet sur les sommets, là où aucun artiste n’avait imaginé peindre ni dessiner.
Paysagiste de la haute montagne, il se plaît à représenter une nature grandiose : les glaciers torturés, la dentelle minérale des arêtes, les couchers de soleil qui embrasent les cimes et abandonnent la vallée dans les ténèbres, les horizons hérissés d’aiguilles, l’écume des torrents… Peintre figuratif, il nousentraîne toutefois vers le rêve, la poésie.
Ses oeuvres ont conservé une originalité qui impressionne encore le spectateur d’aujourd’hui : toiles gigantesques, panoramas enflammés, cadrages serrés sur des crevasses béantes, transparences glaciales et flamboiements…
Loppé installa sa famille et son atelier à Chamonix. Sa clientèle était notamment celle de riches Anglais fascinés par les Alpes. Londres accueillit plusieurs de ses expositions, mais il exposa également pendant plus d’une décennie au prestigieux Salon officiel à Paris, ainsi qu’au Salon des Artistes français.
Cette biographie de Gabriel Loppé et le catalogue de son oeuvre, réalisés par Marie-Noël Borgeaud, ramèneront dans la lumière un artiste que la montagne a « inventé », tout comme lui-même la réinventait à chaque tableau.

N
 
- Gabriel Loppé, Peintre, photographe & alpiniste par Marie-Noël Borgeaud aux éditions Glénat – 39€

EVENEMENTIEL ~ Festivals, Manifestations éphémères, etc…

saintsulpice.jpg

Voici par catégorie l’ensemble de mes articles publiés. Espérant que cet index facilitera votre « navigation » au sein de mon blog. Bonne Lecture. Il vous suffit de cliquer sur l’article qui vous intéresse et vous n’avez plus qu’à le lire directement.

Pour les événements en cours le lien est accompagné d’une jaquette imagée, une fois l’événement terminé, la mention (clos) remplace la jaquette. Ceci vous permettra d’un coup d’oeil de vous diriger sur les événements encore actifs.

Bien à vous,

Saint-Sulpice

 

Evenementiel

2011 

EVENEMENTIEL ~ Festivals, Manifestations éphémères, etc... 2009

Les Sardines Grillées – Théâtre de la Reine Blanche - Paris 18 - 24 Mars 2011 à 19h00.

.

.

2010

 

Indhira Nunez – Le Sentier des Halles – Paris – 28 Mai 2010 à 19H45.  (Clos)

Le Kirintanpo ( Spécialité d’Akita) – Maison de la Culture du Japon – Paris – 10 Avril 2010 à 13h00.   (Clos)

Les Quatre Cents Coups – Centre d’animation Le Point du Jour – Paris – 6 Avril 2010 à 19h00.   (Clos)

Le jour du Macaron – 20 Mars 2010.   (Clos)

Nouvel An Chinois – Manifestations des 3ème et 13ème Arrondissements de Paris – 14 Février 2010.  (Clos)

2009

Tour Eiffel – Spectacle lumineux du 31 Décembre 2009 à 23h40 – Paris.  (Clos)

Un dragon dans les eaux pures du Caucase – Salle jean Dame – Paris – Jeudi 17 Décembre 2009 (Clos)

Vente directe Fruits & légumes, Viandes Bovine et ovine fraîches, conserves de Canard Gras – Tour Eiffel – Paris – Jeudi 17 Décembre 2009.(Clos)

27ème Festival International du Film d’Environnement – La Pagode – Paris – 18 au 24 Novembre 2009.(Clos)

 2012, Conspiration de l’Apocalypse – France 4 – Mardi 10 Novembre 2009 à 22H30..(Clos)

A travers champs – Parvis de la Mairie du 15ème – Paris – 21 au 22 Novembre 2009..(Clos)

 La Traversée de Paris – Forum des Images – Paris – 30 Octobre 2009 à 15h.(Clos)

Bateaux-Mouches – Pont de l’Alma – Paris – Jeudi 22 Octobre 2009.(Clos)

Les Barbouzes – Centre d’Animation Dunois – Paris – Lundi 19 Octobre 2009 à 14h30.(Clos)

Touchez pas au grisbi – Centre d’Animation Dunois – Paris – Lundi 9 Novembre 2009 à 14h30..(Clos)

Les Tontons Flingueurs – Centre d’Animation Poterne des Peupliers – Paris – Lundi 23 Novembre 2009 à 14h30.(Clos)

Salon du Chocolat 2009 – Porte de Versailles – Paris – 14 au 18 Octobre 2009.(Clos)

Sous les pavés, la Terre – Salle Jean Dame – Paris – Mardi 13 Octobre 2009 à 19h00.(Clos)

L’Autre Ecran – Salle Jean Dame – Paris – Vendredi 16 Octobre 2009 à 20h00.(Clos)

 Terrine de Canard gratuite – 4ème Mondial de l’Antiquité – Puces de Saint-Ouen – Dimanche 11 Octobre 2009.(Clos)

Nuit Blanche 2009 – Paris – 3 Octobre 2009. (Clos)

Les Journées Européennes du Patrimoine – 19 et 20 Septembre 2009.(Clos)

Cinéma et Théâtre en plein air – Arènes de Lutèce – Paris – Du 12 au 13 Septembre 2009.(Clos)

Un dîner dans le ciel - Paris – Du 11 au 15 Septembre 2009.   (Clos)

Sacrée Orchidée – Société Nationale d’Horticulture de France – Paris – Du 11 au 13 Septembre 2009.(Clos)

Shower de Zhang Yang – Projection gratuite le Vendredi 4 Septembre à 21h – Square Maurice Rajman – Paris 11e.(Clos)

Un Soleil à Kaboul – Projection gratuite le Samedi 5 Septembre 2009 à 16h – Mairie du 12e – Paris.(Clos)

Festival Opéra des rues 2009 – 4 au 6 Septembre 2009 – Paris.(Clos)

Fête du Village Suisse – 18 au 20 Septembre 2009 – Paris 15e.(Clos)

Fête des Vendanges de Montmartre 2009 – Paris – 7 au 11 Octobre 2009.  (Clos)

Les marchés flottants du Sud-Ouest – Du 18 au 20 Septembre 2009 – Quai Montebello – Paris.(Clos)

Festival Silhouette – Courts Métrages – 8ème édition 2009 – Du 29 Août au 6 Septembre 2009 – Parc des Buttes Chaumont – Paris.(Clos)

Cyrano de Bergerac et les Empires du Soleil – Château de Versailles(Clos)

Ils s’exposent pour la vie – 1000 Artistes à l’Hôtel de Ville de Paris – 31 Août au 13 Septembre 2009.(Clos)

Paris Plage – Du 20 Juillet au 20 Août 2009 – Paris.  (Clos)

10ème Festival itinérant des Arènes de Montmartre – 17 Août au 6 Septembre 2009 – Paris .(Clos)

Marché de la Poésie 2009 – Du 18 juin au 21 juin 2009 – Paris.(Clos)

Home – Yann Arthus-Bertrand. 

home-gratis-affiche

Salon Emmaüs – Dimanche 14 Juin 2009 – Parc des Expositions – Porte de Versailles – Paris. (Clos)

25 siècles de cultures bouddhiques – Hôtel de Ville de Paris – Samedi 16 Mai 2009.  (Clos)

Le printemps des rues 2009 – 15 au 17 Mai 2009 - Paris.  (Clos)

La fête du pain – 11 au 17 Mai 2009 – France entière.  (Clos)

La Nuit des Musées – Samedi 16 Mai 2009 de 18h à Minuit – Paris.   (Clos)

5ème Biennale Internationale des Arts de la Marionnette – 24 Avril au 24 Mai 2009.  (Clos)

90/- Les Femmes s’en mèlent… – La Maroquinerie – Vendredi 24 Avril 2009 à 19h – Paris. (Clos)

Un livre, une rose – Samedi 25 Avril 2009.  (Clos)

La fête Tsigane du Cirque Romanès – 18 avril au 3 mai 2009 – Paris. (Clos)

Le jour du macaron – 20 Mars 2009 – Paris.  (Clos)

Salon du Livre (29ième édition) – 13 au 18 Mars 2009 – Paris.  (Clos)

Spécialités Taïwanaises – Brasserie Printemps – 10 au 19 Mars 2009 – Paris.  (Clos)

Colères – François Rollin – 5 Mars 2009 - L’Olympia – Paris. (Clos)

Printemps des Poètes – 2 au 15 Mars 2009.  (Clos)

Etienne Dumont fête ses soixante ans…  (Clos)

Le Carnaval de Paris – Dimanche 22 Février 2009 – Paris. (Clos)

Paris Romantique – Février 2009. (Clos)

Forum des Métiers du Livre – 7 Février 2009 – Maison des Métallos – Paris. (Clos)

2008

Le Salon du Chocolat 2008. (clos)

Lire en fête ( spécial jeunesse) – 10,11 et 12 Octobre 2008. (clos)

Festival d’Automne Paris 2008 – Programmation d’Octobre.(clos)

Fête des Vendanges – 6 au 12 Octobre 2008. (clos)

Parc Georges Brassens – Fête du miel – 4 et 5 Octobre 2008. (clos)

- Nuit Blanche 2008 - 4 Octobre – Gare du Nord et Gare de l’Est.(Clos)

- Nuit Blanche 2008 – 4 Octobre – Gare de Lyon et Gare de Bercy.(Clos)

- Nuit Blanche 2008 – 4 0ctobre – Tour Saint-Jacques et Marais.(Clos)

- Nuit Blanche 2008 – 4 Ocotbre – Montparnasse et Saint-Germain de Près.(Clos)

- Nuit Blanche 2008 – 4 Octobre – Gare Saint-Lazare et Champs-Elysées.(Clos)

- Nuit Blanche 2008 – 4 Octobre – 1er Arrondissement.(Clos)

- Nuit Blanche 2008 – 4 Octobre - 2ième Arrondissement.(Clos)

- Nuit Blanche 2008 - 4 Octobre – 3ième Arrondissement.(Clos)

- Nuit Blanche 2008 – 4 Octobre – 4ième Arrondissement.(Clos)

- Nuit Blanche 2008 – 4 Octobre – 5ième Arrondissement.(Clos)

- Nuit Blanche 2008 – 4 Octobre – 6ième Arrondissement.(Clos)

 - Nuit Blanche 2008 – 4 Octobre – 8ième Arrondissement.(Clos)

- Nuit Blanche 2008 – 4 Octobre – 9ième Arrondissement.(Clos)

- Nuit Blanche 2008 – 4 Octobre – 10ième Arrondissement.(Clos)

- Nuit Blanche 2008 – 4 Octobre – 11ième Arrondissement.(Clos)

- Nuit Blanche 2008 – 4 Octobre – 12ième Arrondissement.(Clos)

- Nuit Blanche 2008 – 4 Octobre – 13ième Arrondissement.(Clos)

- Nuit Blanche 2008 – 4 Octobre – 14ième Arrondissement.(Clos)

- Nuit Blanche 2008 – 4 Octobre – 15ième Arrondissement.(Clos)

- Nuit Blanche 2008 – 4 0ctobre – 16ième Arrondissement.(Clos)

- Nuit Blanche 2008 – 4 Octobre – 17ième Arrondissement.(Clos)

- Nuit Blanche 2008 – 4 Octobre – 18ième Arrondissement.(Clos)

- Nuit Blanche 2008 – 4 Octobre – 20ième Arrondissement.(Clos)

Paris – Espace cardin, Salon du Vintage – 27 et 28/09/2008. (Clos)

Paris - Illuminations des 25 ponts du 25 au 27/9/2008. (Clos)

Maison du Japon – Macbeth – 27 Septembre 2008. (Clos)

Sous la plage…..Le bal du 21 Septembre 2008. (Clos)

Le Domburi.  (Clos)

Journées du patrimoine – 20 et 21 Septembre 2008. (Clos)

La rentrée du Cinéma – 14,15,16 Septembre 2008.  (Clos)

Les veillées du Ramadan. (Clos)

Fauchon - 5 et 6 Septembre – Weekend éclair! (Clos)

Cinéma – 3 jours, 3 euros (17,18 et 19 Août). (Clos)

Paris – Ciné au clair de lune. (Clos)

Les arènes du jazz 2008. (Clos)

Paris Plage – Le programme des concerts. (Clos)

Paris Plage 2008. (Clos)

Ingrid Bétancourt – Trocadéro 20 Juillet! (Clos)

Lido aux Galeries Lafayette! (Clos)

Musique et chants du XVII et XVIIIème siècle à la librairie Buridan. (Clos)

Orangerie de Bagatelle – Musique de chambre. (Clos)

Cinéma en plein air à la Villette 2008 - Le programme complet et détaillé!(Clos)

Japon, maison de la Culture – L’art du Shoyu. (Clos)

Bal du 13 Juillet au Parc André Citroën. (Clos)

Le feu d’artifice du 14 juillet à Paris. (Clos)

Pompiers – Liste des bals du 14 juillet à Paris. (Clos)

Librairie Buridan – Dédicace de Jean-Marc Moriceau. (Clos)

Fête du cinéma 2008. (Clos)

Regards sur le cinéma Russe. (Clos)

Marc Levy au Presse Papier. (Clos)

Musique – 8° Festival Européen des jeunes talents.   (Clos)

Fête du Boudhisme. (Clos) 

Fête de la musique 2008 – Paris 20ème arrondissement. (Clos) 

Fête de la musique 2008 – Paris 19ème arrondissement. (Clos) 

Fête de la musique 2008 – Paris 18ème arrondissement. (Clos) 

Fête de la musique 2008 – Paris 17ème arrondissement.  (Clos) 

Fête de la musique 2008 – Paris 16ème arrondissement.  (Clos) 

Fête de la musique 2008 – Paris 15ème arrondissement.  (Clos) 

Fête de la musique 2008 – Paris 14ème arrondissement.  (Clos) 

Fête de la musique 2008 – Paris 13ème arrondissement.  (Clos) 

Fête de la musique 2008 – Paris 12ème arrondissement.  (Clos) 

Fête de la musique 2008 – Paris 11ème arrondissement.  (Clos) 

Fête de la musique 2008 – Paris 10ème arrondissement.(Clos) 

Fête de la musique 2008 – Paris 9ème arrondissement.(Clos)

Fête de la musique 2008 – Paris 8ème arrondissement.(Clos)

Fête de la musique 2008 – Paris 7ème arrondissement.(Clos)

Fête de la musique 2008 – Paris 6ème arrondissement.(Clos)

Fête de la musique 2008 – Paris 5ème arrondissement.(Clos)

Fête de la musique 2008 – Paris 4ème arrondissement.(Clos)

Fête de la musique 2008 – Paris 3ème arrondissement.(Clos)

Fête de la musique 2008 – Paris 2ème arrondissement.(Clos)

Fête de la musique 2008 – Paris 1er arrondissement.(Clos)

h-20-1622767-1247764216

Léon Gimpel

 Léon Gimpel  dans Photographie: Grands Photographes 20080413_DNA024244

 Crédit photo: © Léon Gimpel – SFP

N

ea3cdbc3702c304bc5bbfbdc250cbfa1_ph dans Photographie: Grands Photographes

 Crédit photo: © Léon Gimpel – SFP

N

paris04

 Crédit photo: © Léon Gimpel – SFP

N

1fb294f78b41d885b0cce9417f80cf6e_ph

 Crédit photo: © Léon Gimpel – SFP

N

paris06

 Crédit photo: © Léon Gimpel – SFP

N

806A259

Rue Grenata – Crédit photo: © Léon Gimpel – SFP

N

ww1color2

Crédit photo: © Léon Gimpel – SFP

N

d2170f239b610bed22b1f45e9e41c803_ph

 Crédit photo: © Léon Gimpel – SFP

N

gimpel-municipaux-arc-triomphe.1202947847

Garde Républicaine à L’Arc de Triomphe -  Crédit photo: © Léon Gimpel – SFP

N

Gimpel2

L’Avenue du Bois le dimanche matin, 7 Mai 1910 -  Crédit photo: © Léon Gimpel – SFP

N

Gimple+2+%5B800x600%5D

La Rue du Pont Neuf – 18 Décembre 1910 – Crédit photo: © Léon Gimpel – SFP

N

img-3-small491

Le président de la République et M. André Fallières à bord du cuirassé Vérité - 1 Août 1909 – Crédit photo: © Léon Gimpel – SFP

N

 Préparatifs de départ du dirigeable Zodiac III, Bétheny – 28 août 1909 – Crédit photo: © Léon Gimpel – SFP

N

Gimpel3

Départ du dirigeable militaire “Le Temps” pour la revue, 14 Juillet 1911 -  Crédit photo: © Léon Gimpel – SFP

N

Gimpel1

Le dirigeable “Ville de Bruxelles” en cours de gonflement – 22 Mai 1910 - Crédit photo: © Léon Gimpel – SFP

N

img-8-small491

Un biplan Voisin virant autour d’un pylône ; vue prise à bord du dirigeable Zodiac III à 150 mètres d’altitude environ, Bétheny » – 29 Août 1909 - Crédit photo: © Léon Gimpel – SFP

N

806A131

Usine d’avion Farman – 1917 – Crédit photo: © Léon Gimpel – SFP

N

3700425601987

Crédit photo: © Léon Gimpel – SFP

N

LeonGimpel%2BEffectsOfTheMistOnTheIlluminatedFacade)fTheGrandPalais%2BSPF

Effet de brouillard sur la facade illuminée du Grand Palais – 21 Décembre 1912 – Crédit photo: © Léon Gimpel – SFP

N

Leon+Gimpel+%5B800x600%5D

Néons, Boulevard des Italiens – 3 Décembre 1925 – Crédit photo: © Léon Gimpel – SFP

N

gimpel-galeries-lafayette.1202947835

Illuminations de Noël aux Galeries Lafayette – Crédit photo: © Léon Gimpel – SFP

N

 Illuminations de Noël au Bazar de l’Hôtel de Ville – Crédit photo: © Léon Gimpel – SFP

N

gimpel

Illuminations de Noël à la Samaritaine – 1925 - Crédit photo: © Léon Gimpel – SFP

N

Gimpel4

Illuminations de la salle Wagram à Paris – 5 Décembre 1925 - Crédit photo: © Léon Gimpel – SFP

N

gimpel-parvis-notre-dame.1202947874

Parvis de Notre-Dame - Crédit photo: © Léon Gimpel – SFP

N

2436662962_478d86fcb9_o

 Crédit photo: © Léon Gimpel – SFP

N

gimpel_02

Tout va bien – Crédit photo: © Léon Gimpel – SFP

N

img-13-small491

Un autobus noyé, Paris – 27 septembre 1911 - Crédit photo: © Léon Gimpel – SFP

N

img-14-small491

Un autobus noyé, Paris – 27 septembre 1911 - Crédit photo: © Léon Gimpel – SFP

N

Gimpel5

Amanita phalloïdes ouamanite phalloïde, champignon mortel, 18 Septembre 1912 – Crédit photo: © Léon Gimpel – SFP

N

 Amanite phalloïde - Crédit photo: © Léon Gimpel

 

.

Biographie de Léon Gimpel

N

 Léon Gimpel Autoportrait au Palais des Glaces de l’Exposition universelle – Crédit photo: © Léon Gimpel

 

Bien que tombé dans l’oubli de la mémoire du XXIe siècle, Léon Gimpel peut se prévaloir de son vivant d’une belle renommée, liée à sa contribution photographique pour le journal L’Illustration.Dès 1897, Gimpel réalise des reportages photographiques pour la presse avec un appareil Belek (9 x 12 cm), puis avec un Spido Gaumont, dont il est plus facile de manier les paramètres.

D’après les mémoires du photographe, Quarante ans de reportages photographiques. Souvenirs de Léon Gimpel, collaborateur à L’Illustration, c’est la beauté des paysages méridionaux qui l’aurait incité à s’approprier la technique photographique. Pour s’aider dans la tâche, il s’abonne – comme tous les photographes amateurs de l’époque – à Photo-revue, mensuel créé par Charles Mendel en 1888. Sans appartenir à aucun des photos-clubs bourgeois qui bourgeonnent suite aux inventions de Nicephore Niépce (1765-1833) et Louis Daguerre (1787-1851), Léon Gimpel se sent porté par le souffle d’invention et l’esprit de liberté qu’agitent ces associations d’amateurs de la fin du XIXe siècle.

Léon Gimpel travaille alors pour l’entreprise familiale de draps et tissus, gérée par son frère aîné, Eugène (1856-1937). En tant que commercial, il sillonne “les plus belles régions du midi de la France et enthousiasmé par les sites et les monuments remarquables de cette contrée, [il ne tarde pas] à regretter de ne pouvoir en garder le fidèle souvenir”. D’où l’achat de son premier appareil chez les Demaria Frères le 31 août 1897.

A partir de 1900, la photographie prend une place primordiale dans la vie de Gimpel. Il est assigné pour la première fois “photoreporter” à l’occasion de l’incendie du Théâtre français (place du Palais Royal) du 8 mars.
Puis, il est chargé de suivre les événements liés à l’Exposition Universelle. La Vie illustrée est la première revue française à publier ses photographies, après le King of Illustrated Papers – revue anglaise à laquelle Léon avait transmis son travail par l’intermédiaire de Paul Géniaux (1873-1914).

photographe amateur, Léon Gimpel devient donc un professionnel, qui aborde ce nouveau médium avec un esprit expérimental. Il réalise des séries d’images destinées à la vulgarisation scientifique, étant l’un des premiers à extraire le sujet de son contexte. Tels ses champignons, sortis de leur environnement et posés sur un fond neutre.

D’esprit curieux et imaginatif, Gimpel crée des images aux formes nouvelles. Il découvre la vue en plongée lorsqu’il s’embarque sur un dirigeable (meeting aérien de Bétheny). Avant de succomber à la vue en contre-plongée.
Léon aime repousser les limites du medium: “Les difficultés, loin de me rebuter, ont toujours exercé sur moi une attraction irrésistible”.

A partir de 1904, le photographe commence sa collaboration avec le journal L’Illustration, enregistrant l’évolution de Paris, notamment la mise en place de l’éclairage au néon, qui permet de faire des photographies de nuit (cf. les enseignes des grands magasins).

Si l’homme laisse par écrit des souvenirs de sa carrière professionnelle, il ne s’étale pas sur sa vie privée. Il est né à Strasbourg dans une famille d’origine juive de quatre enfants – il est le dernier. En 1870, ses parents, patriotes, quittent l’Alsace, perdue au profit de l’Allemagne, pour rejoindre Paris. En 1878, ils habitent au 38, boulevard de Strasbourg (Paris, 10e). En 1939, Léon épouse Marguerite Bouillon; le couple n’aura pas d’enfants. Les époux quittent Paris, pour une raison inconnue (probablement pour gagner la zone libre) et s’installent en Béarn. D’abord à Pau, puis Jurançon, et enfin Sérignac-Meyracq, où le photographe meurt.

 

Bien à vous,

Saint-Sulpice

 

A lire:

N

1564-1566-large

 

Aujourd’hui méconnu, Léon Gimpel fut pourtant un célèbre photographe amateur de la Belle Epoque. Animé d’une insatiable curiosité technique, il essaya de pousser au plus loin les possibilités du médium. Sa pratique amateur devint alors virtuose : il enregistra en noir et blanc la foudre s’abattant sur la tour Eiffel, l’évolution d’un Paris nocturne désormais éclairé à l’électricité ou encore la vision en plongée que les premiers aviateurs perçoivent de leurs nouveaux engins.

Gimpel est également associé à la présentation de l’autochrome, premier procédé commercialisé de photographie en couleurs. Il en exploite de façon magistrale les possibilités, réalise des reproductions en couleurs de paysages de montagne, d’éclairages de façades ou de scènes de la vie parisienne, magnifie en somme l’univers chatoyant de la Belle Epoque.

- Leon Gimpel (1873-1948) – Les audaces d’un photographe par Dominique De Font-reaulx & Thierry Gervais aux éditions 5 continents - 40€

Photos Passion |
stella-x-hudgens |
laeticia972et77 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Captures d'écrans de la gui...
| harleyquinn
| Snow et rando en montagne