Sabine Weiss

Sabine Weiss dans Photographie: Grands Photographes 1457682789

Vers la lumière, Paris - 1953 - Crédit photo: © Sabine Weiss N

 

 RTEmagicC_weiss3.jpg dans Photographie: Grands Photographes

Jour de pluie à travers une fenêtre, Paris - 1957 - Crédit photo: © Sabine Weiss ~ Rapho ~ Eyedea

NN

K09282B011277

Portugal - 1954 - Crédit photo: © Sabine Weiss ~ Rapho

N

20081115PHOWWW00030

Porte de Vanves, Paris - 1952 - Crédit photo: © Sabine Weiss ~ Rapho

N

211

Un jeune mineur du nord de la France - n.d - Crédit photo: © Sabine Weiss ~ Rapho

NN

Sabine+Weiss+besoinded+5

Baisers d’adolescents, Paris - 1950 - Crédit photo: © Sabine Weiss ~ Rapho

 

 

20081204PHOWWW00272

Métro, New-York - 1962 - Crédit photo: © Sabine Weiss ~ Rapho

N

N

N

Biographie de Sabine Weiss

N

N

Sabine Weiss (Sabine Weber, jusqu’à son mariage avec le peintre Hugh Weiss), née en 1924 à Saint-Gingolph est une photographe d’origine suisse naturalisée française qui peut être rattachée au courant de la photographie humaniste.

Attirée très jeune par la photographie, elle commence à photographier à l’age de 12 ans avec un appareil photo acheté avec son argent de poche. Son père la soutient dans son choix, et elle apprend plus tard la technique photographique, de 1942 à 1945, auprès d’un photographe de studio à Genève : Frédéric Boissonnas.

Elle obtient son diplôme de photographe et ouvre son atelier personnel avant de partir s’installer définitivement à Paris en 1946. Elle devient alors, à 22 ans, l’assistante du célèbre photographe de mode Willy Maywald : « Quand je suis venue à Paris, j’ai pu travailler chez Maywald à qui un ami m’avait recommandée. J’y ai travaillé dans des conditions inimaginables aujourd’hui, mais avec lui j’ai compris l’importance de la lumière naturelle. La lumière naturelle comme source d’émotion ».

Elle travaille alors dans des secteurs variés : passionnée de musique, elle fixe les visages de grands noms de la musique (Igor Stravinski, Benjamin Britten, Pablo Casals, Stan Getz…) mais aussi ceux de la littérature, de l’art, etc. (Fernand Léger, Francis Scott Fitzgerald, Pougny, Alberto Giacometti, Robert Rauschenberg, Jan Voss, Jean Dubuffet…) ; elle collabore également à plusieurs revues et journaux connus en Amérique et en Europe pour des commandes publicitaires et de presse (Vogue, Match, Life, Time, Town and Country, Holiday, Newsweek, etc.). Enfin elle parcourt le monde en tant que photojournaliste, et en rapporte de nombreux clichés.

À partir de 1950, elle est représentée par l’agence Rapho, première agence de presse française gérant entre autres le travail de Robert Doisneau (qui lui propose de rentrer dans l’agence après une rencontre dans le bureau du directeur de Vogue), Willy Ronis, Édouard Boubat… Elle se marie la même année avec le peintre américain Hugh Weiss, rencontré lors d’un voyage en Italie quelques temps auparavant, et se lie d’amitié avec des personnalités du milieu artistique comme Jean Cocteau, Maurice Utrillo, Georges Rouault, et Jacques Henri Lartigue. Avec ce dernier elle partage l’amour de l’humanité et le goût pour les visions intimes de la vie.

Malgré ses succès et la publication d’une quinzaine d’ouvrages dont 100 photos de Sabine Weiss pour la liberté de la presse par RSF en 2007, Sabine Weiss reste une personnalité discrète et peu connue du grand public.

Sabine Weiss est officier dans l’Ordre des Arts et des Lettres depuis 1999 (Chevalier en 1987).

N

Bien à vous,

Saint-Sulpice

Robert Doisneau, Du Métier à l’Oeuvre – Fondation Henri Cartier-Bresson – Paris – 13 Janvier au 18 Avril 2010

Robert Doisneau, Du Métier à l'Oeuvre - Fondation Henri Cartier-Bresson - Paris - 13 Janvier au 18 Avril 2010 dans EXPOSITIONS pop_expophoto_1c

Le nez au carreau – 1953 - Crédit photo: © Atelier Robert Doisneau & Fondation Henri Cartier-Bresson

.

.

Longtemps Robert Doisneau a été perçu comme le chantre du pittoresque parisien. Illustrateur de génie, il a su comme personne saisir l’image agréable, l’anecdote inattendue : on a reconnu en lui le professionnalisme et la poésie simple de l’instantané. Mais l’œuvre de Robert Doisneau est infiniment plus complexe.

.

pop_expophoto_1b dans EXPOSITIONS

Le vélo de Tati – 1949 - Crédit photo: © Atelier Robert Doisneau & Fondation Henri Cartier-Bresson

.

L’exposition de la Fondation Cartier-Bresson propose une sélection d’une centaine d’épreuves originales, choisies en majorité parmi les trésors de son atelier et dans diverses collections publiques ou privées. Les images présentées ont été réalisées entre 1930 et 1966 à Paris et dans sa banlieue. Cette relecture tend à montrer comment Robert Doisneau est passé « du métier à l’œuvre »*, avec une gravité insoupçonnée, en inscrivant sur la pellicule un monde dont il voulait prouver l’existence.

.

 pop_expophoto_1d

Bidonville à Ivry - 1946 - Crédit photo: © Atelier Robert Doisneau & Fondation Henri Cartier-Bresson

.

Le catalogue, publié en français par Steidl est accompagné d’une introduction d’ Agnès Sire et d’une relecture mise à jour de l’étude que le critique d’art Jean-François Chevrier avait consacrée à Doisneau en 1983. Cet ouvrage présente un visage inédit du célèbre photographe qui prétendait photographier pour  survivre  ; l’œuvre ainsi abordée prend un sens différent, par la sélection remarquable, exigeante et sensible qui est proposée. On percevra naturellement que c’est   ce sentiment d’insuffisance de l’enregistrement photographique (..) constitutif d’un art qui procède de l’émotion, qui, allié à un besoin de réalisme, fait la force des images de Doisneau.

 .

 pop_expophoto_1e

Jeux Africains - 1945 - Crédit photo: © Atelier Robert Doisneau & Fondation Henri Cartier-Bresson

.

Une grande complicité le liait à Henri Cartier-Bresson ; aussi enfantins l’un que l’autre dans leurs rires, ils ne manquaient cependant pas de se consulter sérieusement dès que le métier l’exigeait. Notre amitié se perd dans la nuit des temps, écrivait HCB en 1995, nous n’aurons plus son rire plein de compassion, ni les réparties percutantes de drôlerie et de profondeur. Jamais de redite, chaque fois la surprise. Mais sa bonté profonde, l’amour des êtres et d’une vie modeste, est pour toujours dans son œuvre.

 .

 pop_expophoto_1f

Cachan - 1948 - Crédit photo: © Atelier Robert Doisneau & Fondation Henri Cartier-Bresson

.

  Ils n’avaient pas la même conception de la photographie,   l’imparfait de l’objectif  de Doisneau se conjuguant mal avec l’imaginaire d’après nature d’un Cartier-Bresson, plutôt adepte de la rigueur, influencé par la peinture et le dessin et hostile au recadrage.

 .

 pop_expophoto_1g

Football, Choisy le Roi - 1945 - Crédit photo: © Atelier Robert Doisneau & Fondation Henri Cartier-Bresson

 .

 La revue Le midi illustré , rapporte que lors des obsèques de Robert Doisneau ,  Cartier-Bresson a jeté dans la tombe de son copain une moitié de pomme, puis a croqué l’autre dans un geste de communion profane, posture qui en dit long sur la fraternité simple des deux hommes.

.

 pop_expophoto_1h

La voiture fondue - 1944 - Crédit photo: © Atelier Robert Doisneau & Fondation Henri Cartier-Bresson

.

Comme tous les familiers de la rue, Doisneau a su fixer cette gravité rayonnante qui isole un être humain de la foule, ces moments de grâce qui rassemblent des passants dans « l’illusion d’un instant » comme dans une géométrie de rêve. Jean-François Chevrier

.

Source texte: Fondation Henri Cartier-Bresson

.

.

Biographie de Robert Doisneau

.

Le diplôme de graveur-lithographe en poche, Robert Doisneau est formé à la photographie par André Vigneau. Il devient rapidement photographe indépendant pour l’agence Rapho. Il vend ses clichés à des magazines aussi divers que Le Point, Vogue, La Vie ouvrière… et reçoit le prix Kodak en 1947 et le prix Niepce en 1956. Ce ‘braconnier de l’éphémère’ est célèbre pour ses clichés d’écoliers et d’individus croisés dans les rues de Paris, tel le couple s’échangeant ‘Le Baiser de l’hôtel de ville’. Mais ces oeuvres emplies de légèreté et d’humanisme font parfois oublier le caractère révolté du photographe, s’évertuant à traduire par images sa haine de la guerre, ses inquiétudes vis-à-vis du capitalisme et de ses méfaits dans la banlieue. Il a immortalisé Braque, Picasso, Giacometti, Léger, Carné… Une exposition au MOMA de New York en 1951 le consacre au niveau international. Deux films lui rendent hommage : ‘Le Paris de Robert Doisneau’ de François Porcile en 1973, et ‘Bonjour monsieur Doisneau’ de Sabine Azéma en 1992.

.

 pop_expophoto_1a

Robert Doisneau par Henri Cartier-Bresson - Paris, 1986 - Crédit photo: © Magnum Photos & Fondation Henri Cartier-Bresson

.

.

Bonne exposition,

Saint-Sulpice

.

- Du Métier à l’Oeuvre – Fondation Henri Cartier-Bresson – 2, Impasse Lebouis – 75014 Paris – Tél: 01.56.80.27.00 – Métro: Gaité, ligne 13, sortie n°1, vers la rue de l’Ouest & Edgard Quinet, ligne 6, vers la rue de la Gaité – Bus: Ligne 28 et 58 arrêt Losserand-Maine & Ligne 88, arrêt Jean Zay – Maine – Vélib: Avenue du Maine, rue de l’Ouest - Du 13 Janvier au 18 Avril 2010Du Mardi au Dimanche de 13h00 à 18h30,  le Samedi de 11h00 à 18h45, nocturne le Mercredi jusqu’à 20h30. Dernière entrée 30 mn avant la fermeture – Tarifs: Plein, 6€ – Réduit, 3€; chômeurs, moins de 26 ans, plus de soixante ans, presse – Gratuit pour les Amis de la Fondation et en nocturne le mercredi (18h30 – 20h30)

Les Passages Parisiens de Robert Doisneau – Monnaie de Paris – Paris – 12 Décembre 2009 au 15 Janvier 2010

Les Passages Parisiens de Robert Doisneau - Monnaie de Paris - Paris - 12 Décembre 2009 au 15 Janvier 2010 dans EXPOSITIONS 4175584005_077012fca8_o

Passage Verdeau - Crédit photo: © Atelier Robert Doisneau*

.

 C’est une exposition d’une trentaine de photos de Robert Doisneau. Elle montre  » le monde poétique des passages parisiens « . L’accueil de cette exposition dans les espaces de la Monnaie de Paris dévoile un des axes forts de l’évolution future de son site parisien. En effet, la Monnaie de Paris comptera dès 2012 parmi les passages de charme à découvrir à Paris. Le projet de réaménagement en cours va permettre au public de traverser ses espaces et ouvrir largement le bâtiment sur la ville. Les ateliers d’art et les manifestations culturelles de la Monnaie de Paris pourront ainsi être découverts par les passants, en osmose avec le dynamisme du quartier de Saint-Germain des Prés et au service des riverains.

 

  dans EXPOSITIONS

Galerie Vivienne - Crédit photo: © Atelier Robert Doisneau*

.

 » Vous avez fait les passages couverts en décembre ? Il y a une lumière différente de celles de la ville, un son complètement différent. On entend le bruit des pas sur la mosaïque. Il y a des gens qui semblent un peu différents aussi, différents de ceux qui vivent à la lumière brutale.  »
Robert Doisneau. 1974

.

De 1976 à 1980, Robert Doisneau a particulièrement disposé dans les passages couverts de Paris son « miroir aux alouettes, sa piègerie de braconnier « (Jacques Prévert). Passage Verdeau, passage du Caire, passage Choiseul, passage Jouffroy, passage des Panoramas, galerie Vivienne, galerie Véro-Dodat, pendant 4 ans, il a arpenté ces lieux de  » lumière de l’insolite  » (Aragon), lieux de flâneries et de commerces, architectures de fer et de verre écloses en nombre dans le deuxième quart du XIX° siècle. En 1981, Doisneau publia ses photographies dans  » Passages et galeries du XIX° siècle. Le piéton de Paris  » sur des textes de Bernard Delvaille.

 

Bonne exposition,

Saint-Sulpice

 

Monnaie de Paris – 11, quai Conti – 75006 Paris – Tel: 01.40.46.56.66 – Métro 7 Pont Neuf, Bus 24 , Bus 27 , Bus 58 , Bus 70 – Du 12 Décembre 2009 au 15 Janvier 2010 ( Attention fermeture exceptionnelle du 25 Décembre 2009 au 4 Janvier 2010 inclus) Lundi à vendredi de 11h à 17h30, samedi et dimanche de 12h à 17h30 - Entrée libre.

 

* L’Atelier Robert Doisneau est la structure crée par Annette Doisneau et Francine Deroudille, les deux filles du photographe, pour assurer la conservation et la représentation de son œuvre. C’est à Montrouge, dans l’appartement où Robert Doisneau avait lui même travaillé pendant  plus de 50 ans que l’Atelier a installé ses locaux. 

.

A regarder:

.

Image de prévisualisation YouTube

.

A lire:

.

5163ZBXN36L._SL500_AA240_

 .

Si l’association des deux noms ‘Paris Doisneau’ semble aujourd’hui couler de source, aucun livre n’était toutefois, jusqu’à ce jour, parvenu à définir la nature même de cette formidable intelligence entre la ville et l’homme, un défi que seuls les proches de Doisneau pouvaient relever en réalisant une subtile sélection de ses images et de ses mots. La voix du photographe se mêlant pour la première fois à son regard, cet ouvrage se donne à lire comme le plus complet, le plus intime et le plus surprenant des témoignages. Jaillit alors, évidente et lumineuse, au-delà de la vision idyllique du monde proposée par son fameux ‘Baiser de l’hôtel de ville’, la vérité de l’artiste comme celle de Paris.

.

- Paris Doisneau par Robert Doisneau aux éditions Flammarion – 393 pages – 49€

PLUME SAINT-SULPICIENNE

 

saintsulpice.jpg

Voici par catégorie l’ensemble de mes articles publiés. Espérant que cet index facilitera votre « navigation » au sein de mon blog. Bonne Lecture. Il vous suffit de cliquer sur l’article qui vous intéresse et vous n’avez plus qu’à le lire directement.

Bien à vous,

Saint-Sulpice

 

Les chroniques de Saint-Sulpice

Chroniques Satiriques

 

 La Bigote et le bon Abbé. 

PLUME SAINT-SULPICIENNE rexpositiondep1220839

Cours du soir pour les hommes. 

mnage

Chers terroristes kamikazés.

Dieu existe-t’il? 

jpg_dieu

Le salon des pauvres.

z87wden5

L’Abbé Pairvert. 

arton390-cf201

Chers enfants… 

gamins

La Pauvritude. 

tente.thumbnail

Adoption…Tentation…Séduction…Salivation…Satisfaction…Séduction!!! 

cary_grant

Les abrutis. 

AbrutisSontParmiNousLes1_31072005

L’homme et la femme sont-t’ils faits pour vivre ensemble? – Partie5. 

Audrey_Hepburn_and_Cary_Grant_1

L’homme et la femme sont-t’ils faits pour vivre ensemble? – Partie 4. 

television

La femme idéale… 

umnct8i5

La femme est-t’elle sincère? 

Annex%2520-%2520Hepburn,%2520Audrey%2520(Breakfast%2520at%2520Tiffany%27s)_14

L’Art d’emplir le néant… 

zzz746

Pourquoi est-ce risqué que de parler d’avenir avec une femme?

chrono1945

L’homme et la femme sont-t’ils faits pour vivre ensemble? (3ième partie). 

L’homme et la femme sont-t’ils faits pour vivre ensemble? (2ième partie). 

18865062

Nos amis les pompiers.

photo_29268393_small

Napoléon, enfin toute la vérité…. 

sacre_napoleon

Mes chers Vichystes…. 

petain_3

Orange, j’en deviens rouge… 

orange_logo

Vatican, voyages de rêve….

vatican_city_flag250w

Nos charmants curés….

cure-sexy

68, Alzheimer génération.

mai-68-2

Beaufs de tous pays, unissez-vous!

passeport-du-beauf-6c25a

Le communiste.

496075237_M

Pourquoi le CRS fait-t’il mal?

franc_crs.1189161557

L’homme et la femme sont-t’ils faits pour vivre ensemble?

doisneau-robert-les-amoureux-2203711

Le renouveau de la baleine à Paris-Plage.

obese2

Le militaire.

bigeard-2

les pauvres.

la-faim-du-pauvre-nb2

Méchancetés Enfantines.

4enfants

Suicide ou bénévolat?

suicide

Soyez alcooliques, certes!…..Mais avec mondanité!

vernissage

Madame et Monsieur.

b0095161_23103067

Et la femme s’émancipa.

d2630i55356h172025

Import / Export.

mao%20revo%20cul%20ouvriers%20bis

Au pays des crédits.

emprunt

Nos chers enfants.

musee_enfants2

Sous l’occupation.

4-le-releve-de-la-garde-1941-credit-andre-zucca_bhvp_roger.1207593307

Le « capuchonné » & l’élégante.

champs

Les moutons.

jpg_moutons

Merci brave gens.

18-crachat01

Homo Véhiculus.

1149822190_4c50279a26_o

Le culte de la divine bouteille.

bistrot

L’enterrement.

20070914.FIG000000085_12746_1

un chien, une cible.

Les%20deux%20chiens%20et%20l%20ane%20mort

 

 

Chroniques du quotidien

Jeudi d’enfer! 

GrifilEnGreve468

Le paradoxe! 

strapontins

Mes meilleurs voeux… 

zrnh0gw7

Parisiens, Parisiennes. 

Double Frustration. 

Il y a des jours comme cela…La suite! 

B36Rebqhb2dnhYEnRbnqEqD6dsmkjr3mThumbnail

Il y a des jours comme cela… 

headermetroparisien71030143

Le Snob. 

snob1

Les-susceptibilito hypocrito consensuels m’emmerdent!

IDIOT

La bétaillère. 

7413-retards-uzal61

Les mois fainéants. 

CAB_LAMARTINE-7df15

L’enterrement de la voiture.

fond%20carte%20caleche 

Egoïstes paradoxes. 

dscf5069-copie.1190129062

La plaidoirie. 

tribunal

Le pigeon et le banquier.

pigeon-thumb

Vol transatlantique. 

dawn

My tailor is rich…

portrait-gentleman-bw

Marché noir.

marche_noir

Instant de vie.

asparagus_soup_soupe_dasperge

Nos vieux….

beynet01

Extraits de conversations.

6526

Aujourd’hui c’est chômé!

medium_muguet8

La messe.

2d_3c

Avez-vous déjà vu la lune en plein jour?

annulaire-sig

Mon voisin.

heaulme

Beigbeder ne m’a même pas reconnu….

Enfin je suis rentier….

d%E9jeuner

 

 

Chroniques sadiques

Irrésistibles Pulsions. 

medium_falaise_maison_vign

Je suis Trader! 

trader-economie-magazine-16898

Envie d’un enfant? 

bebe

La bonne parole… 

mendiant

Bonne fête Maman. 

1202149616_2c9605fc08

Comment avoir envie d’ouvrir son dictionnaire?

Doisneau-ecolier

Doux petit conte pour enfant….

mots-tordus

 

Chroniques tendres

Lettre d’une condamnée. 

447px-Berry%2C_Marie-Caroline_duchesse_de_-_1

Merci Paris. 

075_RJ1163~Montmartre-Paris-1950-Posters

Ma mère.

1102.25r

Bons baisers de Russie….

Chroniques absurdes

Si Vis Pacem, Para Bellum – Si tu veux la paix, prépare la guerre! 

scaphandrier-pied-large.1208633138

Quiproquos. 

Emma_and_Leonard_Darwin

Parisiennes absurdités.

PL010~Petit-Parisien-Posters

Chinoiseries absurdes.

 normal_chat%20chinois

 

Chronique d’enfance 

Le Poème du Papa. 

070213074809326280

La Malédiction de Notre-Dame de Paris. 

NotreDame_008

Est-il intelligent, Docteur? 

jesuites

La poursuite… 

sticker-nuage-miroir1

Le violon! 

112375203_small

Les Bonbons.

jardin-ens-ete-arnal-f-126.1208974073

 

Chroniques

Ta mère n’aime pas manger froid.

elders

Merci mon fils.

1883JeanEnfant

 

Poèmes

Amants aux quatre vents. 

amants

Amour Humain. 

444px-Gerard_FrancoisPascalSimon-Cupid_Psyche_end

Mes nuits. 

femme_nue1

J’ai découvert. 

zzzeee67

Tristesse. 

ht4f78ho

Nan, veux pas d’enfant! 

sciuscia

Ils ne se connaissent pas. 

priere.1171717117

La ronde des fous. 

vincent-van-gogh-la-ronde-des-prisonniers-1890.1248968181

Nid à microbes. 

SignToilettes

Vérité.

sisyphe

Lucaerne. 

femme-fenetre

Le Lac. 

100_0757

La tête comme un ballon… 

ivrogne

Le monde des Damnés. 

1966612473_44aa698b41

Souvenirs furtifs. 

dubonnet_1933_cassandre-vertical

C’est la crise.

IMG_5381

 

Pensées

La Nature. 

 

Les cons.

terre-europe

Photos Passion |
stella-x-hudgens |
laeticia972et77 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Captures d'écrans de la gui...
| harleyquinn
| Snow et rando en montagne