Yousuf Karsh

 Yousuf Karsh dans Photographie: Grands Photographes PeterLorre

Peter Lorre – Crédit photo: © Yousuf Karsh

 

Peter Lorre, de son vrai nom Laszlo Loewenstein, né à Rózsahegy en Autriche-Hongrie (aujourd’hui Ružomberok en Slovaquie) le 26 juin 1904 et décédé à Los Angeles le 23 mars 1964, est un acteur, scénariste et réalisateur de cinéma américain d’origine austro-hongroise.

 

JoanCrawfordByYousufKarsh dans Photographie: Grands Photographes

Joan Crawford  – Crédit photo: © Yousuf Karsh

 

Joan Crawford, de son vrai nom Lucille Fay LeSueur, est une actrice et une productrice américaine née le 23 mars 1905 à San Antonio au Texas et décédée le 10 mai 1977 à New York.

Joan Crawford est l’une des stars les plus symboliques de l’âge d’or d’Hollywood. Sa carrière couvre, sur plus de quarante ans, les différentes époques des grands studios américains. Elle joua les filles délurées (les « flappers ») des années folles, les jeunes femmes arrivistes dans les années 1930, les femmes victimes dans des mélodrames des années 1940 et 50.

Elle obtient un Oscar en 1945 pour Le Roman de Mildred Pierce.

Elle a été l’une des actrices américaines dont l’étoile a brillé le plus longtemps et la seule vedette du muet qui soit demeurée encore une grande star au cours des années 1960.

 

Humphrey_Bogart_by_Karsh_%28Library_and_Archives_Canada%29

 Humphrey Bogart  – Crédit photo: © Yousuf Karsh

 

Humphrey DeForest Bogart (né le 25 décembre 1899 à New York et décédé le 14 janvier 1957 à Los Angeles) est un acteur américain.

Surnommé « Bogey » ou « Bogie » par son public, il demeure aujourd’hui l’un des mythes les plus incontestables de l’histoire du cinéma. En 1951, il fut lauréat de l’oscar du meilleur acteur pour son rôle dans L’Odyssée de l’African Queen. En 1999, il a été classé Greatest Male Star of All Time (littéralement Plus grande star masculine de tous les temps) par le American Film Institute. Et Casablanca, dans lequel il joue le rôle principal, est régulièrement cité parmi les cinq meilleurs films de l’histoire du cinéma.

 

 

 YK-1148

Robert Frost  – Crédit photo: © Yousuf Karsh

Robert Frost (26 mars 1874, San Francisco-29 janvier 1963, Boston) est un poète américain.

 Face aux étonnements et aux bouleversements du modernisme américain, Robert Frost prit un parti radicalement opposé. Inspiré par la campagne des États Unis à la fois pour les thèmes et les images, il incarna une forme de scepticisme et l’ironie bienveillante qui contribuèrent à faire de lui un trait d’union entre la poésie du XIXe et du XXe siècle. Cela rappelle par exemple la vision de Thomas Jefferson du paysan heureux. À travers une écriture épurée, et en choisissant des sujets à l’apparence concrète, presque simpliste, Robert Frost tente, dans une perspective sereine et optimiste de faire surgir la complexité et la mystique du monde. Ainsi ses poèmes Dust of Snow ou Birches sont ils représentatifs de cette écriture qui s’apparente par bien des aspects aux haïkus et poèmes bouddhistes.

À cet égard, Robert Frost se présente comme étant aux antipodes des poètes de son temps, qui exaltent le modernisme, la fraternité, l’engagement à travers différents courants. À la différence des poètes qui souhaitent chanter le monde en changement, et participer à cet élan qui caractérise le vingtième siècle, au travers de ses victoires et ses vicissitudes, Frost est un poète de l’intimité, un poète de la solitude, un chantre inépuisable de la nature. Chaque poème est une invitation à un changement de point de vue sur un sujet en apparence simple, qui acquiert grâce à l’impressionnante maîtrise de style de cet auteur une complexité infinie, pouvant être lu et interprété à des degrés différents. Il se rapproche de ce fait d’une mystique bouddhiste, ainsi que d’autres poètes tels que Fernando Pessoa, Pablo Nerud ou même Francis Ponge.

La vie rurale est présentée à travers une pléthore d’émotions, toutes découlant de sujets simples et ordinaires, où se mêlent humour et tragédie. L’arrière-plan favorise aussi les questions se rapportant à l’homme et son milieu, avec la Nature dans le dualisme du Beau et du Dangereux.

Il célébra l’élection de John Fitzgerald Kennedy à la présidence.

Il est enterré au cimetière de Bennington (Vermont) et a fait graver l’épitaphe : « I had a lover’s quarrel with the world »

 

 

 YK-1132

 Albert Schweitzer  – Crédit photo: © Yousuf Karsh

Albert Schweitzer (14 janvier 1875 – 4 septembre 1965) était un théologien protestant, musicien, philosophe et médecin, alsacien né citoyen allemand et devenu français. Connu pour son éthique du respect de la vie, pour son hôpital fondé à Lambaréné, au Gabon, ainsi que pour ses travaux sur Bach et ses interprétations à l’orgue, caractéristiques du mouvement de la réforme alsacienne, Albert Schweitzer fut lauréat du prix Goethe en 1928 et du prix Nobel de la paix en 1952.

 

 

 YK-1140

 Sir Laurence Olivier  – Crédit photo: © Yousuf Karsh

Laurence Kerr Olivier naît le 22 mai 1907 à Dorking dans le comté de Surrey de Gerard Kerr Olivier, prêtre anglican, et Agnes. Il est inscrit à la St Edward’s School d’Oxford, et à l’occasion il joue de petits rôles dans les pièces de théâtre de l’école. Il entre à la Central School of Dramatic Art à l’âge de 17 ans, puis rejoint la Birmingham Repertory Company en 1926. Il commence par faire de la figuration dans cette compagnie de théâtre puis obtient des rôles de plus en plus importants. Il évolue ainsi au théatre, interprète Private Lives de Noel Coward (1930), Hamlet et Macbeth en 1937, ou encore Roméo et Juliette, alternant les rôles de Roméo et de Mercutio. Mais il commence aussi à se tourner vers le cinéma.

 

 

YK-1142

Bertrand Russell  – Crédit photo: © Yousuf Karsh

 

Bertrand Arthur William Russell (18 mai 1872, Tellek, Monmouthshire – 2 février 1970, près de Penrhyndeudraeth, Pays de Galles), 3e comte Russell, est un mathématicien, logicien, philosophe, épistémologue, homme politique et moraliste britannique. Considéré comme l’un des plus importants philosophes du XXe siècle, avec une pensée qui peut être présentée selon trois grands axes.

La logique et le fondement des mathématiques : Russell est, avec Frege, l’un des fondateurs de la logique contemporaine. Son ouvrage majeur, écrit avec Alfred North Whitehead, est Principia Mathematica. À la suite des travaux d’axiomatisation de l’arithmétique de Peano, Russell a tenté d’appliquer ses propres travaux de logique à la question du fondement des mathématiques.

Il soutint l’idée d’une philosophie scientifique et a proposé d’appliquer l’analyse logique aux problèmes traditionnels, tels que l’analyse de l’esprit, de la matière (problème corps-esprit), de la connaissance, ou encore de l’existence du monde extérieur. Il est ainsi le père de la philosophie analytique. Jules Vuillemin le fera connaître en France.

L’engagement social et moral : il écrivit des ouvrages philosophiques dans une langue simple et accessible, en vue de faire partager sa conception d’une philosophie rationaliste œuvrant pour la paix et l’amour. Il s’est engagé dans de nombreuses polémiques qui le firent qualifier de Voltaire anglais, défendit des idées proches du socialisme de tendance libertaire et milita également contre toutes les formes de religions, considérant qu’elles sont des systèmes de cruauté inspirés par la peur et l’ignorance. Il organisa le tribunal Sartre-Russell contre les crimes survenus pendant la guerre du Viêt Nam.

Son œuvre, qui comprend également des romans et des nouvelles, fut couronnée par le prix Nobel de littérature en 1950, en particulier pour son engagement humaniste et comme libre penseur. Enfin, il devint membre du Parlement britannique.

YK-1151

George Bernard Shaw  – Crédit photo: © Yousuf Karsh

 

George Bernard Shaw (26 juillet 1856 à Dublin - 2 novembre 1950 à Ayot Saint Lawrence) fut un critique musical et dramatique irlandais, essayiste, scénariste, et auteur célèbre de pièces de théâtre. Irlandais acerbe et provocateur, pacifiste et anticonformiste, il obtint le prix Nobel de littérature en 1925.

 

YK-1154

Helen Keller  – Crédit photo: © Yousuf Karsh

 

Helen Adams Keller (27 juin 1880 à Tuscumbia, Alabama – 1er juin 1968) était une écrivaine, activiste et conférencière américaine. Bien qu’elle fût sourde, aveugle et muette, elle parvint à obtenir un diplôme universitaire. Sa détermination a suscité l’admiration, principalement aux États-Unis.

Helen Keller est devenue un auteur prolifique, parlant sans détour contre la guerre. Elle a fait campagne pour le droit de vote des femmes, le droit des ouvriers, le socialisme, aussi bien que plusieurs d’autres causes progressistes.

 

 

YK-1147

Muhammed Ali  – Crédit photo: © Yousuf Karsh

 

Cassius Marcellus Clay Jr, né le 17 janvier 1942, devenu Mohamed Ali ou en anglais Muhammad Ali, est un boxeur des États-Unis évoluant en catégorie poids lourd. Il fut nommé sportif du XXe siècle par une assemblée de journalistes internationaux, précédant Pelé. Il doit sa célébrité mondiale autant par ses performances sportives que par son verbe haut, sa conduite extrasportive et son activisme politique. Il est atteint de la maladie de Parkinson.

Le 17 décembre 2005, il reçoit à Berlin la médaille de la Paix Otto Hahn , décernée tous les deux ans par la société allemande, au nom de l’Organisation des Nations unies.

 

 

YK-1163

Winston Churchill  – Crédit photo: © Yousuf Karsh

 

Sir Winston Leonard Spencer-Churchill, (Can), né le 30 novembre 1874 et mort le 24 janvier 1965 à Londres, est un homme politique britannique, surtout connu pour avoir dirigé le Royaume-Uni pendant la Seconde Guerre mondiale. Il est premier ministre du Royaume-Uni de 1940 à 1945 et de nouveau de 1951 à 1955. En plus d’être un homme d’État et orateur, Churchill est un officier de l’armée britannique, un historien, un écrivain lauréat du prix Nobel et un artiste.

Durant sa carrière militaire, Churchill combat en Inde, au Soudan et lors de la Seconde Guerre des Boers. Il acquiert la célébrité et la notoriété en tant que correspondant de guerre et aussi grâce aux livres contemporains qu’il a écrits décrivant les campagnes. Il sert aussi brièvement sur le front occidental pendant la Première Guerre mondiale, en tant que commandant du 6e Bataillon du Royal Scots Fusiliers.

Au premier plan de la vie politique pendant près de soixante ans, il occupe de nombreux postes politiques et ministériels. Avant la Première Guerre mondiale, il est ministre du commerce, secrétaire du département de l’intérieur et premier lord de l’Amirauté dans le cadre du gouvernement libéral d’Asquith. Au cours de la guerre, il continue à exercer les fonctions de premier lord de l’Amirauté jusqu’à la désastreuse bataille des Dardanelles qui causa son départ du gouvernement. Il retourne en tant que ministre des munitions, secrétaire d’État à la Guerre et le secrétaire d’État de l’air. Durant l’entre-deux-guerres, il sert en tant que chancelier de l’Échiquier dans le gouvernement conservateur.

Après le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale, Churchill est de nouveau nommé premier lord de l’Amirauté. À la suite de la démission de Neville Chamberlain, le 10 mai 1940, il devient premier ministre du Royaume-Uni et conduit la Grande-Bretagne à la victoire contre les puissances de l’Axe. Churchill est remarqué pour ses discours, qui sont devenus une grande source d’inspiration pour le peuple britannique et les forces alliées.

Après avoir perdu les élections législatives de 1945, il devient chef de l’opposition. En 1951, il redevient premier ministre avant de prendre sa retraite en 1955. À sa mort, la Reine lui accorde l’honneur d’avoir des obsèques nationales, qui a vu l’un des plus importants rassemblements d’hommes d’État dans le monde.

 

 

YK-1156

Georgia O’Keeffe  – Crédit photo: © Yousuf Karsh

 

Georgia O’Keeffe, née le 15 novembre 1887 à Sun Prairie, Wisconsin et morte le 6 mars 1986 à Santa Fe, Nouveau-Mexique, était un peintre américaine considérée comme une des peintres modernistes majeures du XXe siècle.

Mariée au photographe Alfred Stieglitz, ce dernier exposa leurs tableaux qui les rendirent célèbres.

 

Biographie de Yousuf Karsh

Yousuf-Karsh

 

La famille Karsh émigra en Syrie en 1922 pour échapper aux persécutions, et le jeune Yousuf fut envoyé au Canada en 1924, auprès de son oncle Georges Nakash, un photographe portraitiste renommé de Sherbrooke (Québec).

C’est là qu’il fit son premier apprentissage en photographie. Par la suite il se perfectionna auprès de H. Garo, à Boston (Massachusetts, États-Unis) qui était alors le photographe en vue de l’aristocratie et des personnes en vue de l’époque.

Il s’installa à Ottawa en 1932 où il fit ses débuts dans la photographie de théâtre. Il devint rapidement le photographe de la haute société et sa renommée s’étendit largement au-delà des limites de sa ville. Il fut donc choisi assez naturellement pour faire le portrait de Winston Churchill lorsque ce dernier se rendit au Canada en 1941. La photo de Karsh immortalisa l’image d’un Winston Churchill volontaire et déterminé face aux défis de la guerre, et rendit d’emblée son auteur célèbre de par le monde. Pour la petite histoire, l’air taciturne arboré par Churchill sur ce portrait serait dû au fait que ce dernier ne se séparait jamais de son cigare et entendait le conserver durant la séance. Yousuf Karsh le lui a pris et l’a jeté avant de faire sa photo.

Il devint alors le photographe des personnalités marquantes de son époque, et fit ainsi le portrait d’environ 11 000 vedettes dans tous les domaines, politique, artistique, scientifique et autres jusqu’à sa retraite en 1992.

Yousuf Karsh mourut le 13 juillet 2002 à Boston.

Il est considéré comme l’un des plus importants photographes portraitistes du XXe siècle.

Bien à vous,

Saint-Sulpice

 

Christer Strömholm

Christer Strömholm  dans Photographie: Grands Photographes ph1-747196

Crédit Photo: © Christer Strömholm

 0226 dans Photographie: Grands Photographes

Crédit Photo: © Christer Strömholm

ph0-724895

Crédit Photo: © Christer Strömholm

0143

Crédit Photo: © Christer Strömholm

0188

Crédit Photo: © Christer Strömholm

0035

Crédit Photo: © Christer Strömholm

0003

Crédit Photo: © Christer Strömholm

0014

Crédit Photo: © Christer Strömholm

0157

Crédit Photo: © Christer Strömholm

0686

Crédit Photo: © Christer Strömholm

0023

Crédit Photo: © Christer Strömholm

0220

Crédit Photo: © Christer Strömholm

0006

Crédit Photo: © Christer Strömholm

0302

Crédit Photo: © Christer Strömholm

0528

Crédit Photo: © Christer Strömholm

0196

Crédit Photo: © Christer Strömholm

0020

Crédit Photo: © Christer Strömholm

0007

Crédit Photo: © Christer Strömholm

0234

Crédit Photo: © Christer Strömholm

0313

Crédit Photo: © Christer Strömholm

0690

Crédit Photo: © Christer Strömholm

0248

Crédit Photo: © Christer Strömholm

stromholm2-71974-0_28636w

Crédit Photo: © Christer Strömholm

0472

Crédit Photo: © Christer Strömholm

1856stromholm36

Crédit Photo: © Christer Strömholm

gullunge

Crédit Photo: © Christer Strömholm

0522

Crédit Photo: © Christer Strömholm

0292

Crédit Photo: © Christer Strömholm

0137

Crédit Photo: © Christer Strömholm

0289

Crédit Photo: © Christer Strömholm

0181

Crédit Photo: © Christer Strömholm

CHR-pa-utedass

Crédit Photo: © Christer Strömholm

0378

Crédit Photo: © Christer Strömholm

0702

Crédit Photo: © Christer Strömholm

0028

Crédit Photo: © Christer Strömholm

0631

Crédit Photo: © Christer Strömholm

0080

Crédit Photo: © Christer Strömholm

37_m_1

Crédit Photo: © Christer Strömholm

0087

Crédit Photo: © Christer Strömholm

0246

Crédit Photo: © Christer Strömholm

0290

Crédit Photo: © Christer Strömholm

0314

Crédit Photo: © Christer Strömholm

0566

Crédit Photo: © Christer Strömholm

0076

Crédit Photo: © Christer Strömholm

0029

Crédit Photo: © Christer Strömholm

0244

Crédit Photo: © Christer Strömholm

cynthia

Crédit Photo: © Christer Strömholm

0065

Crédit Photo: © Christer Strömholm

0235

Crédit Photo: © Christer Strömholm

0291

Crédit Photo: © Christer Strömholm

0409

Crédit Photo: © Christer Strömholm

0356

Crédit Photo: © Christer Strömholm

0599

Crédit Photo: © Christer Strömholm

0629

Crédit Photo: © Christer Strömholm

0380

Crédit Photo: © Christer Strömholm

0332_2

Crédit Photo: © Christer Strömholm

0670

Crédit Photo: © Christer Strömholm

0056

Crédit Photo: © Christer Strömholm

0086

Crédit Photo: © Christer Strömholm

0085

Crédit Photo: © Christer Strömholm

0115

Crédit Photo: © Christer Strömholm

0066

Crédit Photo: © Christer Strömholm

0010

Crédit Photo: © Christer Strömholm

0138

Crédit Photo: © Christer Strömholm

0317

Crédit Photo: © Christer Strömholm

0033

Crédit Photo: © Christer Strömholm

0247

Crédit Photo: © Christer Strömholm

0054

Crédit Photo: © Christer Strömholm

0180

Crédit Photo: © Christer Strömholm

0077

Crédit Photo: © Christer Strömholm

0079

Crédit Photo: © Christer Strömholm

0330up

Crédit Photo: © Christer Strömholm

0070

Crédit Photo: © Christer Strömholm

0228

Crédit Photo: © Christer Strömholm

0376

Crédit Photo: © Christer Strömholm

0437

Crédit Photo: © Christer Strömholm

0432

Crédit Photo: © Christer Strömholm

0377

Crédit Photo: © Christer Strömholm

0687

Crédit Photo: © Christer Strömholm

0674

Crédit Photo: © Christer Strömholm

0600

Crédit Photo: © Christer Strömholm

0685

Crédit Photo: © Christer Strömholm

0074

Crédit Photo: © Christer Strömholm

0187

Crédit Photo: © Christer Strömholm

 

0154

Crédit Photo: © Christer Strömholm

0182

Crédit Photo: © Christer Strömholm

0395

Crédit Photo: © Christer Strömholm

0172

Crédit Photo: © Christer Strömholm

0022

Crédit Photo: © Christer Strömholm

Biographie de Christer Strömholm

Christerpipaweb 

 

On connaît mal ou pas du tout ce photographe suédois, né en 1918 et mort en 2002, peu préoccupé de sa notoriété semble-t-il, et qui demeure néanmoins grâce à son enseignement en Suède une référence pour des générations de photographes suédois : Anders Petersen, J.H Engstrom pour ne citer que ceux-là. Lui-même n’a pas caché ses influences dans le traitement d’une image qui par ses sujets : l’Espagne, l’érotisme de la rue, Paris, le rapproche à plusieurs égards de Brassaï et Kertesz. Cela a-t-il desservi son œuvre, quand on sait l’ombre portée des grands arbres ?

Ambigu, Strömholm l’est sans aucun doute, bien avant Nan Goldin, il a « shooté » allégrement le milieu transgenre. Dans le Pigalle des années soixante, il suit la découpe des reins de Marie-France, les belles mains manucurées et anguleuses de Jacky. Hommes et femmes confondues, le sujet a inspiré à Strömholm des images où rois et reines ne croisent pas le fer, le portrait de cette poupée mâle qui se mire dans la glace n’a rien de grotesque, bien au contraire. À l’image, l’émotion affleure souvent à des moments inopportuns.
Pour démolir un peu plus la différence des sexes, le photographe remise ses codes et finalement les engloutit tel le serpent que ce travesti fakir (Pigalle, Paris années 60) avale goulûment, le photographe excelle à susciter le trouble chez le spectateur voyeur que nous sommes. N’est-ce pas là, au fond, la condition sine qua non de tout désir qui ne cède pas ?
Donc du corps qui séduit. Dans l’exposition, cette séduction apparaît multiple : racoleuse et instrumentalisée place Blanche, ou ultime, tenant debout grâce à l’artifice, ce dentier qu’un vieillard nous vomit presque à la tête, ou encore la voilette plaquée sur le visage d’une vieille Madrilène magnifiant d’autant sa décrépitude.
On trompe souvent la mort dans les photos de Strömholm, de fait, l’amour en prend aussi pour son grade. Car rien ne dit que les couples qu’il photographie en sont véritablement, ni que les baisers donnés ne le sont pas pour de l’argent.
C’est aux enfants que Strömholm a beaucoup photographiés qu’il revient d’accuser encore le trait, puisque qu’ils ne sont pas moins ambivalents. C’est d’ailleurs leur capacité insolente à fixer l’objectif, sans ciller, avec le talent déjà pour la pose et le jeu sensuel du modèle que le photographe arrive sans doute le mieux à saisir chez l’enfant. Dans un registre moins désinvolte, les photos du Japon, et ce moulage de cire qu’il photographie en 1963, comme une terrifiante scène d’accouchement, arrivent à déclencher, pour qui voit là un rappel métaphorique à la bombe lancée sur Hiroshima, un profond malaise. Ici Strömholm, de plain-pied dans la barbarie à l’œuvre dans l’histoire, aura donc su aussi tirer la sonnette d’alarme avec talent.


Bienà vous,
Saint-Sulpice

Robert Franck – Un regard étranger – Musée du Jeu de Paume – Paris

 Robert Franck - Un regard étranger - Musée du Jeu de Paume - Paris dans EXPOSITIONS

 Crédit photo: © Robert Franck

Frank est né à Zurich en 1924.

 

 630frankrobert dans EXPOSITIONS

 Crédit photo: © Robert Franck

 

La Suisse est trop petite pour lui, il rêve de nouveau monde. « Je ne savais pas ce que je voulais, mais je savais ce que je ne voulais pas. » Partir… L’Amérique ! Alexey Brodovitch, le directeur artistique du Harper’s Bazaar l’engage à New York.

 

7808164_p 

 Crédit photo: © Robert Franck

 

Frank va et vient entre les deux continents, les deux cultures, l’Amérique et l’Europe. Il reviendra aux États-Unis en 1955, car la Fondation Guggenheim parraine son idée de « reportage américain », béni par Walker Evans, le père de la photographie qui fit rimer américaine avec humaine.

 

 

 Crédit photo: © Robert Franck

 

Le voici sur les routes avec sa femme, Mary, leurs deux enfants et son Leica.

 

 

 Crédit photo: © Robert Franck

 

700 pellicules au total seront utilisées entre avril 1955 et juin 1956 pour montrer une Amérique loin d’être triomphante et qui rappelle celle des années 30 de Dorothea Lange et de Walker Evans.

 

 

 Crédit photo: © Robert Franck

 

 Sa photographie annonce d’une certaine manière la nouvelle génération des Winogrand et Arbus.

 

 

 Crédit photo: © Robert Franck

 

Celle de la Beat Generation, de la route, d’Allen Ginsberg et la vision poétique de la vie sans douceur, du monde défait qui se découvre sous les publicités vantant la solidité.

 

 

 Crédit photo: © Robert Franck

 

 Robert Delpire, ami français et supporter, publie en 1958 « Les Américains ».

 

 

 Crédit photo: © Robert Franck

 

Frank, qui voulait une préface signée Kerouac, fit rééditer l’ouvrage en 2008 et l’occasion de ce cinquantième anniversaire oblige à regarder ces clichés avec une autre distance.

 

 

 Crédit photo: © Robert Franck

 

 

En 1949, Frank croquait Paris, dans une tradition… parisienne : les rues si typiques de notre capitale, les autobus à plate-forme et les voyageurs saisis sur le très vif.

 

 Crédit photo: © Robert Franck

 

Un regard étonné, des passants pressés, des accordéonistes aveugles.

 

 

 Crédit photo: © Robert Franck

 

Dans cette seconde partie de la rétrospective, Frank ajoute encore à la nostalgie.

 

 

 Crédit photo: © Robert Franck

 

 Noir clair, blanc sombre, gris Paris.

 

 

 Crédit photo: © Robert Franck

 

 Rien à voir avec le dynamisme délirant de ses films, dont le dingo « Pull My Daisy ».

 

 

 Crédit photo: © Robert Franck

 

 Frank choisit l’image, à travers son Leica ou sa caméra pendant les années 60.

 

 

 Crédit photo: © Robert Franck

 

Il regarde et fait regarder. Sans concession.

 

 

 Crédit photo: © Robert Franck

 

Les plus grands musées du monde ont acheté ses oeuvres, de nombreuses distinctions l’ont honoré.

 

 

 Crédit photo: © Robert Franck

 

Il vit à New York. À ne pas rater, les projections de ses films, dont What I Remember From My Visit With Stieglitz. Les deux photographes se rencontraient et attendaient le soleil…

 

 

 Crédit photo: © Robert Franck

 

Bonne exposition,

Saint-Sulpice

 

« Robert Frank, un regard étranger » – Musée du Jeu de Paume – 1, Place de la Concorde - 75008 Paris - Jusqu’au 22 Mars 2009 - Mardi de 12h à 21h, Mercredi au Vendredi de 12h à 19h – Samedi et Dimanche de 10h à 19h – Fermeture le Lundi - Tarifs: Plein 6€, Réduit 4€ – Accés: Métro: Lignes 1,8,12 – Bus 24, 42, 72, 73, 84, 94

 

A voir aussi: Robert Franck – Les Américains.

GRANDS PHOTOGRAPHES – A ~ F

saintsulpice.jpg

N

N

Voici par catégorie l’ensemble de mes articles publiés. Espérant que cet index facilitera votre « navigation » au sein de mon blog. Bonne Lecture. Il vous suffit de cliquer sur l’article qui vous intéresse et vous n’avez plus qu’à le lire directement.

Toutes les images visibles sur ce site le sont dans un but éducatif et de valorisation de l’Artiste ainsi que de son travail. Si celui-ci ou un ayant droit refuse de les y voir figurer, elle seront retirées sur simple demande.

N

Bien à vous,

Saint-Sulpice

 

 

Grands Photographes – de A à F

 

A

 

Stanko Abadžic.

GRANDS PHOTOGRAPHES - A ~ F

Berenice Abbott. 

t-repro_054_

Berenice Abbott – Partie 2. 

CS4349

Zalmaï Ahad.

unhcr_gimmeshelter1_copyright_zalmai

Robert d’Alessandro. 

3518web_LG

Robert d’Alessandro – Partie 2.

3517web_LG

Henry Clay Anderson. 

HCA_07

Dave Anderson.

01%20Fog

Diane Arbus

arbus_twins

Diane Arbus – Partie 2.

4.-Arbus.L

Diane Arbus – Partie 3. 

2.-Arbus.L

Graziano Arici.

Graziano Arici dans PHOTOGRAPHIE SULPICIENNE

Hommage à Eugène Atget – ( Première partie).

atget-coin-de-la-rue-valette-et-pantheon-1925

Jean-Marie & Pierre Auradon.

7310AuradonBoyPlaying

B

 

Andrei Baciu.

20405-fullsize

Angela Bacon-Kidwell

ms_922

Jamie Baldridge.

ms_1498

Roger Ballen. 

026

Tom Baril. 

139428

Letizia Battaglia. 

1211559889589_8l.battaglia

Denise Bellon. 

8602Bellon

 

Luis Beltrán.

Luis+Beltr%C3%A1n5

Luis Beltrán – Partie 2.

Luis+Beltr%C3%A1n9

Luis Beltrán – Partie 3.

Luis+Beltr%C3%A1n23

 

Ruth Bernard. 

krygier1-22-4

Massimo Berruti.

MEDIAVU_BERRUTI_01

Jean-Michel Berts. 

F46ebcb1fca2de274856294_empire

 Jean-Michel Berts – Partie 2. 

F4862379460fc2177749858_notre_dame_nuit_1printdef_750x750

Ilse Bing. 

5_ilsebingparis1952

Vladimir Birgus – Partie 1. 

10069_Vladimir_Birgus

Vladimir Birgus – Partie 2. 

9480Vladimir_Birgus

Vladimir Birgus – Partie 3. 

10063_Vladimir_Birgus

Julio Bittencourt

aa28f6c3a1c07fe31affdb81a89f4069

Julie Blackmon. 

americangothic

Blanc & Demilly. 

8468Blanc

Blanc & Demilly – Partie 2. 

photo%20b&d%2003b

Blanc & Demilly – Partie 3. 

photo%20b&d%2016a

Liu Bolin. 

 

62

Régis Bourguignon.

Régis Bourguignon dans PHOTOGRAPHIE SULPICIENNE 10583040_613937468722666_4635827126633886123_o

Edouard Boubat. 

10816a_Edouard_Boubat

Claude Bour.

12342-fullsize

Marcel Bovis.

1712

Marcel Bovis – Partie 2.

Bovis_45

Nick Brandt.

Brassaï. 

brassai_paves

Margaret Bourke-White. 

Susan Burnstine.

the%20approach

Paul Byrne.

12189263_1695990470687190_2367033813984059425_o dans Photographie: Grands Photographes

 

C

Calmen & Bench.

EnvoutementsVI_450

Jerry Cargill.

cargill3

Henri Cartier Bresson – Partie 1. 

CB.01.%20Paris%2C%201943

Henri Cartier-Bresson – Partie 2. 

11023_CartierBresson

Henri Cartier-Bresson – Partie 3. 

11019_CartierBresson

Maurice-Georges Chanu. 

5575aChanu

Le Saint-Petersbourg de Chusseau-Flaviens.

m197501112228

Lucien Clergue.

artwork_images_424753439_517185_lucien-clergue

John Colbensen.

21832-fullsize

Jamie Cook. 

Jamie-Cook-Fog-Tree-Study-II-4977

Jamie Cook – Partie 2. 

Jamie-Cook-Farm-House---Tuscany-4704

Edward Sheriff Curtis.

ESC-7399

Edward Sheriff Curtis – Partie 2. 

ESC-7444

Edward Sheriff Curtis – Partie 3. 

ESC-7492

Edward Sheriff Curtis – Partie 4. 

ESC-4313

Edward Sheriff Curtis – Partie 5. 

ESC-7344

Edward Sheriff Curtis – Partie 6. 

ESC-4966

Edward Sheriff Curtis – Partie 7. 

ESC-5797

Edward Sheriff Curtis – Partie 8. 

ESC-7286

Edward Sheriff Curtis – Partie 9. 

ESC-7402

D

William Dassonville. 

 14am227

William Dassonville – Partie 2. 

WED-1007

Judy Dater. 

artwork_images_117186_240218_judy_dater

Judy Dater – Partie 2. 

08JudyDaterPhoto

Bruce Davidson. 

BD09004

Bruce Davidson – Partie 2. 

bruce_davidson_100th_st

Bruce Davidson – Partie 3. 

Bruce davidson – Partie 4. ARTICLE EN TRAVAUX

Roy de Carava. 

decarava.stairs

Robert Doisneau – Partie I.

largefallenhorse

Robert Doisneau – Partie 2. 

doisneau_coco

Robert Doisneau – Partie 3. 

largefoxterrier

Robert Doisneau – Partie 4. 

mauricebaquet

Robert Doisneau – Partie 5. 

s6j654a6

Robert Doisneau – Partie 6. 

a18x4tu5

Robert Doisneau – Partie 7. 

6wukfyz7

Robert Doisneau – Partie 8. 

Desiree Dolron.

03-Desiree-Dolron-xteriors-VI

Marcus Doyle.

 boat_ramp

Marcus Doyle – Partie 2.

sunset_tracks

Marcus Doyle – Partie 3.

pier_study

Max Dupain. 

m197918770001

Max Dupain – Partie 2. 

0062

Louis-Emile Durandelle – La construction de la Tour Eiffel.

.

Louis-Emile Durandelle – La Gare Saint-Lazare.

.

E

Josef Ehm. 

ehm02

Alfred Eisenstaedt.

11060MS_Eisenstaedt_Trees

Elliott Erwitt. 

EE-1131

Elliott Erwitt – Partie 2. 

EE-1129

Lalla Essaydi.

2824

Douglas Ethridge.

pilings

Douglas Ethridge – Partie 2.

Grass%20Lake

Walker Evans. 

walker_evans_2

Walker Evans – Partie 2. 

evans.4

Walker Evans – Partie 8. 

evans_subway_portrait

F

 

Gilbert Fastenaekens.

FASTENAEKEN4

Andreas Feininger. 

207871

Andreas Feininger – Partie 2. 

m197806060006

Andreas Feininger – Partie 3.

m197806060037

Andreas Feininger – Partie 4. 

m197806060069

Andreas Feininger – Partie 5. 

m197806060100

Andreas Feininger – Partie 6. 

m197806060105

Andreas Feininger – Partie 7. 

m197806060114

Andreas Feininger – Partie 8. 

m197806060305

Andreas Feininger – Partie 9. 

m197806060313

Andreas Feininger – Partie 10. 

m197806060347

Andreas Feininger – Partie 11. 

m197806060409

Andreas Feininger – Partie 12. 

m197806060479

Harold Feinstein. 

Harold Feinstein – Partie 2. 

INTERVIEW_WITH_HAROLD_21161439_01

Harold Feinstein – Partie 3. 

6572

David Fokos.  

David Fokos – Partie 2. 

CLIFF

Martine Franck

Lee Friedlander. 

t-IMG_8617

 

 

1...678910

Photos Passion |
stella-x-hudgens |
laeticia972et77 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Captures d'écrans de la gui...
| harleyquinn
| Snow et rando en montagne