La Canebière des années 30 – Marseille – France

La Canebière des années 30 - Marseille - France dans Photographies de la France d'autrefois belges-old 

Le début de la Canebière du côté du vieux port – Crédit photo: Vieuxmarseille.com

N

X-entree-1930 dans Photographies de la France d'autrefois

La Canebière dans les années 1920 – Crédit photo: Vieuxmarseille.com

N

X-Byrrh

La Canebière dans les années 1920 – Crédit photo: Vieuxmarseille.com

N

can4-old

Angle rue Saint-Férréol et la Canebière  – Crédit photo: Vieuxmarseille.com

N

Bourse-old

Le « Grand café glacier » datant de 1866 ( remplacé par Air France en 1962 ) – Crédit photo: Vieuxmarseille.com

N

Canebiere1-old

Palais de la Bourse – Crédit photo: Vieuxmarseille.com

N

X-Bourse1

Palais de la Bourse – Crédit photo: Vieuxmarseille.com

N

X-bourse3-1914

Palais de la Bourse – Crédit photo: Vieuxmarseille.com

N

la-bourse-old

Le square du Palais de la Bourse (rebaptisé Alexandre 1er, assassiné à cet endroit, puis Charles de Gaulle) a été inauguré en 1860 Crédit photo: Vieuxmarseille.com

N

X-cafe-riche

« Le café Riche » – La Canebière – Crédit photo: Vieuxmarseille.com

N

X-cafe-riche-1918

C’est au niveau du « Café Riche » que se terminait la Canebière en 1928 – Crédit photo: Vieuxmarseille.com

N

X-cafe-riche3

La Canebière en 1928 – Crédit photo: Vieuxmarseille.com

N

X-Commerce

Le Café du Commerce (Agence Havas à partir de 1931) et le Café Glacier, à l’angle de la rue Canebière et de la rue Paradis – Crédit photo: Vieuxmarseille.com

N

X-cannebire-ht

Vue plongeante sur la Canebière -  Crédit photo: Vieuxmarseille.com

N

X-canneb

A gauche, le Phocéac, cinéma apparu en 1940, et futur magasin « Baze » en 1961 -  Crédit photo: Vieuxmarseille.com

N

can3-old

La rue Noailles constituait à l’époque la deuxième actuelle partie de la Canebière -  Crédit photo: Vieuxmarseille.com

N

Canebiere2-old

Rue Noailles – Magasin « les nouvelles galeries » inauguré en 1901 et détruit par un incendie en 1938  – Crédit photo: Vieuxmarseille.com

N

X-nlle-galeries

Les Nouvelles Galeries face au Grand Hôtel, dans les années 30 – Crédit photo: Vieuxmarseille.com

N

X-nx-bureaux

Les Nouvelles Galeries  – Crédit photo: Vieuxmarseille.com

N

can2-old

Les allées de Meilhan forment la troisième partie de l’actuelle Canebière – Crédit photo: Vieuxmarseille.com

N

le-francais-old

Cinéma « Le Français » – Allées de Meilhan  – Crédit photo: Vieuxmarseille.com

N

mobiles2-old

Perspective sur le monument « des mobiles » – Crédit photo: Vieuxmarseille.com

N

mobiles1-old

Le monument des Mobiles, édifié en 1894 en l’honneur des soldats morts pour la Patrie en 1870 – Crédit photo: Vieuxmarseille.com

N

Reformes%201%20old

L’église Saint-Vincent de Paul, dite des Réformés a été consacrée en 1888 – Crédit photo: Vieuxmarseille.com

N

N

Historique de la Canebière

N

La Canebière ou anciennement Cannebière (en occitan provençal : la Canebiera selon la norme classique ou la Canebiero selon la norme mistralienne) est une rue du centre de Marseille mesurant 1 000 mètres, qui va des Réformés au Vieux Port et englobe, depuis 1927, la rue Noailles et les allées de Meilhan.

A l’origine, un talweg y collecte les eaux des sources Saint-Bauzile, de Reynier, du Loisir et de la Poussaraque ainsi que les eaux de pluie descendant du plateau Longchamp et de la plaine Saint-Michel. Les eaux se perdent dans les marais qui occupent le bas de la Canebière, entre l’actuel quai des Belges et la place Charles-de-Gaulle.
Dés le Xe siècle, le lieu prend le nom de plan Fourmiguier.

En 1296, le comte de Provence, Charles II obtient de la ville une concession afin d’y installer des chantiers navals. Au XVIIe siècle, le roi Louis XIV ordonne l’extension de la ville, ainsi que l’installation de l’Arsenal des galères. Celui-ci s’installe sur le plan Fourmiguier, les constructeurs déménagent alors sur la rive sud-est du port, les cordiers s’installent sur la rue Corderie.

En 1666,  les remparts sont détruits et la commercialisation des terrains des nouveaux quartiers commence. Nommée initialement rue Saint-Louis par le promoteur du projet, la première mention du nom de Canebière apparaît, le 23 avril 1672, dans une délibération du Conseil tenu par le Bureau des Affaires de l’Agrandissement chargé de vendre les terrains, de dresser et faire exécuter les plans d’urbanisation.

A l’origine, la rue est comprise entre le cours Saint-Louis et l’arsenal des Galères. D’une longueur de 250 mètres pour 11 mètres de large, elle est bordée au sud par le petit Jeu de Mail, version ancienne du jeu de croquet.
Les premières maisons (aujourd’hui détruites) s’élèvent dès 1671 à l’angle de la Canebière et du cours Belsunce.
En 1727, des rangées d’arbres sont plantées transformant la rue en promenade. C’est là que se tiennent les marchés aux fruits et légumes, mais c’est également là qu’est installé le pilori qui sert à exécuter les hautes et basses oeuvres.
Entre 1743 et 1751 sont construits les immeubles compris entre la rue Saint-Ferréol et le cours Saint-Louis. Des commerces de luxe s’installent (parfumeur, librairie, confiseur, etc.)
Des trottoirs sont aménagés en tiercenaux, briques pleines posées sur chant.
En 1785, l’arsenal des galères est désaffecté permettant le prolongement de la Canebière jusqu’au Vieux-Port.
Pendant la révolution, la guillotine est installée à hauteur de la place Charles-de-Gaulle. En 1853, certains des immeubles sont détruits, frappés d’alignement.
En 1854, commence la construction du Palais de la Bourse qui héberge la Chambre de Commerce. Celle-ci, créée en 1599 par les marchands, siégeait jusqu’alors à l’Hôtel de Ville.
En 1857, le Conseil municipal décide que la Canebière aura 30 mètres de large. Les maisons sont démolies et on en reconstruit d’autres dont la majorité subsiste encore aujourd’hui.
De 1857 à 1927, la rue s’appelle Cannebière

La rue de Noailles s’est créée en même temps que la Canebière, en 1666. Située entre le cours Saint-Louis et la porte des remparts, elle est habitée par des grandes familles qui lui donnent ainsi son premier nom, rue des Nobles
Le constructeur de galères, Jean-Baptiste Chabert, y construit un hôtel particulier qu’il loue à Jacques de Noaille, lieutenant des galères. Son nom reste attaché à la rue, à la place qui la prolonge et à la porte des remparts.
En 1859, le conseil municipal vote l’élargissement de la rue qui passe de 8 mètres à 30 mètres. Pour le permettre, les belles demeures des nobles ayant donnés son premier nom à la rue, sont détruites. Néanmoins, la maison sise à l’angle du cours Saint-Louis n’est pas détruite mais seule sa façade est refaite pour être dans l’alignement.
En 1863 sont construits l’hôtel du Louvre et de la Paix, le Grand Hôtel de Noailles et le Grand Hôtel.
Hôtel du Louvre et de la Paix : Ce palace abrite 179 chambres et des salons privés. Il accueille, en autre, Mark Twain en 1867, Camille Flammarion ou l’empereur du Brésil Pedro II. Cet immeuble est occupé, de 1941 à 1977, par la Marine nationale. La façade est ornée de 4 statues qui tiennent chacune dans la main les symboles d’un des quatre continents. Les étages portent les blasons des nations européennes, celui de l’Autriche-Hongrie est détruit pendant la guerre de 1914-1918. La façade, la toiture, l’escalier et au rez-de-chaussée, deux salons : le mess des officiers et la salle de conférence sont classées monuments historiques depuis le 8 juin 1982.
Le Grand Hôtel. Construit sur une partie de l’hôtel particulier que Jean-Baptiste Chabert avait construit et qu’il louait au lieutenant des galères Jacques de Noailles, il est situé à l’angle de la cours Garibaldi. Il accueille nombres de célébrités dont Gandhi en 1931. Charles Trenet y fait ses débuts dans le cabaret de l’hôtel. Fermé dans les années 1990, il est transformé en commissariat central.
le Grand Hôtel de Noailles construit lui aussi sur l’emplacement de l’ancien hôtel de Jean-Baptiste Chabert est devenu le siège d’une banque.

Hors les murs de la ville, les plans d’agrandissement de la ville prévoit une promenade nommée les allées de Meilhan, créée en 1733, elle longe le couvent des religieuses de la pénitence du tiers ordre de Saint-François ou Lyonnaises qui donne son premier nom à la promenade. Avec l’aide de Gabriel Sénac de Meilhan, intendant de Provence, les allées sont terminées an 1775. Elles prennent alors son nom en remerciement.
Lieu de promenade, un kiosque à musique et des guinguettes y sont installés permettant les banquets et réunions politiques.

De nombreuses foires s’y déroulent :

  • de 1839 à 1860, la foire Saint-Lazare, transférée sur la place Saint-Michel (auj. place Jean-Jaurès, dite la Plaine).
  • à partir de 1850, la foire aux herbes et plantes aromatiques, devenue depuis, la foire à l’ail et aux tarraïettes.
  • en 1883, la foire aux santons qui se tenait depuis 1803 sur le cours Saint-Louis se tient pour la première fois sur les allées de Meilhan à l’occasion de Noël.

Dans les allées, se trouve la source de la Poussaraque. Lors de la construction du parking des allées Léon-Gambetta, une chambre de récupération datant du XVIIIe siècle a été mise au jour. Celle-ci recueillait toutes les eaux des sources environnantes (Saint-Bauzile, Reynier, Loisir, Poussaraque) ainsi que les eaux de pluie descendant du plateau Longchamp. Elles étaient conduites à travers un collecteur jusqu’au Grand Puits situé à proximité du Cours Belsunce.

Les Augustins réformés, installés à Marseille depuis 1605, construisent leur couvent dans le quartier Saint-Bauzille en 1611. La chapelle est détruite le 30 novembre 1869, après la construction de l’église Saint-Vincent-de-Paul, dite des Réformés.

Face à l’Église, depuis 1894, se trouve le monument des Mobiles, œuvre du sculpteur Constant Roux et qui commémore les soldats de la garde mobile, corps de réservistes mobilisé par le gouvernement pendant la guerre franco-allemande de 1870.

Les allées de Meilhan seront nommées successivement :

  • Cours des Lyonnaises
  • Allées de Meilhan
  • Champ du Dix-Août, sous la Révolution française
  • Allées de Meilhan, début XIXe siècle
  • Canebière depuis 1927

En 1927, le conseil municipal décide de réunir les trois rues et de leur donner le nom unique de Canebière. Il décide également supprimer le mot rue. La numérotation est modifiée partant désormais du quai des Belges.
Le 9 octobre 1934, face au palais de la Bourse, le roi Alexandre Ier de Yougoslavie et le ministre français des Affaires Etrangères, Louis Barthou, sont victimes d’un attentat commis par un nationaliste macédonien.
Le 28 octobre 1938, l’incendie du magasin Nouvelles Galeries entraîne la mort de 73 personnes. Suite à cet incendie, le maire, Henri Tasso, est destitué ; Marseille est mise sous tutelle et dotée d’un administrateur extraordinaire. Le Corps municipal des sapeurs-pompiers de la ville de Marseille qui n’a pas su maitriser le sinistre est dissout et le bataillon de marins-pompiers est créé, le 29 juillet 1939, pour le remplacer et protéger la ville.

L’Institut universitaire de formation des maîtres (IUFM), la faculté des Sciences économiques et de gestion et la faculté de Droit sont installés sur la Canebière.

Le 30 juin 2007 voit le retour du tramway.

À l’angle de la Canebière, du cours Saint-Louis et du cours Belsunce se trouve le point zéro de Marseille permettant le calcul de la distance de Marseille à Paris, ainsi que le numérotage des immeubles.

 

Bien à vous,

Saint-Sulpice

Voitures d’Antan – Partie 5

 Voitures d'Antan - Partie 5 dans Photographies du monde d'autrefois

Ford T sur rail, Service des Pompiers forestiers en 1910  – Crédit photo: © Mr Ed

 dans Photographies du monde d'autrefois

Helen J.Owen en 1918  – Crédit photo: © Mr Ed

Mesdemoiselles Powell et Sands en balade… ( Non daté)  – Crédit photo: © Mr Ed

Mr Thomas repeint sa voiture en 1920  – Crédit photo: © Mr Ed

Mr Chamlee en désolation devant sa voiture en panne ( Non daté )  – Crédit photo: © Mr Ed

Ancien modèle de Ford T (Non daté)  – Crédit photo: © Mr Ed

Une famille migre de l’Arizona vers la Californie en 1936  – Crédit photo: © Mr Ed

Idem  – Crédit photo: © Mr Ed

Picnic de travailleurs saisonniers en 1939 à Prague en Oklahoma  – Crédit photo: © Mr Ed

Foire de Pie Town au Nouveau-Mexique en 1940  – Crédit photo: © Mr Ed

Une famille et sa Ford A en 1940  – Crédit photo: © Mr Ed

 

Bien à vous,

Saint-Sulpice

 

Voir aussi:

 

- Voitures d’Antan – Partie 1.

Voitures d’Antan – Partie 2.

- Voitures d’Antan – Partie 3.

- Voitures d’Antan – Partie 4.

PLUME SAINT-SULPICIENNE

 

saintsulpice.jpg

Voici par catégorie l’ensemble de mes articles publiés. Espérant que cet index facilitera votre « navigation » au sein de mon blog. Bonne Lecture. Il vous suffit de cliquer sur l’article qui vous intéresse et vous n’avez plus qu’à le lire directement.

Bien à vous,

Saint-Sulpice

 

Les chroniques de Saint-Sulpice

Chroniques Satiriques

 

 La Bigote et le bon Abbé. 

PLUME SAINT-SULPICIENNE rexpositiondep1220839

Cours du soir pour les hommes. 

mnage

Chers terroristes kamikazés.

Dieu existe-t’il? 

jpg_dieu

Le salon des pauvres.

z87wden5

L’Abbé Pairvert. 

arton390-cf201

Chers enfants… 

gamins

La Pauvritude. 

tente.thumbnail

Adoption…Tentation…Séduction…Salivation…Satisfaction…Séduction!!! 

cary_grant

Les abrutis. 

AbrutisSontParmiNousLes1_31072005

L’homme et la femme sont-t’ils faits pour vivre ensemble? – Partie5. 

Audrey_Hepburn_and_Cary_Grant_1

L’homme et la femme sont-t’ils faits pour vivre ensemble? – Partie 4. 

television

La femme idéale… 

umnct8i5

La femme est-t’elle sincère? 

Annex%2520-%2520Hepburn,%2520Audrey%2520(Breakfast%2520at%2520Tiffany%27s)_14

L’Art d’emplir le néant… 

zzz746

Pourquoi est-ce risqué que de parler d’avenir avec une femme?

chrono1945

L’homme et la femme sont-t’ils faits pour vivre ensemble? (3ième partie). 

L’homme et la femme sont-t’ils faits pour vivre ensemble? (2ième partie). 

18865062

Nos amis les pompiers.

photo_29268393_small

Napoléon, enfin toute la vérité…. 

sacre_napoleon

Mes chers Vichystes…. 

petain_3

Orange, j’en deviens rouge… 

orange_logo

Vatican, voyages de rêve….

vatican_city_flag250w

Nos charmants curés….

cure-sexy

68, Alzheimer génération.

mai-68-2

Beaufs de tous pays, unissez-vous!

passeport-du-beauf-6c25a

Le communiste.

496075237_M

Pourquoi le CRS fait-t’il mal?

franc_crs.1189161557

L’homme et la femme sont-t’ils faits pour vivre ensemble?

doisneau-robert-les-amoureux-2203711

Le renouveau de la baleine à Paris-Plage.

obese2

Le militaire.

bigeard-2

les pauvres.

la-faim-du-pauvre-nb2

Méchancetés Enfantines.

4enfants

Suicide ou bénévolat?

suicide

Soyez alcooliques, certes!…..Mais avec mondanité!

vernissage

Madame et Monsieur.

b0095161_23103067

Et la femme s’émancipa.

d2630i55356h172025

Import / Export.

mao%20revo%20cul%20ouvriers%20bis

Au pays des crédits.

emprunt

Nos chers enfants.

musee_enfants2

Sous l’occupation.

4-le-releve-de-la-garde-1941-credit-andre-zucca_bhvp_roger.1207593307

Le « capuchonné » & l’élégante.

champs

Les moutons.

jpg_moutons

Merci brave gens.

18-crachat01

Homo Véhiculus.

1149822190_4c50279a26_o

Le culte de la divine bouteille.

bistrot

L’enterrement.

20070914.FIG000000085_12746_1

un chien, une cible.

Les%20deux%20chiens%20et%20l%20ane%20mort

 

 

Chroniques du quotidien

Jeudi d’enfer! 

GrifilEnGreve468

Le paradoxe! 

strapontins

Mes meilleurs voeux… 

zrnh0gw7

Parisiens, Parisiennes. 

Double Frustration. 

Il y a des jours comme cela…La suite! 

B36Rebqhb2dnhYEnRbnqEqD6dsmkjr3mThumbnail

Il y a des jours comme cela… 

headermetroparisien71030143

Le Snob. 

snob1

Les-susceptibilito hypocrito consensuels m’emmerdent!

IDIOT

La bétaillère. 

7413-retards-uzal61

Les mois fainéants. 

CAB_LAMARTINE-7df15

L’enterrement de la voiture.

fond%20carte%20caleche 

Egoïstes paradoxes. 

dscf5069-copie.1190129062

La plaidoirie. 

tribunal

Le pigeon et le banquier.

pigeon-thumb

Vol transatlantique. 

dawn

My tailor is rich…

portrait-gentleman-bw

Marché noir.

marche_noir

Instant de vie.

asparagus_soup_soupe_dasperge

Nos vieux….

beynet01

Extraits de conversations.

6526

Aujourd’hui c’est chômé!

medium_muguet8

La messe.

2d_3c

Avez-vous déjà vu la lune en plein jour?

annulaire-sig

Mon voisin.

heaulme

Beigbeder ne m’a même pas reconnu….

Enfin je suis rentier….

d%E9jeuner

 

 

Chroniques sadiques

Irrésistibles Pulsions. 

medium_falaise_maison_vign

Je suis Trader! 

trader-economie-magazine-16898

Envie d’un enfant? 

bebe

La bonne parole… 

mendiant

Bonne fête Maman. 

1202149616_2c9605fc08

Comment avoir envie d’ouvrir son dictionnaire?

Doisneau-ecolier

Doux petit conte pour enfant….

mots-tordus

 

Chroniques tendres

Lettre d’une condamnée. 

447px-Berry%2C_Marie-Caroline_duchesse_de_-_1

Merci Paris. 

075_RJ1163~Montmartre-Paris-1950-Posters

Ma mère.

1102.25r

Bons baisers de Russie….

Chroniques absurdes

Si Vis Pacem, Para Bellum – Si tu veux la paix, prépare la guerre! 

scaphandrier-pied-large.1208633138

Quiproquos. 

Emma_and_Leonard_Darwin

Parisiennes absurdités.

PL010~Petit-Parisien-Posters

Chinoiseries absurdes.

 normal_chat%20chinois

 

Chronique d’enfance 

Le Poème du Papa. 

070213074809326280

La Malédiction de Notre-Dame de Paris. 

NotreDame_008

Est-il intelligent, Docteur? 

jesuites

La poursuite… 

sticker-nuage-miroir1

Le violon! 

112375203_small

Les Bonbons.

jardin-ens-ete-arnal-f-126.1208974073

 

Chroniques

Ta mère n’aime pas manger froid.

elders

Merci mon fils.

1883JeanEnfant

 

Poèmes

Amants aux quatre vents. 

amants

Amour Humain. 

444px-Gerard_FrancoisPascalSimon-Cupid_Psyche_end

Mes nuits. 

femme_nue1

J’ai découvert. 

zzzeee67

Tristesse. 

ht4f78ho

Nan, veux pas d’enfant! 

sciuscia

Ils ne se connaissent pas. 

priere.1171717117

La ronde des fous. 

vincent-van-gogh-la-ronde-des-prisonniers-1890.1248968181

Nid à microbes. 

SignToilettes

Vérité.

sisyphe

Lucaerne. 

femme-fenetre

Le Lac. 

100_0757

La tête comme un ballon… 

ivrogne

Le monde des Damnés. 

1966612473_44aa698b41

Souvenirs furtifs. 

dubonnet_1933_cassandre-vertical

C’est la crise.

IMG_5381

 

Pensées

La Nature. 

 

Les cons.

terre-europe

Weegee – Partie 4

Weegee - Partie 4 dans Photographie: Grands Photographes

Crédit photo: © Weegee

 dans Photographie: Grands Photographes

Crédit photo: © Weegee

Crédit photo: © Weegee

Crédit photo: © Weegee

Crédit photo: © Weegee

Crédit photo: © Weegee

Crédit photo: © Weegee

Crédit photo: © Weegee

Crédit photo: © Weegee

Couverture: © Weegee – Daily news

Crédit photo: © Weegee

 Crédit photo: © Weegee

 

Biographie de Weegee

 

Profession : reporter. Signe particulier : un farouche intérêt pour la mort, dans tous ses états. Arthur Fellig, alias Weegee (1899-1968) collabore, au cœur de la grande Dépression, aux principaux journaux, Daily News à Herald Tribune, ou PM Daily. Il court le New-York noctambule et sulfureux pour en ramener des images de faits divers en tout genre. Accidents spectaculaires avec leur cortège de carcasses de voitures, incendies qui laissent derrière eux objets calcinés et corps carbonisés et autres règlements de comptes sordides sont son quotidien. Branché sur la radio de la police, l’homme campe dans sa Chevrolet, où il conserve soigneusement ampoules à flash, bottes de pompiers, déguisements, nourriture – toutes choses indispensables durant sa traque – et bien sûr appareil photo dont il dit : « Mon appareil photo était toute ma vie, mon amour, mon unique sésame. »
Maître du noir et blanc, témoin précieux d’un temps violent et marqué par la crise, il active son flash et fixe visages et corps des victimes, gisant dans une mare de sang, ou abandonnées sur le dos les yeux encore ouverts. Mais aussi les gueules cassées, menottées, alignées dans un fourgon et qui masquent leur visage par un chapeau, un journal, ou simplement leurs mains. Weegee affiche un intérêt tout particulier pour les témoins de la scène.
Weegee accompagna aussi le New-York artistique et les grands de ce monde. Au fil des images se succèdent chanteuses de cabarets et starlettes, Sinatra et Dali, Kubrick – dont il fut l’assistant sur le tournage de Docteur Folamour – et Andy Warhol. Warhol qui trouva d’ailleurs dans l’œuvre du photographe une source d’inspiration pour ses sérigraphies.

 

Bien à vous,

Saint-Sulpice

 

Voir aussi:

- Weegee – Partie 1.

- Weegee – Partie 2.

- Weegee – Partie 3.

12

Photos Passion |
stella-x-hudgens |
laeticia972et77 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Captures d'écrans de la gui...
| harleyquinn
| Snow et rando en montagne