Nuit Blanche 2008 – 4 Octobre – 3ième Arrondissement

Nuit Blanche 2008 - 4 Octobre - 3ième Arrondissement dans Evenementiel logo_nb2008

______________________________________________________________________________________

Christian Boltanski, Frank Krawczyk et Jean Kalman

Gute Nacht
Installation musicale
Musée d’art et d’histoire du Judaïsme

 img_30283 dans Evenementiel

Une installation musicale de Christian Boltanski, Jean Kalman et Franck Krawczyk.

Depuis une dizaine d’années, Christian Boltanski, Jean Kalman et Frank Krawczyk travaillent ensemble à l’élaboration d’une forme entre l’installation et le théâtre musical.
Ils ont notamment réalisé Les pleins jours au Châtelet et ont conçu des projets pour le théâtre Reggio Emilia, la triennale d’opéra de la Ruhr, le Festival d’Automne et la Biennale de Lyon.

Pour la Nuit Blanche, ils s’installent dans la cour de l’hôtel de Saint-Aignan de 21 h à minuit.

La nuit tombe. Ceux qui travaillaient ici se font entendre.

Arthur Astier, guitare
Pierre Chalmeau, piano
Pablo Schatzman, violon
Zoé Krawczyk, danse

 

Musée d’art et d’histoire du Judaïsme
71, rue du Temple – 75003
M° Rambuteau, Hôtel de Ville
Bus 29, 38, 47 et 75
De 21h à 0h

Site accessible pour les personnes en fauteuil en autonomie.

______________________________________________________________________________________

Ksenia Petetrukhina, Yasha Kazhdan, Masha Sha, Alina, Jeff Bliumis, Viktoria Begalskaya

Vidéos contemporaines russes
Exposition de 6 artistes russes de la galerie
Galerie Stanislas Bourgain

img_30232Marina Chernikova
Urban Surfing
Projection video
Façade du Théâtre de la Renaissance
La galerie présente une sélection de vidéos d’artistes russes contemporains dénonçant les nouvelles formes d’oppressions qui se sont substituées à celle du régime communiste déchu.
Galerie Stanislas Bourgain
48, rue Chapon – 75003
M° Arts et Métiers
De 19h à 7h.
Site accessible pour les personnes en fauteuil en autonomie.
MARINA CHERNIKOVA
Urban Surfing


Projection video
 

Parallèlement à cette exposition, la galerie présente en extérieur une projection vidéo composée de divers fragments de villes unifiés dans un seul flot d’image, l’artiste fabrique une ville virtuelle faite de structures presque abstraites et présente une vision fragmentée et individuelle de notre environnement urbain. Dans le cours de ce processus, les images se désintègrent par la seule force de la gravitation, se superposent, se regroupent et établissent de nouvelles relations. Le spectateur est témoin de la naissance d’une nouvelle mégalopole virtuelle. Ces images numériques n’existent que dans une réalité virtuelle perceptible au moment de leur projection. Les recherches de Marina Chernikova et son langage des médias, sont comparables à la recherche sur la vitesse des artistes du début du 20e siècle, développant et mettant en application de nouvelles coordonnées dans les arts visuels.
En partenariat avec le Théâtre de la Renaissance, la Galerie Stanislas Bourgain, le Centre néerlandais et l’Ambassade des Pays-Bas à Paris.
© Musée d’Art Moderne de Moscou, 2007.

Façade du Théâtre de la Renaissance
20, boulevard Saint-Martin – 75010
M° Strasbourg – Saint-Denis -  Bus 20 38 39 47
De20h7h

______________________________________________________________________________________

Miki Nitadori

Combat in Progress, Genèse d’un manuel de survie quotidienne
Projection

Mairie du 3e

img_30123

« Combat est un pas en direction du bonheur, un encouragement que j’ai envie de partager. J’invite à y participer physiquement, mentalement, et visuellement ; je propose à ceux qui le souhaitent d’écrire ainsi leur propre propagande pour la vie », déclare l’artiste japonaise, parisienne d’adoption. Invitant à la participation de tous, la réalisation de l’oeuvre s’est déroulée en plusieurs étapes dont la première conviait les citoyens, les 6 et 7 février derniers, à la prise de photomatons dans le hall de la mairie du 3e arrondissement de Paris. Conçue à partir de ce matériau photographique brut, une projection rythmée est dévoilée en grand format sur les murs de la mairie.
Avec le soutien de la Mairie du 3e, Onciale, les éditions Fischbacher, Evous.fr, Charles & Compagnie, Beall, Zimmer SA.

Mairie du 3e
2, rue Eugène Spuller – 75003
M° Temple,  Arts et Métiers, République, Filles du Calvaire
Bus 20, 56, 65, 75
De 20h à 4h.
Site accessible pour les personnes en fauteuil en autonomie.

______________________________________________________________________________

Anders Johansson

Forêt diaphane
Installation

Centre Culturel Suédois

img_30124

Fasciné par la nature et les espaces sauvages, Anders Johansson crée des œuvres fragiles et éphémères, à peine perceptibles parfois, au beau milieu des grandes forêts du nord-ouest de la Suède où il vit. Pour Nuit Blanche, il intervient exceptionnellement dans le cadre urbain de la cour de l’hôtel de Marle (Centre Culturel Suédois). Le jeune artiste qui achève sa licence à l’école des Beaux Arts de Stockholm campe une apparition, forêt diaphane ou pluie étincelante de bouts de tissu, constructions en fils de métal ou de nylon.

Centre Culturel Suédois
11, rue Payenne – 75003
M° Saint-Paul, Chemin Vert
Bus 29, 69, 76, 96
De 19h à 7h.

______________________________________________________________________________________

Association « Acœurvoix »

Des voix dans la nuit
Concert
Eglise arménienne de Paris

img_30408

L’association « acoeurvoix » organise pour la 4e année consécutive un grand concert vocal dans le cadre de Nuit Blanche. Plus de cent choristes et artistes de la voix se produisent cette année dans l’église arménienne de Paris. Le répertoire, le talent exceptionnel de certains artistes et chœurs invités importent autant que la démarche d’ateliers comme « Alternance » ouverts aux artistes handicapés. Tout au long de cette nuit vocale, les vitraux, la nef, le chœur et certaines œuvres de l’église s’illuminent de couleurs vives au rythme des partitions. Au cours du concert, le public est invité à découvrir le langage des signes ou à se plonger quelques instants dans l’univers des non-voyants quand l’obscurité se fait complète, à l’écoute d’œuvres vocales détonantes. Avec la collaboration de la Mission nationale action handicap de l’Unédic (assurance chômage).

Eglise arménienne de Paris
13, rue du Perche – 75003
M° Saint-Sébastien Froissart
De 20h30 à 3h.
Site accessible pour les personnes en fauteuil en autonomie.

______________________________________________________________________________________

Association Jeunes Talents

Un « Bœuf » Classique
Concert
Archives Nationales, Hôtel de Soubise

img_30125

Pour les dix ans de l’association Jeunes Talents, cent jeunes musiciens issus des Conservatoires Nationaux Supérieurs de Musique de Paris et de Lyon, interprètent des œuvres classiques, romantiques, baroques, modernes et contemporaines sous la colonnade de la cour de Soubise, dans le hall d’entrée, dans le salon du prince ou dans la cour de Guise. L’occasion de (re)visiter quelques lieux emblématiques de l’Hôtel de Soubise entre chacun des brefs concerts de 25 minutes mêlant improvisations, créations, standards immortels et concerts lectures. Des improvisations du compositeur Karol Beffa (21 h) aux concertos pour 2 et 3 clavecins et cordes de Jean-Sébastien Bach (23 h 30) mais aussi récitals de guitares, accordéons, etc.
Avec le soutien des Archives Nationales.

Programmation Cour de Soubise

• 19h Trio Arcadis – Amandine Ley, violon – Anne Claire Lantenois, piano – Sarah Veilhan, violoncelle
Programme : Rachmaninov : petit trio, Brahms 3ème trio

• 19h30 Quatuor Osmose Quatuor de saxophones -
Programme : Œuvres de Haydn, Piazzola, Bernstein

• 20h00 Ensemble Amalgammes direction Christophe Mangou (12 musiciens)
Programme : Sound painting sur la Symphonie Classique de S. Prokofiev

• 20h30 Ensemble Vocal –Gaelle Arquez, soprano -Abdellah Lasri, ténor, accompagnés par Anne Le Bozec, piano – Olivia Hugues, vl
Programme : Messiaen la mort du nombre pour soprano, ténor, violon et piano
Poèmes pour Mi

• 21h00 Karol Beffa – improvisations au piano sur des thèmes proposés par le public

• 21h30 Trio Atanassov – PK Atanassov, piano – Gilles Perceval, violon – Sarah Sultan, violoncelle   (cour côté ouest)
Programme : Schumann 2ème trio op.80 en fa mineur

• 21h30 Matthieu Névéol et le trio Nomad’Lib  (cour côté est)
Musique traditionnelle de l’Europe de l’Est

• 22h00 Trio piano et cordes – Sarah Lavaud, piano – Amanda Favier, violon – Ingrid Schoenlaub, violoncelle
Programme : Trio de Rebecca Clarke

• 22h30 Quatuor piano et cordes avec Emmanuelle Swiercz,
Programme : H. Dutilleux Choral et variations, Lavignac le Galop (8 mains)

• 23h00 Duo violon-piano – Varduhi Yeritsyan, piano – Saténik Khourdoian, violon
Programme : Tchaitkovski  valse Scherzo op34 – Khatchaturian 3 Danses – Enesco : Sonate n°3 en la mineur op 25

• 23h30 Duo violoncelle – piano / Philippe Guillon, piano – Livia Stanese, violoncelle
Programme : 1ère sonate de Ludwig Van Beethoven

• 0h00 Cyril Guillotin quatuor avec piano
Programme Mozart, quatuor avec piano en sol mineur

• 0h30 Jonathan Bénichou Sonate
• 1h00 Anastasya Terenkova sonate

Programmation Chambre du prince

• 19h00 Sonate clavecin viole de gambe – Emmanuelle Guigues
Programme : JS Bach sonate en sol mineur BWV 1029

• 19h35 Quatuor à cordes – Quatuor Antares
Programme : Mozart, St George

• 20h10 Karol Beffa, clavecin – improvisations sur des thèmes proposés par le public

• 20h50 Duo transatlantique / Maud Laforest et Benjamin Beirs, guitares
Programme : Manuel de Falla, GF Haendel, M Giuliani

• 21h30 Quatuor à cordes avec contrebasse Yann Dubost
Programme Solo-quartett n°4 de Franz Anton Hoffmeister.
• 22h15 Quatuor à cordes – Quatuor Ardéo
Programme : Haydn quatuor op. 76 n°2 « les quintes »

• 23h30 à 1h30 les concertos pour 2 et 3 clavecins de JS Bach,
Septuor Cordes et clavecins par (Elizabeth Joyé, Arnaud de Pasquale, Pierre Galon, Matthieu Boutineau, clavecins, Gabriel Grosbard vl)

• 23h30 Concerto pour 2 clavecins de JS Bach
Concertos en Do Majeur BWV 1061

• 0h30  Concerto pour 3 clavecins de JS Bach
Concerto en Do Majeur BWV 1064

• 1h30 Concerto pour 3 clavecins de JS Bach
Concerto en ré mineur BWV 1063

Archives Nationales, Hôtel de Soubise
60, rue des Francs-Bourgeois – 75003
M° Hôtel de Ville, Rambuteau
De 19h à 2h.
Site accessible pour les personnes en fauteuil avec assistance.

______________________________________________________________________________________
 

Pamela Rosenkranz

Unfade
Projection vidéo
Bibliothèque du Centre culturel suisse de Paris

img_30127

Unfade est une courte séquence vidéo en boucle, projetée sur la vitrine de la bibliothèque du Centre Culturel Suisse, montrant Hannah Arendt en train de fumer une cigarette sans à aucun moment recracher la fumée. L’artiste Pamela Rosenkranz nous livre le portrait d’un acte de résistance immatériel. La jeune femme, née en 1979 en Suisse, travaille sur un mode conceptuel, via photos, installations, dessins et films, sur la fragilité de la mémoire, l’informe et l’oubli.

Bibliothèque du Centre culturel suisse de Paris
32, rue des Francs-Bourgeois – 75003
M° Saint-Paul
De 19h à 7h.
Site accessible pour les personnes en fauteuil en autonomie.

_____________________________________________________________________________________

Sigalit Landau

DeadSee (Mer Morte)
 Vidéo

 Passage de Retz

img_30130

DeadSee est une œuvre vidéo d’une dizaine de minutes en trois temps où l’artiste explore le paysage israélien à travers la performance. Nue au milieu de pastèques flottant sur la Mer Morte, on la voit par un mouvement circulaire dérouler les fruits en une large spirale, la chair écarlate du fruit laissant la surface azurée de l’eau presque monochromatique.

Passage de Retz
9, rue Charlot – 75003
M°  Rambuteau, Saint-Sébastien Froissart, Filles du Calvaire
De 19h à 7h.

Site accessible pour les personnes en fauteuil en autonomie.

______________________________________________________________________________________

Nuits Blanches Europe : Gints Gabrans

Going Through Walls
Installation

Musée Carnavalet

img_30221

Dans le cadre des Nuits Blanches Europe, le projet letton de l’artiste Gints Gabrans est présenté à Paris. Autour de l’idée des portes virtuelles et déplaçables, des murs et barrières infranchissables, l’artiste recourt à la technologie FogScreen qui utilise l’eau et les ultrasons pour produire un écran d’air épais. Sur cet écran que l’on peut physiquement traverser, des images sont projetées. Une installation dédiée à tous ceux qui se sont un jour promis de jouer les passe-murailles.
Avec le soutien de Pareizā kīmija Ltd.
Musée Carnavalet
16, rue des Francs-Bourgeois – 75003
M° Hôtel de Ville, Saint Paul, Chemin Vert
Bus 29, 69, 76, 96
De 19h à 7h.
Site accessible pour les personnes en fauteuil avec assistance.
 

Bannière Nuit Blanche Europe

______________________________________________________________________________________

LIEN DIRECT VERS:

 Voir aussi les articles suivants :

- Nuit Blanche 2008 - 4 Octobre – Gare du Nord et Gare de l’Est.

- Nuit Blanche 2008 – 4 Octobre – Gare de Lyon et Gare de Bercy.

- Nuit Blanche 2008 – 4 0ctobre – Tour Saint-Jacques et Marais.

- Nuit Blanche 2008 – 4 Ocotbre – Montparnasse et Saint-Germain de Près.

- Nuit Blanche 2008 – 4 Octobre – Gare Saint-Lazare et Champs-Elysées.

- Nuit Blanche 2008 – 4 Octobre – 1er Arrondissement.

- Nuit Blanche 2008 – 4 Octobre - 2ième Arrondissement.

- Nuit Blanche 2008 - 4 Octobre – 3ième Arrondissement.

- Nuit Blanche 2008 – 4 Octobre – 4ième Arrondissement.

- Nuit Blanche 2008 – 4 Octobre – 5ième Arrondissement.

- Nuit Blanche 2008 – 4 Octobre – 6ième Arrondissement.

- Nuit Blanche 2008 – 4 Octobre – 8ième Arrondissement.

- Nuit Blanche 2008 – 4 Octobre – 9ième Arrondissement.

- Nuit Blanche 2008 – 4 Octobre – 10ième Arrondissement.

- Nuit Blanche 2008 – 4 Octobre – 11ième Arrondissement.

- Nuit Blanche 2008 – 4 Octobre – 12ième Arrondissement.

- Nuit Blanche 2008 – 4 Octobre – 13ième Arrondissement.

- Nuit Blanche 2008 – 4 Octobre – 14ième Arrondissement.

- Nuit Blanche 2008 – 4 Octobre – 15ième Arrondissement.

- Nuit Blanche 2008 – 4 0ctobre – 16ième Arrondissement.

- Nuit Blanche 2008 – 4 Octobre – 17ième Arrondissement.

- Nuit Blanche 2008 – 4 Octobre – 18ième Arrondissement.

- Nuit Blanche 2008 – 4 Octobre – 20ième Arrondissement.

 
 Bonne nuit blanche,

Saint-Sulpice

 

Grace Kelly

Grace Kelly znfjbf5n

 

 C’est le 12 novembre 1929, au lendemain du jeudi noir annonçant la Grande Dépression américaine, que naquit la petite Grace Kelly à Philadelphie. Grace Kelly est la troisième d’une famille de quatre enfants. Issue d’une famille aisée où les activités sportives prédominent puisque son père, Jack Kelly, est un ancien athlète olympique qui fit fortune dans le bâtiment. Sa mère est d’origine prussienne et issue d’une famille princière. La famille est d’origine Irlandaise. Le grand-père a construit une fortune familiale, réalisant le « rêve américain ». Elle est la fille des « rois de la brique » de Philadelphie, émigrants irlandais et catholiques. Grace est éduquée au couvent des dames de l’Assomption de Philadelphie. Après avoir obtenu son diplôme en 1947 à l’aube de ses dix-huit ans, elle quitte Philadelphie pour la fabuleuse cité de New-York afin de rentrer à l’Académie d’arts dramatiques et travaille en parallèle comme mannequin (Coca-Cola et colgate) et participe également à de nombreuses émissions de télévision pour financer ses études avant de tenter l’aventure hollywoodienne. 

 

 kelly-grace-photo-xl-grace-kelly-6210740

 

 

En 1949 elle récolte les fruits de sa patience et de sa détermination en décrochant un rôle à Broadway dans une pièce d’August Strindberg intitulé  » Le père ».  Deux ans plus tard, en 1951 Grace Kelly débute avec un petit rôle, au cinéma dans « Fourteen Hours  » (Quatorze heures) de Henry Hathaway.  

Mais la consécration elle l’obtient un an plus tard en 1952 et Grace Kelly  accède à la célébrité avec  un western  ’Le train sifflera trois fois’ du réalisateur Fred Zinnemann, puis s’impose dans « Mogambo » de John Ford en 1953 où elle parvient à s’affirmer face à Ava Gardner et  Clark Gable. Grace est nommée pour l’Oscar du meilleur second rôle féminin. Le célèbre réalisateur Alfred Hitchcock trouve en elle une muse parfaite et la prend sous sa coupe pour en faire une de ces égéries. Elle obtient les rôles principaux dans  »Le crime était presque parfait » et « Fenêtre sur cour » au cours de l’année 1954.  

 

grace_kelly_white

 

En 1955, elle tourne « La Main au collet », comédie policière dont le tournage s’effectue sur la Côte d’Azur. Grace Kelly reçoit l’Oscar de la meilleure actrice pour son interprétation d’une femme tourmentée dans « Une fille de province » et invitée d’honneur du Festival de Cannes ou elle y rencontre le Prince Rainier Grimaldi IIIde Monaco, mais Grace retourne au Etats-Unis pour des obligations professionnelles . 

                      Ils se revoient en décembre 1956 à New-York et le Prince Rainier est invité pour le réveillon de Noël chez les Kelly. Leur relation provoqua un tas de rumeurs. La presse à sensations prétendait que non seulement le prince aimait les belles actrices (comme la française Gisèle Pascal avant Grace), mais qu’il s’assurait en plus de leur fertilité pour assurer un héritier à la principauté. Mais Grace n’écoute pas les rumeurs. La même année, l’annonce officielle du mariage, est célébrée dans les salons du Waldorf-Astoria à New-York. Le 6 janvier les fiançailles sont célébrées aux Etats-Unis puis à Monaco le 12 avril. Le Prince Rainier Grimaldi III accueille Grace Kelly, qui vient d’arriver des Etats-Unis au port de Monaco. Le 18 avril Grace Kelly épouse le Prince Rainier dans la cathédrale de Monaco tapissée de lilas et de lys blancs. Elle devient princesse Grace de Monaco parée d’une robe de princesse confectionnée par quarante six mètres de taffetas, quatre vingt dix mètres de tulle et deux cent vingt dix mètres de dentelle de valenciennes le tout offert par la Metro Goldwyn Mayer. la cérémonie princière est suivie par plus de 30 millions de téléspectateurs à travers le monde.  

 

 grace+kelly

 

 

                     Le 23 janvier 1957, vingt et un coups de canon annoncent la naissance de Caroline Louise Marguerite (3,730 Kg et 51 cm), le prénom a été choisi en mémoire de l’épouse du prince Florestan 1er décédée en 1879. Petite anecdote, la bibliothèque du palais est transformée en salle d’accouchement pour cette événement.  Suit le 14 mars 1958 la naissance d’Albert Alexandre Louis Pierre, Albert est le prénom  de son arrière grand père puis 1 Février 1965 c’est au tour de Stéphanie Marie Élisabeth de naître!

 

Grace_Kelly_intro

 

                     Grace Kelly récompensé par la médaille de Cérès, décernée par les Nations-Unies, pour son action des oeuvres de bienfaisance en 1977. Ayant pratiqué le scoutisme pendant son adolescence, la Princesse s’implique personnellement dans les activités du Mouvement. A partir de 1958, elle fut Présidente d’Honneur de l’Association des Guides de Monaco. En 1967, sur l’initiative de la Princesse fut fondée l’Association « Monaco – U.S.A. », afin de promouvoir une meilleure connaissance et une plus large compréhension entre les deux pays au moyen d’échanges culturels. Avec le « Garden Club », créé en 1968, la Princesse voulut encourager la connaissance des plantes et des fleurs et œuvrer à la sauvegarde des sites naturels. La principale activité de ce club est d’organiser le Concours International de Bouquets qui a lieu chaque année pendant la première semaine de mai.

                      Le 13 septembre 1982 à 10 heures accident sur la route de la Turbie.Victime d’un accident vasculaire cérébral la princesse trouve la mort au volant de sa voiture dans un virage de la corniche reliant Nice à Monaco. Sa fille Stéphanie passagère est légèrement blessée. Le 14 septembre à 22 heures 30 survient brutalement l’annonce officielle du décès de Grace Kelly. Le 18 septembre, la princesse Grace est inhumée dans la cathédrale Saint-Nicolas de Monte-Carlo dans la chapelle des princes souverains.

 

Grace Kelly

 

 

 

 

 

 Biographie de Grace Kelly


Après des petits rôles au cinéma avec entre-autre en 1951 ‘Quatorze heures’ de Henry Hathaway , elle connaît la célébrité en 1952 avec un western ‘Le train sifflera trois fois’, puis s’affirme avec le film ‘Mogambo’dans lequel elle donne la réplique à Ava Gardner et Clark Gable. En 1953, Grace Kelly rencontre Alfred Hitchcock et devient l’interprète principale de ‘Le crime était presque parfait’ et ‘Fenêtre sur cour’. En 1955, elle reçoit l’Oscar de la meilleure actrice pour son rôle dans ‘Une fille de province’. On la verra par la suite dans  ‘Green Fire’ de Andrew Marton, ‘les Ponts du Toko-Ri’ de Mark Robson en 1954 puis retour au célèbre Alfred Hitchcock en 1956 avec ‘la main au collet’. La même année elle enchaîne ‘Le cygne’ de Charles Vidor et  ‘Haute société’ de Charles Walters. En 1966 elle tourne dans un film de Terence Young ‘Opération Opium’. On la retrouve en 1977 dans un documentaire de Robert Dornhelm ‘Les enfants de la rue du Théâtre’ sur les ballets du Kirov dont elle est la narratrice puis en 1982 pour son dernier rôle dans un court-métrage du même réalisateur ‘remanié‘ inachevé avec la mort de Grace.

 

Bien à vous,

Saint-Sulpice

 

Voir aussi:- Grace Kelly – Partie 1.

- Grace Kelly – Partie 2.

- Grace Kelly – Partie 3.

- Grace Kelly – Partie 4.

- Grace Kelly – Partie 5.

 

A regarder:

 

Image de prévisualisation YouTube

 

Image de prévisualisation YouTube

 

Image de prévisualisation YouTube

 

A lire:

 

513yDOh7U4L._SL500_AA240_

 

 

 » Grace Kelly, les images d’une vie  » est l’ouvrage photographique le plus ambitieux consacré à la vie de celle qui, après avoir conquis Hollywood, devint princesse. Un livre hommage pour une personnalité hors du commun. Plus de 180 photographies et documents, souvent inédits, pour (re)découvrir sa vie : ses racines, son enfance, sa filmographie, son mariage royal, et l’intimité de sa vie de princesse. Passionnée, talentueuse, Grace fut l’actrice préférée d’Alfred Hitchcock. Elle marqua Hollywood de sa courte et fulgurante carrière (elle reçut l’oscar de la meilleure actrice à l’âge de 25 ans), mais aussi de son incomparable allure. Grace. Un prénom qui lui va comme un gant, tant elle incarne une élégance naturelle. Mais réduire Grace à sa beauté serait une erreur grossière. Car la plus célèbre des princesses fut aussi une philanthrope engagée. Toute sa vie elle s’est battue pour défendre ce qui lui était cher : la cause des plus démunis, la Croix Rouge, et le rayonnement de la principauté. Conte de fée, destin tragique, le parcours de la princesse Grace est unique. Il était une fois  » Grace Kelly, les images d’une vie « …

- Grace Kelly, les images d’une vie par Yann-Brice Dherbier et Pierre-Henri Verlhac aux éditions Phyb – 208 pages – 33€

12

Photos Passion |
stella-x-hudgens |
laeticia972et77 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Captures d'écrans de la gui...
| harleyquinn
| Snow et rando en montagne