De Watteau à Degas – Institut Néerlandais – Paris – 11 Février au 11 Avril 2010

De Watteau à Degas - Institut Néerlandais - Paris - 11 Février au 11 Avril 2010 dans EXPOSITIONS Watteau_taenzer_2

Deux Danseurs - Crédit Dessin: © Antoine Watteau &  Klassik Stiftung Weimar

N

N

N

Cette exposition, de retour de la Frick Collection à New York où un choix de soixante-quatre dessins a été présenté jusqu’en janvier 2010, sera complétée à Paris par une trentaine d’œuvres hors catalogue de la même période.

N

 Boucher_-_Coll._Goethe02 dans EXPOSITIONS

Triton tenant entre ses mains un bénitier, Weimar Schlossmuseum - Crédit Dessin: © François Boucher &  Klassik Stiftung Weimar

N

Comprenant des feuilles importantes des plus grands maîtres de l’école française, dont Watteau, Boucher, Fragonard, David, Prud’hon, Corot, Delacroix, Ingres et Degas, elle intégrera également des artistes tout aussi remarquables mais moins connus du grand public.

N

 dessin-fillette-fragonard

Tête de jeune fille avec bonnet - Crédit Dessin: ©  Jean-Honoré Fragonard & Musée des Beaux-Arts et d’Archéologie de Besançon

N

De Watteau à Degas : Dessins français de la Collection Frits Lugt est, depuis 1964, la première exposition à l’Institut Néerlandais, consacrée à une sélection de dessins français des XVIIIe et XIXe siècles de la Collection Frits Lugt.

Post-Scriptum: Concert « Les contemporains de Watteau La musique française au XVIIIe siècle » le 6 Avril 2010 à 20h00.

N

artwork_images_167915_553570_edgar-degas

Trois danseuses -circa 1904-1906 - Crédit Dessin: © Edgar Degas &  Artnet

N

Bonne exposition,

Saint-Sulpice

N

- Institut Néerlandais – Centre Culturel des Pays-Bas – 121, Rue de Lille – 75007 Paris – Tél: 01.53.59.12.40 – Fax: 01.45.56.00.77 – E-mail : info // @institutneerlandais // .com - Métro: Ligne 12, Assemblée nationale – RER: Invalides, Musée d’Orsay – Bus: 63, 73, 83, 94 – Du 11 Février au 11 Avril 2010 - De 13h00 à 19h00, tous les jours, sauf le Lundi. Tarifs: Plein 4€, Réduit 2€.

Paris inondé en 1910 – Galerie des Bibliothèques – Paris – 8 Janvier au 28 Mars 2010

Paris inondé en 1910 - Galerie des Bibliothèques - Paris - 8 Janvier au 28 Mars 2010 dans EXPOSITIONS 368783244_8810fa1597

Avenue Montaigne – Paris - Crédit Carte Postale: © Inconnu

.

.

L’exposition présente plus de 200 documents, pour la plupart inédits, provenant majoritairement des collections de la Bibliothèque historique de la Ville de Paris, qui, dès les premiers jours de l’inondation, s’était attachée à collecter les témoignages écrits ou iconographiques de l’événement.

 

 108 dans EXPOSITIONS

Inondation de la Rue Félicien-David, Auteuil – Paris - Crédit Photo: © Inconnu

.

Photographies originales, cartes postales, affiches, presse illustrée, plans, peintures et dessins, publicités, manuscrits et archives, films d’actualités, nous restituent, exactement cent ans après,la métamorphose de Paris et les bouleversements de la vie des Parisiens, du dérèglement de la ville moderne aux réactions des pouvoirs publics, pendant l’inondation spectaculaire de 1910.

 

 saintlazare

Inondation du Métro à la Gare Saint-Lazare – Paris - Crédit Carte Postale: © Inconnu

.

Les cartes postales de cette époque, source iconographique irremplaçable, seront consultables depuis une borne interactive présentant le territoire parisien indexé en plus de 300 rues inondées en 1910.

 

 contres

inondation de la Station Contrescarpe – Paris - Crédit Carte Postale: © Inconnu

.

 Le public pourra ainsi visiter virtuellement son propre Paris transformé par la crue.

 

2-aquarium

Paris inondé en 1910 – A l’angle de la rue de Surcouf et du quai d’Orsay, le café de l’Aquarium - Crédit Photo: © Editions de Lodi 

 

 La mémoire de l’inondation de 1910 ne s’est jamais éteinte, certes à cause de son ampleur, mais aussi en raison de la médiatisation sans précédent dont elle a été l’objet : elle est la première catastrophe de cette envergure dont les nouveaux médias ont pu s’emparer : la photographie d’actualité, servie par des agences de presse structurées, la carte postale illustrée, la presse à grand tirage illustrée de photographies, le cinématographe.

 

 inondations-a-paris-335110

Paris inondé en 1910 – Crédit Photo: © Roger Viollet

.

Servie par son aspect spectaculaire – esthétique ou pittoresque -, l’inondation de 1910 nous a été transmise par des milliers d’images, déclinées en albums souvenirs ou en séries prolifiques de cartes postales photographiques, devenus rapidement objets de collection.

 

 4-invalides

Paris inondé en 1910 – Pont Alexandre III - Crédit Photo: © Editions de Lodi 

 

 Ces images et ces documents nous dressent le portrait étonnant d’un Paris éphèmère, tour à tour esthétique et pittoresque, drôle et dramatique.

 

6-place-maubert

Paris inondé en 1910 - Quartier Latin - Crédit Photo: © Editions de Lodi 

.

8-grands-augustins

Paris inondé en 1910 - Quai des Grands Augustins - Crédit Photo: © Editions de Lodi 

.

Bonne exposition,

Saint-Sulpice

.

10-gare-d-orsay

Paris inondé en 1910 - Gare d’Orsay - Crédit Photo: © Editions de Lodi 

.

- Paris Inondé en 1910 – Galerie des Bibliothèques – 22, Rue Malher – 75004 Paris – Métro Saint-Paul – Du 8 Janvier au 28 Mars 2010 - Du Mardi au Dimanche de 13h à 19h ( Nocturne les Jeudis jusqu’à 21h ) - Tarifs: Plein 4€, Réduit 2€.

.

 Voir aussi:

- Paris 1910 sous les eaux!

 .

A regarder:

.

Image de prévisualisation YouTube

http://www.dailymotion.com/video/x8cyii

.

A lire:

.

517i32lVHpL._SL500_AA240_

 

 » En janvier 1910, une crue, comme il ne s’en produit pas deux par sicle, a quadruplé la portée de la Seine. Les tunnels envahis, les égouts mis sous une pression qui les a rompus par places, les ponts battus par les eaux, les tranchées changées en canaux, les îles submergées, les quais changés en rues de Venise, des places lointaine crevées et submergées, des fragments de chaussée effondrés, des quartiers ravitaillés par des bachots, tel a été le spectacle singulier et terrible dont nous avons été témoins « . Un mois plus tard l’album « Paris inondé » est publié par le journal des débats qui avait aussitôt envoyé reporters et photographes saisir  » sur Le vif  » cette crue historique… Précieux et irremplaçable témoignage, aujourd’hui réédité. L’histoire nous apprend que les crues de la Seine ont été fréquentes à Paris… Et qu’une crue, semblable à celle de 1910, est toujours à redouter !

- Paris inondé, la grande crue de 1910 par Patrice de Moncan aux éditions du Mécène – 14.90€

Fernand Pelez « la Parade des Humbles » – Petit Palais – Paris – 24 Septembre 2009 au 17 Janvier 2010

Fernand Pelez

Le Petit marchand de Violettes – Crédit Peinture: © Fernand Pelez

 

L’exposition « La parade des humbles » retrace l’itinéraire artistique du peintre depuis son apprentissage aux Beaux-Arts jusqu’à ses dernières années à Montmartre.

 

 Pelez_Asile dans EXPOSITIONS

Sans Asile – 1883 – Crédit Peinture: © Fernand Pelez


Les différents thèmes abordés dans les salles sont ceux qui dominent son œuvre : la femme naturaliste, Petit misère, Parades, la chapelle, le travail et la charité, l’Opéra. Un univers émouvant et singulier, dont la modernité trouve son enracinement dans le Paris populaire de la Belle Époque.

 

 La+Marchande+de+Mouron

La Marchande de Mouron – Crédit Peinture: © Fernand Pelez

 

La rétrospective montre pour la première fois l’intégralité des peintures et dessins de Pelez conservés par le Petit Palais. Des prêts consentis par les collections privées et publiques contribuent à restituer dans toute sa diversité l’originalité du parcours de l’artiste.

 

 Le%2Bpetit%2Bmarchand%2Bde%2Bcitrons

Le Petit marchand de Citrons  – Crédit Peinture: © Fernand Pelez

 

Personnalité de la vie artistique parisienne sous la IIIe République, Fernand Pelez, a centré son œuvre sur la condition humaine en se tournant dans les années 1880 vers la mouvance naturaliste, expression des crises engendrées par la modernisation de Paris.

 

 Les%2BOrphelins

Les Orphelins – Crédit Peinture: © Fernand Pelez

 

Femmes, enfants, saltimbanques, jeunes danseuses de l’Opéra offrent ainsi leurs figures ingénues ou lasses à la sensibilité du peintre. Passives, éreintées, abandonnées dans le sommeil ou figées dans la mort, ces silhouettes anonymes incarnent le versant obscur de la ville lumière….

 

Les_Petits_mendiants

Les Petits mendiants – Crédit Peinture: © Fernand Pelez

 

 

Biographie de Fernand Pelez

 

 120px-Fernand_Pelez

 

Fernand Pelez, né à Paris le 18 janvier 1843 et mort à Paris le 7 août 1913, est un peintre français d’abord académique puis naturaliste. Il est initié à la peinture dès son jeune âge par son père, Fernand Pelez de Cordova. Il étudie auprès de Félix Barrias et d’Alexandre Cabanel. Il fut nommé professeur de dessin dans une école de la Ville de Paris. Il débute comme peintre d’Histoire au Salon de 1866. De cette première époque datent La Mort de l’Empereur Commode (musée de Béziers) et Adam et Eve (musée de Moulins). À partir de 1880, sous l’influence des tableaux de Jules Bastien-Lepage, il délaisse les sujets historiques pour se tourner vers la représentation des classes populaires et se livrer à une réflexion sur la condition humaine. Ses « enfants mendiants » s’inscrivent dans une forme d’esthétique espagnole héritée de Murillo.

 

 

Bonne exposition,

Saint-Sulpice

 

 

Fernand Pelez  » la Parade des Humbles » – Petit Palais – Avenue Winston Churchill – 75008 Paris – Du 24 Septembre 2009 au 17 Janvier 2010 - Horaires : ouvert tous les jours de 10h à 18h sauf lundi et jours fériés, Nocturne le jeudi jusqu’à 20h pour les expositions temporaires – Métro : Champs-Elysées-Clemenceau (ligne 1 ou 13) ou Concorde (ligne 1, 8 ou 12), RER : ligne C, station Invalides ; ligne A, station Charles-de-Gaulle-Etoile, Bus : 42, 72, 73, 80, 93 – Tarifs: Plein tarif 9 €, tarif réduit 7 €, demi-tarif 4,50 €, gratuit jusqu’à 13 ans inclus – Réservation des billets: RESERVATION

 A voir:

 

Image de prévisualisation YouTube

A lire:

9782759601004

 

Présentation de l’ensemble des oeuvres de ce peintre naturaliste conservées au Musée du Petit Palais. Dans ses peintures de facture académique, Fernand Pelez met en scène les figures de la rue et du Paris populaire sous la IIIe République et en particulier des enfants, des saltimbanques, des danseuses de l’Opéra, des mendiants, etc.

- Fernand Pelez, la Parade des Humbles par le Musée du Petit Palais aux éditions Paris-Musées – ( Catalogue de l’exposition) –  191 pages - 37€

Bâtir pour le Roi, Jules Hardouin-Mansart (1646-1708) – Musée carnavalet

Bâtir pour le Roi, Jules Hardouin-Mansart (1646-1708) - Musée carnavalet dans EXPOSITIONS 27000100853200L 

 

 

L’exposition du musée Carnavalet, la première consacrée à Jules Hardouin-Mansart depuis 1946, explore la carrière fulgurante et les principales créations d’un architecte dont le nom reste attaché aux fastes du règne de Louis XIV.

 

 

Place%20vendome%20sous%20napoleonS dans EXPOSITIONS

 

 

 Ses réalisations, telles le dôme des Invalides ou la place des Victoires et la place Vendôme rayonnent toujours dans le paysage de Paris.

 

 

Les%20Invalides

 

 

Elle permet aussi de redécouvrir son oeuvre en Île-de-France : Versailles, où il métamorphosa le château, ainsi que des bâtiments disparus comme le château de Clagny, construit pour Madame de Montespan, le château neuf de Meudon, réalisé pour le Grand Dauphin ou le château de Marly, séjour de délices du roi.

 

 

 

La scénographie adopte une écriture architecturale pour présenter environ 150 œuvres : une quinzaine de peintures (portrait de Jules Hardouin-Mansart par Hyacinthe Rigaud), de nombreux dessins et estampes (dessins d’architecture et vues urbaines), des sculptures ainsi que des maquettes (maquette de la voûte de l’hôtel de ville d’Arles, maquette du dôme des Invalides).

 

 Place-des-Victoires-1710

 

Le parcours du visiteur s’articule en 7 parties qui restituent toutes les facettes du grand architecte : carrière de Mansart et réussite sociale, architecture religieuse (Invalides, interventions à Notre-Dame et Saint-Roch), les constructions royales (châteaux de Marly et de Clagny), Versailles (travaux et agrandissements du château), constructions pour les Grands du royaume, aspects techniques (« La fabrique de l’architecture »), les places royales (place Vendôme, place des Victoires).

Les importants prêts consentis par le musée du Louvre, la Bibliothèque nationale de France, les Archives nationales, le château de Versailles ou le Nationalmuseum de Stockholm, viennent compléter les œuvres issues des collections du musée Carnavalet pour restituer le panorama des réalisations de l’un des plus célèbres architectes du Grand siècle.

 

 tem4243seg1761_original

 

Bonne exposition,

Saint-Sulpice

 

 Musée Carnavalet - 23, Rue de Sévigné – 75003 Paris – Tél. :01.44.59.58.58 – Du 3 avril au 28 juin 2009 - Du mardi au dimanche de 10h à 18h – Métro : Saint-Paul (ligne 1) ou Chemin Vert (ligne 8) – Bus : 29, 69, 76, 96 – Vélib’ : 36, rue de Sévigné ; terre-plein Saint-Paul ; 26, rue Saint-Gilles – Tarifs: Plein : 7 €, réduit : 5 €, Demi-tarif : 3,50 € et Gratuit jusqu’à 13 ans inclus et pour les Amis du musée.

 

12

Photos Passion |
stella-x-hudgens |
laeticia972et77 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Captures d'écrans de la gui...
| harleyquinn
| Snow et rando en montagne