Jean-Michel Berts, un photographe d’exception…..

 Photographe autodidacte depuis l’âge de 16 ans, Jean-Michel Berts a commencé il y a 4 ans une série sur les villes. Après Venise et Milan, il se penche aujourd’hui sur la ville lumière, qui n’a jamais aussi bien porté son nom qu’à travers son objectif.
 Jean-Michel Berts, un photographe d'exception..... dans EXPOSITIONS autoportrait

Jean-Michel Berts

WANTED PARIS présente « Portrait de villes » / Bercy Village
14 mai – 03 septembre 2008 - Un ensemble unique de 50 photographies.

L’exposition « Portrait de villes » se tiendra dans les passages couverts de Bercy Village (Paris XII). À travers quatre grandes villes, Paris, New York, Londres et Venise,
Jean-Michel Berts présente des images fortes dégageant une curieuse impression de mystère et d’intemporalité.

Prises aux premières lueurs de l’aube ou à la dernière
lumière du crépuscule, les photographies de l’artiste révèlent toutes les subtilités et les richesses de ces villes.

En mariant la précision la plus fine à ses états d’âme rêveurs, Jean-Michel Berts crée un monde fantastique, sans jamais avoir recours au moindre artifice.

Exposition en libre accès, tous les jours jusqu’à 2
heures du matin.

Durant l’exposition “ Portrait de villes ”, l’immeuble Lumière, situé 40 avenue des Terroirs de France (Paris XII), présentera dans son atrium 19 photographies monumentales de Jean-Michel Berts.

Exposition en libre accès, tous les jours de 8h00 à
20h00.

 

carton-invitation.1210626574.jpg

 

Il y a, dans chaque image, le raccourci de l’histoire de la ville, et comme une suggestion de son avenir ; elles sont lourdes des populations qui ont hanté ou hanteront ces lieux, et cette présence est d’autant plus sensible qu’aucun personnage ne vient déranger, de façon anecdotique, l’équilibre miraculeux de la composition de pavé, de ciel, de bâti ou de végétation. S’il n’y a pas âme qui vive dans ces photographies, c’est qu’elles sont prises aux premières lueurs de l’aube ou à la dernière lumière du crépuscule. Ainsi, l’artiste est seul et ces  images baignent dans une lumière surréelle d’apparition.

La richesse et la densité des photographies de Berts proviennent aussi de sa technique : il utilise une chambre Norma, de marque Sinar et un film Kodack, qui n’est plus commercialisé (technical pan), qu’il développe avec le révélateur Technidol, conçu spécialement pour ce film dont il exalte la finesse du grain. Jean-Michel Berts a repris et réadapté la vieille méthode d’Ansel Adams, le « zone system ». Son temps d’exposition varie de 9 secondes à 10 minutes, et le principe consiste à combiner la surexposition des négatifs et leur sous développement, ce qui permet d’avoir un négatif très riche, aussi bien dans les noirs que dans les blancs.

 

 Le train bleu  - Crédit photo: © Jean-Michel Berts 

fanny-train.jpg

 

Appartement du « Champ de Mars » – Vue sur la tour Eiffel  - Crédit photo: © Jean-Michel Berts 

rotonde-1print.1195042830.jpg

 

Place Vendôme  - Crédit photo: © Jean-Michel Berts 

colonne-vedome-2def.1177167664.jpg

Les Jardins du Luxembourg  - Crédit photo: © Jean-Michel Berts 

luxembourg.jpg

La Conciergerie  - Crédit photo: © Jean-Michel Berts 

Pont_

Le port de la Bastille  - Crédit photo: © Jean-Michel Berts 

Bastille_print_1

 Crédit photo: © Jean-Michel Berts 

Orsay_print

 Crédit photo: © Jean-Michel Berts 

Vous retrouverez ces sublimes photos dans cet album merveilleux.

 

Couverture_lumiere_de_paris_5

 

 

Cet artiste est époustouflant. Il est sans conteste l’un des plus brillants photographes de notre époque. Alors n’hésitez-pas, partez voir son exposition.

Bien à Vous

Saint-Sulpice

 

 

Hommage à Eugène Atget – (2ième partie)

Hommage à Eugène Atget - (2ième partie) dans Photographie: Grands Photographes Travaux_Panneau(Article en cours de réfection, veuillez m’en excuser.)

 

 

Bien à vous

Saint-Sulpice

 

 

 

Biographie de Jean Eugène Auguste Atget

 

Jean Eugène Auguste Atget (12 février 1857, Libourne, Gironde – 4 août 1927, Paris) est un photographe français.

Eugène Atget est né d’un couple d’artisans de la banlieue parisienne. Orphelin à l’âge de cinq ans, Eugène Atget est élevé par ses grands-parents. Après de courtes études secondaires, il s’embarque comme mousse dans la Marine marchande, et sera de 1875 à 1877 sur un navire des lignes d’Afrique.

En 1878, de retour à Paris il tente d’entrer, sans succès, aux cours d’art dramatique du Conservatoire. Il doit alors accomplir son service militaire. En 1879, il tente de nouveau le Conservatoire, et réussit. Il commence une carrière d’acteur qu’il poursuivra durant quinze ans, sans grande réussite ; en 1885, il entre dans une troupe ambulante de comédiens. Son métier lui aura au moins permis de rencontrer, en 1895, Valentine Delafosse-Compagnon, qui deviendra sa femme.

L’année suivante, victime d’une affection des cordes vocales, il abandonne le théâtre et Paris pour se lancer dans la peinture, le dessin et la photographie. Dès 1890, il est de retour à Paris pour s’essayer à la peinture, sans grand succès. Il comprend vite que les peintres, architectes et graphistes ont besoin de documentation, c’est alors qu’il se tourne vers la photographie. Il commence à photographier systématiquement, avec l’intention de réunir une collection documentaire à destination des peintres

 

Bien à vous,

Saint-Sulpice

 

Voir aussi:

- Hommage à Eugène Atget – Partie 1.

Hommage à Eugène Atget – (1ière partie)

Hommage à Eugène Atget - (1ière partie) dans Photographie: Grands Photographes atget-coin-de-la-rue-valette-et-pantheon-1925

 Rue Valette en 1925 (droit devant le Panthéon) – Crédit photo: © Eugène Atget – statut domaine public

un-coin-de-rue-seine dans Photographie: Grands Photographes

 Rue de Seine - Crédit photo: © Eugène Atget – statut domaine public

19f9cb9329b49bf1-grand-paris-rue-saint-severin-entree-presbytere-saint-severin-atget-eugene

Rue Saint-Séverin, entrée du presbytère Saint-Séverin  - Crédit photo: © Eugène Atget statut - domaine public

c5e2470c53cb592a-grand-paris-3-rue-volta-vieille-maison-atget-eugene

3, Rue Volta, vieille maison – Crédit photo: © Eugène Atget – Statut domaine public

 3d5d21ca883f3671-grand-vieille-cour-6-rue-sauval-paris-vers-1910-1911-atget-eugene

Vieille cour au 6, rue Sauval, Paris – vers 1910-1911 – Crédit photo: © Eugène Atget – Statut domaine public

fae3e1d9b88575f8-grand-hotel-22-rue-saint-sauveur-paris-1907-atget-eugene

 Hôtel au 22, rue Saint-Sauveur, Paris – 1907 – Crédit photo: © Eugène Atget – Statut domaine public

 f4c1ac435151187e-grand-eglise-saint-severin-vue-prise-sur-toits-atget-eugene

Eglise Saint-Séverin, vue prise sur les toits  – Crédit photo: © Eugène Atget – Statut domaine public

2c97153df8518bae-grand-impasse-salambriere-rue-saint-severin-paris-atget-eugene

 Impasse Salambrière, rue Saint-Séverin, Paris – Crédit photo: © Eugène Atget – Statut domaine public

c2d64c0c24a96fd2-grand-villette-rue-asselin-fille-publique-faisant-quart-devant-porte-7-atget-eugene

La Villette, rue Asselin, fille publique faisant le quart devant sa porte – 7 mars 1921 – Crédit photo: © Eugène Atget – Statut domaine public

e01187f4eb001b20-grand-baraque-chiffonnier-paris-atget-eugene

Baraque de chiffonnier, Paris – Crédit photo: © Eugène Atget – Statut domaine public

 

Biographie de Jean Eugène Auguste Atget

 

Jean Eugène Auguste Atget (12 février 1857, Libourne, Gironde – 4 août 1927, Paris) est un photographe français.

Eugène Atget est né d’un couple d’artisans de la banlieue parisienne. Orphelin à l’âge de cinq ans, Eugène Atget est élevé par ses grands-parents. Après de courtes études secondaires, il s’embarque comme mousse dans la Marine marchande, et sera de 1875 à 1877 sur un navire des lignes d’Afrique.

En 1878, de retour à Paris il tente d’entrer, sans succès, aux cours d’art dramatique du Conservatoire. Il doit alors accomplir son service militaire. En 1879, il tente de nouveau le Conservatoire, et réussit. Il commence une carrière d’acteur qu’il poursuivra durant quinze ans, sans grande réussite ; en 1885, il entre dans une troupe ambulante de comédiens. Son métier lui aura au moins permis de rencontrer, en 1895, Valentine Delafosse-Compagnon, qui deviendra sa femme.

L’année suivante, victime d’une affection des cordes vocales, il abandonne le théâtre et Paris pour se lancer dans la peinture, le dessin et la photographie. Dès 1890, il est de retour à Paris pour s’essayer à la peinture, sans grand succès. Il comprend vite que les peintres, architectes et graphistes ont besoin de documentation, c’est alors qu’il se tourne vers la photographie. Il commence à photographier systématiquement, avec l’intention de réunir une collection documentaire à destination des peintres

 

Bien à vous,

Saint-Sulpice

1...5556575859

Photos Passion |
stella-x-hudgens |
laeticia972et77 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Captures d'écrans de la gui...
| harleyquinn
| Snow et rando en montagne