Nick Brandt

Nick Brandt dans Photographie: Grands Photographes

Elephant with Exploding Dust, Amboseli - 2004 - Crédit photo: © Nick Brandt

N

nick_brandt_1 dans Photographie: Grands Photographes

Lion before Storm 1, Maasai Mara - 2006 - Crédit photo: © Nick Brandt

NN

nick_brandt_3

Sitting Lionesses, Serengeti  - 2002 - Crédit photo: © Nick Brandt

N

Elephant Herd, Serengeti - 2001 - Crédit photo: © Nick Brandt

N

Portrait of Rhino, Lewa - 2004 - Crédit photo: © Nick Brandt

N

NN

Biographie de Nick Brandt

NN

Nick Brandt a exposé ses photographies dans le monde entier et plus particulièrement à Londres, Berlin, Hambourg, Los Angeles, San Francisco, Santa Fe et New York. Il voit le jour en 1966 en Angleterre, où il a grandi, il vit aujourd’hui à Topanga Canyon en Californie, avec sa femme Orla et toute une ménagerie d’animaux adoptés.

N

Pour en savoir plus sur ce fabuleux photographe: Nick Brandt.

N

Bien à vous,

Saint-Sulpice

N

 A lire:

N512W9ME99AL._SL500_AA300_N

N

L’œuvre de Nick Brandt témoigne d’une intimité avec son sujet – les animaux d’Afrique orientale – et d’un talent qui font de lui une figure à part dans le monde des photographes de la faune sauvage. Bien au-delà du documentaire animalier, les images de  » Vivre sur cette Terre  » tracent le portrait d’un autre monde, celui des derniers animaux sauvages, un monde qui disparaît sous nos yeux, et auquel nous devons cette élégie déchirante. Sur sa méthode de travail, et sur la signification de ses photos, Nick Brandt s’explique :  » Approcher tout près, vraiment tout près des animaux. Je n’utilise pas de téléobjectif. [...] Je veux cadrer les animaux dans leur environnement, dans leur monde. Je veux éprouver un vrai sentiment d’intimité avec chacun d’eux – avec ce chimpanzé-là, ce lion ou cet éléphant particuliers, qui se trouvent devant moi. Je crois que cette proximité est pour beaucoup dans la capacité du photographe à révéler la personnalité de son sujet. On ne fait pas le portrait d’un être humain au téléobjectif, à trente mètres, en imaginant rendre un peu de son âme ; on s’approche de lui. Alors, je prends mon temps et j’avance petit à petit – en voiture ou à pied – jusqu’à n’être plus, souvent, qu’à quelques mètres des animaux. Et plus j’ai l’impression qu’ils se présentent d’eux-mêmes, qu’ils posent pour leur portrait, plus, me semble-t-il, le résultat final me plaît. [...] Ce qui m’intéresse en définitive, ce n’est pas de créer une œuvre purement documentaire ou remplie d’action et de spectacle, comme c’est généralement la règle dans le domaine de la photographie d’animaux. Mais de montrer les animaux en train d’être, tout simplement. En train d’être avant qu’ils ne soient plus. Avant qu’ils cessent d’exister, à l’état sauvage en tout cas. Ces images sont mon élégie à ces créatures superbes, à ce monde d’une beauté déchirante qui s’évanouit peu à peu, tragiquement, sous nos yeux.  »

N- Vivre sur cette Terre par Nick Brandt aux éditions Gallimard – 128 pages - Prix non communiqué.

N41tMyfwR%2BNL._SL500_AA300_N- On this Earth par Nick Brandt aux éditions Chronicle Books – 132 pages - 30€

Pentti Sammallahti – Partie 4

 Pentti Sammallahti - Partie 4 dans Photographie: Grands Photographes

Sans titre - n.d - Crédit photo: © Pentti Sammallahti & Candace Dwan Gallery

N

 dans Photographie: Grands Photographes

Sans titre - n.d - Crédit photo: © Pentti Sammallahti & Candace Dwan Gallery

N

_MG_6730

Sans titre - n.d - Crédit photo: © Pentti Sammallahti & Candace Dwan Gallery

N

_MG_6725 

Sans titre - n.d - Crédit photo: © Pentti Sammallahti & Candace Dwan Gallery

N

92 

 Helsinki - n.d - Crédit photo: © Pentti Sammallahti & Candace Dwan Gallery

N

6730

Northern England - 1998 - Crédit photo: © Pentti Sammallahti & Candace Dwan Gallery

N

4

Sando, Finlande - 1975 - Crédit photo: © Pentti Sammallahti & Candace Dwan Gallery

N

5919

Pays de Galles - 1995 - Crédit photo: © Pentti Sammallahti & Candace Dwan Gallery

N

5849

Sottunga, Finlande - 1970 - Crédit photo: © Pentti Sammallahti & Candace Dwan Gallery

N

5855

Signilskar, Finlande - 1974 - Crédit photo: © Pentti Sammallahti & Candace Dwan Gallery

N

.

N

Biographie de Pentti Sammallahti

.

Né en 1950, Pentti Sammallahti est l’un des plus grands photographes finlandais actuels. Ancien enseignant à l’Université des Arts industriels d’Helsinki, Il pratique une photographie en noir et blanc, pleine de fraicheur, de blancheur, de froid. On pourrait le qualifier de photographe contemplatif. Certains de ses clichés sont de véritables peintures.

.

Bien à vous,

Saint-Sulpice

.

Voir aussi:

- Pentti Sammallahti – Partie 1.

- Pentti Sammallahti – Partie 2.

- Pentti Sammallahti – Partie 3.

Izis – Partie 5

 Izis - Partie 5 dans Photographie: Grands Photographes 1_15

Les gamins de Falguière, Paris - 1949 - Crédit photo: © Izis

N

 1_26 dans Photographie: Grands Photographes

Sans titre - Crédit photo: © Izis

N

42%20izis%20fete%20paris%201950

La Fête Foraine - Crédit photo: © Izis

N

1_2

Sans titre - Crédit photo: © Izis

N

1_12

Porte de Clignancourt, Paris - 1976 - Crédit photo: © Izis

N

1_31

Rochechouart, Paris - 1976 - Crédit photo: © Izis

N

1_8

 Le vendeur de Muguet, Paris – 1968 - Crédit photo: © Izis

N

1_28

 Rue Saint-André des Arts, Paris – 1967 - Crédit photo: © Izis

N

1_23

Sans titre - 1947 - Crédit photo: © Izis

N

2_5

 Sans titre - 1946 - Crédit photo: © Izis

.

.

Biographie d’Izis

.

Né à Marijampole en Lituanie en 1911, Izis, de son vrai nom, Israëlis Bidermanas est un photographe français. Il est mort à Paris en 1980.
Immigré à Paris en 1930, dans le but de fuir les persécutions antisémites et avec le désir de devenir peintre, il est à partir de 1933, responsable d’un studio de photographie traditionnelle dans le 13e arrondissement. Réfugié à Ambazac dans le Limousin pendant la guerre, arrêté et torturé par les nazis, libéré par la Résistance, il prend les armes et photographie ses compagnons du maquis, dont le colonel Georges Guingouin. Le poète résistant et journaliste Robert Giraud sera le premier a parler d’Izis dans l’hebdomadaire Unir, issu de la Résistance.

Après la guerre, revenu à Paris, il se lie d’amitié avec Jacques Prévert et les artistes de son époque, peintres ou poètes. Pigiste pour “Regards” hebdomadaire du Parti communiste, il devient reporter pour Paris Match, il donne à cet hebdomadaire de nombreuses images, de Grace Kelly aux mineurs de Montceau-les-Mines, de Roland Petit à la Casbah d’Alger, mais aussi Jean Cocteau, Colette, Gina Lollobrigida, Édith Piaf, Orson Welles, Arman… Il a fait des reportages en Israël, en Angleterre, au Portugal et en Algérie…

Izis fréquentait Jacques Prévert qui l’a décrit comme un “colporteur d’images”, Aragon, Vercors, et de nombreux artistes. Comme Marc Chagall. Ses photographies ont fait l’objet d’expositions : au Museum of Modern Art (Musée d’Art moderne de New-York), le MOMA en 1951 par exemple.

.

Bien à Vous,

Saint-Sulpice

.

Voir aussi:

.

- Izis – Partie 1.

- Izis – Partie 2.

- Izis – Partie 3.

- Izis – Partie 4.

-

A Lire:

.

9782850189302

À travers 100 photographies sélectionnées dans les archives de Paris Match, ce livre rend hommage à un photographe aussi discret que talentueux. Né en 1911 en Lituanie, Izis, de son vrai nom Israël Bidermanas, est l’une des figures éminentes de la photographie des années 1950 et 1960. Entré en 1949 comme reporter à Paris Match, il y restera près de 20 ans. Le photographe réalisa pour le magazine de célèbres portraits d’artistes (Colette, Marcel Aymé, Cocteau, Orson Welles, Gina Lollobrigida, Arman…) mais aussi de nombreux reportages marquants (La casbah d’Alger en 1953, l’inondation de la mine de l’Etançon, la semaine sainte à Séville…) restés pour la plupart inédits jusqu’à aujourd’hui.
À l’occasion de son 10e anniversaire, la Maison de la photographie Robert Doisneau propose donc de découvrir ou de redécouvrir les plus belles photographies de cet artiste ami de Doisneau, Brassaï et Cartier-Bresson.

- Izis par un “collectif” aux éditions Filipacchi - 22€

9782081228252

 

Hommage à ce photographe méconnu qui donne une image poétique du Paris populaire : les rues et les quais de la Seine, les enfants et les amoureux, les fêtes foraines et les gens du cirque, les ouvriers et les vendeurs de muguet, etc. Membre éminent du mouvement « humaniste », Izis est en 1951 l’un des « Five French Photographers » exposés au Museum of Modern Art de New York avec Brassaï, Henri Cartier-Bresson, Robert Doisneau et Willy Ronis.Izis, Paris des rêves présente toute la palette de celui qui fut à la fois artiste et reporter, grand portraitiste et flâneur aux aguets. De la série fondatrice des Maquisards à ses rencontres avec Colette ou Chagall, de son oeuvre parisienne - qui fait l’éloge du rêve et de la lenteur au coeur de sa ville d’adoption - à ses voyages à Londres ou en Israël, cet ouvrage révèle la diversité, l’originalité et la modernité de son travail.

- Izis, Paris des Rêves aux éditions Flammarion – 200 pages - 35€

41XeTeqK2AL._SL500_AA240_

La puissance des photos sur Londres d’Izis pour Paris Match et le Choc des commentaires de la plume de Jacques Prévert.
 

- Charmes de Londres par Izis & Jacques prévert aux éditions du Cherche Midi – 143 pages – 30€

51kAIPSymeL._SL500_AA240_

 

- Grand bal du printemps par Izis & Jacques prévert aux éditions du Cherche Midi – 153 pages – 30€

Elaine Vallet – Partie 3

Elaine Vallet - Partie 3 dans Photographie: Grands Photographes 7277-fullsize 

 Odessa River, vers la Crimée en Ukraine - Crédit photo: © Elaine Vallet & 1X.com Gallery 

 

10103-fullsize dans Photographie: Grands Photographes

Grand Ecran, Musée Georges Pompidou, Paris - Crédit photo: © Elaine Vallet & 1X.com Gallery 

 

9574-fullsize

Marty Mac - Crédit photo: © Elaine Vallet & 1X.com Gallery 

 

6392-fullsize

Steam - Crédit photo: © Elaine Vallet & 1X.com Gallery 

 

10856-fullsize

Tilted - Crédit photo: © Elaine Vallet & 1X.com Gallery 

 

5917-fullsize

 IMAmie, Institut du monde Arabe, Paris - Crédit photo: © Elaine Vallet & 1X.com Gallery 

 

2861-fullsize

 Giboulées - Crédit photo: © Elaine Vallet & 1X.com Gallery 

 

3524-fullsize

Free - Crédit photo: © Elaine Vallet & 1X.com Gallery 

 

1791-fullsize

 Haile, une semaine avant le marathon… - Crédit photo: © Elaine Vallet & 1X.com Gallery 

 

.5224-fullsize

Adieu, reflet de New-York - Crédit photo: © Elaine Vallet & 1X.com Gallery 

Biographie d’Elaine Vallet

.

 

Une découverte de la photographie à travers les grands noms de la photo humaniste et des photoreportages des artistes de Magnum. Puis petit à petit creuser et découvrir tout un monde de possible tourné vers l’Autre. Vouloir être un des témoins de cette société à travers le prisme de l’objectif.

Octobre 2006, trente ans et mon premier réflexe 350 D. Parcourir les villes à la recherche de la lumière qui mettra en avant l’égarement de l’homme dans l’immensité de son univers ou juste saisir des instants, tranches de vies, d’ici et d’ailleurs.

Originaire de Bordeaux, j’ai grandi dans un environnement familial tourné vers la représentation visuelle. Puis arrivée à Paris après un passage de trois ans en Angleterre, je me retrouve à la capitale en tant qu’enseignante, où je peux donner libre court à ma passion… Le noir et blanc s’impose à moi pour son coté hors du temps. Il épure les photos, jouant sur les lumières, les textures pour transmettre l’essentiel. Les lignes et courbes y trouvent toute leur place.

En tant qu’amateur, je photographie pour le plaisir, pour échanger un ressenti de moments vécus et en garder une trace, un message, une esthétique à partager ensuite. Source: Elaine Vallet.

.

Pour en savoir plus sur ce photographe: Elaine Vallet.

.

Bien à vous,

Saint-Sulpice

.

Voir aussi:

.

- Elaine Vallet – Partie 1.

- Elaine Vallet – Partie 2.

12345...59

Photos Passion |
stella-x-hudgens |
laeticia972et77 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Captures d'écrans de la gui...
| harleyquinn
| Snow et rando en montagne