Dubo, Dubon, Dubonnet

Dubo, Dubon, Dubonnet dans Photographies du Paris d'hier et d'aujourd'hui dubonnet

Dubonnet - 1932 - Crédit Affiche: © Adolphe Mouron (Cassandre) & Joseph Dubonnet 

N

dubo dans Photographies du Paris d'hier et d'aujourd'hui

Dubo, Dubon, Dubonnet - 1932 - Crédit Affiche: © Adolphe Mouron (Cassandre) & Joseph Dubonnet 

N

R_0049_Dubonnet_calendrier_cassandre_c1935

Dubo, Dubon, Dubonheur - 1935 - Crédit Calendrier: © Adolphe Mouron (Cassandre) & Joseph Dubonnet 

N

BUGZF00Z

Dubonnet - 1932 - Crédit Affiche: © Adolphe Mouron (Cassandre) & Joseph Dubonnet 

N

frontDubonnet

Dubonnet - 1935 - Crédit Affiche: © Adolphe Mouron (Cassandre) & Joseph Dubonnet 

N

MMGZF00Z

Dubonnet - 1932 - Crédit Affiche: © Adolphe Mouron (Cassandre) & Joseph Dubonnet 

N

N

Le Dubonnet est une marque de vermouth français sec, rouge ou blanc.

Il s’agit d’un apéritif à base de vin (ABV), qui existe en France depuis 1846. C’est à Paris, à côté de l’Opéra Garnier, que Joseph Dubonnet éleva son vin de quinquina.

Cet apéritif vinique est élaboré avec des mistelles blanches et rouges ainsi qu’un mélange harmonieux de plantes et d’épices.

La marque est également connue pour le slogan publicitaire élaboré par Cassandre pour sa promotion, « Dubo, Dubon, Dubonnet », modèle de publicité simple et épurée.

Dans les années cinquante et soixante, les voyageurs du métro parisien voyaient défiler les affichettes rectangulaires de Dubonnet collées sur les parois des tunnels entre deux stations. Des rectangles successifs portant les mentions: Dubo, Dubon, Dubonnet.

N

Bien à vous,

Saint-Sulpice

Le Paris d’André Kertesz

Le Paris d'André Kertesz dans Photographies du Paris d'hier et d'aujourd'hui sap56_72l000814_p

 Ouvriers imprimeurs et journaliste au comptoir après le lancement de l’impression du journal – Paris – n.d - Crédit photo: © André Kertesz /Culture.gouv.fr/Médiathèque de l’Architecture & du Patrimoine

N

sap56_72l000811_p dans Photographies du Paris d'hier et d'aujourd'hui

Goudronniers au travail - Paris – n.d - Crédit photo: © André Kertesz /Culture.gouv.fr/Médiathèque de l’Architecture & du Patrimoine

N

sap56_72l000774_p

Voyageurs dans un Autobus - Paris – n.d - Crédit photo: © André Kertesz /Culture.gouv.fr/Médiathèque de l’Architecture & du Patrimoine

N

sap56_72l000659_p

« Le Baiser qui tue », Rue de Vanves - Paris 14ème - n.d - Crédit photo: © André Kertesz /Culture.gouv.fr/Médiathèque de l’Architecture & du Patrimoine

N

sap56_72l000646_p

Prêtre jouant au ballon avec des enfants – Jardins du Luxembourg - Paris 6ème - n.d - Crédit photo: © André Kertesz /Culture.gouv.fr/Médiathèque de l’Architecture & du Patrimoine

N

sap56_72l000537_p

 Sanisette publique, derrière l’Hôtel de Ville - Paris 4ème - n.d - Crédit photo: © André Kertesz /Culture.gouv.fr/Médiathèque de l’Architecture & du Patrimoine

N

sap56_72l000532_p

« Dubo, Dubon, Dubonnet », femme assise sur un banc devant des affiches publicitaires - Paris  - n.d - Crédit photo: © André Kertesz /Culture.gouv.fr/Médiathèque de l’Architecture & du Patrimoine

N

sap56_72l000417_p

Marché aux fleurs, Eglise de la Madeleine - Paris 8ème - n.d - Crédit photo: © André Kertesz /Culture.gouv.fr/Médiathèque de l’Architecture & du Patrimoine

N

sap56_72l000388_p

Passants à l’angle d’une rue - Paris 2ème - n.d - Crédit photo: © André Kertesz /Culture.gouv.fr/Médiathèque de l’Architecture & du Patrimoine

N

sap56_72l000360_p

Clochards dormant sur un quai - Paris - n.d - Crédit photo: © André Kertesz /Culture.gouv.fr/Médiathèque de l’Architecture & du Patrimoine

N

N

Biographie d’André Kertesz

N

180px-Kertesz

N

André Kertész (né Andor Kertész, 2 juillet 1894, Budapest, Hongrie – 28 septembre 1985, New York) est un photographe de nationalité américaine d’origine juive hongroise.

Il grandit dans un environnement tzigane. Il rêve très tôt de devenir photographe. En 1905, son père meurt et il est confié à un tuteur qui travaille à la Bourse de Budapest, où il sera lui-même employé de 1912 à 1914, après avoir suivi des études à l’Académie de commerce de la ville.

En 1913, il achète son premier appareil photo : un ICA.

En 1914, il sert dans l’armée austro-hongroise. Il réalise alors beaucoup de photographies, témoignant de ses expériences de guerre. Il publie ses premières photos dans un journal et gagne un concours de magazine, mais la plupart de ses négatifs et de ses plaques sont détruits pendant la révolution hongroise de 1918.

Après la guerre, il décide de devenir photographe et arrive à Paris en 1923, après avoir reçu le diplôme d’honneur de la Société hongroise de photographie. C’est là qu’il change son prénom pour André, équivalent français de Andor. À Paris, il fréquente de nombreuses personnalités littéraires et artistiques, comme Brassaï, Colette, Michel Seuphor qui lui fait rencontrer Mondrian.

De 1925 à 1935, il vend des tirages pour vivre et travaille avec divers magazines. Dès 1927, il réalise ses premières expositions et collabore à la revue Bifur en 1928. Il aide Brassaï dans ses débuts dans la photographie. Bien qu’il soit proche des surréalistes et des Dada, il n’appartient à aucun mouvement.

Cette année, il achète un Leica ; il sera le premier à en utiliser un professionnellement. Il réalise un reportage pour VU.

En 1932, il expose un ensemble important de ses photographies dans la galerie new-yorkaise de Julien Levy.

En 1933, il rencontre sa femme Elizabeth Sali avec qui il part pour New York en 1936 pour réaliser un travail pour Keystone. Du fait de la Seconde Guerre mondiale, il reste à New York, et collabore de 1937 à 1949 avec divers journaux. Comme il refuse d’adapter son style, ses reportages, incompris, ne sont pas publiés.

En 1944, il est naturalisé américain. Il réalise quelques publications et contrats, mais en 1963, après être tombé malade, il rompt tous ses contrats et ne fait plus de photographie que par plaisir.

N

Bien à vous,

Saint-Sulpice

N

Voir aussi:

- André Kertesz.

PHOTOGRAPHIES DU PARIS D’AUTREFOIS ET D’AUJOURD’HUI

saintsulpice.jpg

 

Voici par catégorie l’ensemble de mes articles publiés. Espérant que cet index facilitera votre « navigation » au sein de mon blog. Bonne Lecture. Il vous suffit de cliquer sur l’article qui vous intéresse et vous n’avez plus qu’à le lire directement.

Toutes les images visibles sur ce site le sont dans un but éducatif et de valorisation de l’Artiste ainsi que de son travail. Si un ayant droit refuse de les y voir figurer, elle seront retirées sur simple demande.

Bien à vous,

Saint-Sulpice

 

 

Photographies du Paris d’antan et d’aujourd’hui 

 

 

Bercy – Les entrepôts à vins. 

PHOTOGRAPHIES DU PARIS D'AUTREFOIS ET D'AUJOURD'HUI  14162-16

Bois de Vincennes Automnal. 

PICT0015

Catacombes Parisiennes. 

Catacombe%20Notre-Dame%20Batobus%20010

Dubo, Dubon, Dubonnet.

dubonnet

L’enceinte de Thiers – Paris. 

L’enceinte de Thiers – Paris – Partie 2. 

Le troisième arrondissement de Paris vu Par Adam.

sap01_mh135722_p

Le Paris d’André Kertesz.

sap56_72l000537_p

Le Paris de Charles Marville.

CMA05_05

Le Paris de Charles Marville – Partie 2.

L’Ile de la Cité. 

19241-8

Louis-Emile Durandelle – La construction de la Tour Eiffel.

79083f4b3be591e4-grand-durandelle-edouard-actif

Louis-Emile Durandelle – La Gare Saint-Lazare. 

bc2a98e029238098-grand-gare-saint-lazare-cour-rome-escalier-bois-2-mars-1885-durandelle-louis-emile

Le Louvre – Partie 1. 

1144-15

 Le Louvre – Partie 2. 

15193-16

Métropolitain Parisien - 108 ans d’existence!!!

8_90

Métro, Sprague-Thomson la nostalgie… 

450px-Sprague-Thomson

Montmartre et le XVIIIième.

10192

Moulins Montmartrois.

gouttedor1482

Le Palais des Tuileries en 1865. 

1-fa%E7ade-ok

Palais-Royal – Partie 1. 

11166-26

Palais-Royal – Partie 2. 

3445-10

Paris - Les anciennes Halles – Partie 1. 

15123-6

Paris – Les anciennes halles – Partie 2. 

1871-5

Paris – Les anciennes halles – Partie 3. 

4684-8

Paris d’antan – 1ère partie. 

22746

Paris d’antan – 2ème partie. 

14176

Paris d’antan – 3ème partie. 

14244

Paris d’antan – 4ème partie.

14330 

Paris d’antan – 5ème partie. 

14332

Paris d’Antan – 6ème partie. 

rue%20saint%20vincent%201a

Paris d’Antan – 7ème partie. 

bd%20de%20la%20madeleine%202a

Paris d’Antan – 8ème partie. 

pont%20neuf%204a

Paris d’Antan – 9ème partie. 

metro%20pasteur%201a

Paris d’Antan – 10ème partie. 

place%20francois%201er%201a

Paris d’Antan – 11ème partie. 

rue%20beaurepaire%201a

Paris d’Antan – 12ème partie. 

angle%20rue%20de%20la%20verrerie%20rue%20du%20temple%201a

Paris d’Antan – 13ème partie. 

place%20daligre%202a

Paris d’Antan – 14ème partie. 

rue%20euryale%20dehaynin%201a

Paris d’Antan – 15ème partie. 

pavillon%20ledoyen%201a

Paris – La commune de 1871. 

porte-maillot2

Paris- Cartes postales anciennes. 

Tuileries3

Paris 1910 sous les eaux! 

rue_universite_

Paris en noir et blanc. 

Paris_0829

Paris- Exposition Universelle de 1900. 

expo1900

Paris et la Parisienne. 

53667

Paris – La Sainte Chapelle.

Paris – Les monuments en 1900. 

12687

Paris – Les origines. 

ville_pr_acc-08

Paris – Les petits métiers d’autrefois – 1ère partie. 

22712

Paris – Les petits métiers d’autrefois – 2ème partie. 

22748

Paris rive gauche; La fleurie. 

9628026

Paris vu d’en haut. 

Vue%20panoramique%20%281%29

Paris vu d’en haut. 

70458590.sXqfyv6R

Les ponts de Paris. 

simone02_pt

Le Quatorzième arrondissement de Paris d’autrefois.

38-13

Le Quatorzième arrondissement de Paris d’autrefois – Partie 2.  

1949-8

Le Quatorzième arrondissement de Paris d’autrefois – Partie 3. 

3747-7

Le Quatorzième arrondissement de Paris d’autrefois – Partie 4. 

7969-2

Le Quatorzième arrondissement de Paris d’autrefois – Partie 5. 

13717-13

Le Quatorzième arrondissement de Paris d’autrefois – Partie 6. 

13927-5

Le Quatorzième arrondissement de Paris d’autrefois – Partie 7. 

15682-5

Saint-Eustache. 

11157-12

Saint-Sulpice – Partie 1. 

1358-15

Saint-Sulpice – Partie 2. 

4679-7

Saint-Sulpice – Partie 3.

12426-3

Saint-Sulpice - Partie 4. 

13310-3

Le sixième arrondissement vers 1900.

ancien_bdstgermain

 Tour Eiffel – Robe bleutée. 

 Tour Eiffel – Robe Bleutée – Partie 2. 

Tour Eiffel – Robe Diamantée. 

Tour Eiffel – Robe dorée. 

 

 

 

h-20-1622767-1247764216

Souvenirs furtifs

 Souvenirs furtifs dans Poème dubonnet_1933_cassandre-vertical

 

Une nappe vichy sur les bords de Marne

Un samedi midi après la classe

Un soleil de printemps sur la terrasse

Riton nous servant un homard sur un lit de glace

 

Une glacière sous l’appartement

Des ouvriers chargeant les blocs de glace

dans de vieilles camionnettes couvertes de crasse

le soleil brut et ardent

 

Ma grand-mère bottant les fesses d’un touriste Allemand

Mon père la retenant

l’homme abasourdi disparaissant

la tension retombant

 

Les vendeurs de journaux à la criée

le métro aux wagons rouges de première classe

et vert pour la populace de seconde classe

les affiches dans les tunnels « Dubo, Dubon, Dubonnet »

 

Un fort avec apaches et cavalerie, des legos

un sapin de Noël empli d’anges et de pain d’épice

 surmonté d’une croix, et du petit Jésus

« O tannenbaum » pour unique mélodie

Des montagnes de cadeaux

à la télé ce soir là, Spartacus

 

Des bâteaux flottant dans le caniveau

Une culotte courte élimée

des copains enjoués

un cantonier énervé

 

Un torréfacteur aux senteurs enivrantes

des berlingots aux couleurs aguichantes

un cinéma désuet

un aprés-midi d’été

 

Une scie circulaire languissante

une chaleur terrifiante

l’ennui et la tristesse pesante

privé de vacances!

 

Une demeure immense

un jardin verdoyant

une chambre aux vertus d’antre

une véritable aisance

 

des soeurs, un préau

des marronniers, le printemps

Rome, la chaleur tel un étau

des souvenirs d’antan

 

Les Champs-Elysées,

Un bureau aux portes capitonnées,

Un ciel des plus ensoleillé

Mon père en terrasse, moi à ses côtés

scrutant au travers des barreaux le défilé du quatorze Juillet

le coeur en fête, enthousiasmé!

 

Pompidou meurt

Devant la télé, je pleure

 

Giscard d’Estaing, la neige

Bellecôte, une piste verte

Je me laisse emporter

mes skis dérapent, je chute

Un sourire aux lèvres, il me relève

je suis impressionné, désolé

Une phrase, il disparaît

Première leçon, abrupte

 

Un petit bistrot, les anciennes Halles

Des mareyeurs, des maraîchers

un volailleur, la maréchaussée

un petit salé, l’idéal!

 

Une messe en latin,

Un prêtre le dos tourné

Une vierge à l’air taquin

des sièges en osier

 

L’odeur de la confiture,

Moi, inerte en devanture

Un boucher, le tablier immaculé

me fait de deux pas reculer

 

Une caravelle, une passerelle

des passagers, une ribambelle

un aéroport aseptisé

premier vol, envie de liberté

 

Une queue de voitures sans fin,

une église bondée aux relents d’encens

un cercueil, des pleurs, des brides de latin

ma mère digne, une âme, un brisement.

 

Saint-Sulpice  

 

 

 

 

 

 

 

 

12

Photos Passion |
stella-x-hudgens |
laeticia972et77 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Captures d'écrans de la gui...
| harleyquinn
| Snow et rando en montagne