Edith Gérin

Edith Gérin dans Photographie: Grands Photographes gerin

Pont des Arts  - n.d - Crédit photo: © Edith Gérin

N

 dans Photographie: Grands Photographes

Avenue des Gobelins, Paris  - 1950 - Crédit photo: © Edith Gérin

N

d4924918x

Avenue des Gobelins, Paris  - Vers 1950 - Crédit photo: © Edith Gérin

N

d4924920x

Les amoureux sont seuls au monde, Paris  - Vers 1960 - Crédit photo: © Edith Gérin

N

d4924921x

Rue des Choufourneurs  - 1955 - Crédit photo: © Edith Gérin

N

d4924931x

Place du Châtelet  - 1949 - Crédit photo: © Edith Gérin

N

8502Gerin

Dans la Malmontague, Forêt de Fontainebleau  - 1950 - Crédit photo: © Edith Gérin

N

8494Gerin

Nuages, paysage marin et bateaux  - 1960 - Crédit photo: © Edith Gérin

N

N

N

Biographie d’Edith Gérin

N

Édith Gérin (1910-1998) est une photographe française. Edith Gerin a photographié Paris de la libération aux années 1960. Moins connue, que les autres membres du Groupe des XV, elle est associée au groupe des  » photographes humanistes  » avec des images éblouissantes et mystérieuses du Paris d’après-guerre. L’une de ses photographies a notamment été utilisée comme couverture de l’exposition organisée à la Bibliothéque Nationale ’1945-1968 la Photographie humaniste Autour d’Izis, Boubat, Brassaï, Doisneau, Ronis  » en 2006.

N
 N

Bien à vous,

Saint-Sulpice

Izis – Partie 3

Izis - Partie 3 dans Photographie: Grands Photographes PF042 

Rue Hautefeuille, Paris - 1951 - Crédit photo: © Izis

rrdg0119c dans Photographie: Grands Photographes

255, Avenue d’Alésia, Paris - 1946 - Crédit photo: © Izis

rrdg0121c

Dans la Cour - 1954 - Crédit photo: © Izis

rrdg0122c

Dans la Cour du 255, Avenue d’Alésia, Paris - 1947 - Crédit photo: © Izis

N

Izis+-+Montmartre,+Paris+1949

Montmartre - 1949 - Crédit photo: © Izis

N

REPO_1132%20IZIS%201

Sans titre - Crédit photo: © Izis

N

REPO_1132%20IZIS%202

Sans titre - Crédit photo: © Izis

N

izis_jacques_pr_vert_1949.1224865517

Jacques Prévert – 1949 - Crédit photo: © Izis

N

Izis

8, Impasse Florimont, Paris - 1947 - Crédit photo: © Izis

N

Le Cracheur de Feu - Crédit photo: © Izis

 

 

 

Biographie d’Izis

.

Né à Marijampole en Lituanie en 1911, Izis, de son vrai nom, Israëlis Bidermanas est un photographe français. Il est mort à Paris en 1980.
Immigré à Paris en 1930, dans le but de fuir les persécutions antisémites et avec le désir de devenir peintre, il est à partir de 1933, responsable d’un studio de photographie traditionnelle dans le 13e arrondissement. Réfugié à Ambazac dans le Limousin pendant la guerre, arrêté et torturé par les nazis, libéré par la Résistance, il prend les armes et photographie ses compagnons du maquis, dont le colonel Georges Guingouin. Le poète résistant et journaliste Robert Giraud sera le premier a parler d’Izis dans l’hebdomadaire Unir, issu de la Résistance.

Après la guerre, revenu à Paris, il se lie d’amitié avec Jacques Prévert et les artistes de son époque, peintres ou poètes. Pigiste pour “Regards” hebdomadaire du Parti communiste, il devient reporter pour Paris Match, il donne à cet hebdomadaire de nombreuses images, de Grace Kelly aux mineurs de Montceau-les-Mines, de Roland Petit à la Casbah d’Alger, mais aussi Jean Cocteau, Colette, Gina Lollobrigida, Édith Piaf, Orson Welles, Arman… Il a fait des reportages en Israël, en Angleterre, au Portugal et en Algérie…

Izis fréquentait Jacques Prévert qui l’a décrit comme un “colporteur d’images”, Aragon, Vercors, et de nombreux artistes. Comme Marc Chagall. Ses photographies ont fait l’objet d’expositions : au Museum of Modern Art (Musée d’Art moderne de New-York), le MOMA en 1951 par exemple.

.

Bien à Vous,

Saint-Sulpice

.

Voir aussi:

.

- Izis – Partie 1.

- Izis – Partie 2.

.

A Lire:

.

9782850189302

À travers 100 photographies sélectionnées dans les archives de Paris Match, ce livre rend hommage à un photographe aussi discret que talentueux. Né en 1911 en Lituanie, Izis, de son vrai nom Israël Bidermanas, est l’une des figures éminentes de la photographie des années 1950 et 1960. Entré en 1949 comme reporter à Paris Match, il y restera près de 20 ans. Le photographe réalisa pour le magazine de célèbres portraits d’artistes (Colette, Marcel Aymé, Cocteau, Orson Welles, Gina Lollobrigida, Arman…) mais aussi de nombreux reportages marquants (La casbah d’Alger en 1953, l’inondation de la mine de l’Etançon, la semaine sainte à Séville…) restés pour la plupart inédits jusqu’à aujourd’hui.
À l’occasion de son 10e anniversaire, la Maison de la photographie Robert Doisneau propose donc de découvrir ou de redécouvrir les plus belles photographies de cet artiste ami de Doisneau, Brassaï et Cartier-Bresson.

- Izis par un “collectif” aux éditions Filipacchi - 22€

9782081228252

 

Hommage à ce photographe méconnu qui donne une image poétique du Paris populaire : les rues et les quais de la Seine, les enfants et les amoureux, les fêtes foraines et les gens du cirque, les ouvriers et les vendeurs de muguet, etc. Membre éminent du mouvement « humaniste », Izis est en 1951 l’un des « Five French Photographers » exposés au Museum of Modern Art de New York avec Brassaï, Henri Cartier-Bresson, Robert Doisneau et Willy Ronis.Izis, Paris des rêves présente toute la palette de celui qui fut à la fois artiste et reporter, grand portraitiste et flâneur aux aguets. De la série fondatrice des Maquisards à ses rencontres avec Colette ou Chagall, de son oeuvre parisienne - qui fait l’éloge du rêve et de la lenteur au coeur de sa ville d’adoption - à ses voyages à Londres ou en Israël, cet ouvrage révèle la diversité, l’originalité et la modernité de son travail.

- Izis, Paris des Rêves aux éditions Flammarion – 200 pages - 35€

41XeTeqK2AL._SL500_AA240_

La puissance des photos sur Londres d’Izis pour Paris Match et le Choc des commentaires de la plume de Jacques Prévert.
 

- Charmes de Londres par Izis & Jacques prévert aux éditions du Cherche Midi – 143 pages – 30€

51kAIPSymeL._SL500_AA240_

 

- Grand bal du printemps par Izis & Jacques prévert aux éditions du Cherche Midi – 153 pages – 30€

Henri Guérard – Partie 2

Henri Guérard - Partie 2 dans Photographie: Grands Photographes Guer_42_g 

Rue Sorbier – 1950 - Crédit Photo: © Henri Guérard

N

Guer_26_g dans Photographie: Grands Photographes

Passage Ronce – 1966 – Crédit Photo: © Henri Guérard

N

Guer_28_g

Passage des Gres – 1954  – Crédit Photo: © Henri Guérard

N

Guer_30_g

Ménilmontant – 1950 - Crédit Photo: © Henri Guérard

N

Guer_37_g

Rue de la Mare – 1944 – Crédit Photo: © Henri Guérard

N

Guer_38_g

Rue des Couronnes – 1959 - Crédit Photo: © Henri Guérard

N

Guer_40_g

Destruction du quartier « Amandier » par le feu – 1958 - Crédit Photo: © Henri Guérard

N

Guer_43_g

Gosses de Ménilmontant – 1955 - Crédit Photo: © Henri Guérard

N

Guer_53_g

Sans titre – 1945 - Crédit Photo: © Henri Guérard

N

Guer_58_g

Rue des Couronnes sur le pont SNCF de la petite ceinture – 1945 - Crédit Photo: © Henri Guérard

 

.

N

Biographie d’Henri Guérard

N

auteur_64

N

Enfants de Ménilmontant, Henri et Simone Guérard n’ont jamais rompu les liens avec leur quartier ou comme ils ont l’habitude de dire, leur village. A 77 ans, ils y sont toujours solidement implantés, et, comme des villageois, connaissent le plus petit sentier, la couleur et le langage des murs, la moindre pierre. Ils se souviennent avec une étonnante fidélité des maisons, des gens, des rues, et même des arbres dont la réalité n’est plus qu’un vague souvenir.

N

Pendant 55 ans, Henri Guérard ne s’est jamais séparé de son appareil photo, guettant le reflet d’un coucher de soleil, le cheminement d’un nuage afin de capter cette lumière si particulière du ciel parisien.
Attentif à la vie, aux petits gestes quotidiens, aux fastes et aux joies comme à la misère et à la détresse ; familier des personnalités emblématiques, il n’a eu de cesse de tout fixer sur la pellicule.

N

En bon randonneur Henri guérard a toujours saisi les images qui se proposaient à son objectif, sans mise en scène, construisant ainsi une œuvre d’une grande authenticité.

N

50 000 photographies de Belleville, Ménilmontant et Charonne ont vu le jour par la grâce de cet éternel jeune homme, dont l’œil est toujours en éveil et l’esprit ouvert à la beauté des choses. Il s’en dégage une étrange atmosphère de poésie, de tendresse et de nostalgie.

N
Comment ne pas être sensible à la magie de ces photos qui témoignent de 55 ans de vie et d’histoire d’un coin de Paris.
Bien à vous,

Saint-Sulpice

N

Voir aussi:

- Henri Guérard – Partie 1.

N

A lire aussi:

9782916195070

 Recueil de photographies prises principalement dans le XXe arrondissement de Paris entre les années 1940 et les années 1980. Elles témoignent de l’évolution des paysages urbains et montrent les rues de Paris à cette période.

- Photographes de Paris par Henri Guérard aux éditions Parimagine – 155 pages – 29€

N

v_book_95

 L’album propose un parcours en 244 photos noir et blanc de 54 années dans les trois villages mythiques du XXe arrondissement de Paris. Henri Guérard, que Doisneau admirait sincèrement, est le seul à avoir photographié au fil des heures la bataille pour la libération de Ménilmontant. Un témoignage d’authenticité.
 

- Le regard d’un photographe sur Belleville, Ménilmontant, Charonne ( 1944~1999) par Henri Guérard aux éditions de l’Amandier – 142 pages – 27,50€ 

Léon Herschtritt

Léon Herschtritt  dans Photographie: Grands Photographes leon-herschtritt-450382

Le Mur de Berlin, Noël 1961 - Crédit photo: © Léon Herschtritt

n

NoelBerlin_3PL767 dans Photographie: Grands Photographes

Le Mur de Berlin, Noël 1961 - Crédit photo: © Léon Herschtritt

n

NoelBerlin_7PL760

Le Mur de Berlin, Noël 1961 - Crédit photo: © Léon Herschtritt

n

NoelBerlin_40PL734

Le Mur de Berlin, Noël 1961 - Crédit photo: © Léon Herschtritt

n

004_LH

Le Mur de Berlin, Noël 1961 - Crédit photo: © Léon Herschtritt

n

NoelBerlin_37PL767

Le Mur de Berlin, Noël 1961 - Crédit photo: © Léon Herschtritt

n

338cf59cac

Le Mur de Berlin, Noël 1961 - Crédit photo: © Léon Herschtritt

n

 NoelBerlin_15PL732

Le Mur de Berlin, Noël 1961 - Crédit photo: © Léon Herschtritt

n

NoelBerlin_3PL761

Le Mur de Berlin, Noël 1961 - Crédit photo: © Léon Herschtritt

.

.

Biographie de Léon Herschtritt

.

Léon Herschtritt est né à Paris en 1936. fait partie du courant de la photographie humaniste comme Doisneau, Ronis… Etudes classiques, puis passage rapide à l’Ecole nationale de photographie. Il rapporte de son service militaire la maquette d’un livre « Les gosses d’Algérie ». Il sera le plus jeune photographe à recevoir le prix Niepce 1960 pour ce reportage. Il fera ensuite ses premières armes de journaliste reporter-photographe dans les salles de rédaction de « France-Observateur », « La vie catholique illustrée » et « Réalités ». En 1962, devient reporter indépendant. Il travaille d’abord pour le cinéma américain, puis se consacre au reportage d’actualité politique, sociale et humaine : « Noël à Berlin », « Les grèves à Decazeville », « Paysans italiens », « La vieillesse ». De son séjour en Afrique noire, il rapporte en 1963 des milliers d´images qui serviront à créer la photothèque du ministère de la Coopération et seront exposées au Musée de l’Homme, à Paris, avant de circuler en France et dans le monde. Parution dans les journaux et revues de plus de cinquante pays de ses photographies distribuées par Camera Press de Londres, dont il est le correspondant à Paris. Il tient aujourd’hui une galerie photographique, la Galerie Laurent Herschtritt.

.

Bien à vous,

Saint-Sulpice

.

A lire:

.

9782953452204FS

 

Le photographe humaniste Leon Herschtritt figea le premier Noël de ce que l’on n’appelait pas encore « le mur de la honte ». Authentique et bouleversant, Le résultat est d’une efficacité redoutable où la force des tirages se loge dans une composition stricte, simple et qui parle à chacun ; un sujet, un moment, un sentiment.

.

- Die Mauer, Berlin 1961 par Hervé le Goff & Léon Herschtritt aux éditions La Collection – 48 pages – 15€.

123

Photos Passion |
stella-x-hudgens |
laeticia972et77 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Captures d'écrans de la gui...
| harleyquinn
| Snow et rando en montagne