La Russie d’Andrei Konchalovsky – 18 Février au 3 Mars 2009 – Le Lincoln -Paris

La Russie d'Andrei Konchalovsky - 18 Février au 3 Mars 2009 - Le Lincoln -Paris 009

 

Cette rétrospective mettra en lumière non seulement le talent varié du cinéaste mais aussi son rapport étroit avec sa culture et son pays.

Cette rétrospective sera l’occasion de (re)découvrir 7 de ses films réalisés en Russie :

Le Bonheur D’Assia (1967)

 

 f51_2

 

La kolkhozienne Assia est courtisée par un brave garcon, mais elle est enceinte d’un bon à rien. La moisson a lieu et les deux hommes se battent pour elle. Elle accouche seule et refuse d’épouser celui qu’elle aimait le plus, le père de l’enfant, qui réalise trop tard l’amour qu’il éprouvait. Assia demeure libre et heureuse…

————————————————————————————————————————–

Le Nid De Gentilshommes (1969)

 

 Précédé de Nid de gentilhomme

 

Fidèle adaptation du roman de Tourguéniev

 

————————————————————————————————————————–

Oncle Vania (1970)

 

uncle_vanya_02

 

Cette adaptation d’Andrei Mikhalkov Konchalovski respecte scrupuleusement l’oeuvre de Tchekhov.

 

 ————————————————————————————————————————-

 

Sibériade (1978)

 

 Siberiade

 

Dans un petit village de Sibérie, accroché aux berges d’un fleuve, trois quart de siècle 1900-1970 passent sur deux familles, où tout bouleversement vient du fleuve. C’est par lui qu’arrive la révolution, que partent les soldats pour la guerre, que débarquent les pétroliers…

————————————————————————————————————————–

- Le Cercle Des Intimes (1991)

 

Le cercle des intimes, le film

 

 

 

 

Moscou, 1939. Ivan Sanchine est le projectionniste de la salle de cinéma du KGB. Il vit avec sa femme, Anastasia, dans un appartement collectif. Un jour, un officier supérieur conduit Ivan au Kremlin où on lui confie soudain la charge de projeter des films pour Staline et le cercle de ses proches : Beria, Molotov, Kalinine, Kaganovitch. Mais Anastasia lui porte préjudice en s’occupant de Katya, une petite juive dont les parents ont été arrêtés.

 ————————————————————————————————————————

- Riaba Ma Poule (1994)

 

 riaba_poule_aff

 

Assia vit seule avec sa poule Riaba, refusant les demandes en mariage de Tchirkounov, le propriétaire de la scierie. Scierie qu’elle trouve bien trop bruyante, à tel point qu’elle décide d’y mettre le feu et finit en prison. Mais à sa sortie, elle découvre un trésor dans son poulailler. Qu’importe la propriété commune, elle le gardera !

—————————————————————————————————————————

- La Maison De Fous (2002).

 

La maison de fous, le film

 

 

 

 

Janna est pensionnaire dans un asile en Tchétchénie. Un matin, à son réveil, le personnel médical a disparu. Elle trouve alors refuge auprès de son accordéon et de Bryan Adams. Elle se sent en sécurité dans ce monde imaginaire. Un jour, des soldats tchétchènes investissent les lieux. Janna tombe amoureuse de l’un d’entre eux : Ahmed, mais craint de briser le cœur de Bryan Adams si jamais elle l’épouse. A l’arrivée des Russes, la jeune femme ne peut que jouer de l’accordéon et prier pour le retour de la paix.

—————————————————————————————————————————

A l’occasion de cette rétrospective sortira en salles le dernier film d’Andrei Konchalovsky, Gloss, le 25 février 2009.

 

Gloss
Galia, jeune ouvrière dans une usine de province, rêve de devenir mannequin. Elle quitte, un beau jour, ses parents alcooliques et son petit ami fruste et violent et monte à Moscou. Elle se fait embaucher, au culot, par un grand couturier qui la prend comme petite main, puis lui fait faire des ménages chez un homme qui dirige une agence de jolies filles qu’il marie à des oligarques. Galia, qui ne pense qu’à faire carrière, avance dans ce monde du luxe et de l’argent et parviendra à ses fins.

 

 

Programmation pour la semaine du 18 au 24 Février 2009

Le bonheur d’Assia (1h40)
Mercredi, séances à 13h45 – 15h45 – 17h45 – 19h45 – 21h45

Le nid des Gentilhommes (1h55)
Jeudi, séances à 13h50 – 16h05 – 18h20 – 20h30

Oncle Vania (1h30)
Vendredi, séances à 13h55 – 15h55 – 17h55 – 19h55 – 21h55

Sibériade (4h30)
Samedi, séances à 13h45 & 18h45

Le cercle des intimes (2h17)
Dimanche, séances à 14h10 – 17h00 – 20h00

Riaba ma poule! (1h57)
Lundi, séances à 13h45 – 16h00 – 18h15 – 20h30

La Maison des Fous (1h49)
Mardi, séances à 13h45 – 15h50 – 17h55

Mardi 24 Février à 20h00 en avant première: Gloss

 

Bon festival,

Saint-Sulpice

 

- Cinéma Le Lincoln – 14, Rue Lincoln – 75008 Paris – M° Georges V & Franklin Roosevelt -Tel: 01.42.25.45.80 

 

 Biographie d’Andrei Konchalovsky
 

 Andrei Konchalovsky

 

 

 

 

Né à Moscou en 1937, le cinéaste est le fils du couple d’écrivains Sergeï Mikhalkov et Natalia Konchalovskaïa. Initialement destiné à une carrière de pianiste, il interrompt ses études musicales et intègre l’Ecole de Cinéma de Moscou (VGIK) sous la direction de Mikhaïl Romm.

Il a réalisé plusieurs grands chef-d’oeuvres du cinéma russe, dont « Le Premier maître » (1964) « Le Bonheur d’Assya » (1967) et adapta les classiques russes d’Ivan Tourgueniev et Anton Tchekhov, avant de réaliser l’épique « Siberiade » qui remportera un franc succès au Festival de Cannes 1979.

A partir de 1980, Konchalovsky réalise des films aux Etats-Unis dont « Runaway Train » (1985), « Tango & Cash » (1989), outre des films historiques pour la télévision américaine dont « L’Odyssée » (1997) et « Le Lion en Hiver » (2003).

Son long-métrage « La Maison de fous » (2002) décrivant la vie d’un asile psychiatrique en Tchétchénie, lui a aussi valu le Lion d’Argent au festival de Venise. En 2007, il écrit et réalise « Gloss », son seizième long métrage.
 

Vers de nouveaux rivages – L’avant-Garde Russe dans la collection Costakis

Vers de nouveaux rivages - L'avant-Garde Russe dans la collection Costakis  dans EXPOSITIONS 1967-1988

 

L’avant-garde russe dans la collection Costakis. La collection Costakis, aujourd’hui abritée pour l’essentiel par le Musée d’art moderne et contemporain de Thessalonique ainsi que par la Galerie Tretyakov à Moscou, est présentée pour la première fois en France.

 

Malevitch,+la+moisson+1911-1912 dans EXPOSITIONS 

 

Cette collection est exceptionnelle à plusieurs titres : sa richesse, sa diversité, la personnalité du collectionneur et les circonstances dans lesquelles elle a été constituée.

 

 medium_Malevitch_1912

 

Cette collection comptant près de 1300 oeuvres a été patiemment rassemblée dans les années 50 et 60, avec de très faibles moyens financiers, par un autodidacte éclairé, d’origine grecque, ayant passé presque toute sa vie à Moscou, qui a découvert et s’est pris de passion pour un art, alors interdit, et des artistes oubliés.

 

 popova

 

En sélectionnant près de 200 oeuvres (essentiellement des peintures à l’huile, des aquarelles, des gouaches et des dessins), les plus représentatives et les plus surprenantes de cette collection, bien connue des spécialistes mais ignorée du grand public, le musée Maillol présente un panorama complet de l’avant-garde russe :

 

 Ivan_Klioune_paisaje_dinamico

 

 l’influence symboliste au tournant du siècle, le cubo-futurisme dans la première moitié des années 10, le suprématisme de 1915 à 1922, le constructivisme de 1922 à 28, enfin le début du retour à la figuration à la fin des années 20, avant que le réalisme socialiste ne s’impose de manière autoritaire. 

 

 rodtchenko.1189615758

 

A côté des artistes désormais célèbres : Malevitch, Popova, Klioune, Rodtchenko, Lissitzky, Tatline, on découvrira les oeuvres, souvent surprenantes, d’artistes méconnus et montrés pour la première fois en France tels Kudriashev, Redko, Matiouchine, Ender, Filonov, Nikritine … 

 

 SprengelElLissitzkyPronoun

 

Bonne exposition,

Saint-Sulpice

 

img-2

 

Musée Maillol – Du 13/11/2008 au 2/3/2009 Prolongation jusqu’au 23 Mars 2009 - 61, Rue de Grenelle – 75007 Paris – Tel: 01.42.22.59.58 – Métro Rue du Bac (Ligne 12) – Bus; 63-68-83 et 84 - Ouvert tous les jours ( Sauf Mardi) de 11 à 18 ( Fermeture des caisses à 17H15) – Tarifs: Plein=7€ & Tarif réduit=5€

 

Glyndebourne la bucolique!

Glyndebourne la bucolique! dans chronique du quotidien glyn_352

Rendez-vous dans la verdoyante campagne du Sussex, dans le sud de l’Angleterre, entre Londres et Brighton. Tous les étés depuis 1934, la bonne société se retrouve à Glyndebourne, autour du manoir de la famille Christie, pour jouir des plaisirs de l’art lyrique au milieu des prairies. Dans ce lieu bucolique et magique, la musique se déguste lentement, heure par heure. Récit d’une soirée d’opéra pas comme les autres, qui débute… en plein après-midi.

15 heures – Nappes et noeuds pap’

Glyndebourne se mérite. D’abord, il faut s’y rendre. La Rolls-Royce est recommandée. Sinon, pourquoi pas le train ? Comme de nombreux Londoniens, vous descendrez à Lewes, charmante petite ville chère à Virginia Woolf. Là, vous attendrez le coach (la voiture) du festival. Par une petite route escarpée, vous rejoindrez les automobilistes qui, déjà, patientent. A 15 heures pile (14 heures le week-end), les portes de Glyndebourne s’ouvrent. Surgissent alors des voitures une cohorte d’hommes en smoking et de femmes en robe du soir, armés de tables pliantes, plaids, nappes, paniers à victuailles, bouteilles, glacières et autres ustensiles indispensables à tout pique-nique qui se respecte. Avec ou sans chauffeur, avec ou sans porteurs. Si le temps est clément (contrairement à une légende injuste, il l’est souvent, à Glyndebourne comme dans toute l’Angleterre), ce beau monde s’installe sur les magnifiques gazons qui cernent le manoir, son théâtre et ses dépendances. S’il pleut, on déplie les tables à l’abri ou l’on trouve refuge dans l’un des trois restaurants qui jouxtent la salle de concert. De la pelouse, on profite d’une vue idyllique, avec les moutons de la ferme voisine comme seuls spectateurs et les vertes collines en guise d’horizon. On observe aussi le ballet des convives, qui, coupe de Pimm’s ou flûte de champagne à la main, se promènent le long de l’étang en attendant le lever de rideau. Un charme et un chic uniques.

17 h 5 – Place au spectacle!!!

glyn_358 dans chronique du quotidien

Notez la précision : le spectacle, à Glyndebourne, peut débuter à 15 h 40, à 16 h 55 ou à 17 h 5. L’important, c’est que le long interval, qui va durer près d’une heure et demie et permettre à tous de se restaurer, ait bien lieu, comme prévu, à 19 h 35. Ne demandez pas pourquoi : on vous répondra qu’il en va ainsi depuis toujours. En près de soixante-quinze ans, le festival a su établir de solides traditions. Qui aurait pu imaginer, en assistant aux premières représentations, avant la guerre, que Glyndebourne deviendrait une telle institution ? A l’origine, on trouve le projet d’un riche industriel amoureux d’opéra – et accessoirement de sa femme, chanteuse. John Christie se fait construire un petit auditorium de 300 places, où l’on donne, deux semaines durant, Les Noces de Figaro. Ce qui pouvait rester une simple fête entre amis devient vite le rendez-vous d’été de la gentry britannique. Toujours présidée, comme le Festival de Bayreuth, par les descendants du créateur, la manifestation se déroule désormais dans un magnifique théâtre moderne, salle de brique et de bois de plus de 1 000 places, qui a su préserver l’intimité chaleureuse propre à l’éthique du lieu. Elle a été inaugurée en 1994 et l’acoustique y est tout simplement parfaite. Tout comme la proximité du public avec la scène, idéale.

18 h 25 -Premier entracte

Ce n’est pas encore l’heure du pique-nique, mais du short interval. Quinze minutes pour se dégourdir les pieds. Parmi les spectateurs, deux groupes se forment. Il y a ceux qui finissent de préparer le repas et les autres qui, dans les travées, commentent le spectacle. Avec la crâne assurance, rarement déçue, de profiter, dans des conditions optimales, des meilleurs artistes du moment. Réputé pour la qualité de ses mises en scène, le festival a toujours proposé un savant cocktail de tradition et de modernité. Une forme de classicisme à l’anglaise, adaptée aux goûts du jour, qui s’est toujours gardé de verser dans quelque avant-gardisme abscons. Dès l’arrivée du chef d’orchestre Fritz Busch, fuyant l’Allemagne nazie en 1934, Glyndebourne a su attirer de remarquables directeurs musicaux. Depuis 2001, le jeune chef russe Vladimir Jurowski enchante les festivaliers et galvanise son orchestre, l’excellent Philharmonique de Londres. Sur le plateau, un choeur et une troupe de jeunes chanteurs en résidence se mêlent à quelques stars du chant, qui trouvent dans le Sussex des conditions idéales pour travailler en paix. « Pour un chanteur, confie un agent d’artistes, le confort que l’on trouve à Glyndebourne permet de répéter un rôle dans des conditions idéales. Et impensables dans une maison d’opéra traditionnelle, où tout va plus vite ! Les cachets sont parmi les plus bas du marché, mais la réputation mondiale du festival assure une telle publicité qu’il faudrait être fou pour refuser l’invitation.

glyn_359

19 h 35 – Le bruit des couverts!!!

Nouvel entracte. L’heure de se restaurer a enfin sonné. Les bouchons sautent, les couverts (en argent, of course !) prennent place sur les tables et les nappes. Cette convivialité excentrique laisse chacun libre de pique-niquer à sa façon. Luxe des luxes, le temps a bien le temps de s’écouler. Dans l’enthousiasme toujours, et rarement sans alcool. A la reprise de l’opéra, à 20 h 55, les joues seront plus roses, les conversations plus bruyantes et les noeuds papillons… de travers.

21 h 40: Une soirée « snob » ?

Toutes les bonnes choses ont une fin et le spectacle vient de se terminer. Il faut rentrer, en Rolls ou en train. Comme chacun des 90 000 spectateurs qui vivent chaque année cette expérience unique. Avec six opéras et plus de 80 représentations par saison, de la mi-mai à la fin d’août, le Festival de Glyndebourne est désormais l’un des plus renommés au monde – et l’un des plus demandés, avec un taux de remplissage proche de 100 %. Il vous faudra patienter de longues années sur une liste d’attente pour devenir membre et obtenir vos places en priorité. Le tout pour un budget de 15 à 190 livres la place (environ 20 à 240 euros). Et tout cela sans une livre sterling du denier public : depuis les origines, la manifestation assure son développement grâce à ses ressources propres, hors de toute subvention. Seul point noir : le vieillissement du public. « Ce sera notre effort principal des années à venir : développer les actions éducatives et les incitations en tous genres pour attirer les spectateurs de demain », prévoit le directeur David Pickard. Qu’on se rassure : « Dans trente ans, le festival n’aura sans doute pas trop changé, prédit Pickard. Nous poursuivrons notre politique artistique haut de gamme, mêlant opéras connus et découvertes, et nous continuerons à prendre des risques sans recevoir de subsides de l’Etat. Tel est notre destin ! » Alors, « huppé », « snob », Glyndebourne ? Depuis 1997, un groupe d’anciens membres dissidents a fondé un festival concurrent, Grange Park Opera, dans le Hampshire. Plus élitiste, plus cher… mais pas forcément mieux !

Bien à vous,

Saint-Sulpice

 

Cinéma en plein air à la Villette 2008 – Le programme complet et détaillé!

 Cinéma en plein air à la Villette 2008 - Le programme complet et détaillé! dans Evenementiel 477-1

 

 

Les spectateurs vont pouvoir voir, revoir ou découvrir des films sur le thème « Ava, Rita, Gina… les étoiles ne meurent jamais ». 30 soirées durant, Ava Gardner, Rita Hayworth, Gina Lollobrigida, Marlène Dietrich, Clint Eastwood, Al Pacino mais aussi Jackie Chan, Samia Gamal, Alain Delon ou Amitabh Bachchan nous entraîneront dans leurs aventures.

Sur l’écran gonflable de 32m de base sur 18,50m de hauteur, suspens, aventure, émotion, humour et convivialité sont au rendez-vous chaque soir, pour rêver, rire, pleurer ou frissonner à la belle étoile.

Cette année, le Cinéma en plein air est parrainé par une étoile en devenir, l’actrice Hafsia Herzi, tout juste auréolée de son César du Meilleur espoir féminin pour son interprétation dans La graine et le mulet d’Abdellatif Kechiche.

En voici le programme complet,

Mardi 15 juillet  CINE - CONCERT

loulou_1 dans Evenementiel

Louise Brooks
Loulou Georg Wilhelm Pabst
1929, 1h44 (Allemagne)

Création musicale et interprétation
« Accompagnement musical EYA a écrit et interprète une musique aux accents funk, jazz et  électro, résolument moderne dans le respect de la force tragique et émotionnelle de cet immense chef d’oeuvre de Pabst. »

« Composition et interprétation EYA : Airelle Besson (trompette, violon), Yonnel Diaz (saxos) et Emmanuel David (claviers) Interprétation Siegfried Courteau (percussions), Éric Boffel (guitare) et Julien Reyboz (sonorisation) Production La girafe »

Synopsis: Loulou est une jeune femme qui ne s’encombre d’aucun préjugé et vit pour l’amour et le plaisir. Elle est la maîtresse de plusieurs hommes, dont elle fait le malheur à tour de rôle.

________________________________________________________________________________________

Mercredi 16 juillet

18783725
Toshirô Mifune
Rashomon Akira Kurosawa
1950, 1h28 (Japon)

Synopsis: Un paysan vient s’abriter d’une pluie torrentielle sous une vieille porte délabrée où se sèchent déjà deux hommes, un bûcheron et un prêtre. Le bûcheron semble ne rien comprendre à une affaire à laquelle ils ont été mêlés bien malgré eux. Tandis que le paysan fait du feu, le bûcheron commence à raconter l’étrange mystère…Un samouraï aurait été assassiné et sa femme violée ; lors du procès quatre témoins et/ou intervenants du drame (le bûcheron, le prêtre, l’accusé et la femme violée) ainsi que l’esprit du guerrier (à travers un médium) vont donner leur version des faits qui toutes seront contradictoires…

______________________________________________________________________________________

Jeudi 17 juillet

18466577
Greta Garbo
Ninotchka Ernst Lubitsch
1939, 1h50 (États-Unis)
Synopsis: Trois agents soviétiques du Russian Board of Trade, Iranoff, Buljanoff et Kopalski, sont envoyés à Paris pour vendre des bijoux, 40 pièces confisquées aux aristocrates pendant la révolution russe. Ils y rencontrent le comte Léon d’Algout, mandaté par la Grande Duchesse Swana qui souhaite récupérer ses bijoux présents dans le lot. L’URSS envoie alors une envoyée spéciale fidèle au dogme communiste pour remettre les trois hommes dans le droit chemin, Ninotchka Yakouchova. Rigide et dure, elle arrive à Paris avec l’intention de mener la vente à bien et de ramener les trois hommes en Russie. Le comte Léon d’Algout, d’abord décidé à la combattre par tous les moyens, tombe amoureux d’elle et tente de la faire succomber au charme parisien.

_________________________________________________________________________________________

Vendredi 18 juillet

Samia Gamal et Farid El Atrache
C’est toi que j’aime Ahmed Badrakhan
1949, 1h42 (Égypte)

Synopsis: Mounir, qui est télégraphiste, rencontre une danseuse nommée Nadia dont il tombe vite amoureux. Quelques jours plus tard, il la surprendra dans les bras de son meilleur ami…

_______________________________________________________________________________________
Samedi 19 juillet

18778300
Robert De Niro
et Sharon Stone

Casino Martin Scorsese
1995, 2h59, int. – 12 ans (États-Unis)

Synopsis: Dans les années 1970, Sam « Ace » Rothstein est envoyé à Las Vegas par la mafia pour diriger l’hôtel-casino Tangiers, financé en sous-main par le puissant syndicat des camionneurs. Il a un contrôle absolu de toutes les affaires courantes, et gère d’une main de fer cette «terre promise», tandis que l’argent coule à flots. Le Tangiers est l’un des casinos les plus prospères de la ville et Ace est devenu le grand manitou de Vegas, secondé par son ami d’enfance, Nicky Santoro. Mais celui-ci va peu à peu prendre ses distances pour s’engager dans un chemin plus sombre et criminel. Impitoyable avec les tricheurs, et obsédé par la maîtrise de tous les événements, Rothstein se laisse pourtant séduire par une prostituée, Ginger McKenna, virtuose de l’arnaque et d’une insolente beauté.Fou amoureux, il lui ouvre les portes de son univers, l’épouse et lui fait un enfant. Mais leur relation se révèle être à l’image de Las Vegas, scintillante en apparence, mais en réalité rongée de l’intérieur. La mécanique bien huilée du Tangiers et la vie personnelle de Sam ne vont pas tarder à se rouiller, et tous les personnages vont être voués à la déchéance d’une manière ou d’une autre, sans rédemption possible.

_______________________________________________________________________________________

Dimanche  20 juillet

ANGE
 

Marlene Dietrich
Ange Ernst Lubitsch
1937, 1h38 (États-Unis)

 Synopsis: Lady Maria Baker, épouse d’un diplomate anglais qui la néglige un peu, décide de donner un peu de piquant à sa vie et prend un amant. Las, le mari rencontre l’amant, se prend d’amitié pour lui et l’invite à la maison… _______________________________________________________________________________________  

Mardi 22 juillet

 18371080
Bill Murray
Lost in translation Sofia Coppola
2002, 1h42 (États-Unis)
Synopsis: L’histoire de Lost In Translation parle de Bob Harris, un acteur américain à la carrière instable qui a été envoyé à Tokyo, au Japon afin d’y faire une publicité. Incapable de s’adapter au décalage horaire et à la situation présente, il s’est retiré du monde extérieur en haut de son gratte-ciel immense. Pendant ce temps, Charlotte, une jeune universitaire venue à Tokyo afin d’y accompagner son mari, un photographe et journaliste de célébrités, pour un gala, s’ennuie et se sent seule. Son désespoir s’achève lorsqu’elle rencontre Bob. C’est alors que tous les deux, liés par le même désespoir, vont se lier d’amitié et commenceront à errer dans Tokyo, la nuit._______________________________________________________________________________________  

Mercredi 23 juillet

 18381196
Gary Cooper et Audrey Hepburn
Ariane Billy Wilder
1957, 2h05 (États-Unis)

Synopsis:  Claude Chavasse, détective privé, habite un modeste appartement parisien avec sa fille Ariane, élève au conservatoire de musique. Pour le compte d’un client, il doit épier les faits et gestes de l’épouse de celui-ci et de son amant, un certain Frank Flannagan, homme d’affaires américain d’âge mûr et fameux don Juan, qui loue toujours la même suite au Ritz lors de ses séjours à Paris. Lorsque Chavasse fait son rapport au mari trompé, celui-ci prend un coup de sang et menace d’aller tuer son rival sur-le-champ. Ariane, séduite par la prestance de Flannagan qu’elle a vu en photo, cherche par tous les moyens à le prévenir. Jusqu’à se rendre elle-même dans sa garçonnière… ______________________________________________________________________________________Jeudi 24 juillet

ouvre_1
Penélope Cruz
Ouvre les yeux Alejandro Amenabar
1997, 1h57 (Espagne)

Synopsis:  Dans la cellule d’une unité psychiatrique carcérale, César, un jeune homme de 25 ans, est aidé par un psychiatre (Antonio) à reconnaître les circonstances qui l’ont amené à commettre un meurtre. Les progrès du récit de César font apparaître de graves confusions dans sa perception de la réalité.

______________________________________________________________________________________

Vendredi 25 juillet

 NUIT CLINT EASTWOOD

Le Bon, la brute et le truand
Sergio Leone
1966, 2h58 (Italie)

affichette

Synopsis: Le film raconte l’histoire de trois as de la gâchette qui durant la guerre de sécession sont à la recherche d’un chargement d’or disparu.


Honky Tonk Man Clint Eastwood
1983, 2h02 (États-Unis)

000556

Synopsis: Red Stovall, guitariste talentueux de Country passé à côté de sa carrière décide d’entreprendre un voyage en voiture à travers les états-unis avec son neveu (Kyle Eastwood, fils de l’acteur) ainsi son grand-père pour passer une audition au Grand Ole Opry. Malheureusement, l’oncle Red est atteint par la tuberculose et son désir d’enregistrer un disque semble sérieusement compromis.


Sur la route de Madison Clint Eastwood
1995, 2h15 (États-Unis)

18798053

Synopsis: Le destin de Francesca Johnson semble tout tracé. Mais un jour de l’été 1965, alors que son mari et ses enfants sont partis à une foire dans l’Iowa, le photographe Robert Kincaid lui demande sa route. Elle le guidera à travers les ponts couverts du comté de Madison qu’il est chargé de photographier pour National Geographic. L’amour suit et marque leurs vies…

_______________________________________________________________________________________

Samedi 26 juillet

18409277
Amitabh Bachan
Sholay Ramesh Sippy
1978, 3h19 (Inde)

Synopsis: Sholay, littéralement « la boule de feu », raconte les aventures de deux malfrats pleins d’audace, Veeru (Dharmendra) et Jai (Amitabh Bachchan). Thakur Baldev Singh (Sanjeev Kumar), policier retraité à la tête d’un domaine, fait sortir de prison les deux comparses – qui lui ont naguère sauvé la vie lors d’une attaque de train – pour qu’ils capturent Gabbar Singh (Amjad Khan), le bandit qui terrorise la région. Il pourra ainsi venger sa famille qui a jadis été sauvagement tuée par ce dernier.

______________________________________________________________________________________  

Dimanche 27 juillet

006681
Clark Gable, Marilyn Monroe
et Montgomery Clift

Les Désaxés John Huston
1961, 2h05, (États-Unis)
Synopsis:Reno dans le Nevada, la ville des mariages expéditifs… et aussi celle des divorces rapides.Le mécanicien sur automobiles Guido conduit Roslyn au tribunal pour le divorce de celle-ci ainsi que son amie et logeuse Isabelle. Guido rencontre son ami le cow-boy Gay, un aventurier dilettante. Le hasard fait que tous se retrouvent dans un bar après l’officialisation du divorce, et que tous ont envie d’« autre chose ». Ils décident d’aller faire un tour et se rendent à la maison de campagne de Guido. Guido et Gay tombent sous le charme de Roslyn et lui demandent de rester quelques jours de plus à Reno avant de retourner chez elle. Ils boivent et ils dansent. Guido essaie même de l’embrasser, sans succès. Gay lui propose de la ramener chez elle mais ils retournent finalement dans la maison de Guido où ils se retrouvent seuls pour leur première nuit. Ils passent ensemble quelques jours heureux, même si Gay doit accepter l’amour qu’elle porte aux animaux. Il aimerait aussi savoir pourquoi elle est toujours aussi triste. Quelques jours plus tard, Guido et Isabelle leur rendent visite. Pour aller capturer des chevaux sauvages, Gay et Guido ont besoin d’un troisième homme: ils vont aller le chercher au tout prochain rodéo. Sur le chemin, ils rencontrent le cow-boy Perce à qui ils proposent la chasse aux mustangs. Isabelle les quitte. Après un verre dans un bar, Perce participe au rodéo, mais cela ne se passe pas très bien pour lui puisqu’il se blesse. Un retour au bar devrait remettre les idées en place et tous deviennent plus ou moins saouls et se comportent en conséquence. Perce est aussi tombé amoureux de Roslyn. Le lendemain, ils vont chasser les quelques chevaux repérés, les attrapent et finalement les relâchent à l’insistance de Roslyn. Elle annonce qu’elle partira le lendemain.

______________________________________________________________________________________

Mardi 29 juillet

18432370
Johnny Depp
Charlie et la chocolaterie Tim Burton
2005, 1h56 (États-Unis)

Synopsis: Charlie Bucket, qui vit pauvrement dans une petite maison de deux pièces avec ses parents et ses quatre grands-parents, cloués au lit. Charlie est un enfant gentil, attentionné et soigneux qui aime sa famille malgré leurs difficultés communes. Hors sa famille, la chose qu’il aime le plus est le chocolat. À cause de sa pauvreté extrême, il ne peut toutefois n’en recevoir qu’une barre par an, à l’occasion de son anniversaire. Il y a près de sa maison la plus grosse chocolaterie d’alors, que possède Willy Wonka.

______________________________________________________________________________________

Mercredi 30 juillet

18467366
Alain Delon
Plein soleil René Clément
1959, 2h (France)

Synopsis:Un milliardaire américain donne la mission à Tom Ripley de convaincre son fils Philippe, qui passe de longues vacances en Italie avec sa maîtresse Marge, de retourner en Californie. Tom entre dans l’intimité du couple et devient l’homme à tout faire de Philippe qui le fait participer à toutes ses aventures sans cesser de l’humilier. Tom profite de l’absence de Marge pour assassiner Philippe. Qui plus est, il s’identifie à ce dernier. Il dupe la police et Marge mais finit par se faire prendre.

_______________________________________________________________________________________

Jeudi 31 juillet

affiche-Qui-a-peur-de-Virginia-Woolf-Who-s-Afraid-of-Virginia-Woolf-1966-1
Elisabeth Taylor et Richard Burton
Qui a peur de Virginia Woolf ? Mike Nichols
1966, 2 h09 (États-Unis) int. – 12 ans

Synopsis:George et Martha rentrent d’une soirée arrosée à la faculté où George enseigne et que dirige le père de Martha. Ils ont invité un couple de nouveaux venus à prendre un dernier verre. Un jeu cruel va commencer. Une histoire de blessures réelles et de remèdes imaginés basée sur l’excellente pièce de Edward Albee.

______________________________________________________________________________________

Vendredi 1er août
NUIT : LES FEMMES DE PEDRO :
CARMEN PENELOPE,  VICTORIA …


Attache-moi !

015925

Pedro Almodóvar
1989, 1h40 (Espagne)

Synopsis:Quand Ricki, orphelin de 23 ans, sort du centre social qui l’hébergeait, il a un triple projet en tête : trouver une femme, former une famille et dénicher un emploi. La femme, il l’a connait déjà, c’est Marina, une actrice de porno. Mais comme celleci ne lui prête guère attention, il décide de la séquestrer dans sa propre maison…

Volver

 18608104

Pedro Almodóvar
2006, 2h (Espagne)

Synopsis:Raimunda vit à Madrid avec son compagnon Paco, et sa fille de 14 ans, Paula. Par un jour de grand vent, elle se rend dans son village natal avec sa sœur Sole pour entretenir la tombe de ses parents, morts trois ans auparavant dans un incendie. Elle en profite pour rendre visite à sa tante Paula qui perd un peu la tête. Quelques jours plus tard, Sole appelle : la tante Paula est morte. Au même moment à Madrid, Paula, la fille de Raimunda, tue d’un coup de couteau Paco qui tente d’abuser d’elle. À la suite de ces deux morts, la vérité sur le passé va peu à peu se faire jour.

Kika

 025841

Pedro Almodóvar
1993, 1h52 (Espagne) Int. – 12 ans

Synopsis:Kika (Veronica Forqué) est en couple avec Ramon, un photographe voyeur. Elle le trompe avec Nicholas, beau-père de Ramon (Peter Coyote). Il y a aussi Juana, la femme de ménage de Kika (Rossy de Palma)qui est amoureuse de Kika …, et dont le frère, Pablo, acteur de films porno, sort subitement de prison. Tout ce petit monde est secrètement filmé par Andréa Balafrée (Victoria Abril) journaliste de choc pour son émission en direct, «le pire du jour».

_______________________________________________________________________________________

Samedi 2 août

18778794
George Clooney
O’Brother Joel Coen
1999, 1h45 (États-Unis)

Synopsis:Trois prisonniers s’échappent de prison pour aller en quête d’un trésor… Ce film est une revisitation de l’Odyssée d’Homère. On y retrouve certains personnages (Ulysse), éloigné de sa femme et qui cherche à rejoindre son foyer ; le cyclope, évoqué par le vendeur de bibles borgne ; Poséidon, évoqué par le shérif Cooley ; Circé, le fils de Wash, le cousin de Pete, évoqué par le cochon ; Pénélope la femme d’Ulysse ; Tirésias, le vieux noir, le devin, et Ménélas, l’homme politique) et certaines situations, comme la rencontre avec les sirènes.

Dimanche 3 août

18438362
Marlon Brando et Anthony Quinn
Viva Zapata ! Elia Kazan
1951, 1h52 (États-Unis)

Synopsis:Au début du 20ème siècle, Porfirio Diaz exerce sa dictature sur le Mexique. Les paysans, dépossédés de leurs terres par les grands propriétaires et leurs milices privées, trouvent un leader en la personne de Emiliano Zapata. Souhaitant mener une vie calme, il provoque un processus irréversible le jour où, pour délivrer un péon, il est obligé de tuer des soldats. Il se retrouve donc à la tête de la rébellion contre le pouvoir en place. Après la démission de Diaz, les hommes se succèdent au pouvoir sans que les problèmes soient résolus pour autant. Devenu général et même président, Zapata voit lui aussi l’ivresse du pouvoir suprême lui monter à la tête. S’en inquiétant, il décide finalement de retourner auprès de son peuple afin de continuer la lutte. En 1919, il finira en martyre de la cause mexicaine.

______________________________________________________________________________________

Mardi 5 août

000562
Gene Tierney
Laura Otto Preminger
1944, 1h28 (États-Unis)

Synopsis:Le film s’ouvre sur la phrase : I shall never forget the week-end Laura died (Je n’oublierai jamais le week-end où Laura est morte). Laura, qui travaillait dans la publicité, a été découverte abattue d’une décharge de chevrotine en plein visage dans le hall de son appartement. Le lieutenant McPherson, enquête auprès de ses proches, principalement Waldo Lydecker, un journaliste et critique à la plume acide, qui a fait de Laura une femme du monde, et Shelby, un aristocrate sans le sou qu’elle devait épouser. Au fil de ses recherches, où il apprend à la connaître, au travers des témoignages, de la lecture de ses lettres et de son journal intime, et subjugué par un tableau qui la représente, l’inspecteur tombe sous le charme de la défunte Laura. Lorsque, trois jours après avoir été déclarée morte, Laura réapparait…

______________________________________________________________________________________

Mercredi 6 août

18670817
Brigitte Bardot
Et Dieu créa la femme Roger Vadim
1956, 1h35 (France)

Synopsis:Juliette est une jeune femme ingénue totalement insouciante de tout et au sommet de sa beauté. Elle fait d’un simple regard exploser les cœurs et les mœurs de tous les hommes du petit village de pêcheurs des années 1950 où elle a été adoptée, Saint-Tropez. Mais elle ne pense incorrigiblement qu’à s’amuser et à aimer les hommes dans une communauté dure au labeur et traditionnellement très attachée aux bonnes mœurs.

______________________________________________________________________________________

Jeudi 7 août

affichette
Humphrey Bogart
et Lauren Bacall

Le Port de l’angoisse Howard Hawks
1945, 1h40 (États-Unis)

Synopsis:En 1940 à Fort-de-France en Martinique durant l’administration vichyssoise, Harry et son second alcoolique Eddy louent son bateau à de riches touristes américains pour des parties de pêche en haute mer.Jusqu’au jour où Harry tombe sur un client mauvais payeur, un nommé Johnson, par lequel il va faire la connaissance d’une charmante américaine, Marie, avec qui il va être entraîné malgré lui dans des affaires politiques bancales.

______________________________________________________________________________________

Vendredi 8 août


NUIT DU PARRAIN


Le Parrain

18660717

 Francis Ford Coppola
 1971, 2h55  Int. – 12 ans (États-Unis)

Synopsis:En 1945, à New York, les Corleone sont une des cinq familles mafieuses de la ville. Don Vito Corleone est « le Parrain » de cette famille. Sollozzo, dit « le Turc », qui est protégé par « le Parrain » de la famille Tattaglia – qui se prononce Tatalia – propose à Don Vito une association dans le trafic de drogue, mais celui-ci refuse, car il risquerait d’y perdre ses appuis politiques pour des raisons morales. Sonny, un de ses fils, y est quant à lui favorable. Afin de traiter avec Sonny, Sollozzo tente de faire tuer Don Vito, mais celui-ci en réchappe. Michael, le frère benjamin de Sonny, recherche alors les commanditaires de l’attentat avec l’aide de toute la famille Corleone dont son frère Sonny. Commencent alors les représailles…
Le Parrain  II

18861225

  Francis Ford Coppola
1975, 3h20 (États-Unis)

Synopsis:Michael Corleone a succédé à son père Vito à la tête de la famille. Il dirige alors les affaires des Corleone d’une main implacable, en éliminant ses ennemis les uns après les autres. Mais en tentant en vain de ressembler à son père, il ne fera preuve que d’une autorité dévastatrice qui peu à peu l’éloignera des personnes qu’il aime. La deuxième partie du Parrain offre deux histoires parallèles. L’une implique le chef de la Mafia en 1958/1959 après les événements du premier film, l’autre est une suite de flash-back qui suivent le parcours de son père, Vito Corleone, de sa jeunesse en Sicile (1901) à la création de la Famille Corleone à New York, de 1917 à 1925.
Le Parrain  III

18376630

Francis Ford Coppola
1990, 2h40  (États-Unis)

Synopsis:Âgé de près de soixante ans, Michael Corleone souhaite faire entrer les affaires de la famille dans la légalité. Il tente à cette fin d’acquérir une importante société immobilière détenue par le Vatican. Sur le plan de sa vie privée, Michael désespère de trouver un successeur. Son fils unique lui annonce en effet sa volonté de devenir chanteur d’opéra.______________________________________________________________________________________Samedi 9 août : Stars à la française
Fanny Ardant, Emmanuelle Béart, Danielle Darrieux, Catherine Deneuve, Isabelle Huppert…
Huit femmes

 aff8femmes_1

 François Ozon
2002, 1h43 (France)

Synopsis: Années 50, une grande demeure bourgeoise, on se prépare à fêter Noël. Cependant, une découverte macabre bouleverse ce jour de fête…le maître de maison est retrouvé mort, assassiné dans son lit, un poignard planté dans le dos. Autour de lui, 8 femmes avec, chacune, un secret jalousement gardé, qu’il faut mettre à jour, car l’une d’entre elles est coupable. Mais qui ?

______________________________________________________________________________________

Dimanche 10 août
Katharine Hepburn et Gary Grant
Sylvia Scarlett

18408252

 George Cukor
1935, 1h34 (États-Unis)

Synopsis:Echappant en Angleterre à une poursuite judiciaire pour détournement de fonds, le veuf Henry Scarlett est accompagné de sa fille, Scarlett, qu’il déguise en garçon prénomé Sylvester afin d’éviter tout repérage.

______________________________________________________________________________________

Mardi 12 août
Jackie Chan
Police story

affiche_Police_Story_1985_1

 Jackie Chan
1985,1h40 (États-Unis/Hong-Kong)

Synopsis:Une opération policière est menée contre un gang de traficants de drogue, malheureusement elle tourne mal. Le boss du gang est arrêté mais aucune preuve concrète ne peut être retenue contre lui. Le commissaire propose à l’assistante du boss de la libérer si elle accepte d’être témoin à charge contre son chef. Jackie est désigné comme garde du corps pour protéger la jeune femme, mais elle s’échappe le jour du procès et se retrouve entre les mains du gang qui veut l’éliminer. Le boss est donc acquitté et Jackie se voit rétrogradé. Il décide donc de rechercher le témoin seul, mais il est pris dans un complot. Il est accusé de meurtre, alors, pour se faire justice lui-même et pour prouver son innocence, Jackie veut faire payer le boss.

______________________________________________________________________________________

Mercredi 13 août

18445359
Hanna Schygulla
Lili Marleen Rainer Werner Fassbinder
1980, 2h (Allemagne)

Synopsis:Le film est adapté librement de la vie de la chanteuse Lale Andersen, interprète de la chanson Lili Marleen (qui eut un grand succès pendant la Seconde Guerre Mondiale, aussi bien auprès des soldats allemands que des soldats alliés sur le front). En 1938, Willie (Schygulla), une jeune chanteuse allemande sans succès, est amoureuse de Robert (Giannini), musicien suisse qui aide son père (Ferrer), chef d’une organisation de résistants fabriquant de faux passeports pour les juifs persécutés. Le père de Robert désapprouve cet amour. La guerre sépare Willie et Robert : Willie fait une fulgurante carrière lorsque la radio allemande diffuse un bide musical qu’elle avait enregistré avant-guerre, Lili Marleen; Robert continue ses missions mais est capturé. Willie continue d’aimer Robert et choisit d’aider la Résistance, tout en assumant son rôle d’icône du Reich…

______________________________________________________________________________________

Jeudi 14 août

18606782
Rita Hayworth
Gilda Charles Vidor
1946, 1h50 (États-Unis)

Synopsis:Johnny Farrell, joueur professionnel, débarque à Buenos Aires, en Argentine. Il se lie d’amitié avec Ballin Mundson, le propriétaire d’un casino, dont il devient l’associé. A l’issue d’un voyage d’affaires, Ballin revient, accompagné de celle qu’il vient d’épouser : l’extraordinaire Gilda…

______________________________________________________________________________________

Vendredi 15 août

18894642
Sharon Stone
Basic Instinct Paul Verhoeven
1992, 2h10 (États-Unis) int. – 12 ans

Synopsis:Catherine Tramell, une romancière richissime vivant entourée de criminels, est soupçonnée du meurtre de son amant, la rock star Johnny Boz. Celui-ci a été assassiné à coups de pic à glace dans des circonstances similaires à celles décrites dans l’un des romans policiers écrits par Tramell. Nick Curran, un policier chargé de l’enquête et ayant un lourd passé juridique, aura bien du mal à faire face à cette « mante religieuse », qui n’hésite pas à utiliser ses charmes pour arriver à ses fins. L’action se déroule à San Francisco et sur le littoral du Pacifique, en Californie.

______________________________________________________________________________________

Samedi 16 août

1952_Les_belles_de_nuit
Gina Lollobrigida
Les Belles de nuit René Clair
1952, 1h29 (France/Italie)

Synopsis:Les aventures oniriques d’un jeune professeur de musique. Chaque nuit, Claude (Gérard Philipe) retrouve en rêve les femmes qu’il connaît autour de lui. Chaque fois dans des situations romanesques et périlleuses où il joue le héros qu’il aimerait être… Hélas, le réveil le ramène à une réalité moins agréable.

_______________________________________________________________________________________

Dimanche 17 août

18460685
Humphrey Bogart et Ava Gardner
La Comtesse aux pieds nus Joseph L. Mankiewicz
1954, 2h08 (États-Unis)
En introduction L’interview,
Xavier Giannoli, 1998, 17’ (France)

Synopsis:Lors de l’enterrement de Maria Vargas, Harry Dawes voit défiler toute la vie de la défunte à partir du jour où il a fait sa connaissance. Maria Vargas était danseuse dans un cabaret de Madrid lorsque Dawes, à la recherche d’une actrice pour un film hollywoodienne, est subjugué par sa beauté. Il la ramène outre-atlantique, où elle ne tarde pas à devenir une vedette. Mais le succès ne faisant pas tout, l’ancienne danseuse se languit, et croit trouver le bonheur lorsqu’elle rencontre le comte Torlano-Favrini…

Bien à vous et bonne toile,

Saint-Sulpice

Du mardi au dimanche à la tombée de la nuit du 15 Juillet au 17 Août inclus
Prairie du triangle – Mo Porte de Pantin

La séance à 2€ : cette année, la séance de cinema est à 2€ : c’est peu, mais nécessaire pour continuer le Cinéma en plein air que nous aimons.. Location transat et couverture : 5€ / Carte Villette : gratuit
Carte 10 entrées : 12 €
Gratuité pour les RMIstes, demandeurs d’emploi, moins de 12 ans et personnes en situation de handicap / valable toute la durée du festival :accès direct à la prairie sur présentation d’un justificatif, sans passer par la billetterie.

1234

Photos Passion |
stella-x-hudgens |
laeticia972et77 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Captures d'écrans de la gui...
| harleyquinn
| Snow et rando en montagne