Andrew Wyeth

 

Article en cours de réfection, veuillez m’en excuser.

Saint-Sulpice

 Andrew Wyeth  dans Artistes: Peintres & sculpteurs, etc... 0c2b2920-e407-11dd-8047-2d1f49ecea32

Christina’s world – 1948

 

 Le peintre de la mémoire Américaine est décédé à 91ans, à Philadelphie, ville de sa rétrospective en 2006.

 

 

Braids – 1977

 

Helga’s face

 

Pour les Français, Andrew Wyeth est le peintre d’un seul tableau, champêtre et cérébral, doux et hanté, classique et précurseur. Christina’s World, grande huile (81,9 × 121,3 cm) de 1948, ouvre le nouvel accrochage du MoMA depuis sa métamorphose.

 

 

Refuge – 1985

 

La composition à la fois suppliante et gracieuse de la jeune fille en rose frais, la minutie du rendu de l’herbe et des cheveux volant au vent, la maison hitchcockienne qui se découpe en haut de la colline comme dans Psy­chose frappent plus les mémoires que le nom du peintre dont c’est à la fois le chef-d’œuvre et le seul tableau au Museum of Modern Art de New York.

 

 

In the orchard – 1973

 

Atteinte par la poliomyélite, Christina était la voisine du ­peintre dans le Maine, «diminuée physiquement, pas spirituellement», expliqua le maître du réalisme magique.

 

 AndrewWyeth-Christinas-World-1948 dans Artistes: Peintres & sculpteurs, etc...

 

«Le défi pour moi était de rendre justice à son extraordinaire conquête de la vie, alors que tous la privaient d’espoir.»

 

 

Woman at door

 

Chantre de la nature américaine, mais aussi de ses valeurs et de sa mémoire, Andrew Wyeth est mort dans la ville de sa rétrospective, hommage du Philadelphia Museum of Art en 2006.

 

 

Adrift – 1982

 

Airborne – 1996

 

Winter – 1946

 

Up in the studio – 1965

 

Marriage – 1993

 

Maga’s daughter – 1966

 

Saint-Sulpice



Damien Hirst

Damien Hirst dans Artistes: Peintres & sculpteurs, etc... damien-hirst-la-ternera-dorada

La Vache Dorée – Crédit: © Damien Hirst

Hirst-resurrection-02 dans Artistes: Peintres & sculpteurs, etc...

Crédit: © Damien Hirst

Au-delà de la conviction de Damien Hirst – Crédit: © Damien Hirst

Crédit: © Damien Hirst

Crédit: © Damien Hirst

Crédit: © Damien Hirst

Crédit: © Damien Hirst

Crédit: © Damien Hirst

 

Damien Hirst

 

 

 

Biographie de Damien Hirst

Alors qu’il réalise des études au Goldsmith’s College of Art de Londres de 1986 à 1989, Damien Hirst est aussi sculpteur et commissaire d’exposition. On le considère comme faisant partie du courant des Young British Artists. Sa première exposition personnelle a lieu en 1990. En 1995, il remporte le Turner Prize. Les thèmes de son travail sont l’art, la vie et la mort qu’il traite sous forme d’installations. Il expose dans des vitrines des objets provenant de la vie réelle : tables, mégots, médicaments, animaux. A partir de 1992, il expose dans des aquariums des cadavres d’animaux coupés en deux de manière à voir l’intérieur comme l’extérieur et plongés dans du formol ralentissant ainsi le processus de putréfaction. A partir de 1993, il travaille sur une série de toiles monochromes piquées de papillons naturalisés intitulée ‘I Feel Love’. Il collabore avec plusieurs célébrités comme le groupe Blur pour qui il réalise une vidéo (The Country House) et David Bowie pour des peintures. En 2003, il développe son travail en éclaboussant ses installations de sang figé sur le sol (‘ Blood’). Le film ‘The Cell’ se serait inspiré de l’univers noir de l’artiste. Damien Hirst est un artiste contemporain mondialement reconnu dont l’univers reste mystérieux malgré les nombreuses installations. En 2008 il met aux enchères sur Internet plus de 220 de ses oeuvres ( en court-circuitant les galeries et leurs commissions) et engrenge plus de 65 millions de Livres Sterling. 

 

Bien à vous,

Saint-Sulpice

 



1...3536373839

Photos Passion |
stella-x-hudgens |
laeticia972et77 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Captures d'écrans de la gui...
| harleyquinn
| Snow et rando en montagne