Mes chers Vichystes….

Le Maréchal Pétain

                      Je sais la nostalgie qui s’éprend de vous. Quel acharnement s’est abattu sur vos frêles épaules, vous qui pensiez en toute bonne foi oeuvrer pour la renaissance de la France! Mais suis-je bête!…. Les plus jeunes de vous sont octogénaires, j’oubliais!…. alors permettez moi de répéter mes propos un tantinet plus fort;

                    JE SAIS LA NOSTALGIE QUI S’ÉPREND DE VOUS. QUEL ACHARNEMENT….quoi?…..non mais tendez l’oreille mon vieux! Concentrez-vous que diable! ( à leur âge….) ACHARNEMENT disais-je S’EST ABATTU SUR VOUS…….Monsieur, oui vous avec le berêt et la francisque…oui vous au fond….je répète une dernière fois un peu plus fort;

                   JE SAIS LA NOSTALGIE QUI S’EPREND DE VOUS. QUEL ACHARNEMENT S’EST ABATTU SUR VOS FRÊLES EPAULES, VOUS QUI PENSIEZ EN TOUTE BONNE FOIS OEUVRER POUR LA RENAISSANCE DE LA FRANCE!    »Travail, Famille, patrie »….C’est vrai que sorti de son contexte historique il faut reconnaître que cela sonne bien!

                     Bref mes chers Vichystes je vous souhaite la bienvenue dans notre modeste maison de repos « Les Lavalières ». Non monsieur Baudoin je vous rassure personne n’écoute la BBC ici, juste NRJ!….non Mr Baudoin NRJ ne signifie pas « Nouvelle Juiverie révolutionnaire » mais « nouvelle radio pour les jeunes »! ce qui de loin ne vous concerne plus!

                    - »Mr Weygand ce n’est pas bien de dénoncer vos camarades qui s’endorment!!! Ce n’est pas faute de vous le répéter, on ne pratique plus la délation! Non ce n’est pas un acte civique….Ne me répondez-pas, il suffit!! Mais vous êtes atteint mon pauvre vieux!!!!! »

francisque

                    –  » Je vous écoute Mr Pujo. Comment?….ah!….Non ce n’est pas la peine d’aller à la « Kommandantur » pour vous faire délivrer un laissez-passer pour rendre visite à votre fille (la pauvre!!!) à Paris. Il suffit d’aller au guichet SNCF avec votre carte vermeil.

                   - » D’autres questions? »………. Mr Frémicourt vous posez votre stylo et vous vous levez et vous prie de m’apporter immédiatement le papier que vous cachez derrière votre dos!…..Bon je reprends calmement. Vous poussez votre chaise roulante et m’apportez le papier….voilà qui est mieux! »…. » Mr Frémicourt je suis fortement déçu par votre comportement….que lis-je!

- Monsieur le « Hauptsturmführer »( capitaine). Je suis un bon citoyen Français actuellement retenu en détention et je vous écris ce petit mot pour vous signifier que mon geôlier, le directeur de la maison de repos « Les lavalières » est un sale bolchévique au service de l’infâme Staline qui égorge nos femmes et nos ouailles! Bien entendu je préfère rester dans l’anonymat pour éviter toute représailles et vous prie de bien vouloir transmettre mes plus affectueuses salutations à votre épouse Frau Barbie. Signé Alphonse F, patriote du Reich.

                   – Je vous signale que de nos jours, Mr Frémicourt, c’est un commissaire et non pas un « Hauptsturmführer » et…..Quoi?…Mais non les Soviétiques ne nous ont pas envahis…non ce n’est pas un commissaire du peuple mais de POLICE Mr Frémicourt….donc je continue et même si j’étais communiste, ce qui d’ailleurs ne manqueras pas de vous faire plaisir, sachez que c’est une « espèce » en voie de disparition que l’on sera bientôt obligé de classer au patrimoine National pour pouvoir au même titre que vous messieurs s’en souvenir plus tard lorsque vous ne serez plus!!!! Désolé je me lâche….Et que la dernière fois que j’ai pratiqué un égorgement remonte à il y a trente ans lorsque je tuais le cochon à la ferme avec mon père…….Comment?….Oui Mr Pomaret tout est bon dans le cochon! bien passons….

                   – Je suis heureux,ou plutôt conscient donc de vous accueillir dans cette maison de repos qui sera je l’espère….Oui Mr Pujo…Non je n’ai pas dis « je l’espère » mais….mais TAISEZ-VOUS!  Qui sera le dernier maillon de votre parcours de réhabilitation dans notre bonne société Française bien que je m’inquiètes un peu des résultats de votre thérapie de groupe!!! Mais enfin!!! Vous voici pour la plupart au terme de votre vie et Dieu merci….Comment Mr Frossard?….Non je ne disais pas « et Dieu merci » mais « et c’est ainsi…. » et donc c’est ainsi que je me dois de vous épauler malgré, votre lourd passé, dans votre dernière demeure terrestre, la maison des « Lavalières ». Dans cette tâche des plus ardues m’aidera …..Non Mr Alibert le  » Monsieur en noir » n’est pas un milicien qui vient vous délivrer mais notre bon curé que je tentais de vous présenter, l’Abbé Moulin!

- Mr Frémicourt je vous sens un brin blême!! ça va??? Non ce n’est pas le même que vous avez dénoncé et qui revient vous hanter, c’est juste notre bon Abbé!!!! Allez reprennez vos esprits!

- Mr Pujo, cessez immédiatement de clamer « Maréchal nous voilà » car en effet vous n’allez pas tarder à le rejoindre « outre-tombe »!!!!!

- Messieurs Vichy c’est fini sauf pour les cures qui vous seront d’ailleurs bénéfiques et si vous êtes sages à défaut de cyanure et ce n’est pourtant pas l’envie qui m’en manque, vous aurez une petite pastille à la menthe…… vous pouvez retourner dans vos cellules…euh….vos chambres!! Merci

- Mr Frémicourt, que je ne vous reprennes pas à noyer les chats dans l’évier de votre salle de bains, compris!!!!

Ah sacrés Vichystes……..jusqu’au bout ils vont nous emmerder!!!!!

 

Mais au-delà de ce sarcastique dialogue, n’oublions jamais ce qu’était le Régime de Vichy; 

PuceLa collaboration d’Etat
Le régime de Vichy se caractérise enfin par la mise en place d’une collaboration d’Etat (collaboration sans doute tactique pour la plupart des Vichystes qui pensent obtenir des compensations de la part du régime nazi).

Le début officiel de cette collaboration d’Etat est marquée par l’entrevue de Montoire entre Hitler et le maréchal Pétain, le 24 octobre 1940 . Elle se déroule sous l’impulsion de Pierre Laval, qui est alors vice-président du Conseil (en fait chef du gouvernement, alors que Pétain est chef de l’Etat). Cette rencontre est conforme aux idées collaborationnistes de Laval.

Au nom de la collaboration d’Etat et par idéologie, des lois racistes sont votées à l’image de la loi d’octobre 1940 qui interdit de nombreux métiers aux Juifs.

De même, un commissariat aux affaires juives est créé. Ce commissariat est dirigé par un collaborationniste, antisémite, Xavier Vallat. Ce dernier fait voter, en juillet 1941, une loi portant « Statut des Juifs » qui aggrave les restrictions concernant les Juifs et ordonne un recensement national des « Israélites ». Cela conduit donc le régime de Vichy à participer à la « Solution finale » : 76.000 juifs des 300.000 vivant en France sont déportés, 2.500 reviendront.

Pétain n’est pas d’accord avec ces mesures extrêmes ni avec le colaborationnisme le plus violent (Robert Brasillach, journaliste : « Ce que nous voulons, autant que cela dépend de nous, ce n’est pas la collaboration, c’est l’Alliance« ). En désaccord avec Pétain, Laval est renvoyé dès décembre 1940. Il est remplacé par l’Amiral Darlan.

Après décembre 1940, la politique de collaboration ne change pas vraiment d’orientation, par contre la pression allemande va être de plus en plus forte.

En juin 1942, après le retour de Laval sous la pression des Allemands, la politique de collaboration s’accentue avec l’instauration de la Relève (envoi d’ouvriers français en Allemagne en échange du retour de prisonniers de guerre) puis en février 194, du STO (Service du Travail Obligatoire), qui conduit 700.000 Français en déportation de travail.

En novembre 1942, avec l’occupation de la zone sud par l’Allemagne et l’Italie, la collaboration va franchir un nouveau pas. Cela se traduit par l’arrivée au pouvoir des « ultras » de la collaboration, des collaborationnistes les plus déterminés :

  • Philipe Henriot qui devient secrétaire d’Etat à l’information.
  • Joseph Darnand, un des dirigeants de la LVF (Légion des Volontaires Français) est nommé secrétaire d’Etat au maintien de l’ordre.
  • Marcel Déat devient secrétaire d’Etat au travail et à la solidarité nationale.

PuceConclusion
La vie quotidienne des Français dans ce contexte est évidemment très difficile.
Outre la privation des libertés fondamentales (presse, opinion), le Service du Travail Obligatoire, le présence de troupes d’occupation, les Français doivent subir en plus des fréquentes délations les rationnements : la ration alimentaire, définie selon les besoins minimums de chacun est souvent insuffisante, surtout dans les villes. La population a donc parfois recours au marché noir pour se procurer des aliments.

Les Français s’en sortent souvent par le système D (les astuces, la débrouille) ou en utilisant des produits de substitution ou Ersatz (ex. : les semelles en bois pour les chaussures).
Bien à vous

Le trublion Vicomte de Saint-Sulpice

Mes chers Vichystes.... dans chronique satirique croix_lorraine

Résistant dans l’âme…..

 

Post-Scriptum: « toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite. « 



Orange? J’en deviens rouge!

Orange? J'en deviens rouge! dans chronique satirique orange_logo

Quel fut mon plaisir le jour ou après six années de mûres réflexions je me décidas à passer le pas. Enfin j’allais souscrire un abonnement à l’un de ces multiples et si décriés fournisseurs d’accès. Muni de maints avis plus contradictoires les uns que les autres, je me laissa alors aller naturellement vers notre fournisseur historique auquel je confiai déjà depuis de longues années avec confiance la gestion de mon abonnement téléphonique. D’un pas assuré je me vois encore gravir les deux minuscules marches de l’agence du boulevard Haussmann. Si le Baron avait fait table rase de nos îlots parisiens insalubres y apportant largesse et clarté, j’eu la similaire et brillante idée d’éradiquer à jamais mon retard en matière de technologie. Mal m’en pris!!! C’est donc le coeur battant, tel un enfant en période de Noël, prêt à saisir au pied du sapin son présent que je souscris après moultes questions un abonnement Internet, télévision et téléphonie illimité. La gentille et jeune hôtesse me rassura voyant quelque inquiétude poindre sur mon front une fois la signature apposée en bas du contrat. Elle m’assura du bienfait de ma décision et jura tous ces grands dieux que je ne le regretterai pas! Mal lui en pris!!!!!!!

                   L’installation prévue dix jours plus tard failli ressembler à un mirage au coeur du désert de Gobi!!! J’attendis le technicien tel le Messie et celui-ci à deux reprises se défila. Après un grand moment de solitude et finalement dans un élan de bonté ultime, il daigna venir chez le profane que j’étais et que je suis encore pour installer le matériel nécessaire à la bonne utilisation dudit système. Deux heures plus tard j’étais enfin en possession d’un outil supplémentaire fort utile voire nécessaire ne serais que pour ne pas être classifié d’attardé ou d’homme de Néandertal. Mes cousins Anglo-Saxons diraient “Has been”!  En effet l’outil se révéla fort intéressant. Seulement à peine au bout de deux jours de fonctionnement apparu justement l’opposé à savoir le dysfonctionnement. Empli d’assurance le benêt que je suis voulu appeler le service technique et s’empara de son rutilant combiné pour vite comprendre que sans Internet, pas de téléphone et sans téléphone pas de dépannage….. J’ouvris alors la notice qui judicieusement me précisa qu’en cas de panne d’Internet je pouvais me connecter sur l’espace d’assistance orange.fr. Ah la vaste couillonnade!!!!! Sans internet point d’accès à Internet. Je décida alors dans un élan de lucidité d’utiliser mon ultime joker, mon dernier atout: Le téléphone portable.

                   C’est donc la fleur au fusil que je composa le 3900, sésame de tous les savoirs, assistance pour désemparés chroniques comme je l’étais. Une voix suave m’annonca un temps d’attente de 2mn ce qui me conforta dans l’idée d’avoir choisi l’opérateur historique et étant encore sous le choc de nombreux articles sur les temps d’attentes et facturations de ses concurrents. C’est après 18mn de longue patience et d’innombrables suées et perlées qu’une jeune femme mit trois bonnes minutes à se présenter puis quatre à me questionner sur mon identité et mes coordonnées. Enfin j’allais être dépanné. Que ne fus pas ma grande déception quand la belle m’annonça qu’elle me mettait en attente avec le niveau II. Bien me dis-je certes c’est un peu long mais au moins le niveau II c’est du sérieux! Douze minutes plus tard, sur le point de m’assoupir, je fus tiré de ma torpeur par une voix masculine et virile. Le brave garçon, à la mu récente, ayant surement un problème de conjonctivite ou d’écran en panne me ressassa les mêmes questions sur mes coordonnées et identité. Dix minutes s’écoulèrent encore parsemées de multiples questions sur la bonne utilisation et le bon raccordement de l’installation et le verdict de ”l’expert” tomba. “Vous débranchez l’alimentation de votre Livebox puis vous rebranchez” Mens alors!!!!! Je n’y aurai pas pensé!!! et c’est donc avec une obéissance parfaite que je suivi les instructions de mon mentor pour oh joie voir miraculeusement la machinerie redémarrer.

               Cinq jours plus tard à la suite d’une coupure de courant dans mon quartier, la sensible installation rendit l’âme de nouveau me laissant miraculeusement le téléphone fixe sans explication aucune!!! Un brin rodé et me persuadant qu’au moins avec mon combiné fixe je m’abstiendrais de payer les temps d’attente je recomposa le numéro magique qui généreusement me mit 23 mn plus tard en relation avec le Niveau I puis de longues minutes supplémentaires furent nécessaires pour obtenir le niveau II. Malin comme un singe… j’avais pris l’initiative préalablement de faire la même manipulation de déconnexion et connexion que la fois précédente mais force est de reconnaître que tout le monde n’est pas prophète en son pays encore moins chirurgien et le coeur de la pauvre refusa obstinément de battre….. C’est une experte à la voix rauque qui cette fois-ci se chargea de mon cas et de nombreuses manipulations plus tard le nouveau verdict se fit entendre! ” Vous débranchez votre Livebox et vous la branchez de nouveau” Zut alors!!!! quelle perspicacité! Mais quel niveau de formation Orange décerne t’il donc à ses conseillers techniques? J’en suis sans voix… Je précise à la Langoureuse que j’ai déjà effectué la manipulation précédemment mais la jeune femme me sort à son tour une estocade aussi efficace que n’importe quelle “botte de Nevers” ”J’entends bien mais avez-vous débranché tous les fils reliés à la Livebox en plus de l’alimentation?” ” Certes non” lui répondis-je “Eh bien faites le monsieur, voilà pourquoi cela ne fonctionne pas et rassurez-vous, nous sommes des professionnels chez Orange. Vous êtes dans de bonnes mains. Allez-y monsieur je reste en ligne……” Je me vois encore Grand bêta parmi les bêtas débrancher les fils puis reprendre le combiné et constater qu’il n’y avait bien évidemment plus de tonalité……..

                Quelques jours ensuite de nouveau la pauvre malade rechuta. Etais-ce la phase terminale? Ce n’en fut pas loin….Deux heures de communication plus loin après m’avoir fait désinstaller et réinstaller périlleusement le processus d’installation, la jeune alitée reprit du service.

                Mais un coeur usé ne peut désespérément correctement battre et une quatrième et ultime fois la petite pâlotte succomba. D’un pas triste et le coeur lourd je la remplaça par une de ses soeurs qui elle me laissait enfin entrevoir un avenir prometteur mais jamais je ne pu la démarrer. c’est l’âme en peine que j’attendis 22 mn qu’une opératrice décroche et celle-ci au seul énoncé de mon numéro de ligne téléphonique et de mon identité fut prise d’une soudaine, violente et brève crise de démence, m’annonça qu’elle en avait assez des “cas spéciaux” tel que moi et dans un râle déchirant et profond me raccrocha au nez me laissant coît et déconcerté…..

                 Je vous passe les tentatives de rappel mais au final, c’est à dire à ce jour, Orange m’a annonçé que jamais ils n’avaient vu depuis la création de leur système d’exploitation et de gestion un cas tel que le mien et que désormais ils s’engagaient à prendre à leur compte toute nouvelle communication ou intervention me concernant! Qu’ils sont braves ces compétents et vaillants techniciens au service de pauvres manants tel que moi….Quelle douce reconnaissance éternelle ne leur dois-je pour de si bon conseils et si avec Orange j’aurai logiquement du voir rouge, je suis tellement las que je n’y vois plus rien…… 



Vatican, Voyages de rêve….

 Flag of Vatican City

Si vous êtes un lecteur assidu de mes petites chroniques vous avez-pu remarquer de quelle méchanceté j’ai pu faire preuve dans ma chronique « Nos Charmants curés » ou je brocardai joyeusement nos institutions religieuses. Mal m’en prit car je fus très vite empli de remords ( Très Judéo-Chrétien comme réaction je trouve!) et j’ai donc décidé après avoir fait pénitence de me racheter au travers de cette nouvelle chronique.

Non notre église est bonne. Elle est équitable et ne perd jamais une occasion d’aider son prochain qu’il fasse partie de ses fidèles, qu’il émane d’autres religions ou qu’il soit agnostique. Malgré des études chez les Jésuites comment ais-je pu être aussi tendancieux, déluré et méchant?…….bien que….finalement……les Jésuites……si cela s’explique……

« Vade rétro Satanas »….voilà que le mal de nouveau s’éprend de moi. Que Diable….Mazette que dis-je! Diantre! Pourquoi me tente-t’il?

Je reprends mes esprits ( plus très saints, hahahaha!!! je sais cela ne vaut pas tripette comme jeux de mot mais bon….je vieillis) et me revoilà au coeur du sujet. Notre bonne église est là pour vous soutenir dans les dures épreuves de la vie que tout à chacun nous traversons. C’est ce à quoi c’est évertué notre feu « bon » Pape Pie XII que je salue au passage ainsi que son entourage qui courageusement et avec application se sont impliqués corps et âmes ( qu’elles reposent en paix) dans cette oeuvre humanitaire.

Mais de quelle bonne oeuvre je parle donc? Eh bien alors que nos bons prélats avaient durant plus de dix années priés ardemment (pas assez apparemment) pour la sauvegarde du peuple Juif persécuté ils décidèrent de se racheter en sauvant d’autres âmes en peine. Mais avant de continuer plus avant voici de quoi clarifier la position du Vatican avant l’arrivée de Pie XII:

Pie XII

Face à la montée de l’antisémitisme, le pape Pie XI commande en 1938 un texte destiné à la dénoncer. Cette encyclique ne lui parviendra que quelques jours avant sa mort, en février 1939 et ne pourra être diffusée («Pie XI: son discours contre le fascisme ne passera pas, son dernier médicament non plus», dixit le Canard Enchaîné, septembre 1982, suite aux circonstances peu claires de sa mort). Ce document entendait combattre le racisme mais n’est, néanmoins, pas exempt de toute ambiguïté, les vieux réflexes antisémites y sont toujours présents comme en témoignent les extraits suivants:

  • «Les hommes de bonne volonté devraient déployer tous leur efforts pour faire disparaître, dans la vie publique entre les races, toutes les distinctions qui ne peuvent pas manquer de paraître infamantes et exclusives.»
  • «Le combat pour la pureté de la race finit par être uniquement la lutte contre les juifs, lutte qui ne diffère pas ni dans les vrais motifs ni dans les méthodes – sauf pour la cruauté systématique – des persécutions exercées contre les juifs depuis les temps antiques… Ce flagrant déni de justice élémentaire à l’endroit des juifs en chasse des milliers au hasard de l’exil sur la face de la terre, sans ressource aucune. Errant de pays en pays, ils sont à eux-mêmes et à l’humanité entière un fardeau.»
  • «La prétendue question juive, dans son essence, n’est une question ni de race, ni de nation, ni de nationalité territoriale, ni de droit de cité dans l’Etat. C’est une question de religion et, depuis la venue du Christ, de christianisme.»
  • «La haute dignité que l’Eglise a toujours reconnue à la mission historique du peuple juif, ses voeux ardents pour sa conversion ne l’aveuglent pas cependant sur les dangers spirituels auxquels le contact avec les juifs peut exposer les âmes.»
     

    Le pape suivant, Pie XII, ne parlera jamais de ce texte. Cette attitude ne saurait être anecdotique puisqu’elle va de pair avec le silence du Vatican sur les crimes nazis pendant la seconde guerre mondiale.

  • Eh oui serais-ce par timidité, par pudeur mais notre bon Pie XII n’en souffla mot et la guerre finie de drôles de paroissiens vinrent sonner à la porte du Vatican.

  • Officiers allemands

  • « Bonchoouuuur, che suis le SS-Oberstgruppenführer Friedrich Hansbour et che cherche de l’aide, mein Vater. »

  • « Ah mon fils! qu’il est pénible de voir des âmes en peine, vous voilà au bon endroit! »

  • « Che suis poursuivi par des chens armés et chai peur mein Vater »

  • « N’ayez-crainte mon fils, l’église est un refuge pour tous les « opprimés » quels qu’il soient »

  • « Arrrghhhh! Toll, Wunderbar!!! Che foudrait fuir loin d’ici!!!! »

  • « Bien sûr mon fils! Mais avez-vous fait votre prière?……..c’est important la prière, voyez-vous…..et vous êtes vous fait confesser dernièrement?….Qui ne péche pas ne serais-ce qu’un tantinet!!!! Hein! petit garnement »

  • « ??????Was?????? Ourghhhhh…Ya….. chai doit reconnaître que un peu péché, chai….. »

  • « Vous voyez!!!! Allez ne faites pas cette tête mon ami, sûrement des broutilles, allons donc réparer cela et ensuite vos péchés seront absous »

  • « Aaarrrghhhh, Wonderbar!!!! »(L’Allemand parle peu, il doit être sûrement tétanisé le pauvre bambin!)

  • Et c’est comme cela que des colonies entières de Teutons « opprimés » furent pris en charge par nos saints-pères. Leurs mines étant blafardes, l’on décida de les emmener en colonie de vacances vers des régions ensoleillées comme eux-même avaient envoyés bien de nos concitoyens vers d’autre colonies bien moins joyeuses et plus froides.

  • Quelle amnégation de la part de nos bons éclésiastiques!!! « Aider son prochain »…..en lui offrant de douces cures de repos au Chili, Paraguay, Brésil, Argentine et j’en passe…… Comment alors ais-je pu être si dur dans ma chronique « Nos charmants curés »!

  • Pardon. J’ai encore gaffé? Foutre-Dieu alors! Euhhh pardon ( encore le réflexe Judéo-Chrétien, désolé! euhhh mens! je recommence….)

  • Comment j’ai encore critiqué nos institutions religieuses? Mea-Culpa! Alors là je m’en veux! Promis cette fois-ci ce ne sont pas 2 ou 3 paters mais 10 paters et 10 Ave Maria que je m’en vais immédiatement réciter, Mouton noir que je suis, Brebis galeuse……promis je réhabiliterai notre bonne église dans une prochaine chronique! En attendant je pars à confesse puis ferais mon chemin de croix sur les marches de Montmartre et si je suis fatigué je prendrai le funiculaire………

  • Bien à vous mes chers enfants!

  •  Le félon Vicomte de Saint-Sulpice

  •  

  •  



  • Nos charmants curés…..

     Curé déluré

                         Non nos curés ne sont pas tous pédophiles, Dieu merci. Cela me choque d’entendre particulièrement de la part de la communauté catholique Américaine des reproches constants sur nos serviteurs de Dieu. Nous ne sommes peut-être pas spécialistes des messes avec accompagnement à la guitare, bancs matelassés en velours rouge ( du meilleur goût, ambiance maison close d’antan) et écran géant avec retransmission du dernier match de Base-Ball (stupide jeu où de crétins mangeurs de hamburgers s’évertuent à courir la langue pendante derrière une baballe qu’il n’attraperons jamais) mais nous nous sommes spécialisés dans nos institutions religieuses depuis des décennies sur la diversification cléricale.

                        Et là messieurs les Américains nous sommes champions. Non seulement nous élevons artisanalement nos braves curés, les labelisons avec une tracabilité exemplaire, les nourrissons de frugaux légumes bien qu’au prix de ces derniers et par rapport à la constante chute des dons de nos fidèles nous envisageons sérieusement désormais de les remettre au gros rouge et au steak frites! mais en plus une fois le séminaire terminé nous les spécialisons. Eh oui! Nous avons créés un Bac+2 option Cureton détraqué ouvert à tous!

                        Donc messieurs d’outre-atlantique j’ose vous dire droit dans les yeux; Non nos curés ne sont pas tous pédophiles. Nous avons aussi créé des curés zoophiles, des curés pornophiles, des curés gangbangophiles etc… nous travaillons sur la dernière mouture, Le curé « douceur enfantine » aux allures de grosse peluche qui devrait cet hiver en période festive faire le bonheur de nos enfants.( en vente dans tous les bons presbytères)

                        C’est après des années d’études et de statistiques en constante corrélation avec les autorités Vaticanes que nous avons choisi de percer et d’innover en la matière. vous comprendrez que nous ne puissions plus nous contenter de prêtres ouvriers et communistes à l’ère de la Pérestroika. Connus pour nos travers pédophiles nous avons du réagir par rapport à une concurrence mondiale des plus féroce et force est de constater que cet « élargissement » est désormais payant en matière de communication et ce à moindre frais, merci mon Dieu. En effet nos braves pervers et désaxés une fois démasqués continuent de prêcher la bonne parole, tels des aumôniers voire des croisés, au sein de nos prisons Françaises. Les meilleurs feront ensuite partie de notre grande tournée internationale au bénéfice unique de leur congénères encore emprisonnés.

    Donc messieurs les Américains, un peu de retenue je vous prie.

     

    PS: Pour les braves lecteurs ayant un humour limité ou choqué par tant d’atrocités verbales, l’auteur de ce texte, précise qu’il est à relire ( puisque vous en êtes arrivé à son terme) au 3ième degré et que bien évidemment il est inimaginable de pouvoir tolérer dans quelque profession que ce soit de tels agissements mais que l’homme est un être humain empli de faiblesses et de travers à l’image de la société dans laquelle nous évoluons. Donc pourquoi ces détraqués ne feraient pas aussi partie de nos nobles institutions religieuses.

    Je sais je suis ignoble et pars immédiatement me flageller en récitant 4 paters et 3 ave maria pour avoir voulu faire des bons mots sur un sujet sensible. Que Dieu dans son infinie bonté me pardonne, moi pauvre pécheur d’ailleurs en ce moment la péche est un sujet sensible et………comment je m’égare? Ah oui, pardon (réflexe Judéo-Chrétien) cela fera l’objet d’un autre article

    Bien à vous et priez pour moi

    Le déluré Vicomte de Saint-Sulpice qui Salue son honorable aïeul le Marquis de Sade au passage



    1...45678...12

    Photos Passion |
    stella-x-hudgens |
    laeticia972et77 |
    Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Captures d'écrans de la gui...
    | harleyquinn
    | Snow et rando en montagne