Les Mois fainéants

JPEG - 50.5 ko

 

En Janvier ne sors pas un seul orteil de pied

En Février ne quittes pas ta chambrée

En Mars tu te prélasses

En Avril n’ouvres pas un cil

En Mai fais ce qu’il te plaît

En Juin bronzes et reposes-toi bien

En Juillet batifoles et folâtres à souhait

En Août enivres-toi de tout ton saoul

En Septembre recouches-toi d’un sommeil tendre

En Octobre manges comme un ogre

En Novembre retournes dans ta chambre

En Décembre au coin du feu tu vas prétendre.

 

Bien à vous,

Saint-Sulpice

 



L’enterrement de la voiture

 L'enterrement de la voiture dans chronique du quotidien fond%20carte%20caleche

 

                      A l’heure où les experts mondiaux discutent avidement sur l’avenir de nos réserves pétrolifères il me semble opportun de vous rappeler, de nous rappeler qu’il y a à peine plus de cent ans, le moyen de transport généralisé et quotidien était le cheval. Vous vous souvenez le meilleur ami de l’homme!

 

EiserneGustav dans chronique du quotidien

 

Nos enfants et petits enfants seront parmi les premiers à redécouvrir les joies des calèches, fiacres et autres attelages qui firent les beaux jours de nos aïeuls! Les voitures seront alors réservées aux autorités, à l’armée et à de riches nantis.

 

Fiacre, 1853

 

Le commun des mortels lui sera bien obligé de nouveau de prendre son temps et c’est en 6 ou 7 jours que nous retraverserons notre bon pays faisant halte chaque nuit dans des relais pour changer nos montures, se reposer et se sustenter!

volny.cz-3-500

 

Certes les ambulances et le Samu profiteront en priorité des dernières gouttes du précieux liquide mais pour les autres, fini, terminé!!!

 

volny.cz-4-500

 

Et cela n’est pas plus mal. Les bouteilles seront de nouveau en verre, les sacs en tissu, les téléviseurs en bois ou en métal ( j’exagère un peu!!!) L’avion lui sera réservé comme dans les années 50 à une élite et je regrette de ne pas vivre assez longtemps pour voir cela!

 

us-chariot-pompier-americain-500

 

Les traversées au long cours auront de nouveau lieu et nous prendrons de beaux et splendides paquebots sans intérieur plastifié puisque cette texture issue du pétrole n’aura plus lieu. Le voyage reprendra ses droits avec un grand « D »!

 

us-dernier-tramway-broadway-NY-1917-500

 

Voici quelques photos qui vous remémorerons cette époque pas si lointaine où les moteurs étaient synonymes de chevaux et la pollution réduite à quelques monticules de purin!!! ( Cela ne sera pas pire que les déjections canines si florissantes dans nos belles cités)

 

us-5eme-av-NY-1917-500

 

Les courses poursuites entre policiers et bandits se feront à grands coup d’éperons! Nous montrerons alors à nos ouailles, comme dans les dictatures communistes d’antan, les rares voitures encore en circulation comme des pièces de collection.

 

garevigeryt0

 

Le cheval retrouvera enfin ses lettres de noblesse et je m’en réjouis par avance!

 

Pferdedroschke

 

Le métier de cocher, ceux de palefrenier et maréchal-ferrant aussi seront remis au goût du jour!

 

http://www.j-roumagnac.net/sd_photo/images/20051230235411_img-2005-12-11_164730.jpg

 

Nous aurons la technologie de demain et les transports d’hier! Beau paradoxe!

 

amqi46i4

 

Adieu veaux, vaches, cochons  ou plutôt adieu, camions, voitures et pollution!!!

 

 

Une page est entrain lentement, insidieusement de se tourner dont certains d’entre vous (les plus jeunes) seront les témoins privilégiés.

 

gare-06

 

gare-07

 

gare-08

 

fiacres_tramway1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bien à vous,

Saint-Sulpice



Egoïstes Paradoxes

Egoïstes Paradoxes dans chronique du quotidien dscf5069-copie.1190129062

 

Pendant qu’en Chine la terre gronde plusieurs fois,

Un bus fait vibrer la cuillère de ma tasse de café.

 

Alors que la junte Birmane maltraite sans état d’âme son peuple,

un notable manque de bousculer un sans abri à genoux sur le trottoir.

 

Au moment où des roquettes sont tirées sur la ville frontalière de Kerviel,

Le pot d’échappement d’une vieille guimbarde me fait sursauter.

 

Dans un monde où l’eau manque au quotidien cruellement,

je m’extasie devant la beauté de la fontaine Louvois à Paris .

 

Quand de malingres Nord-Coréens ramassent les miettes à même le sol,

Je m’étonne de l’appétit vorace de nos pigeons si bien nourris.

 

Quand nos médecins s’inquiètent de l’augmentation de l’obésité,

J’hésite entre glace berthillonesque et macaron mulotesque.

 

A la vue d’une famille manu militari expulsée,

je vérifie que j’ai toujours bien mes clefs.

 

Quand d’honorables associations me sollicitent pour la faim dans le monde,

je prends conscience qu’il est temps d’aller emplir mon frigo désespérément vide.

 

Alors que je termine d’écrire ces quelques lignes,

Elles font partie du passé et se sont déjà évaporées.

 

Bien à vous,

Saint-Sulpice

 



La plaidoirie

Plaidoirie

                    Un petit tribunal de province, un matin de Décembre…..

                 - Non mesdames et messieurs les jurés, je vous le répète, Archibald Montrule, mon client n’est pas responsable de ces actes. Observez-donc cet air bête, cet oeil hagard et ce regard d’abruti! Voilà ce qui caractérise mon client, mesdames et messieurs, son ignorance, sa naïveté, sa candeur! Comment pareil benêt aurai pu concevoir une telle abomination!  C’est un peu l’idiot du village, le simple d’esprit qui au quotidien vous aidera à porter votre pain, balayera votre jardin le débarrassant des feuilles mortes accumulées! C’est un bon petit gars au grand coeur et à l’esprit simple.

                   Et dire que l’on ose l’accuser d’avoir des années durant éliminé froidement plus de trente victimes! Je ne peux me résoudre à y croire…..Avec un couteau de surcroît, je me gausse! Le pauvre Archibald se serait lui même coupé le doigt plutôt que la tranche de pain devant lui tellement il est maladroit! Trente victimes dont la plupart étaient des hommes dans la force de l’âge, un bûcheron, un pompier, un tailleur de pierre et j’en passe! Foutaise, je vous le dis tout haut, foutaise que cela!!! Regardez-moi donc mon idiot d’Archibald, comme il est malingre, chétif! Et vous voudriez me faire croire monsieur le Procureur Général et vous mon cher collègue et confrère de la partie civile que ce brin d’asperge a pu faire face à ces colosses! Risible, ceci est risible!

                   Comment cet homme n’étant pas capable de coordonner son propre esprit aurai t’il pu manigancer la mort de ces gens là…..qu’il ne connaissait ni d’Eve, ni d’Adam! Soyons réalistes! Certes la Maréchaussée a retrouvé une empreinte digitale appartenant à mon client chez plus de trois des victimes mais sur des babioles, un fer à repasser, une cafetière et un plateau de service mais tout le monde sait que ce brave homme agrémentait ses fins de mois en faisant par ci et par là quelconque brocante. Que le fruit de celles-ci lui permettait de se nourrir plus convenablement! Non arrêtons ce cirque!

                   Mon client a un quotient intellectuel à peine plus élevé que celui d’une huître et vous voudriez me faire croire qu’il est responsable de tant d’atrocités! Même la vue du sang le révulse. Le boucher du coin ici présent le confirmera, la simple vue d’un onglet ou d’une bavette lui suffisait pour s’évanouir et vous voudriez affirmer qu’il est pu assassiner froidement à coup de couteau trente personnes à raison d’une moyenne de quatre-vingt coups de couteau par victime! Non cela n’est pas réaliste!

                   Vouloir à tout prix trouver un coupable pour ces odieux faits nous plonge indéniablement dans une tragique erreur judiciaire. Qu’il est aisé de s’en prendre au plus faible pour faire triompher la justice…..Cela est si simple et pourtant ce n’est pas la vision que je m’en faisais en prêtant serment il y a plus de vingt ans et que je voudrai penser de la justice en quittant ce tribunal après que vous ayez rendu votre verdict!

                    Archibald Montrule n’a commis qu’un crime celui d’avoir voulu contenter quelques chineurs de babioles diverses ramassées çà et là et dont certaines d’entre-elles se retrouvèrent plus tard aux domiciles de trois de ces pauvres personnes cruellement assassinées!

                    Faire du chiffre n’est pas tout et je ne doute pas, Monsieur le Président, que telle n’est pas votre vocation et que le bénéfice du doute, que je m’en souvienne, profite toujours à l’accusé!

                  C’est pour toutes ces raisons, pour l’absence de preuves tangibles et pour éviter l’incarcération d’un innocent que je vous demande, Monsieur le président, Messieurs les assesseurs et mesdames et messieurs les jurés de prononcer l’acquittement de mon client, Archibald Montrule!

 

Bien à vous

Saint-Sulpice

 



123456...8

Photos Passion |
stella-x-hudgens |
laeticia972et77 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Captures d'écrans de la gui...
| harleyquinn
| Snow et rando en montagne