Max Dupain

Max Dupain dans Photographie: Grands Photographes m197918770001

Street at Central – 1938 – Crédit photo: © Max Dupain

N

66613 dans Photographie: Grands Photographes

Collins Saint, Melbourne, Australia – 1946 – Crédit photo: © Max Dupain

N

95896

Meat queue – 1946 - Crédit photo: © Max Dupain

N

Fgallery6-9

Buskers in Kings Cross – 1938 - Crédit photo: © Max Dupain

N

Pubs

Petty’s hotel, Sydney, 6pm – 1941 – Crédit photo: © Max Dupain

N

Fgallery6-7

Rush Hours in Kings Cross – 1938 – - Crédit photo: © Max Dupain

N

0113

Bombo, South Coast – 1939 – Crédit photo: © Max Dupain

N

Fgallery1-12

Passengers in North Queensland train – 1943 – Crédit photo: © Max Dupain

N

0115

Locomotive Wheels – n.d - Crédit photo: © Max Dupain

N

0114

Train Carriage With Worker – 1965 – Crédit photo: © Max Dupain

N

 

N

Biographie de Max Dupain

 

Max Dupain est un des photographes les plus révérés de l’Australie. Son travail a été rassemblé par la plupart des galeries australiennes et mondiales ainsi que par des collectionneurs privés dans le monde entier.

Né à Sydney en 1911, il y a vécu toute sa vie, photographiant la ville de la fin des années 1930 jusqu’à peu avant sa mort en 1992. Il a fait quelques séjours à l’étranger dont Paris en 1988 pour photographier l’Ambassade australienne mais surtout il a été intéressé par la photographie de l’architecture, des paysages, côtes et villes australiennes.

Pour beaucoup d’Australiens, les photographies de Dupain définissent la culture de plage et c’était la plage qui était sa source d’inspiration la plus célèbre.

Cependant, ce n’était pas juste la plage et Sydney qui ont retenu son attention. En commençant au milieu des années trente, Dupain a exploré la plupart des genres; portraits, nus, nature morte et particulièrement l’architecture.

La philosophie de Dupain pourrait être résumée en deux mots, simplicité et droiture. Avec cela en mémoire, Dupain est resté un fervent adepte de la photographie en noir et blanc. Il a estimé que la couleur limitait son objectivité et ne permettait aucune interprétation individuelle correcte. Il a continué à photographier jusqu’à quelques mois avant sa mort en juillet 1992.

 

Bien à vous,

Saint-Sulpice

 

A lire:

N

dupainsbeachesBook

 

- Dupain’s Beaches par Jill White aux éditions Chapter & Verse – Année de parution: 2000 (Voir en occasion car je crois qu’il est épuisé en « Neuf »)



Laisser un commentaire

Photos Passion |
stella-x-hudgens |
laeticia972et77 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Captures d'écrans de la gui...
| harleyquinn
| Snow et rando en montagne