San Fransisco d’autrefois

San Fransisco d'autrefois dans Photographies du monde d'autrefois Mission%24rural-mission-c-1834 

Vue vers la Mission Dolores vers 1838 - Source: Fond Historique de San Fransisco Greg Gaar Collection

Mission%24willows-horsecar-south-park dans Photographies du monde d'autrefois

 Tramway à cheval en 1860 - Source: Fond Historique de San Fransisco Greg Gaar Collection

Mission%24the-willows

« Les Saules » station estivale vers 1860 - Source: Fond Historique de San Fransisco Greg Gaar Collection

Mission%24mission-farms-c-1870

En regardant vers l’est vers les Collines de Potrero en 1870 - Source: Fond Historique de San Fransisco Greg Gaar Collection

 Mission%24woodwards%24%24woodwards-woodward6

Entrée principal des jardins Woodward’s en 1879 - Source: Fond Historique de San Fransisco Greg Gaar Collection

Mission%24woodwards%24%24woodwards-woodward4

Idem - Source: Fond Historique de San Fransisco Greg Gaar Collection

Mission%24woodwards-gardens-photo

Idem - Source: Fond Historique de San Fransisco Greg Gaar Collection

Mission%24dolores-park-e-1880

Vue sur « Mission park » (premier plan) et  le cimetière Juif (second plan) en 1880 - Source: Fond Historique de San Fransisco Greg Gaar Collection

Mission%24snow-in-mission-1887

 Shotwell street  en 1887 - Source: Fond Historique de San Fransisco Greg Gaar Collection

Mission%24woodward-view-e-c-1870

Collines d’East bay ( non daté ) - Source: Fond Historique de San Fransisco Greg Gaar Collection

MissionDolores1898

Mission Dolores en 1898 - Source: Fond Historique de San Fransisco Greg Gaar Collection

Mission%24hill-street-1900

Hill Street entre Valencia and Guerrero Streets en 1900 - Source: Fond Historique de San Fransisco Greg Gaar Collection

Mission%24howard-and-18th-1905

Rue de San Fransisco en 1905 - Source: Fond Historique de San Fransisco Greg Gaar Collection

21st_and_Harrison_SP_train_1905_AAA-9981

Le San José~San Fransisco passant à l’emplacement de la 21ème et d’Harrison en 1905 - Source: Fond Historique de San Fransisco Greg Gaar Collection

1905_16th-and-Folsom-streetcars-in-flood-SFPL-AAB-5929

En 1905 les tramways luttent pour passer par l’intersection inondée de 16ème et Folsom  - Source: Fond Historique de San Fransisco Greg Gaar Collection

Mission%24dolores-park-1906

Dolores Park après le tremblement de terre 1906 – Camp de réfugiés  - Source: Fond Historique de San Fransisco Greg Gaar Collection

Mission%241906-quake-damaged-street

Dommages causés par le tremblement de terre sur la 18ème près de Shotwell en 1906  - Source: Fond Historique de San Fransisco Greg Gaar Collection

Mission%24valencia-hotel-1906

Effondrement de l’Hôtel Valencia Street en 1906  - Source: Fond Historique de San Fransisco Greg Gaar Collection

Mission%24sf-general-tb-wards-c-1912

Centre pour Tuberculeux à San Fransisco en 1912 - Source: Fond Historique de San Fransisco Greg Gaar Collection

18th-and-church-2-up

 Source: Fond Historique de San Fransisco Greg Gaar Collection

Mission%24dolores-park-w-1917

Dolores Park en 1917  Source: Fond Historique de San Fransisco Greg Gaar Collection

Mission%24army-and-potrero-c-1925

Vue d’Army et Potrero en 1925 - Source: Fond Historique de San Fransisco Greg Gaar Collection

15th_betw._Folsom_and_Harrison_1927_AAB-5886

Wagons sur rails, 15ème rue entre Harrison et Folsom en 1927 - Source: Fond Historique de San Fransisco Greg Gaar Collection

00336

Orgue de Barbarie en 1930- Source: Fond Historique de San Fransisco Greg Gaar Collection

Harrison_and_17th_1933_AAB-4038

Cimenterie en 1933 - Source: Fond Historique de San Fransisco Greg Gaar Collection

Mission%24rainier-brewery

Ancienne usine du brasseur « Hamm’s » ( Non daté ) - Source: Fond Historique de San Fransisco Greg Gaar Collection

Mission%2424th-st-e-1935

Vue de 1935 de la 24ème street est, de 24ème et de Floride. Le Roozie (aujourd’hui le Théâtre Brava) est au milieu - Source: Fond Historique de San Fransisco Greg Gaar Collection

Mission%24potrero-and-18th-1938

Avenue Potrero entre la 18ème et Mariposa street en 1938  - Source: Fond Historique de San Fransisco Greg Gaar Collection

Ford-Motor-Co.-to-be-Gompers-Trade-School-flipped_1946-aad-8872

Ancienne usine Ford située au coin de la 21ème et d’Harrison en 1946 - Source: Fond Historique de San Fransisco Greg Gaar Collection

Ford_Assembly_1946_AAC-6793

Idem - Source: Fond Historique de San Fransisco Greg Gaar Collection

John_O_Connell_School_1953_21st_and_HarrisonAAB-0341

Institut de haute technologie de San Fransisco en 1953 - Source: Fond Historique de San Fransisco Greg Gaar Collection

Crowd_on_Mission_at_21st_1956_AAB-4708

La foule sur la 21ème rue en 1956 - Source: Fond Historique de San Fransisco Greg Gaar Collection

Gartland-hotel-october-1958-w-arrow

Hôtel « Gartland » au coin des 16ème rue et Victoria en 1958 - Source: Fond Historique de San Fransisco Greg Gaar Collection

Mission%241951-seals-stadium

Seals Stadium en 1958 - Source: Fond Historique de San Fransisco Greg Gaar Collection

Mission%24dolores-park-ne-view-1960

Dolores Park en 1960 - Source: Fond Historique de San Fransisco Greg Gaar Collection

 

Histoire de San Fransisco

Les plus anciennes traces d’occupation humaine sur le territoire de la ville actuelle remontent à environ 3 000 ans avant J.-C. Les premiers habitants connus de la région de la baie de San Francisco sont les Amérindiens Ohlone (terme indien signifiant « le peuple de l’ouest »).

Le navigateur anglais Francis Drake longe la côte californienne en 1579, mais il n’entre pas dans la baie de San Francisco. Les Espagnols sont les premiers Européens à explorer et à coloniser la région, en faisant un établissement renforçant leur domination sur l’océan Pacifique, le « lac espagnol », avec leurs possessions philippines et américaines notamment.

San Francisco représentait ainsi l’extrémité septentrionale d’un chapelet plus ou moins continu d’implantations militaires et religieuses destinées à assurer physiquement la souveraineté espagnole sur ce vaste territoire. L’expédition de don Gaspar de Portolà arriva le 2 novembre 1769, dans la baie de San Francisco.

Le 17 septembre 1776, les Espagnols fondent un presidio et le 9 octobre la mission nouvellement construite est dédiée au patron des missionnaires : San Francisco de Asis (saint François d’Assise). Comme le reste de la Californie, San Francisco passe sous la souveraineté mexicaine en 1821. Ce n’est cependant qu’en 1836 que sont installées les premières habitations d’un village sur le bord de la baie, en un endroit appelé Yerba Buena (« la bonne herbe »), par référence à la menthe qui pousse sur les collines environnantes.

La ville ne prend son essor qu’avec la ruée vers l’or de 1848-1849, accueillant les émigrants à la recherche du précieux minerai. Elle est le terminus du premier chemin de fer transcontinental. Les aventuriers du monde entier sont attirés par ce pays de l’or où l’on arrive par la porte dorée (Golden Gate). Quelques années plus tard, la découverte de gisements d’argent dans la Sierra Nevada accélère le développement de l’agglomération.

En 1847, Oscar Levi Strauss s’installe à San Francisco et crée les premiers jeans qui remportent un grand succès auprès des prospecteurs et des chercheurs d’or. Pendant la guerre, les usines Levi’s fournissent l’armée américaine en pantalon.

C’est également dans la deuxième moitié du XIXe siècle que la diaspora chinoise commença à s’installer à San Francisco ; ils surnommaient alors la Californie la « montagne dorée ». Les émigrés fuyaient les conséquences des guerres de l’opium et ont prospéré dans la restauration, le commerce, la pêche et la blanchisserie : San Francisco était alors une ville d’hommes (mineurs, aventuriers) qui avait besoin de laveries. Les Chinois constituèrent des sociétés secrètes pour régler leurs différends. Le quartier chinois n’avait pas bonne réputation. Dans certains bars, on avait aménagé une porte étroite pour retarder l’avance des policiers. Au début du XXe siècle, des Juifs issus de la bourgeoisie allemande s’installent à San Francisco.

En 1906, elle subit un tremblement de terre et une grande partie de la ville est détruite par un gigantesque incendie déclenché à la suite du séisme. Il fallut trois jours pour circonscrire le sinistre. La ville fut ensuite rapidement reconstruite, notamment grâce à l’afflux d’une main-d’œuvre étrangère venue d’Europe et d’Asie. San Francisco fut également la ville de Joshua Norton, empereur autoproclamé des États-Unis.

En 1915, l’Exposition internationale de San Francisco attire 19 millions de visiteurs. Pendant la Grande Dépression, la ville est affectée par l’agitation sociale : la grève des dockers devint générale le 16 juillet 1934 mais finit par échouer. Les travaux du Golden Gate Bridge débutèrent le 5 janvier 1933, sous les auspices du Public Works Administration (PWA) puis à partir de 1935 du Work Project Administration (WPA), programmes lancés à l’initiative du président Franklin D. Roosevelt dans le cadre de sa politique de grands travaux. Il s’agissait de créer des emplois dans les travaux publics, payés par les fonds fédéraux afin de réduire le chômage. L’Exposition internationale du Golden Gate a lieu en 1939 et 1940 sur l’île artificielle de Treasure Island fraîchement construite. La Seconde Guerre mondiale voit le développement des industries militaires en Californie : le port de San Francisco sert de point de départ des troupes pour les batailles du Pacifique contre l’Empire japonais.

Après la Seconde Guerre mondiale, une première conférence de la paix se réunit à San Francisco. Elle aboutit le 26 juin 1945 à la signature de la charte de l’ONU par cinquante pays. En 1951, la deuxième « Conférence de la paix » s’y est tenue, et a débouché sur le traité de San Francisco. Ce traité entre en application le 28 avril 1952 et met fin à la période d’occupation (1945-1952 au Japon). La révolution industrielle de la deuxième moitié du XXe siècle transforme l’économie de la région : le développement de la Silicon Valley, au sud de la ville, donne une image dynamique et moderne de cette région de la Californie. La ville constitue la dernière frontière, la cité américaine la plus à l’ouest.

San Francisco est de par sa tradition de tolérance, souvent à l’avant-garde de l’émancipation des minorités et des droits civiques. Le programme des Black Panthers, « Free Breakfast for Children Program », est parti de San Francisco. La ville fut également dans les années 1960-1970 un foyer important de la contreculture hippie, du psychédélisme et du Flower Power.

San Francisco est devenue une ville émblématique de la cause des homosexuels, notamment dans les années 1970 avec l’activisme politique d’Harvey Milk, assassiné en 1978 avec le maire George Moscone. Elle fut le berceau du mouvement Beatnik.

En mars 2003, environ 150 000 San-Franciscains défilèrent contre la guerre en Irak. Le 27 octobre 2007 une nouvelle manifestation pacifiste rassembla entre 10 000 et 30 000 personnes.

 

Bien à vous,

Saint-Sulpice

 

A regarder:

 

Image de prévisualisation YouTube

 

 Image de prévisualisation YouTube

 

Image de prévisualisation YouTube

 

Image de prévisualisation YouTube

 

Image de prévisualisation YouTube

 

Image de prévisualisation YouTube

 

Image de prévisualisation YouTube

 

Image de prévisualisation YouTube

 

 



Laisser un commentaire

Photos Passion |
stella-x-hudgens |
laeticia972et77 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Captures d'écrans de la gui...
| harleyquinn
| Snow et rando en montagne