Michael Kenna – Partie 13

Michael Kenna - Partie 13 dans Photographie: Grands Photographes kenna_21

Crédit photo: © Michael Kenna

kenna_19 dans Photographie: Grands Photographes

Crédit photo: © Michael Kenna

kenna_15

Crédit photo: © Michael Kenna

kenna_20

Crédit photo: © Michael Kenna

kenna_13

Crédit photo: © Michael Kenna

kenna_18

  Crédit photo: © Michael Kenna

kenna_14

Crédit photo: © Michael Kenna

kenna_12

Crédit photo: © Michael Kenna

 

Biographie de Michael Kenna

Michael Kenna est un photographe, né en 1953 en Angleterre. Il est diplômé de la Banbury School of Art dans l’Oxfordshire, puis du London College of Printing. Il vit actuellement aux États-Unis, à Portland, Oregon. Photographe mondialement reconnu, il est aujourd’hui exposé dans plus de 20 galeries dans le monde entier et a publié 18 livres. Son travail se compose essentiellement de photographies en noir et blanc de paysages très divers à l’atmosphère intimiste et romantique.

 

Pour en savoir plus sur cet extraodinaire photographe: Michael Kenna.

 

Bien à vous,

Saint-Sulpice

 

Voir aussi:

- Michael Kenna – Partie 1.

- Michael Kenna – Partie 2.

- Michael Kenna – Partie 3.

- Michael Kenna – Partie 4.

- Michael Kenna – Partie 5.

- Michael Kenna – Partie 6.

- Michael Kenna – Partie 7.

- Michael Kenna – Partie 8.

- Michael Kenna – Partie 9.

- Michael Kenna – Partie 10.

- Michael Kenna – Partie 11.

- Michael Kenna – Partie 12.

 

regarder:

 

Image de prévisualisation YouTube

 

Image de prévisualisation YouTube

 

Image de prévisualisation YouTube

 

A lire:

 

41h%2BIY2s9EL._SL500_AA240_

 

Anne Biroleau est conservateur général au département des Estampes et de la Photographie de la BNF, où elle est chargée de la photographie du XXIe siècle. Elle a été commissaire associé et a participé aux catalogues des expositions Le corps du visible (Rencontres internationales de la photographie, Arles, 1999) et  » Eloge de l’ombre  » (musée de Kawasaki, 2000 ; musée de Yamaguchi, janvier-février 2001, avec catalogue). Elle a assuré le commissariat des expositions  » Minot – Gormezano. Le chaos et la lumière. 1983-2001  » (en collaboration avec Sylvie Aubenas, BNF, 2003, avec catalogue BNF / Gallimard),  » Portraits / Visages. 1853-2003  » (en collaboration avec Sylvie Aubenas, BNF, 2003, avec catalogue BNF / Gallimard),  » Stéphane Couturier. Mutations  » (BNF, 2004, avec catalogue),  » Mario Giacomelli. Métamorphoses  » (BNF, 2005),  » Jean-Louis Garnell  » (BNF, 2005),  » Sebastiao Salgado. Territoires et vies  » (en collaboration avec Dominique Versavel, BNF, 2005, avec catalogue),  » Roger Ballen, dans la chambre d’ombres  » (BNF, 2006),  » Cari de Keyzer, Trinity  » (BNF, 2008),  » 70′s. Le choc de la photographie américaine  » (BNF, 2008, avec catalogue).

- Michael Kenna – Rétrospective par Anne Biroleau aux éditions de la BNF – 231 pages – 49€

41BY83G5J1L._SL500_AA240_

- Retrospective Two par Michael Kenna aux éditions Nazraeli Press ( En Langue Anglaise ) – 172 pages – 70€

 

41P44742DKL._SL500_AA240_

 

- Michael Kenna, A Tweny Year Retrospective par Peter C.Bunnell & Ruth Bernhard aux éditions Nazraeli Press ( En langue Anglaise ) – 168 pages – 53€



James Nachtwey

 James Nachtwey dans Photographie: Grands Photographes JN0011SUINGA

Victime de la famine – Soudan – 1993 – Crédit photo: © James Nachtwey

 dans Photographie: Grands Photographes

 Survivant d’un camp d’extermination Hutu – Ruanda- 1994 – Crédit photo: © James Nachtwey

_james-nachtwey

Le deuil d’un frère assassiné par un missile taliban – Afghanistan – 1996 - Crédit photo: © James Nachtwey

Famine+2

Un enfant meurt de faim par grande famine, artificielle arme d’extermination massive – Somalie – 1992 – Crédit photo: © James Nachtwey

 JN0022KINGA

Empreinte d’un homme tué par les Serbes – Kossovo – 1999 – Crédit photo: © James Nachtwey

JN0007SAID

La grand-mère soucieuse de sa petite fille affectée par le VIH – Afrique du Sud – 2000 – Crédit photo: © James Nachtwey

JN0005SAID

 Infirmière console une victime du VIH – Afrique du Sud – 2000 – Crédit photo: © James Nachtwey

JN_HEROIN_115-16aGA

Un centre de réadaptation pour héroïnomanes – Pakistan – 2001 – Crédit photo: © James Nachtwey

 JN0003ININGA

Intouchables travaillant dans une fabrique de briques – Inde – 1993 – Crédit photo: © James Nachtwey

 

Biographie de James Nachtwey

James Nachtwey (né en 1948) est un photographe américain spécialisé dans le photojournalisme. James Nachtwey est considéré comme l’un des plus grands photographes de guerre de notre époque, tant par les amateurs que ses pairs.

Le photographe sillonne le globe depuis près de 20 ans et a couvert quasiment tous les conflits, Afghanistan et Bosnie-Herzégovine, Rwanda et Salvador, Irlande du Nord et Kurdistan, Somalie et Afrique du Sud…

Il est connu pour sa grande proximité à ses sujets. Là ou d’autres photographes reculent ou se protègent, il est souvent le seul à s’avancer, réussissant ainsi des prises de vues cadrées très proches de l’action, mais s’exposant également à de graves dangers.

James Nachtwey est né en 1948 dans le Massachusetts, aux États-Unis. Il étudie l’histoire de l’art et les sciences politiques au Dartmouth College, l’une des plus prestigieuses universités des États-Unis, puis il se décide pour la photographie.

Après plusieurs emplois, il sera assistant d’un rédacteur d’actualités chez NBC à New York, puis en 1976, James Nachtwey devient photographe local au Nouveau-Mexique. C’est en 1980 qu’il retourne à New York et devient photographe indépendant.

En 1981, il part couvrir les tensions d’Irlande du Nord, notamment à Belfast, ce qui sera le tremplin de sa carrière internationale.

De 1986 à 2001, il est membre de la Coopérative photographique Magnum, qu’il quitte pour créer l’Agence VII.

 

Pour en savoir plus sur ce photographe: James Nachtwey

 

Bien à vous,

Saint-Sulpice

 

A regarder aussi:

 

Image de prévisualisation YouTube

 

A lire aussi:

 

31ZSQCJMDBL._SL500_AA240_

 

Quoiqu’il soit probablement l’un des plus grands photographe de guerre récent, James Nachtwey est et reste  »un photographe antimilitariste, » comme le critique Luc Sante le note dans son excellente préface de « l’Enfer », (382 photos de crime de guerre), les images sont stupéfiantes; des orphelins roumains brutalement abusés, Rwanda les victimes de génocide, les victimes de déshydratation squelettiques au Soudan, les malheureux en Bosnie, la Tchétchénie, le Zaïre, la Somalie et le Kosovo – Tout ceci est profondément horrible cependant impossible de détourner nos yeux de ces contemporaines atrocités.

- Inferno par James Nachtwey aux éditions Phaidon Press – 460 pages - 150€



Fanny Giustiniani,  »De la Matière à la Lumière » – Mairie du 6e – Paris – Du 3 au 24 Novembre 2009

 Fanny Giustiniani, ''De la Matière à la Lumière'' - Mairie du 6e - Paris - Du 3 au 24 Novembre 2009 dans EXPOSITIONS 7-%20Christ%20001

Crédit Peinture: ©  Fanny Giustiniani

 

Au milieu du chemin de notre vie, ici, commence avec cette exposition centrée sur la Lumière, un profond voyage. Fanny, à travers son parcours artistique et sa recherche spirituelle, nous invite à nous interroger sur le sens et la destinée de la Lumière. Pourquoi, au plus intime de son âme, cette fascination pour la Lumière ?

 

 4-%20Ariane dans EXPOSITIONS

Crédit Peinture: ©  Fanny Giustiniani

 

 Dans la mesure où l’on peut voir, lire et ressentir à travers son travail qu’il n’est pas de Lumière sans ourlet d’ombre, la question déborde de loin la réponse qu’elle tente d’apporter. Néanmoins, une certitude est sienne… dans la matière, dans les mots, il y a des trésors de Lumière. En résumé, ses oeuvres nous font vibrer et réveillent au fond de notre coeur, l’étincelle que nous portons tous en nous, d’une divine liberté…

 

2

Crédit Peinture: ©  Fanny Giustiniani

 

Pour en savoir plus sur cette Artiste: Fanny Giustiniani.

 

Bonne exposition,

Saint-Sulpice

 

Fanny Giustiniani – Mairie du 6ème – Galerie de la Place des Fêtes – 78, Rue Bonaparte – 75006 Paris – Tél: 01.40.46.75.06 –  Du 3 au 24 Novembre 2009 - Du Lundi au vendredi de 11h30 à 17h, Jeudi jusqu’à 19h et le Samedi de 10h à 12h - Entrée Libre. 



Joel-Peter Witkin – Partie 3

Joel-Peter Witkin - Partie 3 dans Photographie: Grands Photographes joel_peter_witkin_24

Story from a book – 1999 – Crédit photo: © Joel-Peter Witkin

joel_peter_witkin_23 dans Photographie: Grands Photographes

Corpus Medius – 2000 – Crédit photo: © Joel-Peter Witkin

joel_peter_witkin_25

Poussin in Hell – 1999 – Crédit photo: © Joel-Peter Witkin

joel_peter_witkin_26

Abudance, Prague – 1997 – Crédit photo: © Joel-Peter Witkin

joel_peter_witkin_27

Face of a woman – 2004 – Crédit photo: © Joel-Peter Witkin

joel_peter_witkin_28

The Aleph – 2001 – Crédit photo: © Joel-Peter Witkin

joel_peter_witkin_29

Female King, New Mexico – 1997 – Crédit photo: © Joel-Peter Witkin

manwithdogL

Man with dog, Mexico – 1990 – Crédit photo: © Joel-Peter Witkin

witkin49

Man reflected – 2007  – Crédit photo: © Joel-Peter Witkin

witkin52

Bad student – 2007 – Crédit photo: © Joel-Peter Witkin

 

 

Biographie de Joel-Peter Witkin

Joel-Peter Witkin (né le 13 septembre 1939 à Brooklyn, New York) est un photographe américain dont la cote en fait un des photographes contemporains les plus chers au monde.

Witkin vit et travaille à Albuquerque, (Nouveau-Mexique). Il est fasciné par les êtres aux caractéristiques physiques étranges, difformes et singulières qu’il recrute par petites annonces pour créer ses photos.

Ses photos sont des mises en scène soignées des portraits humains mêlés à des objets dans un assemblage baroque, souvent retravaillé (griffures sur le négatif, etc.). Il crée une ambiance qui renforce l’aspect morbide des sujets et la poésie de la prise de vue.

 

 Bien à vous,

Saint-Sulpice

 

Voir aussi:

- Joel-Peter Witkin – Partie 1.

- Joel-Peter Witkin – Partie 2.

 A regarder:

Image de prévisualisation YouTube

 

Image de prévisualisation YouTube

 

A lire aussi:

9782742773954

 

Apôtre de la “désagréable beauté” et de l’anormalité, sans cesse à la recherche de personnages d’exception, difformes ou monstrueux, Joel-Peter Witkin donne à des images qui pourraient n’être que provocatrices une dimension d’icônes laïques, d’allégories sacrificielles. C’est Soutine ou Bataille qu’il faut citer pour trouver des similitudes dans l’art de sublimer l’horreur. L’oeuvre de Witkin est une danse de mort, somptueusement mise en scène par le plus visionnaire des photographes. Introduction de Eugenia Parry 64 photographies en couleur notices biographique et bibliographique.

- Joel-Peter Witkin par Eugenia Parry aux éditions Actes Sud ( Collection photo poche n°49 ) – 144 pages - 13€



1...678910

Photos Passion |
stella-x-hudgens |
laeticia972et77 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Captures d'écrans de la gui...
| harleyquinn
| Snow et rando en montagne