Michael Kenna – Partie 8

Michael Kenna - Partie 8 dans Photographie: Grands Photographes Kenna25 

Crédit photo: © Michael Kenna

kenna_99 dans Photographie: Grands Photographes 

Crédit photo: © Michael Kenna

kenna_96

Crédit photo: © Michael Kenna

kenna_98

Crédit photo: © Michael Kenna

kenna_100

Crédit photo: © Michael Kenna

kenna_103

Crédit photo: © Michael Kenna

kenna_104

Crédit photo: © Michael Kenna

Kenna31

Crédit photo: © Michael Kenna

kenna_105

Crédit photo: © Michael Kenna

Kenna32

Crédit photo: © Michael Kenna

Kenna33

Crédit photo: © Michael Kenna

 

Biographie de Michael Kenna

Michael Kenna est un photographe, né en 1953 en Angleterre. Il est diplômé de la Banbury School of Art dans l’Oxfordshire, puis du London College of Printing. Il vit actuellement aux États-Unis, à Portland, Oregon. Photographe mondialement reconnu, il est aujourd’hui exposé dans plus de 20 galeries dans le monde entier et a publié 18 livres. Son travail se compose essentiellement de photographies en noir et blanc de paysages très divers à l’atmosphère intimiste et romantique.

 

Pour en savoir plus sur cet extraodinaire photographe: Michael Kenna.

 

Bien à vous,

Saint-Sulpice

 

Voir aussi:

- Michael Kenna – Partie 1.

- Michael Kenna – Partie 2.

- Michael Kenna – Partie 3.

- Michael Kenna – Partie 4.

- Michael Kenna – Partie 5.

- Michael Kenna – Partie 6.

- Michael Kenna – Partie 7.

 

regarder:

 

Image de prévisualisation YouTube

 

Image de prévisualisation YouTube

 

Image de prévisualisation YouTube

 

A lire:

 

41h%2BIY2s9EL._SL500_AA240_

 

Anne Biroleau est conservateur général au département des Estampes et de la Photographie de la BNF, où elle est chargée de la photographie du XXIe siècle. Elle a été commissaire associé et a participé aux catalogues des expositions Le corps du visible (Rencontres internationales de la photographie, Arles, 1999) et  » Eloge de l’ombre  » (musée de Kawasaki, 2000 ; musée de Yamaguchi, janvier-février 2001, avec catalogue). Elle a assuré le commissariat des expositions  » Minot – Gormezano. Le chaos et la lumière. 1983-2001  » (en collaboration avec Sylvie Aubenas, BNF, 2003, avec catalogue BNF / Gallimard),  » Portraits / Visages. 1853-2003  » (en collaboration avec Sylvie Aubenas, BNF, 2003, avec catalogue BNF / Gallimard),  » Stéphane Couturier. Mutations  » (BNF, 2004, avec catalogue),  » Mario Giacomelli. Métamorphoses  » (BNF, 2005),  » Jean-Louis Garnell  » (BNF, 2005),  » Sebastiao Salgado. Territoires et vies  » (en collaboration avec Dominique Versavel, BNF, 2005, avec catalogue),  » Roger Ballen, dans la chambre d’ombres  » (BNF, 2006),  » Cari de Keyzer, Trinity  » (BNF, 2008),  » 70′s. Le choc de la photographie américaine  » (BNF, 2008, avec catalogue).

- Michael Kenna – Rétrospective par Anne Biroleau aux éditions de la BNF – 231 pages – 49€

41BY83G5J1L._SL500_AA240_

- Retrospective Two par Michael Kenna aux éditions Nazraeli Press ( En Langue Anglaise ) – 172 pages – 70€

 

41P44742DKL._SL500_AA240_

 

- Michael Kenna, A Tweny Year Retrospective par Peter C.Bunnell & Ruth Bernhard aux éditions Nazraeli Press ( En langue Anglaise ) – 168 pages – 53€



2 commentaires

  1. lucaerne 18 octobre

    Je me suis demandé pourquoi ses photos m’angoissaient presque toujours. Je crois que j’ai deux pistes. D’abord, beaucoup de contre-plongées : ça me colle le vertige. Mais ce n’est pas suffisant… Il a une drôle de façon de faire un fabuleux contraste entre les constructions humaines assez strictes, monolitiques ou… je sais pas… et le vide. C’est ça qui me fout la trouille : ce vide, la vacuité, bien réelle, elle. Il la donne à voir. D’ailleurs, on n’y voit rarement de personnages. Je suis admirative tout autant que mal à l’aise. Bel artiste !!!

    Pour Ketty KUPFER, vu que ton blog de … ne veut pas que je fasse de commentaire :-( , je trouve qu’on n’en voit pas assez pour se faire une opinion (c’est quoi ce boulot ???), mais j’ai l’impression que c’est assez conventionnel, non ?

  2. saintsulpice 18 octobre

    Je comprends. Moi les contre-plongées me ravissent, en particulier les siennes et l’absence de personnages ainsi que le noir & blanc renforce l’effet visuel. Je comprends néanmoins que pour certains, cela puisse être angoissant.

Laisser un commentaire

Photos Passion |
stella-x-hudgens |
laeticia972et77 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Captures d'écrans de la gui...
| harleyquinn
| Snow et rando en montagne