Fête des Vendanges de Montmartre 2009 – Paris – 7 au 11 Octobre 2009

Fête des Vendanges de Montmartre 2009 - Paris - 7 au 11 Octobre 2009 dans Evenementiel 

 

Evénement unique à Paris, la Fête des Vendanges de Montmartre attire chaque année près de 350 000 personnes. Cette fête est bien sûr celle du vin et du goût avec ses grands rendez-vous traditionnels mais depuis trois ans, elle aussi celle d’une autre culture…

 

  dans Evenementiel

 

Cette année « Montmartre fête les Trois Baudets », en hommage à Jacques Canetti, le fondateur de la salle mythique et immense directeur artistique qui a lancé Brel, Brassens, Gainsbourg… L’occasion de célébrer le renouveau de ce lieu pilote de la chanson francophone depuis février dernier.

 

 

 

Sous le parrainage d’un grand admirateur de Jacques Canetti, Charles Aznavour, et d’une amoureuse de Montmartre, Anaïs, nous retracerons, à travers des expositions, des concerts, des balades, des chorales, une université Canetti, le parcours d’exception du créateur du Théâtre des Trois Baudets.

 

 

 

Comme toujours, l’esprit d’entraide soufflera sur les pentes de Montmartre grâce à l’action du Comité des Fêtes et d’Actions Sociales du 18e qui reversera les bénéfices de la vente des 1 500 bouteilles de la cuvée de la vigne du Clos Montmartre au profit des oeuvres sociales du 18e arrondissement.

 

 

 

Devenus aujourd’hui incontournables, les 3 grands rendez-vous de la Fête des Vendanges de Montmartre nous feront encore rêver. Venus de toute la France et au-delà de nos frontières, 1500 participants seront là pour le Ban des Vendanges et le Grand Défilé des confréries, auquel se joindront les petits trains des fanfares et des quartiers du 18e, rendant un hommage haut en couleurs au vin et à la vigne du Clos Montmartre.

 

 
 

Le feu d’artifice sera encore là pour nous éblouir. Une création pyromusicale en hommage à Jacques Canetti avec des archives sonores inédites, un moment de féérie. Pour clôturer ces 5 jours de fête, les amoureux se retrouveront place des Abbesses, près du mur des je t’aime, où Daniel Vaillant, maire du 18e, sera présent pour la désormais célèbre cérémonie des non-demandes en mariage et déclarera officiellement les couples qui le souhaiteront « Fiancés pour l’éternité».

 

 

 

Nous aurons la chance d’accueillir sur scène des artistes a signé par Canetti, qui sont heureux de pouvoir lui dire « Merci Monsieur Canetti » comme Anne Sylvestre ou Magali Noël.
 

 

Nous recevrons aussi des artistes trop jeunes pour avoir travaillé avec lui, mais qui admirent l’homme: François Morel, Anne Roumanoff, La Grande Sophie, Jeanne Cherhal, Clarika, Oxmo Puccino, Féfé et d’autres surprises.
 

 

Les jeunes talents, chers à Canetti, seront particulièrement mis en avant dans cette édition, sur la scène du Trianon ou celle des Trois Baudets, et aussi dans les apéros-découverte. Nos coups de coeur sont Carmen Maria Vega, Madjo, Karimouche, Koumekiam, Bob Godin, Twin Twin et DJ Jonah.

 

 

 

Le Parcours du Goût et ses différents villages sera cette année plus varié qu’il ne l’a jamais été, 1200m² et plus de 120 stands autour du Sacré- Coeur, avec les Villages des Régions, du Monde et de l’Eau. Autre étape incontournable de ce parcours : l’Ecole du Goût, proposée par Metro Cash & Carry France, partenaire officiel de la Fête des Vendanges. Un paradis de la découverte, ludique et pédagogique, avec des ateliers tous gratuits !

 

 
Nouveautés 2009 à ne pas manquer : les visites gratuites de la vigne de Montmartre ! Le Parcours du Vin Blanc à la Goutte d’Or avec le cru Viré-Clessé renouera avec la tradition viticole oubliée de ce quartier, dont le vignoble produisait un vin blanc doré qu’affectionnait le Roi Saint-Louis.

 

 

 

La Fête des Vendanges de Montmartre, c’est aussi bien sûr celle des enfants. Le Grand Bal des P’tits Poulbots à la mairie du 18e sera cette année animé par les Z’Imbert et Moreau. Les enfants du quartier de La Chapelle rendront un hommage particulier au grand Boris Vian avec une création scénique autour de Zaza Fournier pour interpréter « Mon Abécédaire en musique ». La grande chorale des enfants des écoles du 18e nous fera partager la belle aventure musicale des chanteurs des Trois Baudets.

 

 

 

Pour en savoir plus sur cet évènement: Fête des Vendanges 2009

 

 

 

Historique des Vignes de Montmartre

A la fin du XVème siècle, ruinées par les guerres, les Dames de Montmartre sont contraintes de vendre leurs terrains. Vignerons et laboureurs s’installent donc et cultivent de beaux vignobles : le Sacalie, la célèbre Goutte d’Or, le Clos Berthaud, la Sauvageonne, la Vigne de Bel-Air. 

En 1576, la bourgeoisie marchande mène une grande offensive pour réduire le nombre des tavernes dans la capitale : les vins sont notamment soumis à des droits d’octroi pour entrer dans Paris et l’habitude s’instaure de franchir les enceintes de la ville pour boire. Guinguettes et cabarets fleurissent alors sur la Butte au fil des ans.

 

 photo_histoire_3

 

Avec l’annexion de Montmartre à Paris en 1860, les vignobles disparaissent peu à peu. Gérard de Nerval veut en 1854 acheter la dernière vigne. En 1910, on peut encore voir deux treilles du vignoble de Montmartre rues Damrémont et Lepic.

En 1929, le peintre Francisque Poulbot et quelques amis écrivains et artistes sauvent de l’expansion immobilière un terrain municipal en y plantant quelques ceps de vigne. En 1933, on poursuit la plantation avec plus de trois mille plants de Thomery et trois plans de Morgon.

L’année suivante commence la traditionnelle fête des vendanges qui se poursuit chaque année. Sont invités des vedettes, les notables de Montmartre, mais aussi les délégations des provinces françaises,et les chevaliers du taste-vin de toutes régions.pour fêter « le Clos Montmartre » aujourd’hui seul vrai vignoble de Paris.

 

Bien à vous,

Saint-Sulpice

 

 

 

A regarder aussi:

 

Image de prévisualisation YouTube

 

Image de prévisualisation YouTube

 

A lire aussi:

 

9782914330398

 

Francisque Poulbot (1879-1946) s’est installé dans le « maquis » de Montmartre à son retour de service militaire en 1901, et ne l’a plus quitté. Artiste protéiforme, il s’est rendu célèbre en créant le personnage du gosse montmartrois, frondeur et sensible en dépit de sa misère. Sa renommée s’est étendue lorsqu’il s’est engagé dans les combats pour la sauvegarde de la Butte et de son esprit qu’il a incarné pendant un demi-siècle. Il est devenu un symbole. A travers la vie et l’oeuvre de cet arpenteur infatigable, et les portraits de ses nombreux et talentueux amis, nous découvrons les charmes et les secrets du Montmartre de légende.

- Poulbot, gosse de Montmartre par Jean-Marc Tarrit aux éditions Magellan et Cie – 148 pages – 20€



2 commentaires

  1. lucaerne 5 octobre

    J’y étais pas… hips… Ou alors j’m'en souviens pas… hips… Ah ben non, suis bête, c’est pas zencore passé !!! Ben… j’y s’rais pas… hips… Ou alors j’m'en souviendrai pas… hips…

  2. saintsulpice 5 octobre

    Attends une minute, steuu plaît… j’ai un pote qui m’appelle, Didier, un copain de chez France Télécom qui me propose de l’accompagner à la fête des vendanges……

Laisser un commentaire

Photos Passion |
stella-x-hudgens |
laeticia972et77 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Captures d'écrans de la gui...
| harleyquinn
| Snow et rando en montagne