Bruce Davidson

Bruce Davidson dans Photographie: Grands Photographes BD09004

Crédit photo: © Bruce Davidson

artwork_images_89028_303864_bruce-davidson dans Photographie: Grands Photographes

Crédit photo: © Bruce Davidson

artwork_images_3276168_394642_bruce-davidson

Crédit photo: © Bruce Davidson

artwork_images_3276168_394644_bruce-davidson

Crédit photo: © Bruce Davidson

3305davidson_selma

Crédit photo: © Bruce Davidson

davidson1

Crédit photo: © Bruce Davidson

artwork_images_911_240578_bruce-davidson

Crédit photo: © Bruce Davidson

artwork_images_3276168_394637_bruce-davidson

Crédit photo: © Bruce Davidson

artwork_images_89028_303867_bruce-davidson

Crédit photo: © Bruce Davidson

10391Smith

Crédit photo: © Bruce Davidson

 

Biographie de Bruce Davidson

29002

Il naît à Chicago dans l’Illinois en 1933. Ses premières photos, Bruce Davidson les fait à l’âge de dix ans et explore très jeune les rues d’Oak Park avec son appareil, en quête de secondes à immobiliser. A 16 ans, il gagne le premier prix du Kodak National High School Competition. Il fait ensuite ses études à Yale et est envoyé à Paris lors de son service militaire, où il rencontre Henri Cartier-Bresson, l’un des fondateurs de l’agence Magnum Photo dans laquelle Bruce Davidson travaille à la fin de son service. De 1958 à 1961, il crée plusieurs de ses oeuvres photographiques comme ‘The Dwarf’, ‘Brooklyn Gang’ et ‘Freedom Rides’. En 1962, il accompagne le mouvement pour les droits civiques dans le sud des Etats-Unis et passe ensuite deux ans à capturer des images de l’East Harlem que les presses universitaires de Harvard publient sous le titre ‘East 100th Street’. Ce livre est alors considéré comme une des plus grandes références photographiques et s’accompagne d’une exposition au musée d’Art moderne de New York. Grand explorateur urbain, il s’attaque au métro new-yorkais avec ‘Subway’ puis quitte le monde souterrain pour le grand air avec ‘Central Park’. Entre publications et expositions, Bruce Davidson manie aussi la caméra et réalise deux courts métrages : ‘Living off the Land’ et ‘Isaac Singer’s Nightmare and Mrs. Pupko’s Beard’, tous les deux primés. Avec ses portraits de gens et de situations ordinaires et l’authenticité portée par son noir et blanc, c’est toute une part des Etats-Unis que Bruce Davidson donne à voir.

 

Bien à vous,

Saint-Sulpice

 



2 commentaires

  1. lucaerne 23 juin

    J’aime la photo du nain, clown désespéré côté coulisses :-(

  2. saintsulpice 24 juin

    Ce n’est pas le même que celui de Fort Boyard à première vue. Je me baisse pour mieux voir…. :(

Laisser un commentaire

Photos Passion |
stella-x-hudgens |
laeticia972et77 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Captures d'écrans de la gui...
| harleyquinn
| Snow et rando en montagne