Agnès Soral aimerait bien vous y voir – Théâtre du petit Gymnase – Paris

 Agnès Soral aimerait bien vous y voir - Théâtre du petit Gymnase - Paris soral

 

 

Une voix annonce, sur un ton diligent, un récital poétique proposé par Agnès Soral. Au programme, Beaumarchais, Ronsard, Hegel, agrémentée de musiques du grand siècle. Ne pas se fier à la première impression. Voici que l’actrice d’origine savoyarde déboule sur scène en trébuchant presque sur un pupitre. Oups ! Chemisier et jupe rouges, perchée sur des talons noirs, elle entraîne le public dans une longue diatribe consacrée aux déboires de sa vie sentimentale. Plaquée par SMS, elle reste désespérément seule, d’autant plus que sa meilleure amie lui pique ses rares conquêtes.

Comme souvent dans ces cas-là, la gent masculine en prend pour son grade. Gentiment toutefois. Car que ferait-on sans elle ? C’est d’ailleurs un homme, Jean-Luc Moreau, familier du registre comique qui dirige Agnès Soral et Jacques Pessis qui cosigne les textes. Cœur d’artichaut, la vedette, – enfin, le personnage qu’elle interprète bien sûr -, attend l’amour avec un grand A. Sans se faire d’illusions pour autant : « On ne peut pas aimer le même ­homme toute sa vie. Ça vous viendrait à l’idée de manger du porc tous les soirs ? » Les spectateurs rient moins fort que leurs compagnes. Normal.

 

 8b740b10-fce0-11dd-9ef8-f1e00131bd4f

 

Révélée par Tchao Pantin, le film de Claude Berri, la comédienne qui a peut-être lu Le Journal de Bridget Jones imagine l’homme idéal. « Libre au-dessus de 25 ans, c’est louche ! » Marié – les avantages sans les inconvénients -, divorcé – « le bon plan », car il se comporte mieux avec la seconde femme qu’avec la pre­mière -, chômeur – au moins, il est très disponible -, veuf ou encore milliardaire. Ce dernier la comblerait de cadeaux.

Mais la blonde aux yeux bleus n’est pas vénale. Et elle s’endort en comptant les hommes qui ont traversé son existence. Une fois n’est pas coutume, on est plié de rire. Le spectacle s’appelle Agnès Soral aimerait bien vous y voir… Et bien, une première expérience nous donne envie d’y retourner.

 

 Bon spectacle

Saint-Sulpice

 

Théâtre du Petit Gymnase – 38, Boulevard Bonne Nouvelle – 75010 Paris – Tél. : 01.42.46.79.79 – Bus 39 , Bus 20 , Métro 9 Bonne Nouvelle, Métro 8 Bonne Nouvelle – Du 13 janvier 2009 au 26 avril 2009. – Du mardi au samedi à 21h30. Le dimanche à 16h – Tarifs: réduit : 16€ – normal : 26€.

 



2 commentaires

  1. lucaerne 24 février

    Oh ça va hein !!!

  2. saintsulpice 24 février

    T’es un homme???? :( Fichtre, dire que je ne m’en été jamais rendu-compte depuis tout ce temps!!!!

Laisser un commentaire

Photos Passion |
stella-x-hudgens |
laeticia972et77 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Captures d'écrans de la gui...
| harleyquinn
| Snow et rando en montagne