Le Suicidé – Théâtre 13

Le Suicidé - Théâtre 13 suicideGD

 

C’est une pièce épatante et d’une réjouissante férocité. Elle est méchante, terrible. Elle est écrite d’une encre acide, corrosive par Nikolaï Erdmann, un auteur qu’avait révélé Meyerhold en montant, en 1925, Le Mandat. Le grand metteur en scène lui commanda une oeuvre nouvelle, ce fut Le Suicidé.

Entre la critique que peuvent exercer les bolcheviques contre les petits bourgeois et la farce pamphlétaire à allure antirévolutionnaire, se tient cette comédie dévastatrice. Erdmann prenait des risques, il fut banni de Moscou, sa pièce interdite ne fut publiée dans son pays que dans les années quatre-vingt…

Sémione (Alexandre Steiger, exceptionnel) tente d’échapper à la sollicitude d’un entourage persuadé qu’il veut se suicider et qui a de nombreuses « intentions », comme on le dit pour les prières, à lui proposer. Sa vie est un cauchemar. La pièce est une comédie grinçante où, à peine le « héros » s’imagine-t-il sauvé, il est à nouveau pris dans les rets de volontés qui le mettent en danger !

Les péripéties sont nombreuses. Sur la scène du Théâtre 13 où Colette Nucci organise un concours de jeunes metteurs en scène d’où est sorti, en 2006, Volodia Serre, la pièce se déploie à vive allure et avec un sens du spectacle remarquable. Volodia Serre dirige bien ses camarades et sert le propos, dans la traduction nerveuse d’André Markowicz, avec une intelligence profonde. Jean-Marie Sénia, homme- orchestre, accompagne la représentation avivée par l’engagement des douze interprètes, tous formidables. Chacun mérite une mention spéciale. Saluons particulièrement Catherine Salviat, étonnante, Laure Calamy, irrésistible, et, magnifique, cocasse et merveilleux, Olivier Balazuc.

L’un des meilleurs spectacles que l’on puisse voir actuellement. Courez-y !

Théâtre 13 -Accès par le mail au 103 A boulevard Auguste Blanqui ou par la dalle piétonne face au 100 rue de la Glacière -
Métro ligne 6, station Glacière – Bus 21 ( arrêt Glacière-Daviel) – Bus 62 (rue Tolbiac, arrêt Vergniaud)
 mardi, mercredi, vendredi à 20 h 30, jeudi, samedi à 19 h 30, dim. à 15 h 30. Jusqu’au 14 décembre 2008 (tél. : 01.45.88.62.22). Texte publié aux Solitaires Intempestifs (10€).

Bien à vous,

Saint-Sulpice
 



Laisser un commentaire

Photos Passion |
stella-x-hudgens |
laeticia972et77 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Captures d'écrans de la gui...
| harleyquinn
| Snow et rando en montagne