Upside down, les Arctiques – Musée du Quai-Branly

 Upside down, les Arctiques - Musée du Quai-Branly dans EXPOSITIONS 56b7d158bd

 

En dépit d’un espace transformé en banquise et d’un titre un peu ridicule, « Upside down, les Arctiques », la manifestation consacrée par le musée du Quai-Branly à l’art esquimau n’a rien de glaçant. Elle prouve que l’art n’exige pas forcément de grands moyens : l’obligation de survivre dans des cabanes ou des igloos n’a pas empêché les populations du très Grand Nord de développer des créations d’une rare émotion. Dans son dénuement et sa sobriété, leur geste artistique rejoint souvent celui des grands artistes de la modernité, de Brancusi à Giacometti, sans parler des protagonistes italiens de l’arte povera.

 

 a2438285ab dans EXPOSITIONS

Masque tomanik (faiseur de vent)

 

Qu’ils vivent en Amérique du Nord ou en Sibérie, ils taillent dans de minuscules pièces de bois ou d’ivoire de 2 centimètres les silhouettes qui hantent les étendues glacées environnantes. Dans « La pensée sauvage », Claude Lévi-Strauss avait noté à la suite de l’ethnologue Carpenter les qualités d’observation des populations Dorset, capables de « sculpter des effigies dans des parcelles d’ivoire grosses comme des têtes d’allumette ». Aussi leurs artistes fixent-ils d’une main infaillible les contorsions du phoque nageant au bord de la banquise ou de l’ours blanc en quête de chair fraîche.

 

 6bd12e0379

 Effigie de grand morse

 

Ce que nous voyons comme « oeuvres d’art » a servi d’objet cultuel au chaman pour implorer la bienveillance des dieux et faire revenir le poisson et le gibier après la longue nuit polaire. Pourtant, dès les premiers siècles de notre ère, les cultures dites « Old Bering Sea » improvisent un étonnant dialogue avec l’effigie humaine. Creusées dans l’ivoire, minuscules, les figures okvik affichent une gravité épurée digne de l’art des Cyclades.

 

 6e2c351c7c

Masque animal/visage blanc

Bonne exposition,

Saint-Sulpice

Jusqu’au 11 janvier 2009 – Musée du Quai-Branly – 37, quai Branly – 75007 Paris – Tél: 01.56.61.70.00 – mardi, mercredi et dimanche : de 11h à 19h – Nocturne le jeudi, vendredi et samedi : jusqu’à 21h -  Tarif Exposition temporaire billet 7 € (plein tarif)



Albert Marquet – Musée de la Marine

 Albert Marquet - Musée de la Marine dans EXPOSITIONS page_img_1733_fr_affiche-page-marquet

 

 

 dans EXPOSITIONS 

Albert Marquet – Autoportrait

 

Né à Bordeaux, Albert Marquet fut dès son enfance attiré par la vie portuaire et la mer.
Pendant quarante ans, ceux-ci furent les lieux d’attraction de sa vie pérégrine et les principaux motifs de son inspiration artistique.

 

Image+6

Port de Marseille sous la pluie

Dès 1903, il commence à voyager, accentuant à partir des années 1920 sa découverte des ports et des rivages d’Europe et du Maghreb.
 

Image+5

Port de Bougie, Algiers

 

 Marquet se plaisait à peindre et à dessiner par tous les temps, de préférence depuis des fenêtres ou sur des hauteurs pour mieux embrasser dans une vue plongeante et panoramique ports, baies, plages ou grand large.
 

Image+4

Baie de Fécamp

 

En 1943, Marquet, qui avait tant observé les escorteurs dans les ports de Marseille et d’Alger, fut agréé Peintre officiel.

 

Image+3

Port de Hambourg

 

Toute la production de Marquet se caractérise par l’emploi d’une palette réduite, le recours à un graphisme suggestif, une simplification des formes et un rejet du superflu et de l’excessif.

 

 albert-marquet_BayOfNaples

Baie de Naples

 

L’oeuvre est à l’image de son créateur, discret, calme et solitaire. La composition des vues de ports et des bords de mer suit une construction rigoureuse et équilibrée, obtenue par les jeux des lignes produites par les mâts des bateaux, les bords de jetées, les pontons… ;

 

albert-marquet_portdehambourg_1

 Port de Hambourg

 

elles mènent le regard jusqu’à un horizon souvent surélevé et barré par des constructions ou des montagnes. Ces éléments linéaires reculés répondent à ceux du premier plan constitué d’un rideau végétal, d’une rangée d’entrepôts, d’un quai, d’un banc de sable…

 

marquetpn

Le Pont-Neuf

Les cadrages diffèrent suivant le point de vue choisi par l’artiste pour poser son chevalet à un endroit privilégié d’où il déplace latéralement son regard d’une fois sur l’autre, offrant ainsi des vues en série décalées qu’animent de rares personnages, traités en silhouettes, et quelques embarcations le plus souvent amarrées.

 

Cheval à Marseille

Pour illustrer les escales maritimes de Marquet et ses choix stylistiques, pour restituer sur le vif sa propre vision des paysages qu’il contemplait, 77 peintures, 33 aquarelles et 30 dessins ont été sélectionnés, complétés par des lithographies à sujet maritime qui révèlent un Marquet peu connu : illustrateur d’ouvrages, dont ceux signés par son épouse, née Marcelle Martinet.
 

Jardin au Pyla

Nombre de prêts consentis exceptionnellement par des particuliers sont inédits. Les deux plus grandes collections publiques de Marquet, le musée des Beaux-Arts deBordeaux et Beaubourg, ont généreusement collaboré à l’exposition.
 

La fenêtre à la goulette

 

Invitation au voyage, l’exposition est le reflet de cet artiste sans emphase à l’âme de contemplatif en symbiose avec l’élément marin, à la recherche de la tranquillité et de la vie.

 

albert-marquet_Le14juilletAuHavre

Le 14 Juillet au Havre

Bonne exposition,

Saint-Sulpice

Exposition Marquet – Musée de la Marine -  Palais de Chaillot – 17, place du Trocadéro – 75016 Paris -Tél: 01.53.65.69.69 – Du mercredi 15 octobre 2008 au lundi 2 février 2009.

Tarifs:

Groupes
- Tarif groupes adultes (à partir de 20 personnes) : 7 €
- Tarif groupe scolaires et étudiants : 1,60€

- Plein tarif : 9 €
- Tarif réduit : 7 €
- Tarif 7-18 ans : 5 €
- Tarif 3-6 ans : 3 €
- Gratuit pour les moins de 3 ans

Billet équipage : 29 € (pour 5 personnes dont au moins 2 entre 3 et 18 ans)

Groupes
- Tarif groupe adultes (à partir de 20 personnes) : 7 €
- Tarif groupe scolaires et étudiants : 1,60 €

Modes de paiements acceptés :
cartes bancaires (à partir de 9 €), espèces, chèques, chèques vacances.

Tarif réduit, sur présentation d’un justificatif en cours de validité :
- étudiants de moins de 25 ans
- familles nombreuses
- enseignants
- anciens combattants
- membres de la Fédération Française de modélisme naval.
- carte Cezam des comités d’entreprises : tarif pour le titulaire
- carte Club des Sociétaires de la Caisse d’Epargne (IDF-P) : tarif réduit pour le titulaire + 1 adulte
- Carte Club Petit Léonard : entrée gratuite pour l’enfant et tarif réduit pour un adulte

Gratuités, sur présentation d’un justificatif en cours de validité  :
- Jeunes de moins de 18 ans (collections permanentes uniquement)
- journalistes et militaires d’active : carte professionnelle
- personnels civils du ministère de la Défense : carte professionnelle
- visiteurs handicapés : carte COTOREP et autres cartes d’invalidité
- demandeurs d’emploi : attestation de moins d’un an ANPE ou ASSEDIC
- bénéficiaires du RMI : attestation CAF
- membres de l’AAMM, de l’ICOM, de la SNSM, de l’AMERAMI, et de certaines associations (liste sur demande) : carte de membre.



C’est la crise!

 C'est la crise! dans Poème IMG_5381

Crédit Photo © Thomas Hermine

 

C’est la crise

les marchés s’épuisent

un sdf agonise

un actionnaire se gargarise

 

C’est la crise

mon énergie s’ammenuise

ma joie se fige

mes désirs se brisent

 

C’est la crise

je n’est plus la mainmise

je perds ma maîtrise

On nationalise

 

C’est la crise

La pauvreté se familiarise

mon métro s’éternise

un contrôleur me verbalise

 

C’est la crise

la Tour-Eiffel m’électrise

les enseignes de luxe se tranquilisent

la richesse se banalise

 

C’est la crise

un huissier expertise

mon banquier me martyrise

les impôts formalisent

 

C’est la crise

j’ai envie de fainéantise

que tout se relativise

que la générosité devienne une devise

 

 C’est la crise

Paris est exquise

Lucaerne est une divine surprise

les bourses se pulvérisent

 

C’est la crise

des milliers de gueux y laissent leur chemises

les experts font des analyses

les politiques, eux, devisent

 

C’est la crise

des milliers de jeunes balisent

le parfum d’une élégante m’attise

les traders se fanatisent

 

C’est la crise

les banques se dédisent

les plans d’épargne se brisent

l’humain s’animalise

 

C’est la crise

les sans abris s’alcoolisent

les pompier s’activent

le samu s’épuise

 

C’est la crise

Un  prix nobel s’immortalise

Georges Bush se crétinise

la faim se généralise

 

C’est la crise

la foule est incisive

le malheur se légalise

mon amour se cautérise

 

C’est la crise

les macarons de Mulot restent de superbes mignardises

des solutions d’urgence s’improvisent

le parti socialiste se volatilise

 

C’est la crise

la pensée d’une femme me magnétise

mon bras se minéralise

ma fatigue se sécularise

 

Saint-Sulpice

 

 

 

 



Bonaparte et l’Egypte – Institut du Monde Arabe

Bonaparte et l'Egypte - Institut du Monde Arabe dans EXPOSITIONS expo-bonaparte-img2

 

 

Avec Bonaparte et l’Egypte , l’Institut du monde arabe fait choix de présenter à son public une exposition qui associe deux mythes parmi ceux qui sont les plus profondément gravés dans notre inconscient collectif : celui de Napoléon et celui de l’Egypte pharaonique.

 

 

 blog-bonaparte-en-egypte dans EXPOSITIONS

 

 

La campagne d’Egypte de 1798, menée par le général Bonaparte entouré de quelque cent soixante savants et de certains des plus brillants officiers de son temps, constitue un épisode célèbre de l’Histoire, même s’il a représenté un échec du point de vue militaire.

 

 


Centrée sur l’« Expédition », l’exposition a pour sujet tout un siècle de relations entre l’Egypte et la France, symboliquement encadré par deux dates : les naissances de Napoléon Bonaparte et de Muhammad Ali – le premier souverain « moderniste » de l’Egypte –, en 1769, et l’inauguration du canal de Suez, en 1869.

 

 

 bonapegypte_clip_image002_0001
Naissance de l’égyptologie, style « retour d’Egypte », publication de la Description de l’Egypte , essor de l’orientalisme : l’influence de l’Egypte en France a été prépondérante pendant toute cette période, de même que le rôle de la France a été déterminant dans l’accession de l’Egypte à la modernité.

Pour les besoins de l’exposition, l’Institut du monde arabe a mis en place un comité scientifique paritaire franco-égyptien réunissant les meilleurs spécialistes des deux pays. C’est au travers de ce double regard, donc, que le public pourra découvrir quelque 400 œuvres et objets d’art prêtés par les plus grands musées égyptiens, américains et européens, qui viennent témoigner de cette fascination réciproque.

Cette exposition se propose de jeter un regard neuf sur les rapports entre la France et l’Égypte au XIXe siècle, notamment à la suite de l’expédition de Bonaparte en Égypte entre 1798 et 1801. Ce point de départ historique sera l’occasion d’avoir un regard croisé sur les échanges artistiques.

Les limites chronologiques ont été fixées à la période 1770-1870, avec un glissement jusqu’à la fin du XIXe siècle pour quelques représentations de la campagne d’Égypte par des artistes français. La confrontation des troupes de Bonaparte avec la civilisation égyptienne, tant antique que moderne, a constitué un véritable choc culturel. Le parcours chronologique confrontera alors tour à tour les visions françaises et égyptiennes sur un moment fort de l’histoire de ces deux pays en pleine mutation culturelle, politique et économique.

Dans la mesure où il existe peu de représentations iconographiques égyptiennes permettant de constituer des pendants aux illustrations françaises, la Description de l’Égypte servira de fil conducteur tout au long de l’exposition, et des textes égyptiens constitueront le pendant, l’autre regard indispensable.

 

Bonne exposition,

Saint-Sulpice

 

logoima-acc

Bonaparte et L’Egypte -  Institut du Monde Arabe – Métro : Jussieu, Cardinal-Lemoine -  Rue des Fossés Saint-Bernard & Place Mohammed V - 75005 Paris – Tél. 01.40.51.38.38 -  Ouverture tous les jours de 10h à 18h sauf le lundi – Nocturne le jeudi jusqu’à  21h30 – Week-ends et jours fériés de 10h à 19h – Tarif: 10,50 € (plein), 8,50 € (réduit*), 6,50 € (- 26 ans) – Du 14 Octobre 2008 au 29 Mars 2009.


 



12345...8

Photos Passion |
stella-x-hudgens |
laeticia972et77 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Captures d'écrans de la gui...
| harleyquinn
| Snow et rando en montagne