Upside down, les Arctiques – Musée du Quai-Branly

 Upside down, les Arctiques - Musée du Quai-Branly dans EXPOSITIONS 56b7d158bd

 

En dépit d’un espace transformé en banquise et d’un titre un peu ridicule, « Upside down, les Arctiques », la manifestation consacrée par le musée du Quai-Branly à l’art esquimau n’a rien de glaçant. Elle prouve que l’art n’exige pas forcément de grands moyens : l’obligation de survivre dans des cabanes ou des igloos n’a pas empêché les populations du très Grand Nord de développer des créations d’une rare émotion. Dans son dénuement et sa sobriété, leur geste artistique rejoint souvent celui des grands artistes de la modernité, de Brancusi à Giacometti, sans parler des protagonistes italiens de l’arte povera.

 

 a2438285ab dans EXPOSITIONS

Masque tomanik (faiseur de vent)

 

Qu’ils vivent en Amérique du Nord ou en Sibérie, ils taillent dans de minuscules pièces de bois ou d’ivoire de 2 centimètres les silhouettes qui hantent les étendues glacées environnantes. Dans « La pensée sauvage », Claude Lévi-Strauss avait noté à la suite de l’ethnologue Carpenter les qualités d’observation des populations Dorset, capables de « sculpter des effigies dans des parcelles d’ivoire grosses comme des têtes d’allumette ». Aussi leurs artistes fixent-ils d’une main infaillible les contorsions du phoque nageant au bord de la banquise ou de l’ours blanc en quête de chair fraîche.

 

 6bd12e0379

 Effigie de grand morse

 

Ce que nous voyons comme « oeuvres d’art » a servi d’objet cultuel au chaman pour implorer la bienveillance des dieux et faire revenir le poisson et le gibier après la longue nuit polaire. Pourtant, dès les premiers siècles de notre ère, les cultures dites « Old Bering Sea » improvisent un étonnant dialogue avec l’effigie humaine. Creusées dans l’ivoire, minuscules, les figures okvik affichent une gravité épurée digne de l’art des Cyclades.

 

 6e2c351c7c

Masque animal/visage blanc

Bonne exposition,

Saint-Sulpice

Jusqu’au 11 janvier 2009 – Musée du Quai-Branly – 37, quai Branly – 75007 Paris – Tél: 01.56.61.70.00 – mardi, mercredi et dimanche : de 11h à 19h – Nocturne le jeudi, vendredi et samedi : jusqu’à 21h -  Tarif Exposition temporaire billet 7 € (plein tarif)



3 commentaires

  1. lucaerne 19 octobre

    En espérant qu’une telle exposition permettent à ces « espèces » en voie de disparition de survivre, si les fous de se monde ont une toute petite conscience au fond de leur cervelle.
    Ils ont résisté à tout : aux conditions de vie extrêmes, précaires, au froid, aux animaux… pour être laminés par… la « civilisation ».

  2. saintsulpice 19 octobre

    Ben oui la miss! Tu connais le refrain, un hamburger, une bouteille de coca puis une de vodka et les nouveaux « pères Jésuites » (Métaphore je te prie!) n’ont jamais aussi « brillament » cessés de convertir!

    Saint-Préchus-économicus

  3. lucaerne 20 octobre

    Mouai… je déteste ce monde, et je n’ai pas le choix, je n’ai que celui-là.

Laisser un commentaire

Photos Passion |
stella-x-hudgens |
laeticia972et77 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Captures d'écrans de la gui...
| harleyquinn
| Snow et rando en montagne