Hiroshima

Hiroshima  dans Photographies du monde d'autrefois Hiroshima

map.75 dans Photographies du monde d'autrefois

Certaines des images qui vont suivre sont difficilement soutenables. Ce sont pourtant les réelles conséquences de la bombe atomique larguée sur Hiroshima le 6 Août 1945.

 

 HiroshimaAnimationLarge

 

Pour rendre un hommage aux victimes,  voici ces quelques photos qui visuellement résument toute l’atrocité de ce fait! ( Le nombre de tués sur le coup est estimé à 80 000, dans les semaines qui suivirent, plus de 50 000 blessés succombent. A la fin de 1945, le total des morts est de 150 000.Le mémorial de la paix comporte 221 000 noms de morts des conséquences directes ou indirectes de l’explosion. L’estimation « finale » du nombre de morts se situe autour de 260 000 morts).

 
hiro02

 

 Voilà la première des horreurs propres à la bombe atomique, pas d’avertissement, pas de moyens de se protéger, ne serait-ce qu’un peu. On ne peut avoir conscience de la menace rapprochée de la bombe que lorsqu’elle explose. Le laps de temps dont on dispose à partir de ce moment est celui qu’il faut à un vent de 800 km/h pour vous atteindre à partir de l’épicentre. C’est court.

 

hiro401

 

 Le souffle est une des particularités les plus destructrices de la bombe, à Hiroshima il a tout jeté par terre, il a même fait dérailler un train. Ce vent est d’ailleurs désigné comme “onde de choc” puisque la plupart des abris conventionnels ne peuvent lui résister. Les débris et les effondrements consécutifs à ce souffle sont meurtriers.

 

hiro0003

 

 L’action thermique de la bombe agit simultanément. L’onde thermique tue de deux façons: en déclenchant des incendies ou en brûlant les gens.

 

 

hiroshima_wideweb__430x323

 

 

 À Hiroshima, l’incendie affecta 92% des infrastructures. Les gens exposés à l’onde thermique (y avait-il moyen de s’en protéger?) et qui étaient pour la plupart légèrement vêtus subirent instantanément des brûlures. Les survivants d’Hiroshima décrirent ces brûlures comme sourdes et graves, plutôt qu’aiguës, comme la plupart des brûlures. Le troisième aspect meurtrier de la bombe est le rayonnement ionisant, que les victimes avaient appelé le “mal atomique”. Il agissait de deux façons; simultanément avec l’onde thermique et en restant actifs une fois déposés au sol.

 

 

hiro3385

 

 

 Les effets sur l’épiderme sont horribles; la chair se détache, les blessures ne cicatrisent pas, l’organisme est également déréglé à plusieurs niveaux. Suite à l’explosion une pluie noire radioactive et une tornade dite de feu parce qu’elle était au milieu de l’incendie, a traversé la ville. Ces phénomènes sont directement rattachés à la bombe.

 

 

hiro3382

 

 Dans le cas d’Hiroshima, voir une lumière énorme, sans avertissement, puis reprendre conscience blessé, brûlé, les mains couvertes de chairs pendouillantes d’où coule du pus jaunâtre pour devenir progressivement aveugle en quelques heures: telle fut la réalité.

 

hiro403

 

 La ville où vous étiez est détruite en un instant, il n’y avait pas un nuage dans le ciel et tout à coup il fait noir et tout brûle.

 

hiro912

 

 Cela ne relève pas du sensationnalisme.

 

hiro3386

 

 Faut-il préciser que les seuls témoignages recueillis sont ceux des survivants.

 

hiro3384

 

 S’il y en avait de ceux qui ont succombé, ce serait, il va sans dire,  encore plus horrible…

 

hiroshima1

 

Cet article vient soutenir et épauler l’hommage effectué par Mimisan ( Blog Japonica d’une Gaijin http://mon-japon.over-blog.com/ )

 

Saint-Sulpice

 



Le Louvre – Partie 1

Le Louvre - Partie 1 dans Photographies du Paris d'hier et d'aujourd'hui 1144-15

Le jardin des Tuileries et le palais du Louvre vers 1900.

12448-20 dans Photographies du Paris d'hier et d'aujourd'hui

Rue de Rivoli et le Louvre. Vers 1865

13292-14

Le palais du Louvre sous le règne de Charles V (1338-1380). Gravure de Guillaumot jeune. « Dictionnaire raisonné de l’architecture française » d’Eugène Viollet-le-Duc.

13297-4

La rue de Rivoli à la hauteur du palais du Louvre. Vers 1880.

13448-6

Le Louvre, pavillon de l’Horloge, vers 1870.

13694-1

Pont des Arts et facade du Louvre, vers 1865.

13694-7

Le Louvre et l’Arc de Triomphe du Carrousel, avec la grille de la cour du palais des Tuileries, vers 1860.

13746-9

Le Louvre, avec l’ancien pont des Saints-Pères et avant la construction des guichets du Carrousel par Lefuel (1863-1867).

14414-15

Le Louvre, vers 1895.

14414-8

Le pavillon de Flore et le Pont Royal, vers 1895.

 

Bien à vous,

Saint-Sulpice

 



Ciné au clair de lune – 6 au 24 Août 2008 – Paris

Ciné au clair de lune - 6 au 24 Août 2008 - Paris  dans Evenementiel lune-cinema

 

 

Chaque soir, un film gratuit en plein air à Paris : le cinéma s’installe dans les places, squares ou jardins. Almodovar, Comencini, Milos Forman, Wim Wenders…Cette année, le festival Cinéma au clair de lune, organisé par le Forum des images, est sous le signe des réalisateurs européens. Des séances gratuites en plein air du 6 au 24 août.

Pour la 8e année consécutive, le Forum des images invite les Parisiennes et Parisiens à passer leurs soirées d’août à la belle étoile, devant un beau film. Cette année, les réalisateurs européens sont à l’honneur de la majorité des films projetés.
Toutes les séances ont lieu à 21h30.


Programmation 

18e - Mercredi 6 août - Butte Montmartre (Square Louise-Michel)

 

18649428 dans Evenementiel

 

L’ARGENT DE LA VIEILLE de Luigi Comencini (1972) – 1h56, couleur, 35mm.

 

8e – Jeudi 7 août - Marigny Champs-Elysées
LES AMOURS D’UNE BLONDE de Milos Forman (1965) 1h25, noir et blanc, 35mm.

 

14e – Vendredi 8 août - Parc Montsouris

 

009314
AGNES BROWNE De Angelica Houston (1999) 1h31, couleurs, 35mm.

   
15e – Samedi 9 août - Parc André Citroën

 

 

003921
LE TROISIEME HOMME De Carol Reed (1949) 1h44, noir et blanc, 35mm.

 

16e – Dimanche 10 août - Trocadéro

 

 

18452712
TALONS AIGUILLES de Pedro Almodovar (1991) 1h57, couleur, 35mm.

 

4e – Jeudi 14 août - Place des Vosges

 

 

affichette

 

 

L’HOMME SANS PASSE de Aki Kaurismaki (2004) 1h37, couleur, 35mm.

 

13e – Vendredi 15 août - Parc de Choisy

 

 

18480774

 

 

BLOW UP de Michelangelo Antonioni (1967) 1h50, couleur, 35 mm.

 

2e – Samedi 16 août - Place de la Bourse

 

 

18792506
MONIKA de Ingmar Bergman (1952) 1h52, noir et blanc, 35mm.
11e – Dimanche 17 août - Ménilmontant

 

 

italian_1
ITALIAN FOR BEGINNERS de Lone Sherfig (2001) 1h48, couleur, 35mm.
15e – Jeudi 21 août - Avenue de Breteuil
LISBONNE STORY de Wim Wenders (1994) 1h40, couleur et noir et blanc, 35mm.

 

20e – Vendredi 22 août - Centre sportif Louis Lumière (Porte de Montreuil)

 

 

18608150

 

 

MAX ET BOBO de Frédéric Fonteynes (1998) 1h20, couleur, 35mm.
 
12e – Samedi 23 août - Pelouse de Reuilly

 

 

afte
GOOD BYE LENIN de Wolfgang Becker (2005) 2h, couleur et noir et blanc, 35mm.

 

1er – Dimanche 24 août - Place René Cassin

 

 

18781666

 

 

CORRESPONDANT 17 de Alfred Hitchcock (1940) 2h, noir et blanc, 35mm.

Bonne séance,

Saint-Sulpice

 



L’Île de la Cité

L'Île de la Cité dans Photographies du Paris d'hier et d'aujourd'hui 19241-8 

 Paris. Ile de la Cité. Vue aérienne.

 19236-1 dans Photographies du Paris d'hier et d'aujourd'hui

Paris. L’Ile de la Cité. Vue aérienne.  

19236-18

Paris. L’Ile de la Cité. Vue aérienne.

17639-12

Panorama sur l’île de la Cité. Vers 1910 (d’après une épreuve ancienne coloriée à l’époque).

15197-7

Le Pont-au-Change et le Palais de justice, vers 1870-1880.

19236-10

Paris. L’Ile de la Cité. Vue aérienne.

1938-15

le Pont-Neuf et l’île de la Cité.

276-5

Autobus à deux chevaux sur le pont au Change, devant le Palais de justice, vers 1910.

3313-4

Vue sur la pointe de l’île de la Cité. Photographie de Charles Soulier, vers 1865. Musée Carnavalet.

3316-11

Panorama de l’île de la Cité pris du Louvre, vers 1890.

3316-13

Paris. Le Pont-Neuf. 1885.

3316-3

Paris. L’écluse sur la Seine, la pointe du Vert Galant et le Pont-Neuf. 1900-1905.

3329-10

Paris. Animaux fabuleux à la pointe du Vert Galant lors de la visite des souverains britanniques Georges VI et Elisabeth. Juillet 1938.

3411-9

Paris. Panorama de la Cité. Vue prise du Louvre.

 Bien à vous,

Saint-Sulpice

 



1...56789

Photos Passion |
stella-x-hudgens |
laeticia972et77 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Captures d'écrans de la gui...
| harleyquinn
| Snow et rando en montagne