Icônes Russes – Partie 2

Icônes Russes - Partie 2

Icône russe :Trinité Rublëv , XV s.

Icône de la Sainte Face

Icône de la Pentecôte

Icône de la Crucifixion

Icône de la transfiguration

Mère de Dieu de Tendresse – Crédit icône: © Celine Magnan

Pour en savoir plus sur cette talentueuse iconographe: Céline Magnan

Vierge à l’enfant

 

Icônes

Le mot icône, du grec eikôn, veut dire image. L’icône est une image du Christ, de la Mère de Dieu ou d’un Saint, vouée à la vénération des fidèles.

Elle s’enracine dans les Écritures et participe, à sa manière, à la Révélation : sur les icônes, l’Église “montre” le Christ, non comme une homme ordinaire, mais comme le “Dieu-Homme” dans sa gloire. “Ecriture” – plus que peinture – elle est le signe d’une présence rayonnant vers les fidèles, elle les enseigne dans la contemplation.

Les premières icônes ont été peintes dès le début de l’ère chrétienne (ex. au Mont Sinaï, 4 ème siècle). Leur culte très prospère dans l’empire byzantin, s’est répandu dans tout le bassin méditerranéen. L’Histoire mentionne la crise iconoclaste ou querelle des Images ( de 726 à 843) qui a suscité beaucoup de violence et de persécutions au sein de l’Église byzantine et qui prit fin grâce au Concile œcuménique de 787, légitimant le culte des Images. Une expansion intense se produisit ensuite en Russie, avec des écoles de peinture d’icônes très célèbres (Novgorod, Kiev, Vladimir, …).

 

Bien à vous,

Saint-Sulpice

 

Voir aussi:

- Icônes Russes – Partie 1.

 Ainsi que:

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

A lire aussi:

41HDEG56Z9L._SL500_AA240_

 

Le célèbre spécialiste de l’art russe Viktor Lazarev décrit la naissance de la peinture sur bois en Russie, analyse la technique et l’esthétique de l’icône et présente l’art des grands maîtres et le style des différentes écoles, du XIe au XVIe siècle. Spécialiste incontesté de la peinture, en particulier de l’art byzantin et des maîtres italiens, Lazarev voit dans l’icône un art majeur, d’une portée universelle. Son texte est accompagné de plus de 300 illustrations en couleur, de notices iconographiques détaillées et d’une bibliographie quasi exhaustive. Cet ouvrage est l’instrument de travail indispensable à l’étude de l’art russe. Grâce aux notices explicatives situées en fin d’ouvrage, il est également accessible à un public non initié à l’histoire de l’art.

- Icônes, l’Art Russe par Viktor Nikitic Lazarev aux éditiosn Thalia – 403 pages - 59€



2 commentaires

  1. ROQUEBRUN 2 septembre

    Bonjour, J’ai lu votre texte très intéressant. J’espère que vous m’excuserez de vous signaler la faute d’orthographe :  » l’histoire mentionne la crise iconoclaste (… ) qui a suscité  » le participe passé suscité est écrit dans votre texte avec ée au lieu de é ( accord avec l’auxiliaire avoir ). Amicalement. Ludwika

  2. saintsulpice 2 septembre

    Merci beaucoup Ludwika, je corrige de ce pas!

    Bone journée

    Saint-Sulpice

Laisser un commentaire

Photos Passion |
stella-x-hudgens |
laeticia972et77 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Captures d'écrans de la gui...
| harleyquinn
| Snow et rando en montagne