Hiroshima

Hiroshima  dans Photographies du monde d'autrefois Hiroshima

map.75 dans Photographies du monde d'autrefois

Certaines des images qui vont suivre sont difficilement soutenables. Ce sont pourtant les réelles conséquences de la bombe atomique larguée sur Hiroshima le 6 Août 1945.

 

 HiroshimaAnimationLarge

 

Pour rendre un hommage aux victimes,  voici ces quelques photos qui visuellement résument toute l’atrocité de ce fait! ( Le nombre de tués sur le coup est estimé à 80 000, dans les semaines qui suivirent, plus de 50 000 blessés succombent. A la fin de 1945, le total des morts est de 150 000.Le mémorial de la paix comporte 221 000 noms de morts des conséquences directes ou indirectes de l’explosion. L’estimation « finale » du nombre de morts se situe autour de 260 000 morts).

 
hiro02

 

 Voilà la première des horreurs propres à la bombe atomique, pas d’avertissement, pas de moyens de se protéger, ne serait-ce qu’un peu. On ne peut avoir conscience de la menace rapprochée de la bombe que lorsqu’elle explose. Le laps de temps dont on dispose à partir de ce moment est celui qu’il faut à un vent de 800 km/h pour vous atteindre à partir de l’épicentre. C’est court.

 

hiro401

 

 Le souffle est une des particularités les plus destructrices de la bombe, à Hiroshima il a tout jeté par terre, il a même fait dérailler un train. Ce vent est d’ailleurs désigné comme “onde de choc” puisque la plupart des abris conventionnels ne peuvent lui résister. Les débris et les effondrements consécutifs à ce souffle sont meurtriers.

 

hiro0003

 

 L’action thermique de la bombe agit simultanément. L’onde thermique tue de deux façons: en déclenchant des incendies ou en brûlant les gens.

 

 

hiroshima_wideweb__430x323

 

 

 À Hiroshima, l’incendie affecta 92% des infrastructures. Les gens exposés à l’onde thermique (y avait-il moyen de s’en protéger?) et qui étaient pour la plupart légèrement vêtus subirent instantanément des brûlures. Les survivants d’Hiroshima décrirent ces brûlures comme sourdes et graves, plutôt qu’aiguës, comme la plupart des brûlures. Le troisième aspect meurtrier de la bombe est le rayonnement ionisant, que les victimes avaient appelé le “mal atomique”. Il agissait de deux façons; simultanément avec l’onde thermique et en restant actifs une fois déposés au sol.

 

 

hiro3385

 

 

 Les effets sur l’épiderme sont horribles; la chair se détache, les blessures ne cicatrisent pas, l’organisme est également déréglé à plusieurs niveaux. Suite à l’explosion une pluie noire radioactive et une tornade dite de feu parce qu’elle était au milieu de l’incendie, a traversé la ville. Ces phénomènes sont directement rattachés à la bombe.

 

 

hiro3382

 

 Dans le cas d’Hiroshima, voir une lumière énorme, sans avertissement, puis reprendre conscience blessé, brûlé, les mains couvertes de chairs pendouillantes d’où coule du pus jaunâtre pour devenir progressivement aveugle en quelques heures: telle fut la réalité.

 

hiro403

 

 La ville où vous étiez est détruite en un instant, il n’y avait pas un nuage dans le ciel et tout à coup il fait noir et tout brûle.

 

hiro912

 

 Cela ne relève pas du sensationnalisme.

 

hiro3386

 

 Faut-il préciser que les seuls témoignages recueillis sont ceux des survivants.

 

hiro3384

 

 S’il y en avait de ceux qui ont succombé, ce serait, il va sans dire,  encore plus horrible…

 

hiroshima1

 

Cet article vient soutenir et épauler l’hommage effectué par Mimisan ( Blog Japonica d’une Gaijin http://mon-japon.over-blog.com/ )

 

Saint-Sulpice

 



5 commentaires

  1. 4aru7eb 10 août

    Bonjour, Saint-Sulpice, en venant chez toi, je ne m’attendai pas à ça, c’est monstrueux, comment l’homme peut en ariver à de tels actes barbares
    Bon dimanche
    Bises
    Suzanne

  2. francis02 10 août

    cela a malheureusement eu lieu
    la folie des hommes et nous ne sommes pas à l’abris d’un autre fou
    merci de soutenir Mimisan
    amicalement
    francis

    Dernière publication sur NOUVELLES d'hier, d'aujourd'hui, de demain : Articles du 1° mai

  3. francis02 10 août

    merci de m’avoir prévenu pour les commentaires
    mais lucaerne et toi êtes dans ce coup là avec les soirs de folie que vous avez faits
    amicalement
    francis

    Dernière publication sur NOUVELLES d'hier, d'aujourd'hui, de demain : Articles du 1° mai

  4. lucaerne 12 août

    - Tu n’as rien vu à Hiroshima. Rien.
    - J’ai tout vu. Tout… Ainsi l’hôpital je l’ai vu. J’en suis sûre. L’hôpital existe à Hiroshima. Comment aurais-je pu éviter de le voir ?
    - Tu n’as pas vu d’hôpital à Hiroshima. Tu n’a rien vu à Hiroshima…
    - Je n’ai rien inventé.
    - Tu as tout inventé.
    …(Marguerite Duras)

    Comment voir Hiroshima, imaginer Hiroshima ?
    Comment encore regarder l’homme et y voir encore un homme ?
    Et pourtant…

    Bises St-Sulpice. Tu vois, parfois, tu peux être humain, ne pas te cacher dans tes nuages avec tes potes saint-trucs. Ils étaient où ce jour-là ? Et pour Nagasaki ? Et pour tout le reste ?

    (Francis, quels soirs de folie ???)

  5. saintsulpice 12 août

    Alors là Lucaerne aussi bien tu peux faire exprès d’être « basique » autant quand ton naturel ressort tu peux être toi-même, à savoir cultivée! Arrêtes donc de te retrancher sous ta carapace de ‘beaufitude’ et perpétue ton savoir avec le talent qui te sieds!

    Saint-Sulpice

Laisser un commentaire

Photos Passion |
stella-x-hudgens |
laeticia972et77 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Captures d'écrans de la gui...
| harleyquinn
| Snow et rando en montagne