New-York 1930

 New-York 1930 dans Photographies du monde d'autrefois cny0784

 

Voici de somptueuses et rares photos du New-York des années 30. Les mots sont superflus, seul l’oeil compte!

 

cny0198 dans Photographies du monde d'autrefois

 

cny2177

 

cny0918

 

cny0781

 

cny2180

 

cny0805

 

cny0783

 

cny0885

 

cny0927

 

cny0928

 

cny0919

 

cny0923

 

cny0789

 

cny0917

 

cny0903

 

cny0944

 

cny0025

 

cny0049

 

cny0027

 

cny0943

 

Bien à vous

Saint-Sulpice

 

Voir aussi:

- Life in New-York – First part.

- Life in New-York - Second part.

- Life in New-York - Third part.

- Life in New-York – Fourth part.

- Life in New-York – Fifth part.

- Life in New-York - Sixth part.

- Life in New-York – Seventh part.



Mariage annulé, danger!

Mariage annulé, danger! h-3-1199915-1245167403

 

                    Si maintenant les tribunaux doivent annuler les mariages parce que une mariée a menti sur sa virginité, c’est que notre démocratie commence à flancher! Depuis quand se doit-t’on d’être vierge pour le mariage! Je rappelle que les tribunaux font partie intégrante de l’état et sont par conséquent laïcs! Aucune coutume ni religion ne doit polluer leurs décisions. Je décerne un double bonnet: Un bonnet d’âne au juge du tribunal de lille et un à Mme Rachida Dati qui avant de se rétracter fût la seule à approuver la décision de ce juge incompétent!

                    Merci donc à « la pression » exercée sur Mme Dati afin qu’elle prenne conscience de « l’indélicatesse » de son soutien à ce type de jugement et j’attends avec impatience le résultat de l’appel de cette décision de justice!

Bien à vous,

Saint-Sulpice

 



Robert Frank – Les Américains

Robert Frank - Les Américains h_4_ill_1052551_couv-frank

 Crédit photo: © Robert Franck

 

                     Le livre le plus célèbre de l’histoire de la photographie, cinquante ans après sa sortie, est au centre d’une querelle d’éditeurs. Les Américains, du Suisse Robert Frank, fait l’objet de deux nouvelles versions concurrentes.

 

 

Robert Frank

 

Crédit photo: © Robert Franck

 

 

                      La première, disponible en librairie, est publiée par Robert Delpire, éditeur de l’ouvrage original en 1958 et figure historique de la photographie en France. La seconde est un livre-fantôme édité par l’Allemand Steidl : selon nos informations, l’ouvrage est prêt mais bloqué, en attente d’autorisation. L’éditeur allemand se refuse à tout commentaire. Quant à Robert Delpire, il dit ignorer l’existence du second livre : « Pour publier une version française, il faudrait mon accord, car je détiens les droits pour la France. Mais personne ne m’a rien demandé. »

 

 Crédit photo: © Robert Franck

 

 

                     En 2008, pour le cinquantenaire, l’Allemand Steidl et le photographe Robert Frank décident de ressortir Les Américains à partir des tirages originaux. L’édition américaine de 1959 sert de référence, même si quelques modifications ont été apportées. Le livre doit sortir simultanément dans différents pays mais la version française, avec une nouvelle traduction de Jack Kerouac par Brice Matthieussent, achoppe. Les avocats ne parviennent pas à obtenir les droits pour la version française. C’est Robert Delpire qui occupe le terrain en rééditant sa version, calquée sur celle de 1985.

 

 

 

nyc

 

 Crédit photo: © Robert Franck

 

 

                      Dans les librairies françaises, pourtant, les acheteurs ont le choix entre deux piles : Les Américains, version Delpire 2008, et The Americans, chez Steidl. Car l’éditeur allemand a choisi, faute de mieux, de distribuer la version anglaise en France. Outre la langue, la couverture diffère. Le format, la typographie, le papier ne sont pas non plus les mêmes. Autant de différences qui ajoutent un chapitre à la longue légende du livre.

 

 

 

1127751288fotomuseum.jpg

 

 Crédit photo: © Robert Franck

 

 

 

Bien à vous,

Saint-Sulpice

« Les Américains », de Robert Frank. Ed. Delpire, 180 p., 39,50 €.

« The Americans », de Robert Frank. Ed. Steidl, 180 p., 32 €.

Soirée « The Americans » à la Cinémathèque de Paris, lundi 9 juin, à 19 heures, salle Henri Langlois.



La femme idéale…

 La femme idéale... dans chronique satirique umnct8i5

 

                      A une époque où la femme travaille au même titre que l’homme, où dans nos centres urbains, l »égalité » semble s’instaurer, où l’homme semble un peu perdu et désarçonné, je lui livre ce petit portrait de la femme dont il rêvait et qu’il n’aura jamais! Mes pauvres petits boutchous, que les temps sont durs, allez voilà de quoi vous faire plaisir, un peu….. pas trop non plus pour ne pas vous faire inutilement du mal avant que vous retourniez à votre cruelle réalité!

 

Devoirs d’une bonne épouse envers son mari! (Hum hum!!!)

 

- A son retour du travail, d’un voyage ou de tout ce qui vous aura séparé, accueillez le de la meilleure façon.

- Recevez-le avec un visage souriant et de bonne humeur.

- Embellissez-vous et parfumez-vous.

- Commencez par les bonnes nouvelles et attendez qu’il soit reposé pour les mauvaises.

- Dites-lui des mots doux et débordant d’affection.

- Faites de votre mieux pour préparer un excellent repas et qu’il soit servi sans attente.

- Restez dans la cuisine pendant qu’il se sustente et ne l’importunez pas avec vos petites questions ou banales fadaises!

- Lorsque vous désirez lui parler optez pour une voix douce et sensuelle!

- Prenez soin de votre corps et de votre physique mais avant tout prenez soin de lui.

- Mettez des vêtements jolis et attirants, des hauts talons seyants ainsi que d’agréables et légers parfums.

- Evitez que votre mari vous voit dans des habits sales ou dans un état repoussant.

- Utilisez les types de parfums, couleurs, et vêtements que votre mari apprécie.

- Changez de temps en temps de style de coiffure après avoir eu son assentiment.

- Ne vous faîtes pas attendre pour les relations intimes lorsque votre mari en ressent le besoin.

- Échangez des mots d’amour avec votre lui.

- Laissez le satisfaire complètement son désir et s’il bloque ou ne parvient à ses fins, dites-vous que vous devez encore redoubler d’effort et parfaire votre technique.

- Choisir les moments appropriés et les bonnes occasions pour inciter votre mari et l’encourager à avoir des rapports avec vous en dehors de ceux qu’il réclame naturellement. 

- Vous ne devez pas déprimer si votre époux est pauvre ou s’il a un métier peu valorisant.

- Vous ne devez pas considérer ce monde comme votre but et principal intérêt.

- Vous ne devez pas demander à votre mari des choses superflues.

- Restez toujours auprès de votre époux en particulier lorsque des malheurs lui arrivent au niveau de sa santé ou dans ses affaires (exemple : accident, faillite, maîtresse!).

- Soutenez le s’il le faut au moyen de votre propre travail, argent et n’hésitez-pas à lui céder tous vos biens. Il appréciera votre esprit d’initiative!

- Lui obéir dans tout ce qu’il vous demande. Soyez toujours aimable et gentille.

- Lorsqu’il est en colère, évitez tout ce qu’il le rend furieux.

- Si c’est de votre faute alors faites-lui vos excuses et si cela n’est pas de votre faute excusez-vous quand même! 

- Trouvez-lui des excuses (exemples : fatigue, problèmes au travail).

- Ne pas poser de questions et ne pas insister pour connaître les raisons de son énervement, optez pour un profil bas, c’est de bon aloi!

- Gardez vous des relations interdites seul lui en a le droit et si vous n’êtes pas comblée dites-vous que la priorité c’est sa satisfaction et non la vôtre.

- Gardez les secrets de votre famille, particulièrement vos relations intimes et les choses que votre mari ne veut pas divulguer aux autres.

- Prenez soin de votre maison et de vos enfants.

- Prenez soin de son argent et de ses biens.

- Ne pas sortir de chez vous sans sa permission.

- Soyez bonne avec ses parents et proches lors de son absence.

- Faites un bon accueil à ses invités et soyez aimable avec eux, spécialement ses parents.

- Évitez de le mettre dans une position où il aurait à choisir entre sa mère et vous.

- Prenez soin de ses maîtresses et soyez heureuse de cette soudaine et enrichissante compagnie.

- Soyez très très hospitalière envers ses invités.

- Téléphonez à ses parents et sœurs, envoyez-leur des lettres, offrez-leur des cadeaux, soutenez-les dans le malheur.

- Quand il vous maltraite dites-vous que vous l’avez sûrement importuné et acceptez avec joie ses réprimandes justifiées.

- Gardez la maison propre, décorée et bien rangée.

- Changez les dispositions de votre intérieur de temps en temps pour lui éviter l’ennui et la routine.

- Apprenez toutes les techniques nécessaires pour gérer la maison (exemple : couture, tricot).

- Ne dépensez pas inutilement son argent durement gagné.
- Protégez sa maison, sa voiture, ses biens quand il est absent.

- Gardez les enfants en bonne forme, vêtements propres, etc. Prenez soin de leurs nutrition, de leur santé, de leur éducation.

- Soyez toujours éternellement reconnaissante de la chance que vous avez et remerciez le régulièrement des bienfaits qu’il vous apporte quotidiennement!

 

                     Mais voilà que le temps passe et que je vous retarde, Messieurs, dans vos tâches quotidiennes!

                     Je sais! il vous reste encore un coup de balai à passer, un saut à faire au supermarché, les gamins à récupérer à l’école et le repas à préparer avant que votre chère et tendre moitié ne revienne du travail. Allez dépêchez-vous mes petits boutchous!!!!

 

Bonne réalité,

Saint-Sulpice

 



1...1516171819

Photos Passion |
stella-x-hudgens |
laeticia972et77 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Captures d'écrans de la gui...
| harleyquinn
| Snow et rando en montagne