La Chine à marche forcée – L’oeil de Samuel Bollendorff

mekong.jpg

 

                     La Maison des métallos présente une série de reportages de Samuel Bollendorff sur les revers écologiques et humains du «miracle économique» chinois. Composée de 50 tirages argentiques de format 40×60 cm, l’exposition de ce jeune photographe, membre de l’agence Oeil Public, nous rappelle l’existence particulièrement difficile des oubliés de la croissance – les trois quarts des 500 millions de paysans chinois, qui vivent aujourd’hui en dessous du seuil de pauvreté. Jusqu’au 20 juin.

Samuel Bollendorff: Né en 1974, le photographe est membre de l’agence Oeil Public depuis 1999.

 

 A Marche forcée de Samuel Bollendorff

 

                    De l’hôpital à l’école, la police ou la prison, de 1998 à 2004, il propose un regard social sur les institutions en France en s’interrogeant sur la place des individus dans les services publics.

                    En 2002, il réalise « Ils venaient d’avoir 80 ans » un documentaire de 52 minutes chronique d’un an de vie d’un service de gériatrie, suite auquel il réalise une série de portraits sur les conséquences sociales du sida. Prix spécial de la Fondation Hachette et remarqué au prix Kodak de la Critique, SILENCESIDA alimente son questionnement sur la photographie comme outil de réflexion politique.

                   En 2004, l’exposition SILENCE présente à la Maison des Métallos l’ensemble de ses travaux sur la santé. Au coeur de l’événement, des forums invitent le public, les acteurs de la santé et les politiques à débattre autour des problématiques abordées par les images.

[Chine-Samuel+Bollendorff+05.jpg]

 

                      Tout au long de l’année 2005, en collaboration avec Jacky Durand, il filme les cités de Grigny II et de la Grande Borne en région parisienne. Cette chronique est publiée durant six mois, chaque semaine dans le journal «Libération». Il en tire son deuxième film, CITÉ DANS LE TEXTE, un documentaire de 52 minutes produit par Zadig productions.

                       Depuis 2006, avec l’aide du Ministère de la Culture, il réalise À MARCHE FORCEE, une série de reportages sur les oubliés du miracle économique chinois, exposée au Festival Visa pour l’image en 2007.

                     

                       Bonne exposition,

                       Saint-Sulpice

 

A marche forcée – Du 23 mai au 20 juin, du mardi au dimanche de 14h à 19h (nocturne le jeudi jusqu’à 22h), et jusqu’à 20h30 les soirs de spectacle.
Entrée libre.

La Maison des métallos – 94, rue Jean-Pierre Timbaud, Paris 11e – Métro : lignes 2 (Couronnes) et 3 (Parmentier) – Bus : ligne 96.



Les Parisiennes de Kiraz

                 Piquantes, délurées et sensuelles, elles ont fait la réputation du dessinateur Kiraz et reviennent sur le devant de la scène ; cette fois-ci, les célèbres Parisiennes se sont donné rendez-vous au musée Carnavalet pour la toute première rétrospective de cet artiste. Du 14 mai au 21 septembre.

 

Les Parisiennes de Kiraz dans EXPOSITIONS kiraz4

                    

                      Nées dans les années 1950, d’un trait de crayon et d’éclats de couleurs, les créatures de Kiraz entrent dans la légende à l’aube des années 1960 dans les pages du magazine Jours de France (1959 – 1987). Les Parisiennes font aussi les beaux jours de Marie-Claire, Gala, Paris-Match, Elle et illustrent encore maintenant une page coquine du Playboy américain. Dans  les années 1990, elles tiennent le haut de l’affiche en jouant les stars de la publicité : Canderel, Clio Chipie, Nivéa…

 

kiraz3 dans EXPOSITIONS

                    

                      Fidèles à l’esprit de Paris qui les caractérise, les filles « prodigues » de Kiraz s’invitent dans le plus parisien des musées de la capitale et inscrivent ainsi leurs fameuses aventures dans l’histoire de la ville. Cette exposition est l’occasion unique de découvrir les Parisiennes dans leur ensemble et sous toutes les coutures : intemporelles dans leur féminité, indémodables dans leurs styles et déconcertantes d’actualité dans leur propos.

 

kiraz1

                    

                      Gouaches originales, peintures inédites, dessins, reportages, croquis, photographies, coupures de presse, affiches publicitaires… : près de 230 œuvres présentent toute une vie de travail passionné de l’artiste Kiraz, dont l’amour de Paris et de sa gent féminine éclairent cette première rétrospective.

 

kiraz2

 

Bonne exposition,

Saint-Sulpice

Musée Carnavalet
23, rue de Sévigné – 75003 Paris
Tél. : 01 44 59 58 58 
Fax : 01 44 59 58 10

Ouvert tous les jours, de 10 h à 18 h, sauf les lundis et jours fériés – Du 14 Mai 2008 au 21 Septembre 2008 

Tarifs d’entrée dans l’exposition (l’entrée dans les collections permanentes du musée est gratuite)

 Plein tarif : 5 €
Tarif réduit : 3,50 €
Tarif jeune : 2,50 €
Gratuit jusqu’à 13 ans inclus et pour les Amis du musée Carnavalet



Envie d’un enfant?

Bébé Rockfeller 

 

Mesdemoiselles, Mesdames,

 

                       L’horloge biologique fait son oeuvre? Toutes vos copines sont désormais maman! Vous désirez les rejoindre? Pas de problème, Saint-Sulpice est là pour vous motiver dans votre envie d’enfanter! Non ne me remerciez pas par avance, c’est tout à fait normal.

 

                       Bon alors…… 

 

- Vous allez souffrir pendant votre accouchement. ( Mais oui un peu quand même!)

- Sur vingt Kilos pris, vous n’en reperdrez que 10 dans le meilleur des cas. ( Je vous sens joyeuse!)

- Bienvenue au royaume des vergetures! ( Eh oui fini le bikini!)

- Votre mari ou compagnon durant les neuf mois vous honorera par obligation, non pas par motivation!(désagréable je le conçois!)

- Votre charmante progéniture vous réveillera 5 fois par nuit au minimum! ( Usant, extrêmement usant…)

- Ne cherchez pas une place en crèche, cela n’existe pas! ( Sauf si vous êtes bien pistonnée!)

-   À raison de 4 à 6 interventions par jour le bébé consommera entre 5.000 et 7.000 couches jetables en 2,5 ans soit au minimum 1250€ pour un peu plus de deux ans! ( Adieu le beau voyage aux Maldives!)

- Tout compris la moyenne du coût de revient de bébé est de 3600€ pour les six premiers mois! ( cela décoiffe sans nul doute!)

- Pour vos allocations familiales, attendez la seconde naissance pour toucher la superbe somme de 120,32€ par mois!( que de générosité)

- Pensez à refaire votre garde robe complètement en plus de celle de bébé car comme je vous l’ai dit plus haut fini les jeans ou jupes en taille 36, bonjour le 40 voire le 42! ( eh oui dire qu’il vous faudra de nouveau suivre tous ces régimes à la noix tant prisés dans vos revues féminines!)

- Pour votre promotion professionnelle, votre charmant patron risque d’être atteint subitement par Alzheimer! ( Rassurez-vous il s’en remettra…….pas vous!)

Eh bien voilà! je vous sens un brin moins motivée! Ah ne prenez pas un chien pour combler votre malheur c’est aussi contraignant et onéreux! Optez plutôt pour un poisson rouge et n’hésitez pas en cas de forte déprime ou mélancolie à le découper en sashimi cela ravira vos invités!

Quand aux plus courageuses, bravo! ( Qu’il est méchant ce Saint-Sulpice!) Vous n’avez pas tenu compte de tous ces affreux mais véridiques propos, tant mieux! Que ne ferais-t’on pas par amour! Un petit crédit peut-être, la pilule passera mieux! Bon promis j’arrête….

Bonne grossesse et sans rancune!

Saint-Sulpice

PS: Pour les chiennes de garde et compagnie…Non Saint-Sulpice n’est pas un affreux machiste! Il aime vous titiller un peu simplement!



Les années Grace Kelly – Princesse de Monaco

Les années Grace Kelly - Princesse de Monaco dans EXPOSITIONS gwvhgv9y

 

                      L’exposition se propose d’emmener le visiteur au coeur des souvenirs des «années Grace Kelly, Princesse de Monaco». Une exposition hommage qui feuillette un album photos signé des plus grands noms de la photographie (Howell Conant, Cecil Beaton, Irving Penn…), une exposition qui dévoile la correspondance que Grace Kelly a entretenu avec ses amis d’Hollywood et les grands de ce monde (Jacky Kennedy, Alfred Hitchcock, la Callas, Cary Grant…), une exposition qui présente des objets personnels, une partie de sa garde-robe (dont sa robe de mariage), des bijoux ou encore de nombreux accessoires de mode, comme le célèbre sac Kelly signé Hermès.

 

ocx83jmx dans EXPOSITIONS

 

 

                     Le cinéma, sa première vie, sera largement représenté. Montage d’extraits de ses principaux films, large espace consacré au film d’Alfred Hitchcock, Fenêtre sur cour, mais aussi séquences de films familiaux tournés par Grace Kelly elle-même et qui permettent d’entrer de plain-pied dans sa vie quotidienne.

 

zqwt2uur

 

 

 Au travers de cette femme disparue trop tôt, c’est toute une époque qui se dessine.

 

nimu6gp6

 

 

Une époque qui veut oublier une seconde guerre mondiale meurtrière. Une époque où une femme, Grace Kelly, quitte son Amérique natale et lui préfère, par amour, la vieille Europe…

 

1459536s

 

Bonne exposition,

Saint-Sulpice
 

Hôtel de Ville de Paris, Salle Saint Jean – Du 10 juin au 16 août 2008 - Entrée libre tous les jours sauf dimanches et fêtes de 10h à 19h (Fermetures des portes à 18h15)

 

A regarder:

 

Image de prévisualisation YouTube

 

Image de prévisualisation YouTube



1...1516171819

Photos Passion |
stella-x-hudgens |
laeticia972et77 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Captures d'écrans de la gui...
| harleyquinn
| Snow et rando en montagne