Robert Doisneau – Partie 4

Maurice Baquet

Maurice Baquet – 1968 – Crédit photo: © Robert Doisneau

Cavalerie

Cavalerie  - Crédit photo: © Robert Doisneau

Le baiser de la rue Mazarine

Baiser,  Rue Mazarine - Crédit photo: © Robert Doisneau

Les jardins du Champ de Mars

Les Jardins du Champs de Mars -  Crédit photo: © Robert Doisneau

Robert Doisneau - Partie 4 dans Photographie: Grands Photographes 051005181045-format200_1

« Mademoiselle Anita, La Boule Rouge » – Octobre 1951 – Crédit photo: © Robert Doisneau

 

Le baiser de la Valse

« Baisé Valsé » – 1950 -  Crédit photo: © Robert Doisneau

 

211005171005-format200_ok dans Photographie: Grands Photographes

« Boules de neige au Pont des Arts » – 1945  - Crédit photo: © Robert Doisneau
211005171048-format200_3

« Marchande des Halles » – 1953 - Crédit photo: © Robert Doisneau
100606170640-format200_doisneaubipbopencave

« Be-Bop en cave, Saint-Germain-des-Prés, Paris » – 1951 - Crédit photo: © Robert Doisneau

100606170631-format200_doisneblottot

 Baiser Blottot »- 1950 – Crédit photo: © Robert Doisneau

Biographie de Robert Doisneau

Le diplôme de graveur-lithographe en poche, Robert Doisneau est formé à la photographie par André Vigneau. Il devient rapidement photographe indépendant pour l’agence Rapho. Il vend ses clichés à des magazines aussi divers que Le Point, Vogue, La Vie ouvrière… et reçoit le prix Kodak en 1947 et le prix Niepce en 1956. Ce ‘braconnier de l’éphémère’ est célèbre pour ses clichés d’écoliers et d’individus croisés dans les rues de Paris, tel le couple s’échangeant ‘Le Baiser de l’hôtel de ville’. Mais ces oeuvres emplies de légèreté et d’humanisme font parfois oublier le caractère révolté du photographe, s’évertuant à traduire par images sa haine de la guerre, ses inquiétudes vis-à-vis du capitalisme et de ses méfaits dans la banlieue. Il a immortalisé Braque, Picasso, Giacometti, Léger, Carné… Une exposition au MOMA de New York en 1951 le consacre au niveau international. Deux films lui rendent hommage : ‘Le Paris de Robert Doisneau’ de François Porcile en 1973, et ‘Bonjour monsieur Doisneau’ de Sabine Azéma en 1992.

 

Bien à vous,

Saint-Sulpice

 

Voir aussi:

- Robert Doisneau – Partie 1.

- Robert Doisneau – Partie 2.

- Robert Doisneau – Partie 3.



Laisser un commentaire

Photos Passion |
stella-x-hudgens |
laeticia972et77 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Captures d'écrans de la gui...
| harleyquinn
| Snow et rando en montagne