Brassaï

 Paris- 1933 – Crédit Photo: © Brassaï

 Brassaï dans Photographie: Grands Photographes brassai_paves

Les pavés – 1931 – Crédit Photo: © Brassaï

N

Les pavés - 1931 

Crédit Photo: © Brassaï

N

 http://imagesforum.doctissimo.fr/mesimages/3918470/brassai2.jpg

Crédit Photo: © Brassaï

N

EXP-brassai dans Photographie: Grands Photographes

Paris sous la pluie – Crédit Photo: © Brassaï

N

Paris sous la pluie

Notre-Dame de Paris – 1930.1932 – Crédit Photo: © Brassaï

N

Notre-Dame de Paris

Crédit Photo: © Brassaï

N

o2wmvpdo

Le Vel d’Hiv – Crédit Photo: © Brassaï

N

Vel d'hiv

Vel d’Hiv – Crédit Photo: © Brassaï

N

Vel d'Hiv

La prostituée de la rue Quicampoix  – Crédit Photo: © Brassaï

N

La prostituée

Bijou – 1932  – Crédit Photo: © Brassaï

N

jgrvbz2r

Statue du Maréchal Ney dans le brouillard – 1932  – Crédit Photo: © Brassaï

N

Maréchal Ney

Brouillard  – Crédit Photo: © Brassaï

N

 Crédit Photo: © Brassaï

N

Image Hosted by ImageShack.us

Rue de Lappe – 1932  – Crédit Photo: © Brassaï

N

Les amoureux de la rue de Lappe

 Crédit Photo: © Brassaï

Pont du Carousel - 1940

Le Pont-Neuf  – Crédit Photo: © Brassaï

N

brassai-pont-neuf-7200004

 

 

Biographie de Gyula Halász Brassaï

 

 Brassai

 

Etudiant à l’Académie des beaux-arts de Budapest, Brassaï s’installe à Berlin en 1921, puis définitivement à Paris en 1924 pour y être journaliste. Il ne devient photographe qu’en 1930. Peu intéressé par la photographie de mode, de reportage ou de publicité et avouant détester les voyages, il se consacre au Paris interlope et nocturne. Il arpente Montparnasse, les Halles, le canal de l’Ourcq, le canal Saint-Martin, la place d’Italie, Ménilmontant, Belleville… Son premier livre ‘Paris de nuitparaît en 1932 et ‘Paris Secret’ en 1972. Baigné par l’atmosphère surréaliste parisienne où il compte de nombreux amis, il pratique aussi l’écriture: ‘Souvenirs de ma vie‘, ‘Paris secret des années 30‘, ‘Conversations avec Picasso. Brassaï construit et met en scène une oeuvre, sa propre vision du monde, mais reste avant tout ‘l’ oeil de Paris’ comme le surnommait son ami Henri Miller.

 

Bien à vous,

Saint-Sulpice



Laisser un commentaire

Photos Passion |
stella-x-hudgens |
laeticia972et77 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Captures d'écrans de la gui...
| harleyquinn
| Snow et rando en montagne