Beaufs de tous pays, unissez-vous!

Si le boboïsme est croissant, la beaufitude ne faiblit pas non plus. Lors de mes pérégrinations quotidiennes j’ai loisir de les croiser et de les observer; Les Beaufs! C’est ainsi donc que je me suis amusé à les répertorier.

Véhiculus Beaufus:

Variété courante vivant dans nos cités, nos banlieues et campagnes, se reproduisant sans cesse et se déplaçant régulièrement à bord de son automobile. Le « Véhiculus Beaufus » se décompose lui-même en plusieurs sous-variétés:

 

PHOTO MOMENTANEMENT INDISPONIBLE

 

               a) Le Parisianus Vehiculus Beaufus:

               Facilement reconnaissable, hormis sa plaque 75, à son bandeau bleu, blanc, rouge spécial pare-soleil aux couleurs de son club de football local, Le P.S.G ( Grotesques Supporters Parisiens), au tee-shirt du même acabit et au regard un brin skinheadeux…. en particulier lorsqu’il se trouve piégé dans les bouchons déversant alors des flots d’écumes et d’injures à ses concitoyens.

 

PHOTO MOMENTANEMENT INDISPONIBLE

 

              b) Le Banlieusardus Vehiculus Beaufus:

              Encore plus nombreux que leurs prédécesseurs ils aiment particulièrement se faire remarquer de leurs femelles et les attirer en mettant leur sonorisation à  » fond la caisse » le tout dans des véhicules d’un autre âge qu’ils « habillent » des mois durant avec leur modeste salaire pour en faire de véritables musées roulants du mauvais goût.

voiture beauf banlieue

Photo non représentative d’un Banlieusardus Véhiculus Beaufus aisé!!!!

 

              c) Le Campagnardus Vehiculus Beaufus:

             Aime au même titre que son congénère banlieusard partager ses goûts musicaux avec autrui et se déplacer particulièrement lorsqu’il est jeune en « pétrolette kitée » atteignant péniblement les 40Km/h mais dépassant en décibel un mirage de l’Armée Française passant le mur du son! Mêmes les tracteurs les doublent, c’est vous dire!

 

PHOTO MOMENTANEMENT INDISPONIBLE

 

             d) Le Caravanus-Mobilohomus Itinératus Beaufus:

            Plus rare que ses camarades, celui-ci est observable principalement lorsque les beaux jours reviennent. Il se déplace alors en hordes et meutes pour de longues migrations estivales sur nos belles autoroutes françaises. Lorsqu’il à soif, il stoppe près de points d’eau baptisées « les aires » où joyeusement les pieds dans ses sandales plastiques il prépare d’odorants barbecues arrosés d’anisette tout en regardant tel une vache arriérée ses congénères passer devant lui.

 

PHOTO MOMENTANEMENT INDISPONIBLE

 

            e) Le Cammionus Ragus Beaufus:

            Sillonne les mêmes routes et autoroutes que le « Caravanus » mais ne supporte pas celui-ci ni les autres d’ailleurs. Solitaire, hargneux, en règle générale alcoolique et pervers le « Cammionus Ragus Beaufus » est reconnaissable aux plaques d’immatriculation qu’il appose avec fierté sur le pare-brise de son poids-lourds aux doux noms évocateurs « Bilout 59″ « Tous des pédés sauf moi » « Georges la grosse artillerie » « Dédé la biroute », bref c’est un grand poète qui s’ignore!

http://medias.forum-auto.com/uploads/200402/lesage_1076353105_tancarville.jpg

           f) Le Touristus Véhiculus Beaufus:

          Facilement identifiables à ses plaques étrangères et à sa sempiternelle remorque dans laquelle il stocke de nombreuses denrées alimentaires ne sachant à quelle pénurie ou intoxication il va être confronté dans nos belles mais si sauvages contrées. Il aime aussi comme le « Caravanus » les sandales en plastiques avec des chaussettes blanches ainsi que les tee-shirts et bermudas.

http://img116.imageshack.us/img116/6417/remorque4ji7.jpg

          g) Le Livrus Mobylatus Pizzarus Beaufus:

          Le pauvre est généralement daltonien, confondant à tout va les feux rouges et les feus verts, les sens interdits des sens permis et les trottoirs des avenues. Il se déplace sur de petites « pétrolettes » le dos baissé sur le guidon afin de gagner un malheureux Km/h et aime balader d’indigestes et secouées pizzas américaines tout en écoutant une douce mélodie dans son balladeur. Il aime aussi rester de longs jours à se reposer dans nos belles chambres d’hôpitaux histoire de se refaire une santé après avoir durement emboutit poteaux et piètons……

Pizzaiolus Mobylytus Beaufus

Le Battus Femmus Débilitus Beaufus:

Reconnaissable à son slogan éternel et spirituel « Bats ta femme. Si tu ne sais pas pourquoi, elle…le sait ». Il est courageux, travailleur et aime le soir venu corriger sa gourdasse de femme qui n’a pas trouvé mieux que prendre du retard dans ses tâches ménagères ou ses « lardons » qui voulaient juste lui dire bonsoir. Le « Battus Femmus Beaufus » est universel et son « aura » dépasse nos vertes contrées. Espèce en surnombre longtemps protégée mais qu’il est nécessaire de chasser désormais avec joie et allégresse.

Battus femmus Débilitus Beaufus

Le Campingus Caravanus Tentus Mobilomus beaufus: 

C’est un condensé de tous les beaufs réunis l’espace d’un moment dans nos bons campings et dissertants des joies de la vie en plein air, de leurs bobonnes et de la différence entre le ricard et le pastis 51 tout en regardant sur un poste TV le dernier match de football de ligue1. Il se passionne aussi pour la pétanque, la sieste et aime les toilettes à le turque.

Beaufs de tous pays, unissez-vous! dans chronique satirique DSCN1527

Le Clubmedus Beaufus:

Généralement plus aisé que ses prédécesseurs, il n’y cultive pas moins le mauvais goût et aime particulièrement aller à l’étranger dans clubs de vacances qu’il ne quitte jamais et revenir en France annoncer à ses voisins qu’il a « visité » tel ou tel autres pays.

Clubmedus idiotus

Le Rustrus Beaufus:

Possède un QI généralement inférieur à celui d’une huître après sa naissance il peuple nos vertes cités s’épanouissant en regardant « Attention à la marche » « OM/PSG » « Turbo » et « Télé-shopping » à la télé. On le retrouve beaucoup dans les supermarchés où il aime accompagné de « bobonne » faire ses courses puis revenir dans sa cuisine en imitation « chêne massif » préparer une bonne daube.

Chênus Cuisinus Beaufus

Le Débilitus Crétinus Tetus Beaufus Humus:

Se démarque des autres par un air particulièrement abêti, le front plissé et l’oeil constamment étonné. On le trouve partout dans nos entreprises, familles (Hélas, oui!!!), institutions et autres endroits de notre vie quotidienne.

668119-816677 dans chronique satirique

Le Jeunus Beaufus:

Rit généralement bêtement et bruyamment sans raison. Passe de la joie extrême à la plus profonde dépression. Normalement pacifiste il peut parfois se révéler violent lorsqu’il se retrouve en groupe. Il possède un langage imagé lorsqu’il est en colère ou apeuré  »Ta mère est une pute, hahahahaha » « J’t'encule fils de pute » « Va t’faire niquer sale pédé », aimes les bières fortes et les « kevinas ».

Jeunus Débilis Crétus

Le Vieillus Aigritus Beaufus:

Déteste le « Jeunus Beaufus », n’aime que son berger allemand, « l’inspecteur derrick » et « Michel Sardou ». Se croit victime d’un complot bolchévico-banlieusard en permanence. Très aigri, parfois fortement imbibé, il aime haïr son prochain.

vieux con

Le XVIièmerus Parvenus Beaufus:

Il aime évoluer entre son « parc à bestiaux » Parisien et celui de Saint-Tropez avec de temps à autre un petit crochet par « Ibiza » ou « Courchevel ». Il est généralement sans interêt et ne se distingue des autres espèces que par son arrogance et ses moyens financiers confortables.

Homos Parvenus 16ièmerus Beaufus

Photo non représentative: Celui-ci semble plus un brin évolué que ceux qui habituellement peuplent cet arrondissement!

 

 

 

Sachez Beaufs de toutes origines que sans vous notre vie n’aurait pas la même saveur et qu’il est bon de voir plus idiot que soi, cela rassure!!!!



Laisser un commentaire

Photos Passion |
stella-x-hudgens |
laeticia972et77 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Captures d'écrans de la gui...
| harleyquinn
| Snow et rando en montagne