Les pauvres…..

l pauvre                    

 

 

                         Bonne nouvelle amis démunis! vous ne pouvez qu’évoluer. Le pauvre est facilement reconnaissable à son sac Tati ou Ed. Il aime regarder les vitrines mais n’a pas les moyens d’acheter alors en règle générale il termine à nettoyer lesdites vitrines pour augmenter son maigre pouvoir d’achat. Le pauvre est digne. Au même titre que nous avons les nouveaux riches nous possédons aussi nos nouveaux pauvres. Le pauvre n’a pas de souci pour faire ses comptes car il n’a pas d’argent. Si pour le riche l’ISF représente l’Impôt sur la grande fortune, chez le pauvre cela ressemble plus à Insolvabilité, Surendettement, Faillite. Le pauvre à faim et le riche lui veut maigrir. Le pauvre se console dans la pratique de religions pour demander de l’aide à Dieu pendant que le riche pratique le golf au Vésinet priant le même Dieu pour que son swing soit parfait. Le pauvre habite dans des clapiers que le riche lui loue à prix d’or. Le pauvre à bon coeur et n’hésite pas à partager le peu qu’il possède pour venir en aide à son voisin. Le riche lui aussi aide son prochain, il lui prête de quoi se refaire avec moults intérêts à la clef bien entendu. Pas con le riche car il n’y a pas de petits profits. Souvent le pauvre va travailler chez le riche qui en bon père de famille lui ouvre les bras et le considère comme son fils déshérité.

                       Le pauvre aime la nature et le grand air. Ne vit-t’il pas dans la rue, mendiant tant bien que mal quelques euro pour subsister. Le riche lui va à l’église pour extraire sa culpabilité devant tant de misères chaque jour croisée. Le riche n’aime pas le pauvre qui l’empèche par de belles matinées d’été de poser son honorable fessier sur les rares bancs de notre charmante capitale squattés par ces pauvres hères ou crottés par de malicieux pigeons diarrhéiques. Le pauvre souvent ne passe pas l’hiver quand le riche lui revient des sports-d’hiver. Le pigeon lui résiste ( C’est incroyable la résistance de ses fieffés granivores, pauvre prends-en de la graine!) Donc le pauvre a une existence rude se devant de survivre et néanmoins se reproduisant pratiquement autant que nos petits pigeons, picorant comme eux ça et là les restes de nos bedonnants nantis. De temps à autre un jeune chien fou à la truffe crottée vient uriner sur le maigre festin et part joyeusement en remuant la queue vers de nouvelles sources odoriférantes. Quelle misère……  



Laisser un commentaire

Photos Passion |
stella-x-hudgens |
laeticia972et77 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Captures d'écrans de la gui...
| harleyquinn
| Snow et rando en montagne