Les moutons…..

Moutons                

 

                   Nos amis les moutons vivent en troupeau ( non ceci n’est pas une rubrique du conseil département de l’Ardèche ni même une campagne promotionnelle pour les bergers des Hautes-Pyrénées ). Vous pouvez en trouver d’innombrables variétés dans notre belle Capitale, disséminés çà et là, parfois livrés à eux-mêmes souvent encadrés par leur sympathiques bergers. Le mouton Parisien reste un cas à part, il est foncièrement individualiste, refuse obstinément d’intégrer d’imposants cheptels préférant rejoindre de petits groupes de même obédience. une de ses activités préférées est de brouter aux terrasses des cafés où se mêlent pêle-mêle jeunes agnelets, agnelles, agneaux et brebis et ce au moindre rayon de soleil. Ceci sous l’oeil attentif de quelques farouches béliers fin prêts à quelque reproduction.

                   Tout ce beau monde bêle de plaisir, d’autres ruminent. La majorité regarde défiler leurs congénères des contrées lointaines facilement reconnaissables par une kyrielle de cris aux sonorités bien différentes. Il n’est pas rare de croiser des moutons venant de Chine, du Japon, de Russie, Du Maroc, Royaume-uni et j’en passe. Nos pâturages sont mondialement réputés! Les conditions d’hébergement multiples, les mangeoires et lieux de tontes ne manquent pas non plus D’autres variétés les moutons de banlieues transportés chaque matin dans d’immenses bétaillères viennent eux-aussi goûter aux bienfaits de notre si riche terre Lutécienne. Si prolifique que certains arpents en concentrent des milliers. ( De quoi devenir chèvre lorsque l’on décide de se frayer un passage au travers de cette masse!). Ces eldorados se situent habituellement là où les RER ( Réseau express pour Ruminants) les libèrent; Saint-Michel, Montparnasse, Châtelet, Champs-Elysées.

                Que penser aussi de ces ruminants de province qui viennent grossir de temps à autre cette exploitation. Tous ces troupeaux avancent avec obéissance et si parfois certains se laissent aller ou décident de s’éloigner, de fidèles chiens de bergers aux pelages à nuance bleutée se chargent d’y remettre un peu d’ordre avec politesse et fermeté. On peut croiser aussi échoués dans divers endroits de vieux ovins rejetés de la communauté, vivant en marge de celle-ci, trop las pour la réintégrer, trop dépendants pour ne pas rester à proximité. Ainsi va la vie dans cet arche de Noé ……..  



Laisser un commentaire

Photos Passion |
stella-x-hudgens |
laeticia972et77 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Captures d'écrans de la gui...
| harleyquinn
| Snow et rando en montagne