Le « capuchonné » & l’élégante…..

           

Le

 

                        « Eh mdame, t’es bonne, tu veux un pepsi » lâche un jeune « capuchonné » à l’encontre d’une élégante non loin du rond-point de l’Etoile par un bel après-midi d’été.(Le pauvre jeune doit être si sensible de la tête ou des oreilles qu’il en est obligé de garder son couvre-chef par une chaleur si torride!) Celle-ci ne lui décoche même pas un regard et poursuit son chemin.  » Salope » reprit-il en joignant le geste à la parole.

                     Non! jeune homme je pense sincèrement que ta méthode d’approche n’est pas efficace et qu’elle ne peut que te porter préjudice. Je me permets directement de te tutoyer même si à tes yeux dilatés je ne suis qu’un affreux ringard. Certes tu ne manques pas d’audace et là où beaucoup n’oseraient pas faire le moindre pas, tétanisés à la seule pensée d’essuyer un quelconque refus voire plus si désaccord complet, toi au moins tu vas de l’avant. Voilà qui plairait à notre bon Président. Je note aussi ta grande générosité et comprends totalement qu’offrir quelques gorgées de ta boisson pétillante montre quel grand coeur tu as au plus profond de toi et quel besoin de partager fait partie de ta nature. Tu fais des efforts vis à vis d’une personne qui t’intéresse et celle-ci n’y étant pas du tout sensible tu perds tes moyens. Froissé devant tant d’indifférence tu exprimes ton mécontentement et ta tristesse par une verve des plus éloquentes « salope » qui je dois le concéder n’est peut-être pas la plus appropriée! Certes la gent féminine te déconcerte, ton univers étriqué de cité te pèse et comme tu es un « battant », un « aventurier » tu fais le louable effort d’ouvrir ton champ de connaissance en prenant au hasard la première rame de RER pour tenter de percer dans notre bonne capitale.

                     Bien, je note tes efforts mais te met en garde sur la forme. Ne penses-tu pas que ton survêtement blanc de chez « Tacchini » du plus bel effet replié sur les mollets est peut-être un peu trop téméraire.(j’ai bien noté que c’est de la « marque », oui oui j’ai compris) Mais ne devrais-tu pas tenter d’opter pour un habillement un peu plus conventionnel qui te permettrais de mieux te fondre parmi nous? Oui tu as raison l’habit ne fait pas le moine!…. mais il y contribue….. Te serais-t’il possible d’envisager d’effectuer à l’avenir quelques petites leçons de bonne élocution même s’il est vrai que pour toi, malgré toute ta bonne volonté, te concentrer plus de dix minutes sur un sujet si ardu n’est pas chose aisée. J’entends bien que ta concentration est maximale dès que tu es sur ta console de jeux avec tes petits copains, c’est bien mais encore insuffisant. Non la société n’est pas injuste. Elle n’est pas égalitaire, c’est tout! Oui ton enfance fut difficile mais relativise! Quelles furent tes difficultés par rapport à un jeune de ton âge dans certains pays où la misère est telle que même posséder un survêtement  »Tacchini » relève de l’hypothétique et d’ailleurs ils ne connaissent même pas cette marque et contrairement à toi qui va chez « Mac Do » pour prendre ta douce et pétillante boisson rafraîchissante eux vont au plus proche point d’eau parfois à plusieurs kilomètres pour tenter d’y extraire un liquide saumâtre afin d’épancher leur constante soif et essayer d’apaiser la douleur qui ceint leur lèvres gercées. Que dis-tu? L’école c’est pour les bouffons et de toute façon il n’y a même pas de boulot pour toi et tes potes. C’est clair que si tu te déplaces aux entretiens d’embauche avec ton I-pod sur les oreilles, ta capuche sur le crâne et ton survet aux mollets avec les fesses à moitié à l’air, tu risques de voir tes chances fortement diminuées avant même que tu n’es pu ouvrir la bouche ( avant cela d’ailleurs, révise comme je te l’ai suggéré plus ton parler). Dommage qu’il n’y ait pas encore une « Star Ac du savoir-vivre » tu y gagnerais beaucoup car je sais que ton potentiel est fort mais que déprimé et mal entouré tu as du mal à relever la barre. 

                      Donc avant que je ne te quittes n’oublies pas; On ne dit pas « Tu es bonne (asse) » mais « vous êtes charmante ». On évite en cas de refus le mot « salope » pour lui préférer le terme « Bonne journée ». S’ouvrir aux autres commence peut-être tout simplement par retirer sa capuche ( c’est un début). L’école n’est pas une agence de placement pour l’emploi ni une salle de sport ou le « punching ball » est remplaçé par le bon vieux professeur mais un moyen de conforter ses connaissances pour y accéder moins difficilement. Tu te sens bien dans ton survet mais n’oublie pas qu’à l’origine cela a été conçu pour faire du sport, pas pour jouer à la PlayStation encore moins pour remplacer un costume lors d’un entretien d’embauche. Qu’opter pour un dialecte et un accent de cité est sûrement très plaisant avec tes petits camarades et te permets de te différencier mais qu’à force d’être tellement différent tu risques de te retrouver en marge de la société et que non même si tu le penses, tous les bourgeois ne sont pas des enfoirés. Prends la richesse des autres comme une bonne motivation pour toi-même au lieu de regarder leur aisance avec aigreur. J’oubliais arrêtes absolument de dire « Nique ta mère ». Laisse les pauvres mamans tranquilles et pense plutôt à ton avenir. Bien à toi.  



Laisser un commentaire

Photos Passion |
stella-x-hudgens |
laeticia972et77 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Captures d'écrans de la gui...
| harleyquinn
| Snow et rando en montagne