Homo véhiculus….

Homo vehiculus                       

 

 

                          L’homme contemporain a de plus en plus de mal à exprimer son peu de virilité. « Victime » d’une nécessaire et naturelle remise à niveau du sexe féminin, il ne peut que se tourner vers son seul unique et vieil ambassadeur, sa voiture! N’avez-vous jamais été doublé par un jeune crétin boutonneux au volant d’une rutilante voiture sportive?( Non je ne suis pas frustré!!!! encore moins par ses boutons, rassurez-vous) sûrement, oui… L’homo sapien d’Île de France et de Navarre « éjacule » désormais bien plus au travers de sa voiture que dans son lit….Une accélération en agglomération lui procure des sensations comparables à celle d’une honnête érection. Quand au doublement d’un autre véhicule, quelques queues de poissons ( cela ne s’invente pas!!! pas fait exprès…promis!) ou multiples jurons sur une pauvre femme désemparée peuvent être assimilés à un semblant d’éjaculation.  Triste bilan est de constater qu’au jour d’aujourd’hui l’homme ne fait pratiquement plus l’amour avec sa compagne mais plutôt plus avec sa voiture. La femme d’aujourd’hui porte la culotte à l’extérieur dans tous les sens du terme sans plus jamais se cacher et le malheureux a de plus en plus de mal à accepter d’enfiler une jupe hormis nos fidèles Écossais bien que même dans leur rude patrie, la tradition devient désuète.

                         Notre Roméo ferait pâlir celui de Masuccio de Salerne, mit en scène ensuite par Shakespeare! Il est capable de se ruiner, de se suicider, des pires extrémités si un malheureux frôle, raye ou abîme son précieux trophée. Amère constat!!!! Sa femme à ses yeux fait office de bouquet….aux fleurs séchées!!! Aimer celle-ci est bien plus difficile et moins aisé que vénérer sa voiture. Son épouse, sa compagne peut répondre, se défendre, ignorer, s’ennuyer, l’ennuyer, le rabrouer, s’énerver, le rabaisser voire le quitter mais sa voiture jamais!!!! Quoi de plus fidèle hormis un labrador que votre tendre véhicule! Lorsqu’il nettoie celle-ci il ressent d’analogues sensations aux caresses qu’il pourrait pratiquer sur le sexe opposé. Il aime montrer sa monture mais ne supporte pas qu’on puisse la toucher encore moins la chevaucher ou la mener. Plus son moteur est puissant, plus sa virilité semble affirmée, incontestable et incontestée.

                       Ambigu comme jamais il aime tenir le tuyau de la pompe et l’introduire dans le réservoir, sentir les litres d’énergie pénétrer les entrailles de sa promise. Au même titre c’est avec rage et sentiment de toute puissance qu’il passe avec entrain les vitesses de sa guimbarde au travers d’un pommeau bien tenu en main. Le pauvre hère sans le savoir court à sa perte ne sachant plus à quel saint se vouer. Alors mesdames à force de le voir astiquer frénétiquement sa pauvre carrosserie, évitez lui le pire, réhabilitez le!!! laissez le s’exprimer. Sa voiture voyez la désormais pour le grand enfant qu’il est resté comme un jouet et confortez le dans sa pseudo-virilité. cela vous permettra de continuer à être théoriquement correctement honorées. 

Bien  à vous,

Saint-Sulpice



3 commentaires

  1. lucaerne 25 mars

    Est-ce qu’on a le droit de s’inquiéter quand monsieur commence à chercher le lecteur CD de madame ? Qu’elle n’a pas, bien sûr, puisqu’elle n’est pas livrée avec. Même pas en option. La clim non plus d’ailleurs, ni… Décidément, je m’aperçois que face à un bolide, je ne fais pas le poids ! Tant pis, je finirai seule avec ma Ferrari dernier cri. Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah…

  2. saintsulpice 25 mars

    J’aime pas les ferrari, ni les voitures ni la présentatrice qui se vieillit et qui est molasse sur la une :(

    mais non tu finiras pas seule, j’en suis certain :P

  3. Ismael 1 novembre

    Jaime bien

Laisser un commentaire

Photos Passion |
stella-x-hudgens |
laeticia972et77 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Captures d'écrans de la gui...
| harleyquinn
| Snow et rando en montagne